<< Mai 2018 >>
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Actualités

Retour

21/03/2018 - Nouvelle publication du Comité 21 : La prospective au service de l'Agenda 2030

Le Comité 21 publie une note sur la mise en œuvre des Objectifs de développement durable en France « Un Agenda pour 2030 ». Elle constitue une première contribution à l'élaboration de la « Feuille de route nationale», annoncée par le Premier ministre et le Ministre de la transition écologique et solidaire, à l'occasion de la réunion du Comité interministériel de la coopération internationale et du développement (CICID), qui s'est tenu le 8 février dernier.

Élaborée avec le soutien de France Stratégie, sur la base de son exercice de prospective 2017-2027, cette contribution se distingue des travaux précédents sur les Objectifs du développement durable-ODD par son regard prospectif.    En effet, dans la mesure où le long terme constitue la nature même du développement durable, replacer la réflexion à dix ans sur les enjeux de la France permet de discerner plus facilement les priorités qui peuvent guider la déclinaison de l'Agenda 2030 pour la prochaine décennie, à commencer par le premier exercice quadriennal de mise en oeuvre des ODD, qui doit intervenir en 2019.

Le Comité 21 a donc formulé des préconisations afin de permettre l'accélération du processus de connaissance et d'appropriation collective dans l'esprit de l'ODD 17 «Partenariats pour la réalisation des objectifs» :
> définir ensemble quelques enjeux prioritaires pour une mise en œuvre pragmatique et didactique des objectifs ;
> quantifier les ODD relatifs à ces enjeux et en mesurer les écarts par rapport à la situation actuelle ;
> raccrocher ces mesures au débat budgétaire en se basant sur les nouveaux indicateurs de richesse ;
> impliquer les acteurs non-étatiques, en les faisant participer directement à la co-construction de la feuille de route nationale.

Préparée dans le prolongement de son premier rapport de 2017 sur l'appropriation des ODD par les acteurs non-étatiques français, cette note sera suivie, en 2018, de plusieurs livrables :
- un guide méthodologique élaboré avec les adhérents du Comité 21 pour   aider les acteurs français à aller plus loin dans l'appropriation et l'utilisation de l'Agenda 2030 et ses 17 ODD ;
 - des rapports régionaux du Tour de France des ODD sur la situation des ODD dans les régions françaises ;
- la deuxième édition du rapport collectif qu'il anime sur l'appropriation des ODD en France, à la veille du Forum politique de haut niveau de juillet prochain.

Lire la Note




Retour

09/01/2018 - Le Comité 21 présent au Colloque « L'intérêt général aujourd'hui, l'affaire de tous ? »

Le 12 Janvier se tiendra le colloque "L'intérêt général aujourd'hui, L'affaire de tous ? ", organisé par Le Rameau, le Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE), le Conseil Général pour l’Egalité des Territoires (CGET) et bien d’autres partenaires. Cet évènement sera l’occasion de discuter, lors d’ateliers participatifs et de tables rondes, de la place de l’intérêt général dans notre société. Afin d’avancer sur des pistes concrètes et mieux répondre aux défis actuels, trois axes de travail seront mis en débat : quelle vision ? quelles actions ? quelle gestion ? Le Comité 21 animera l’atelier « Comment construire une vision partagée » qui se déroulera de 10h30 à 12h. S’inscrire



Retour

27/06/2017 - Préparation du Forum Politique de Haut Niveau : contribution du Comité 21 avec son rapport « Quelle appropriation des ODD par les acteurs non étatiques français ? »

Conférence internationale annuelle, organisée par l’ONU, pour faire le point sur l’avancée de la réalisation de l’Agenda 2030, le Forum Politique de Haut Niveau se tiendra à New York du 10 au 19 juillet. En 2017, le Comité 21 contribue à cet état des lieux grâce à son tout récent rapport Quelle appropriation des ODD par les acteurs non-étatiques français ? Sorti le 26 juin, ce rapport a fait l’objet d’une présentation lors d’un débat public au cours duquel certains co-auteurs, dont l’IDDRI, EDF, le GERES, l’ADF et la fondation Tara Expéditions, ont pu prendre la parole pour formuler des recommandations afin d’aller plus loin dans l’appropriation de cette nouvelle feuille de route universelle. L’Etat français a également réagi : Cyrille Pierre, Directeur du développement durable au ministère de l’Europe et des affaires étrangères a souligné que l’universalité de l’Agenda 2030 impose à chaque pays d’être cohérent entre son action extérieure et ses politiques internes. Selon lui, la contribution des acteurs non-étatiques se décline en cinq rôles-clé pour contribuer au succès des ODD à l’international : expertise et objectivation scientifique ; participation aux coalitions transnationales qui démontent les oppositions factices entre interne et externe ; passage à l’échelle au niveau local apportant une preuve par l’exemple ; demande de redevabilité à l’Etat sur la politique d’aide publique au développement ; mobilisation active des consommateurs en parallèle aux normes et à tous les niveaux, du local au transnational. Pour Laurence Monnoyer Smith, Commissaire générale au Développement durable, « bien que 2015 (COP21) et 2016-2017 (présidentielles et législatives) n’aient pas été des années propices à la mobilisation sur les ODD, nous n’avons pas à rougir de la politique de sensibilisation déjà entreprise. Il faut certes aller encore plus loin mais ne pas agir dans l’urgence ». Le 25 septembre, jour anniversaire de l’adoption des ODD, devra être l’occasion d’un grand moment de célébration de l’Agenda 2030 qui constitue rien de moins qu’un nouveau contrat social, de justice et de transition sociétales. Retrouvez la vidéo live du débat du 26 juin sur twitter en 2 parties : 1ère partie (56 mn) et 2ème partie (36 mn)
Lire le rapport



Retour

15/02/2017 - Participez au Festival du film de la ville de Sceaux Sociétés en transition(s)

Du 24 au 26 février,  la ville de Sceaux co-organise, avec la ville Bourg la Reine, le festival du film "Sociétés en transition(s)", placé cette année sous le signe des femmes et des hommes porteurs de solutions. Forte d’une démarche participative faisant régulièrement appel à l’intelligence collective pour agir et créer différemment, la ville de Sceaux à souhaité encourager les actions innovantes et positives en matière d’environnement et de développement durable à travers ce festival. La programmation est le fruit d’un travail collectif entre citoyens, acteurs locaux et milieu associatif, formé par les Amis du Trianon, le Mouvement Colibris de Sceaux & Bourg la Reine, Sceaux Smart, Bleu Blanc Zèbre, Up Conférence. Les films Regards sur nos assiettes, Nouveau Monde, Qu’est-ce qu’on attend seront diffusés puis commentés par leurs réalisateurs lors d’une table ronde. Ce moment sera l’occasion d’évoquer la société d’aujourd’hui et de se projeter en 2027 sur les transitions à opérer en matière d’agriculture péri-urbaine et d’alimentation, d’école et de formation et fes économies qui font sens : économie circulaire, économie de l'usage, économie sociale et solidaire... D’autres films sont à découvrir, et un déjeuner convivial le dimanche sera l’occasion de rencontrer et d’échanger avec les réalisateurs. Pour en savoir plus 



Retour

08/02/2017 - L’agenda des solutions lilloises : des actions concrètes pour une ville bas carbone

Dans la continuité de ses deux Agenda 21 en 2001 puis 2010, et de son PCAET en 2008, la Ville de Lille lance l’Agenda des solutions lilloises, axé sur des enjeux phares du territoire, tels que la mobilité, l’alimentation, l’énergie et les déchets. Il propose, pour la période 2016-2020, 50 actions concrètes : le plan local de développement de l’ESS, le plan « alimentation, enfance, familles et modes de vie », l’événement de sensibilisation « festi’santé », des chantiers écologiques, ou encore l’opération « verdissons nos murs. » L’objectif est de mobiliser toujours plus d’acteurs, notamment sur les enjeux climatiques, pour lesquels la ville s’est particulièrement engagée depuis déjà quinze ans : défi Familles à énergie positive, labellisation Cit’ergie depuis 2014 et lancement de la « Médiation précarité énergétique », pour accompagner des familles dans leur démarche d’efficacité énergétique. La dynamique s’est poursuivie lors de la COP21, qui a donné l’opportunité à la Ville et au collectif régional « Dynamique climat » d’exposer les solutions lilloises concrètes pour le climat, nourrissant l’ambition de faire de Lille une ville « bas carbone. » L’Agenda des solutions sera régulièrement enrichi et fera l’objet d’un bilan d’avancement dans les rapports annuels de développement durable de la Ville de Lille.  Pour en savoir plus



Retour

08/02/2017 - La transition énergétique au coeur des prochaines webconférences d’Ideal Connaissances

Dans le cadre du partenariat avec Ideal Connaissances, le Comité 21 propose à ses adhérents d’accéder aux prochaines webconférences du réseau Environnement et Développement Durable. Les trois prochaines dates prévues sont axées autour des questions climatiques. Le 21 février, la webconférence « Financer la Transition énergétique » sera l'occasion de faire un état des lieux des moyens mis à disposition des collectivités pour financer les projets liés à la transition énergétique : fond de financement, appels à projets. Le 7 mars, « Transition énergétique : quel rôle des collectivités en matière d’énergie ? » et le 9 mars « Prise en compte transversale des enjeux de l’air, du climat et de l’énergie – l’exemple de l’Eurométropole de Strasbourg » viendront approfondir la réflexion sur ces enjeux essentiels. Pour en savoir plus



Retour

01/02/2017 - Participez à la Journée mondiale des zones humides le 2 février !

Chaque année, le 2 février consacre la Journée mondiale des zones humides, qui commémore la signature de la Convention Ramsar sur les zones humides en 1971. La journée est organisée par la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO), l'Association Ramsar-France, l'Agence française pour la biodiversité, les Pôles-relais zones humides et la Société nationale de protection de la nature. A travers la communication et la sensibilisation, les organisateurs soulignent la nécessité de poursuivre la dynamique de protection de la biodiversité mondiale et des écosystèmes fragiles. Pour mieux faire connaitre ces territoires riches en biodiversité, de nombreuses animations sont ainsi organisées durant tout le mois de février : découvertes et chantiers "nature", expositions, ateliers, spectacles, séminaires, colloques. Le réseau des zones humides Ramsar est d’ailleurs directement impliqué dans la mise en oeuvre des ODD, notamment pour la vie aquatique (ODD 13) et la vie terrestre (ODD 15). Pour en savoir plus et consulter le programme



Retour

29/11/2016 - Participez aux Trophées de la participation et de la concertation de Décider ensemble !

L’association Décider ensemble, en partenariat avec la Caisse des Dépôts, organise les Trophées de la participation et de la concertation. Ils récompenseront les bonnes pratiques et méthodologies de concertations menées en 2016 par les collectivités, les entreprises et la société civile. Le travail et les compétences développés par les agents impliqués dans ces démarches seront mis à l’honneur, tout comme les nouveaux modes de participation. L’événement vise à sensibiliser les acteurs du territoire et à valoriser les actions de concertation mises en œuvre par les maitres d’ouvrages, en particulier dans les collectivités. Trois catégories d'acteurs peuvent déposer un dossier, jusqu’au 1er décembre 2016 : entreprises publiques et privées, collectivités locales et administrations d'Etat, ONG et collectifs citoyens. Quatre types d'actions seront primés : démarche de participation ; démarche de concertation ; outil innovant ; diffusion d’une culture de la participation et de la concertation. Les Trophées seront décernés par un jury d'experts ainsi que des personnalités de la société civile. Pour en savoir plus



Retour

21/11/2016 - Essonniens, participez à la 2e édition du concours « Action pour la planète ! »

L’Essonne lance la seconde édition de son concours éco-citoyen « Action pour la planète ! » L’événement récompense la créativité de ses habitants en matière de développement durable. Tout groupe d’au moins deux Essonniens peut ainsi valoriser ses initiatives éco citoyennes et bonnes pratiques en faveur de l’environnement et de la qualité de vie, la consommation responsable et le vivre ensemble. La protection de la nature, la lutte contre la pollution, la limitation de la production de déchets, les actions de solidarité et le lien entre les générations seront, entre autres, mis à l’honneur. Douze actions seront présélectionnées parmi l'ensemble des dossiers reçus, puis proposées à un vote en ligne pour être récompensées. Pour participer, le dossier est à envoyer avant le 21 janvier 2017. Pour en savoir plus



Retour

03/03/2016 - ADAGE Environnement et le GERES soutiennent l’amélioration des conditions de vie en Birmanie

Depuis début 2016, Adage soutient un nouveau projet en Birmanie, dans le cadre de sa compensation carbone, en lien avec le Groupe Energies Renouvelables Environnement et Solidarités. Il vise à améliorer les conditions de vie et la lutte contre la déforestation par la diffusion de cuiseurs améliorés. Les fumées de cuisson à foyer ouvert ou sur des appareils traditionnels inefficaces tuent 3 millions de personnes chaque année. En Birmanie, 90% des 60 millions d’habitants utilise une biomasse souvent illégale, de type bois et charbon, pour cuisiner. Ensuite sa dégradation est devenue un problème majeur, entrainant un taux de déforestation de 2% par an, selon les chiffres de 2007 de la FAO. Les consommateurs disposent de peu d’informations sur la qualité, la performance et la sécurité des appareils de cuissons. La réalisation de ce projet permettrait de contribuer au développement socioéconomique du pays et d’améliorer les conditions de vie des populations, avec un changement d’échelle dans la production, la distribution et la promotion. L’objectif est d’établir, en lien avec les institutions, une politique environnementale favorable en termes d’impacts sur le climat et la stratégie énergétique. Pour en savoir plus sur le projet. Sites de ADAGE Environnemenent et du GERES



Retour

05/04/2013 - Les établissements d’enseignement supérieur, acteurs pour le développement durable de leur territoire !

A l’occasion de la Semaine du développement durable, le Comité 21 publie sa dernière Note 21 sur « Plan vert, une opportunité pour renforcer l’ancrage territorial des acteurs du développement durable ». Avec le Plan vert, les établissements d’enseignement supérieur ont aujourd’hui une vraie responsabilité dans le développement durable de leur territoire, aux côtés des autres acteurs locaux engagés. Le Comité 21 a souhaité mettre en évidence l’intérêt de tous à rapprocher les stratégies individuelles de développement durable pour agir ensemble en faveur d’un développement local durable et concerté.
Télécharger le communiqué
Télécharger la Note 21



Retour

31/05/2012 - Réalisation d'une fiche Repère Agenda 21 scolaire pour Rio+20

Dans le cadre de son programme "Education au développement durable", le Comité 21 a pour objectif de favoriser et promouvoir les initiatives EDD de ses adhérents en s’appuyant sur différents outils et services (accompagnement, animation sites Internet, dépêches,...). Le Comité 21 se doit de mobiliser, tout au long de l’année, tous les acteurs de la société civile (associations, collectivités, entreprises, institutionnels, syndicats, éducation nationale, médias…) pour porter à connaissance de tous le panorama national des démarches développement durable des établissements scolaires, de l’école au campus. A l'occasion du Sommet de la Terre de Rio et dans le cadre des travaux du "Club France Rio+20" le Comité 21 a publié une fiche repère sur les Agenda 21 scolaire. Télécharger la fiche



Retour

15/11/2010 - Eduquer les citoyens de demain : l'Agenda 21 scolaire

Le Comité 21 et ses partenaires associatifs de l'éducation à l'environnement et au développement durable (EEDD)* ont réalisé un outil de communication, pédagogique et synthétique, pour inciter les décideurs (élus locaux, recteurs, inspecteurs d'académie, chefs d'établissements, enseignants...) à impulser des démarches de développement durable dans les établissements scolaires (Agenda 21 scolaires). Plus de 550 établissements scolaires se sont déjà engagés mais de nombreux décideurs, par manque d'information et de formation, ne sont pas encore au fait de l'utilité de ces démarches dans les établissements de leur territoire. Cette plaquette démontre l'intérêt des Agenda 21 scolaires et l'efficacité d'un partenariat avec les acteurs associatifs de l'EEDD. Construit sous la forme d'un mode d'emploi pratique (Pourquoi se lancer ? Comment ça marche ? Passez à l'action !), il est illustré de témoignages de décideurs du programme « Etablissements du développement durable de Haute-Normandie ». L'argumentaire fait l'objet, en partenariat avec la CASDEN, d'une diffusion nationale auprès des académies, des collectivités, des réseaux associatifs d'éducation à l'environnement et au développement durable, des partenaires ... Le fichier numérique est mis à disposition des acteurs de terrain pour qu'ils aient la possibilité de l'adapter avec leurs propres coordonnées (www.comite21.org -> rubrique Agenda 21 scolaire -> outils ).
* l'Ifrée, le réseau Ecole et Nature, le réseau Ecorce et l'UNCPIE dans le cadre du programme Agir ensemble pour
Accompagner les Établissements Scolaires et Extra-Scolaires dans leurs démarches de Développement Durable

>> Télécharger la plaquette avec possibilité de personnalisation
>> Communiqué et dossier de presse
>> Compte rendu de la conférence du 7 octobre



Retour

01/06/2010 - Le Comité 21 publie une Note 21 : les entreprises peuvent-elles contribuer à l'éducation au développement durable ?

Au-delà d'une notion éducative limitée à un lieu (l'école) et à un public (l'élève), il apparaît clairement aujourd'hui que la notion d'éducation englobe celles d'information, de sensibilisation, de prise de conscience et enfin de changement de comportement du citoyen. C'est sur la base de ce postulat qu'une contribution des entreprises à l'éducation au développement durable semble possible. 
En présentant enjeux, pratiques et recommandations, l'étude du Comité 21 s'interroge sur la notion d'éducation au développement durable des entreprises, recense les cibles visées et les actions à valoriser. La Note 21 propose un état des lieux ainsi que des bonnes pratiques auprès de cibles variées : grand public, jeunes, consommateurs, salariés, populations vulnérables. Il ressort que les entreprises utilisent de nombreux moyens de communication pour toucher l'ensemble de leurs parties prenantes et que leurs actions sont menées majoritairement de manière partenariale. Le partenaire expert - et souvent associatif - vient ainsi souvent légitimer son initiative.
A télécharger

>> Télécharger la note 21



Retour

09/03/2009 - Le Comité 21 et le cabinet des Enjeux et des Hommes publient un guide pratique sur la mobilisation des équipes, à destination des entreprises et des collectivités locales

Alors que la place accordée à la mobilisation des équipes pour le développement durable est aujourd'hui reconnue comme un critère de performance pour les entreprises et les collectivités locales, les acteurs qui souhaitent mobiliser les salariés autour de cet enjeu se trouvent souvent démunis, face à l'ampleur de la tâche à accomplir. Ce guide est composé de 10 fiches pratiques, comportant des définitions et informations essentielles (apports théoriques, schémas, clés de réussite...), des témoignages d'experts (responsables développement durable, RH, prestataires...), ainsi que 130 illustrations concrètes de projets de mobilisation réussis en entreprises et en collectivités (études de cas, témoignages, exemples...). Il est téléchargeable gratuitement sur www.comite21.org et www.desenjeuxetdeshommes.com. En complément, une base de données a été développée dans l'espace adhérent du site du Comité 21, proposant des fiches « bonnes pratiques » et des fiches « offres de produits et prestations » testées et approuvées par ses adhérents. Grâce à ce moteur de recherche, ces derniers trouveront des idées et des références, classées selon différents critères, pour optimiser leur projet de mobilisation des équipes.

>> consulter et télécharger le guide pratique
>> accéder à la base de données
>>télécharger le Communiqué de presse



Retour

17/11/2008 - Etude sur le Bilan et perspectives de l'action des collectivités pour l'éducation au développement durable

Dans le cadre de la conférence internationale "Agir ensemble pour éduquer au développement durable" ( 27 au 29 octobre 2008 à Bordeaux ), le Comité 21, en coordination avec l'Association des Maires de France, a réalisé une synthèse du « bilan et perspectives » de la France pour l'éducation au développement durable des collectivités. Sur la base d'une consultation auprès de son réseau de collectivités, le Comité 21 a élaboré un document organisé autour de trois axes : les collectivités éco-responsables ; les collectivités agissent auprès des citoyens et les collectivités et « ses partenaires». Des recommandations ont été exprimées collectivement  par tous les acteurs réunis lors d'une séance de restitution finale animée par Des enjeux et des hommes.
A télécharger
Annexes

>> Télécharger la synthèse
>> Télécharger les annexes
>> Télécharger la restitution finale



Retour

14/01/2008 - Publication sur la contribution des collectivités à l'éducation au développement durable

Le COMITÉ 21 et SUEZ s'engagent pour l'éducation au développement durable dans les territoires avec la publication du guide intitulé « La contribution des collectivités à l'éducation au développement durable - enjeux, recommandations et retours d'expériences ». Outil méthodologique indispensable pour les collectivités, cet ouvrage propose de mettre en place une stratégie d'éducation au développement durable pour amener le citoyen à s'engager concrètement dans la vie de son territoire. Ce document a pour objectif d’assister les collectivités dans leur contribution à l'éducation au développement durable des jeunes et des familles. Il propose des recommandations stratégiques et méthodologiques, assorties des retours d'expériences, en France et en Europe. La première partie cerne les grands principes de l'éducation au sein d'une collectivité. Le chapitre II propose une approche méthodologique pour créer ou renforcer l'axe « Education au développement durable » dans le cadre d'un Agenda 21. La troisième partie identifie sept champs d'actions privilégiés pour l'éducation au développement durable. Pour illustrer les recommandations, le dernier chapitre décrit un exemple concret : l'éducation au développement durable à Lille. 112 page L'étude est diffusée sur demande au Comité 21 (hors frais de port) et une version électronique est téléchargeable sur les sites du COMITÉ 21 : COMITE 21 et de SUEZ

>> Communiqué de presse
>> Télécharger l'étude



Consulter les archives

Comment mettre en place une démarche RSE dans son organisation, un guide à destination des TPE/PME
Découvrez l'ouvrage Quelles solutions face au changement climatique ? CNRS Editions/Comité 21
Revue climat: Les Pays de la Loire relèvent le défi