du 29/09/2020
n°201
Spécial Anniversaire des ODD
FOCUS
Bettina Laville
Actualités des adhérents
ENTREPRISES
La Poste réinvente la livraison pour des villes plus durables

Pour rendre les villes plus durables, le Groupe La Poste a créé URBY, une filiale dédiée à la logistique urbaine propre. Le transport de marchandises occupe 30 % de la voirie et contribue à la congestion des villes à hauteur de 50 %. Il est responsable d'un tiers des émissions de CO2 et de la moitié des particules liées à la circulation urbaine. Le développement rapide du e-commerce (le nombre de colis va doubler entre 2020 et 2025) nous impose de repenser la livraison du dernier kilomètre pour tenir compte des enjeux environnementaux et sanitaires. C'est le défi que veut relever La Poste en coopérant étroitement avec les villes qui ont l'ambition de réguler leur encombrement et de restituer l'espace urbain aux habitants. L'enjeu pour Le Groupe est de participer à la réinvention de la ville, en cohérence avec l'ODD 11. URBY propose ainsi aux grandes métropoles une approche globale de la logistique, en s'appuyant sur une flotte de véhicules propres, des livraisons mutualisées pour limiter les nuisances, et une offre de logistique inversée pour collecter des déchets qui sont ensuite valorisés par des prestataires du recyclage. En savoir plus. Olivier Riou - olivier.riou@laposte.fr

Orange mobilise les ODD pour réduire son empreinte environnementale

Orange a pris des engagements ambitieux et a réalisé un travail collaboratif d'évaluation de leur contribution à ce référentiel universel que sont les ODD. Cette analyse a permis d'identifier les six ODD sur lesquels ils ont le plus grand impact. Les télécoms permettent de connecter les personnes et de leur fournir l'accès aux services essentiels tels que l'éducation, l'emploi, l'information, la finance... C'est pourquoi, Orange développe des réseaux de télécommunication et investit dans la recherche pour offrir connectivité et services innovants (ODD 9) tout en s'engageant à réduire leur empreinte environnementale (ODD 12 et ODD 13) et à lutter pour la réduction des inégalités (ODD 10). Ils prônent une coopération poussée (ODD 17), et une pratique des affaires éthique et responsable, qui s'inscrit dans un souci permanent de respect des libertés fondamentales (ODD 16). Ces six ODD sont en résonance profonde avec leur raison d'être et leur plan stratégique Engage 2025. Ce sont ceux pour lesquels ils souhaitent rendre compte de leurs progrès, pour faciliter la lisibilité de leurs actions et contribution. En savoir plus. Emmanuella Paltz - emmanuella.paltz@orange.com

SAUR agit pour les ODD avec une plateforme gratuite de surveillance des sécheresses

Face au défi du changement climatique, le groupe Saur est engagé au quotidien dans la préservation et l'exploitation durable des ressources en eau en accord avec les ODD 6 et 13. Innovation, transformation digitale et analyse de données en open data sont au coeur de cet engagement, en mode partenarial, au bénéfice des territoires. Ainsi, ImaGeau, filiale du Groupe, a mis en ligne en juin 2020, un service gratuit d'information sur la situation des ressources en eau en temps réel et d'aide à la décision, destiné à tous les acteurs concernés par la sécheresse. Info sécheresse couple à la fois des données météorologiques, hydrologiques et hydrogéologiques et permet de visualiser l'état et l'évolution des ressources (cours d'eau et nappes phréatiques) à l'échelle de chaque département français. Dans un esprit d'utilité citoyenne pour la défense de l'eau, ImaGeau a fait le choix de mettre à disposition des collectivités et du public cette application auto-financée, qui a nécessité plusieurs milliers d'heures de développement. En savoir plus. Véronique Lamour - veronique.lamour@saur.com

Schneider Electric met en place le premier comité ODD en entreprise

Schneider Electric lance une grande initiative en créant le premier comité des ODD au sein de son entreprise à l'occasion de la semaine anniversaire des ODD. Ce comité va permettre de considérer l'ensemble des 17 ODD pour définir des objectifs concrets, court (2022-2023), moyen (2025) et long (2030) terme pour l'entreprise au niveau global en impliquant notre comité exécutif, les séniors vice-président et l'ensemble des 140 000 collaborateurs partout dans le monde. Pour chaque ODD, deux ambassadeurs (SVP de Schneider Electric) seront nommés ; ils diffuseront la connaissance des ODD en interne et en externe, et s'appuieront sur des groupes de travail composés de 3 ou 4 collaborateurs motivés et de 1 ou 2 experts par ODD. 34 ambassadeurs répartis partout dans le monde et une centaine de collaborateurs vont décliner ces 17 ODD et 169 cibles en objectifs concrets et chiffrés pour que Schneider puisse encore plus contribuer à la réussite de l'Agenda 2030 en synergie avec toutes les autres grandes entreprises qui pourront suivre cet exemple. En savoir plus. Nicolas Plain - Nicolas.Plain@se.com

La SNCF crée un outil pour favoriser l’éco-conduite

La SNCF s'engage à réduire son impact environnemental, grâce à la maîtrise de sa consommation énergétique. L'éco-conduite des trains de voyageurs en est un exemple concret et répond aux objectifs de l'ODD 12. À l'aide d'un algorithme intégré à Sirius, la tablette des conducteurs, l'outil « Opti-conduite » calcule la vitesse optimale à respecter à chaque instant pour que le train arrive à l'heure tout en consommant le moins d'énergie possible. Il indique au conducteur la vitesse lui permettant d'optimiser la consommation d'énergie du train. Cette indication est actualisée en temps réel par l'algorithme présent dans le dispositif. L'outil « Opti-conduite » sera déployé auprès des conducteurs de trains voyageurs, d'ici fin 2020 pour TGV, INTERCITÉS, Transilien et se poursuivra en 2021 pour TER. En optimisant le freinage et la sollicitation des moteurs, ce système d'aide à la conduite utilisée sur les trains doit permettre de réduire de 8% à 10% l'énergie consommée, tout en améliorant la sécurité, le confort voyageurs, la fiabilité du matériel et le respect des horaires. En savoir plus. Gwenola Beneteau - gwenola.beneteau@sncf.fr

Total : une nouvelle ambition climat pour atteindre la neutralité carbone en 2050

Acteur multi-énergies, le défi climatique est au coeur des activités du Groupe Total. Aussi, Total a identifié les ODD 7 et 13 comme ceux sur lesquels il peut apporter une contribution la plus significative. Total a adopté une nouvelle ambition Climat qui vise à atteindre la neutralité carbone à horizon 2050, en phase avec la société, pour l'ensemble de ses activités mondiales, depuis sa production jusqu'à l'utilisation par ses clients de ses produits énergétiques vendus. Après un dialogue positif avec la coalition Climate Action 100+, Total s'est fixé 3 nouveaux axes majeurs pour atteindre cette ambition : un objectif de neutralité carbone pour les opérations mondiales en 2050 ou avant (scope 1+2), un engagement de neutralité carbone en Europe pour l'ensemble de la production et des produits énergétiques utilisés par les clients en 2050 ou avant (scope 1+2+3) et une ambition de réduction de 60% ou plus de l'intensité carbone moyenne des produits énergétiques utilisés dans le monde par les clients d'ici 2050. En savoir plus. Phenelope Semavoine - phenelope.semavoine@total.com

COLLECTIVITES
L’Essonne lance son projet «Clubs développement Durable dans les collèges »

Le Conseil départemental de l'Essonne renouvelle son appel à projets « Clubs et Développement Durable », porté depuis 2012 par la collectivité, au sein des collèges. Tout projet mené au cours de l'année scolaire concernant au minimum deux des trois composantes du développement durable et des ODD, et respectant les critères de recevabilité, pourra faire l'objet d'un financement. En effet, il est possible d'obtenir un maximum de 500€, voire 600€ si le collège est en démarche de labélisation, ou déjà labélisé, E3D (Etablissement en Démarche Développement Durable). Cet appel à projets s'adresse à des clubs dont les élèves sont volontaires, mais aussi à des classes (SEGPA/ULIS/EPI) ou des projets inscrits dans le cadre d'une discipline développant des projets partenariaux dans l'établissement avec d'autres classes ou d'autres clubs. Ce projet peut être porté sur la création d'un potager, la gestion des déchets, la biodiversité au sein de l'établissement, etc. Date limite : 2 octobre. En savoir plus. Déborah Gérald - dgerald@cd-essonne.fr

L’AFL : la banque des collectivités territoriales pour un financement durable

Comptant pour 70% des dépenses publiques d'investissement, le monde local est un acteur majeur de l'investissement public français et donc un moteur de la transition écologique. Avec l'impérieuse nécessité de favoriser la transition, les investissements durables occupent un poids de plus en plus important parmi les dépenses des collectivités. L'AFL-Agence française Locale, établissement de crédit détenu par les collectivités, a pour mission de les accompagner pour le financement de leurs investissements durables : « incarner une finance responsable pour renforcer le pouvoir d'agir du monde local afin de répondre aux besoins présents et futurs des habitants », telle est la raison d'être de l'AFL. Cet engagement s'est concrétisé avec l'émission par l'AFL de sa première obligation durable en juillet dernier pour un montant de 500 millions. Cette enveloppe offre aux collectivités actionnaires de l'AFL, les plus petites comme les plus grandes, un outil de financement durable pour leurs investissements sociaux et environnementaux. La méthodologie retenue par l'AFL identifie les dépenses éligibles au regard des 17 ODD de l'ONU, selon 3 axes : éducation, culture, insertion, emploi ; environnement, climat, énergie, biodiversité : et infrastructures durables, eau, assainissement, habitat. En savoir plus. Robin Austry - robin.austry@agence-france-locale.fr

Un label en faveur des ODD : «Notre Village Terre d’Avenir »

Grâce à son réseau de collectivités engagées dans le Développement Durable, l'association Notre Village apporte aux collectivités un accompagnement adapté aux spécificités des territoires ruraux pour les guider dans l'élaboration et la réalisation de leur plan d'actions Développement Durable (Agenda 2030). L'Agenda 2030 d'une collectivité dessine la feuille de route détaillée à suivre pour contribuer à sa mesure aux 17 ODD et aux engagements pris par le gouvernement français. C'est pour cela que l'Association Nationale Notre Village apporte ses services aux collectivités et attribue le label Notre Village Terre d'Avenir témoin de l'engagement et de l'investissement de la collectivité dans le développement durable. L'association organise régulièrement des journées techniques et des formations auprès des élus et des techniciens pour mettre en pratique le développement durable (cimetière écologique, solidarité internationale, fleurissement durable...). En savoir plus. info@notrevillage.asso.fr

ASSOCIATIONS
Faire converger ODD et ISO 26000, l’AFNOR publie son nouveau guide

La RSE est un sujet qui monte en puissance sur le terrain de la normalisation internationale, avec un fort leadership d'AFNOR au nom de la France. Ainsi, cet été, les pays membres de l'ISO ont acté la création d'un comité dédié, avec comme première mission de réviser l'ISO 26000, qui fête ses dix ans cette année. Objectif : la rendre encore plus apte à servir de matrice universelle pour déployer une politique de RSE efficace, arrimée aux ODD. Les entreprises sont donc de plus en plus nombreuses à vouloir contribuer aux Objectifs de développement durable. Pour ce faire, elles peuvent utiliser la norme ISO 26000 : c'est sur ce référentiel international qu'elles bâtiront une politique de RSE solide, en lien avec les ODD appropriés. Le guide de l'AFNOR explique comment articuler l'un et l'autre, en l'occurrence, en rapprochant les sept questions centrales de l'ISO 26000 d'une sélection pertinente d'ODD. Pour aller encore plus loin, les titulaires du label Engagé RSE, basé sur l'ISO 26000, peuvent mesurer leur contribution aux ODD, sous la forme d'un scoring. En savoir plus. Olivier Graffin - olivier.graffin@afnor.org

Programme EQUITE : quand le commerce équitable permet d’accélérer la transition écologique en Afrique de l’Ouest

Face aux enjeux de pauvreté et de changement climatique en Afrique de l'Ouest, le programme Equité, mis en oeuvre par Commerce Equitable France et AVSF, laisse la main aux coopératives certifiées de commerce équitable ouest africaines pour innover et élaborer elles-mêmes des projets de développement répondant à leurs besoins, à ceux des consommateur.ice.s, et permettant un développement économique durable sur le plan environnemental. Les coopératives d'Afrique de l'Ouest mettent en oeuvre elles-mêmes des projets de transition écologique et sociale : géoréférencement des parcelles de leurs membres pour lutter contre la déforestation, fabrication locale de bio-intrants pour faciliter leur transition vers l'agriculture biologique, valorisation des déchets de culture en énergie verte pour diminuer leur consommation énergétique... autant d'initiatives qui favorisent les changements des modes de production et de consommation (ODD12). En accompagnant également les labels et les plateformes nationales de commerce équitable en Afrique de l'Ouest, ce programme multi-acteur.ice.s contribue à la structuration du secteur et à la promotion de prix plus stables et rémunérateurs, permettant aux producteur.ice.s d'investir dans des modes de production plus résilients. En savoir plus. Manon Lelarge - equite.cef@gmail.com

L’éducation et la sensibilisation au coeur du projet de La Fresque du Climat !

La Fresque du Climat est une association et un outil de sensibilisation ludique, collaboratif, créatif et scientifique sur les questions climatiques. En 3 heures d'ateliers, en ligne ou présentiel, les participants comprennent les causes, les enjeux et les conséquences du changement climatique et réfléchissent ensemble aux moyens d'agir. Des étudiants aux entreprises, des élus au grand public, en moins de deux ans, la Fresque du Climat a déjà sensibilisé plus de 70 000 personnes, dans le cadre de l'ODD 4, et est présente dans plus de 30 pays. Labellisé Creative Commons, cet outil est libre de droit dans le cadre associatif et de l'éducation mais requiert des droits d'utilisation dans les structures lucratives. L'objectif ? Sensibiliser 1 million de personnes d'ici fin 2021 car pour agir et faire face à l'urgence, il faut d'abord être conscient de l'urgence. En savoir plus. Anaïs Terrien anais.terrien@climatecollage.org

Global Compact met à disposition des ressources numériques pour comprendre les ODD

Global Compact a rassemblé et mis à disposition de nombreux supports numériques pour mieux appréhender les 17 Objectifs de développement durable à l'occasion de leur 5ème anniversaire. Ces vidéos ludiques et pédagogiques, traduites en anglais et en français, permettent de mieux saisir les enjeux et les cibles des ODD grâce à des exemples concrets et des mises en scène. L'objectif est de créer une émulation et de se mobiliser autour des ODD pour l'atteinte de l'Agenda 2030. En savoir plus. Charlotte Beauté - charlotte.beaute@globalcompact-france.org

« Faire ensemble 2030 », le nouveau jeu collaboratif de La Fonda

Forte du succès de son précédent jeu, la Fonda édite Faire ensemble 2030, un jeu coopératif, fondé sur la résolution de défis en lien avec les cibles des ODD. Chaque partie rassemble de six à douze personnes et un animateur. Leur objectif : résoudre collectivement des défis liés aux cibles des ODD. Chaque joueur incarne pour cela un acteur clé de l'Agenda 2030 : l'Etat, l'association ou encore le centre de recherche. En début de partie, trois défis sont soumis à l'ensemble des joueurs, chacun correspondant à la cible d'un ODD. Les joueurs ont alors une heure pour les résoudre en construisant une solution commune dans l'esprit de l'ODD 17. Ce moyen ludique de s'initier à la coopération pluri-acteurs est lui-même le fruit d'une collaboration avec le Commissariat général au développement durable (CGDD), ainsi que les partenaires du programme Faire Ensemble 2030 : le Ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports, la fondation SNCF, le Ministère de la Transition écologique et solidaire, la Mairie de Paris, la Caisse des Dépôts, la MACIF, la fondation Crédit Coopératif et la fondation Schneider Electric. Vous pouvez dès à présent commander le jeu Faire ensemble 2030 et son guide d'animation sur le site de la Fonda. En savoir plus. Bastien Engelbach - fonda@fonda.asso.fr

Lutter contre les déchets de la Covid-19 : une campagne d’actualité

Gestes Propres et ses partenaires alertent sur la nouvelle source de pollution et de danger sanitaire que représentent les masques, gants et lingettes usagés abandonnés dans les espaces publics et naturels. Cette campagne, soutenue par le Ministère de la transition écologique, également cosignée par l'AMF (Association des maires de France et des présidents d'intercommunalité) et Citeo, est diffusée depuis le 9 juin en affichage sur l'ensemble du territoire et sur les réseaux sociaux. Deux autres versions dédiées aux espaces naturels ont également été diffusées, l'une axée espaces verts (forêts, parcs...), l'autre plages, montrant un masque en voie d'atteindre la mer... En savoir plus. Elodie Clady e.clady@gestespropres.com

Association Marie Moreau « Venez construire le jardin de demain »

L'association Marie Moreau met à disposition des parties prenantes son territoire de 2000 m2 pour inventer un espace dédié au développement durable, à la formation, à la solidarité. En juillet 2020, elle a organisé ses premières journées du développement durable et a permis aux parties prenantes de se retrouver en ateliers participatifs autour des ODD (dont l'animation a été préparée avec le Comité 21) pour envisager les formes du projet. Ces démarches ont permis de signer une convention avec la Ligue de Protection des oiseaux, d'accueillir des ruches, de pratiquer l'écopâturage et la récupération de déchets organiques mais également de mettre en lien les propriétaires de jardin qui ne jardinent pas avec des jardiniers qui n'ont pas de jardin. L'association a aussi réalisé un bilan de son impact territorial dont le score est équivalent à celui des collectivités les plus engagées ! En savoir plus. Didier Chapeau - didier.chapeau@marie-moreau.fr

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET RECHERCHE
Les nouveaux développements du projet FECODD

Le RéUniFEDD (Réseau Universitaire pour la Formation et l'Education à un Développement Durable) continue de se mobiliser sur les axes déjà précisés dans la présentation du projet FECODD, ainsi que sur la réécriture pédagogique des ODD, toujours dans une perspective de recherche-action-formation collaborative. Il a plus particulièrement avancé sur les axes « formations territoriales et formation des enseignants », en y intégrant les outils et modules de formation développés au sein du projet. Dans l'attente des textes officiels sur l'introduction de formations sur la transition écologique dans l'ensemble des filières de l'enseignement supérieur, le projet avance également sur l'intégration - à l'échelle de la francophonie - de cet enseignement incluant les outils et modules FECODD dans une approche partenariale, associant praticiens, formateurs et chercheurs. Conscient que ce déploiement nécessitera de nombreux partenariats (notamment au sein du Comité 21), le RéUniFEDD proposera bientôt - en mobilisant la diversité catégorielle et culturelle de son réseau - des modules de formation de formateurs « Education et Formation au Développement Durable » aux échelles régionales, nationales et internationales. Didier Mulnet - didier.mulnet@uca.fr

Sciences Po Rennes met à l’honneur la transition écologique dans les territoires

Dès octobre prochain, Sciences Po Rennes propose aux étudiants de Première année un socle commun d'enseignement sur les enjeux du dérèglement climatique et de la transition énergétique, assuré par des scientifiques de haut niveau. Les élèves pourront poursuivre leur cursus avec des formations les aidant à développer des compétences pour agir, comme le management des projets en énergie renouvelable. L'établissement dédie un campus entier à cette question, situé à Caen, et intitulé à partir de cette année universitaire 2020-2021 le Campus des Transitions de Sciences Po Rennes. Il forme les étudiants à l'urbanisme durable, au droit des générations futures et à la concertation citoyenne pour engager la transition sur les territoires. Ces formations viendront nourrir plusieurs des Objectifs de développement durable : éducation de qualité, énergie propre et d'un coût abordable, villes et communautés durables, mesures relatives à la lutte contre le réchauffement climatique, ainsi que paix, justice et institutions efficaces. En savoir plus. Sébastien Chable - sebastien.chable@sciencespo-rennes.fr

UVED met à disposition des outils pour le 5ème anniversaire des ODD !

A l'occasion de la semaine anniversaire des Objectifs de développement durable, la fondation UVED met à disposition des ressources et des outils pour mieux s'approprier les ODD. La fondation propose de se former à ces objectifs grâce à une « Roue des ODD » interactive qui recense l'ensemble des ressources UVED classées par ODD. Par ailleurs, la dernière session du MOOC « Objectifs de Développement Durable - Ensemble relevons le défi ! » qui s'est déroulé du 18 mars au 30 juin 2020, à laquelle le Comité 21 a contribuée, a été mise à disposition sur la plateforme Fun Campus afin que l'ensemble des équipes pédagogiques et des publics intéressés puissent y avoir accès. Pour fêter ce 5ème anniversaire des ODD, l'UVED propose également un parcours transversal « A la découverte des 17 Objectifs de développement durable », un moyen de découvrir le champ d'action de chacun des ODD à travers de nombreuses ressources pédagogiques. En savoir plus. Delphine Pommeray - delphine.pommeray@fondation-uved.fr

CITOYENS
Création d’un Tiers Lieux en Occitanie au service de l’impact positif

Au travers d'animations innovantes, intégrées à un processus de compréhension, reformulation SO IMPACT accompagne et met en relation des porteurs de projets à fort impact social et environnemental avec tous ceux qui pourraient les soutenir (entreprises, collectivités, investisseurs, experts, etc.). Au travers de jeux, hackathon, impact games, déjeuners et différents événements ils mettent leur savoir-faire au service d'une transformation des organisations et des comportements plus durables et inclusives. Vendredi 16 octobre 2020, un hackathon solidaire est organisé dans le cadre de la création d'un Tiers Lieux en Occitanie autour de l'alimentation durable (ODD n°2 et 12 Alimentation et Consommation Durable / ODD 11 Villes et Communautés Durables). Cette initiative s'adresse aux membres des 5 collèges du Comité 21 (collectivités, entreprises, citoyens, associations, enseignement), qui peuvent tous nourrir cette réflexion. Audrey de Garidel, administratrice du collège citoyen du Comité 21 - audrey.degaridel@so-impact.com

L’ARDD lance l’opération « 2020 Arbres en 2020 en Flandre Intérieure »

Dans le cadre de ses projets associatifs liés à la lutte contre le réchauffement climatique (ODD 13) et à la préservation de la biodiversité (ODD 15), Alain Dubois, adhérent citoyen, et l'association des Acteurs Régionaux du développement Durable (ARDD) ont lancé cette année l'opération « 2020 Arbres en 2020 en Flandre Intérieure » pour favoriser la séquestration du carbone et la réhabilitation des corridors biologiques et des coeurs de nature. Parmi les essences retenues, les ARDD ont favorisé les arbres et arbustes mellifères et les arbres fruitiers. Onze communes, trois entreprises et trois associations ont déjà répondu à l'appel (ODD 17). Plus de 4 000 arbres vont être plantés avec les habitants dont une majorité de parents et d'enfants. Un fascicule pédagogique sera distribué aux participants (ODD 4). L'ensemble de ce projet s'inscrit pleinement dans la mise en oeuvre locale des Objectifs de développement durable de l'Agenda 2020. Alain Dubois, adhérent citoyen - alain07dubois@gmail.com

Création du collectif “Citoyens de l’Anneau” pour une démocratie participative autour de l’Agenda 2030

Le 25 septembre 2020, cinq ans jour pour jour après l'adoption des dix-sept Objectifs de développement durable par l'Assemblée Générale des Nations-Unies, 17 citoyens (dont 2 membres du collège citoyen du Comité21) s'unissent pour créer un collectif nommé « Citoyens de l'Anneau » dans l'objectif de promouvoir, mettre en oeuvre et plaider la cause de l'Agenda 2030. Le collectif s'inspire d'une démocratie participative et transversale considérant que tout apport et initiative qui répond à l'Agenda2030 sont bienvenus. Des citoyens de tous bords se rassemblent pour : être reliés, apprendre à se connaître, s'entraider, chacun avec sa mobilisation personnelle pour l'Agenda 2030, échanger des informations, des initiatives, des expériences liés à l'Agenda 2030, proposer à tous les citoyens de se mobiliser pour l'Agenda 2030, susciter des actions collectives citoyennes permettant, lors d'évènements ou d'actions spécifiques, aux personnes se reconnaissant du collectif d'agir ensemble. Il est possible pour chaque citoyen de rejoindre le collectif par l'intermédiaire de Twitter (@Citoyens2Anneau), de la page Facebook et de suivre notre fil d'informations sur Télégram. Olivier Stock, adhérent citoyen - olivier.stock@outlook.fr

Le Comité 21 en action
ECONOMIE & SOCIÉTÉ
Lancement du Think Tank «Gouvernance et résilience de l'entreprise : quels rôles des parties prenantes ? » - 22 octobre à 9h30 en visio-conférence

Le dialogue avec les parties prenantes étant un sujet phare du Comité 21 depuis plusieurs années, nous avons souhaité, pour notre programmation 2020-2021, réinvestir ce sujet et questionner la façon dont le dialogue avec les parties prenantes peut influencer la résilience de l'entreprise, et quelles en sont les conséquences en termes de gouvernance. A l'occasion du lancement du think tank « Gouvernance et résilience de l'entreprise : quels rôles des parties prenantes ? », le Comité 21, en partenariat avec Des Enjeux & Des Hommes, organise un webinaire le 22 octobre à 9h30. La crise actuelle (sanitaire, sociale et économique) est inédite par sa typologie et son ampleur, mais elle augure d'une succession de crises à venir (climatique, sociétale, etc.) dans un monde de plus en plus complexe. Les entreprises, quels que soient leur activité et leur taille, seront confrontées à des événements (nouvelle législation, pression concurrentielle, pénurie de matière première, digitalisation de l'activité, etc.) de plus en plus nombreux, prévus ou non, avec des échéances à plus ou moins long terme qui les conduiront à gérer des mutations plus ou moins stratégiques. Des membres du groupe de travail interviendront lors de ce webinaire de lancement du think tank. Inscriptions. Sarah Dayan - dayan@comite21.org / Nathan Setayesh - setayesh@comite21.org

Le Comité 21 membre de la plateforme RSE

Le Comité 21 poursuit sa collaboration avec la Plateforme RSE à travers deux groupes de travail. Le groupe de travail « Responsabilités numériques des entreprises », animé par Bettina Laville, présidente du Comité 21, a publié un avis le 7 juillet dernier sur l'enjeu des données. Grâce à la réalisation de dix-huit auditions, le groupe a élaboré un diagnostic, émis des recommandations et proposé une définition claire et précise de ce que signifie, « pour une entreprise, d'être numériquement responsable ». Le Comité 21 contribue également au groupe de travail sur les « Labels RSE », qui s'est appuyé sur une expérimentation de 18 labels RSE sectoriels adaptés aux TPE, PME et ETI, qui s'est tenue de mai 2018 à décembre 2019. A travers des auditions de plusieurs fédérations professionnelles et d'organisations de la société civile, les membres du groupe de travail ont travaillé sur la terminologie, le référentiel, le dialogue avec les parties prenantes ou encore le rôle des Organismes Tiers Indépendants. Les travaux se poursuivent au second semestre et un avis sera publié à la fin de l'année. Sarah Dayan - dayan@comite21.org / Nathan Setayesh - setayesh@comite21.org

VILLES & TERRITOIRES
Le Tour de France des ODD en 2020-2021

Le Tour de France des ODD se poursuit, même si les nouveaux protocoles sanitaires bouleversent un peu son organisation. L'étape en Bourgogne Franche-Comté, le 30 septembre à Dijon, est maintenue mais se déroule sur une après-midi et non plus sur toute la journée, car les ateliers destinés à s'approprier les outils pédagogiques en lien avec les ODD ne pourront remplir les nouvelles normes sanitaires. La demi-journée se concentrera sur l'intégration des ODD dans les systèmes éducatifs et pédagogiques. L'étape tarnaise, prévue initialement le 2 octobre, va être reportée au printemps prochain 2021, sur recommandations de la préfecture. L'étape iséroise (10 novembre) et francilienne (10 décembre) sont à ce jour maintenues en présentiel. Par ailleurs, de nouvelles étapes sont d'ores et déjà en cours d'organisation pour 2021, sur lesquelles nous communiquerons très prochainement ! En savoir plus. Elsa Charon - charon@comite21.org

Pour tout savoir sur le Tour de France des ODD, voir ou revoir le webinaire du 24 septembre

Dans le cadre du 5ème anniversaire des ODD, le Comité 21 a organisé un webinaire, le 24 septembre, aux côtés d'Isabelle Robinot-Bertrand (TEDDIF), Isabelle Ensarguet (AFD), Bertrand Sajaloli (Centraider), Lisa Bonnet (Conseil régional Centre-Val de Loire) et Nadine Tournaille (Agence normande du développement durable), afin de décrypter les enjeux et les objectifs du Tour de France des ODD. Animé Sarah Schönfeld, directrice du Comité 21, cet évènement a permis de sensibiliser et de promouvoir cette initiative multi-acteurs auprès des participants et d'encourager d'autres territoires à accueillir une étape du Tour de France. Ces échanges ont mis en exergue la nécessité d'interconnecter les différents acteurs du développement durable et de la coopération internationale afin d'oeuvrer pour des territoires plus responsables. De façon concrète, les 5 intervenants ont expliqué comment et pourquoi ils avaient choisi d'accueillir une étape du Tour de France des ODD et quels avantages ils ont pu retirer de ces rencontres. Voir le replay. Sarah Schönfeld - schonfeld@comite21.org

Niort Durable 2030 : intervention du Comité 21 devant les élus de Niort

Le Comité 21 est intervenu à Niort, un adhérent de longue date, le 11 septembre dernier ! Bettina Laville, présidente, était présente à Niort lors d'un séminaire organisé par la commune pour la rentrée des élus, en vue de la présentation de la feuille de route « Niort Durable 2030 ». Elle est intervenue pour faire une présentation des enjeux du développement durable et de la transition climatique au niveau international, national, mais aussi au niveau des collectivités. L'objectif était de présenter le rôle et les grandes problématiques de la transformation à mener au niveau des territoires. Son intervention a été ponctuée de temps d'échanges avec les nouveaux élus, et a permis ensuite d'introduire la feuille de route « Niort Durable 2030 ». Cette feuille de route a été co-construite lors du précédent mandat sur la base des Objectifs de développement durable et représentera le socle de la politique à mener pour 2020-2026. Elsa Charon - charon@comite21.org

CLIMAT & ÉNERGIE
Le Comité 21, partenaire du projet Life ARTISAN sur les solutions d’adaptation fondées sur la nature (SAFN)

Il est urgent de mettre en oeuvre des stratégies d'adaptation pour faire face aux changements à venir. La politique française d'adaptation aux changements climatiques reconnaît « la valeur de la biodiversité et des services écosystémiques pour l'adaptation et recherche, partout où cela est possible, des synergies en privilégiant les solutions d'adaptation fondées sur la nature (SAFN) ». Le projet LIFE intégré ARTISAN (Accroître la Résilience des Territoires au changement climatique par l'Incitation aux Solutions d'adaptation Fondées sur la Nature) s'inscrit dans ce contexte et contribue à la mise en oeuvre du 2eme plan national d'adaptation aux changements climatiques (PNACC2), de l'Accord de Paris, et de la stratégie de l'Union européenne. Les SAFN entraînent trois types d'action : la préservation d'écosystèmes fonctionnels et en bon état écologique ; l'amélioration de la gestion d'écosystèmes pour une utilisation durable par les activités humaines ; la restauration d'écosystèmes dégradés ou la création d'écosystèmes. Ce projet a pour objectif d'améliorer les cadres institutionnels, financiers, normatifs et lever les freins à la généralisation des SAFN. Il dispose d'une durée de 8 ans (jusqu'en 2027) et est doté d'un budget de 16,7 M€, dont près de 10 M de l'UE. Il est coordonné par l'Office Français de la Biodiversité et accompagné de 28 bénéficiaires, dont le Comité 21, qui se chargera du volet « Formation des décideurs ». Dès à présent, le Comité 21 sensibilise aux SAFN à travers ses activités : avec la co-organisation du débat à Produrable sur « la biodiversité, nouvelle alliée de l'adaptation au changement climatique », qui a eu lieu le 8 septembre 2020 ; la corédaction avec la CPME d'une plaquette de sensibilisation à la biodiversité à destination des TPE et PME, et pour finir, les ateliers du programme Adaptation aux changements climatiques en 2020 & 2021. Sarah Dayan - dayan@comite21.org

Retour sur le Grand Débat « La biodiversité, nouvelle alliée de l’adaptation au changement climatique » à PRODURABLE

Le Comité 21 a organisé, en partenariat avec CEEBIOS, un grand débat lors du salon Produrable, le 8 septembre, co-animé par Bettina Laville (présidente du Comité 21) et Kalina Raskin (Déléguée Générale du CEEBIOS). Ce temps d'échanges autour de « la biodiversité [en tant que] nouvelle alliée de l'adaptation au changement climatique » a rassemblé plusieurs intervenants aux horizons variés : Aurélie Tailleur (ADEME), Marc Barra (ARB IDF), Tolga Coskun (ARP ASTRANCE), Olivier Lemoine (ELAN), Tarik Chekchak (Institut des Futurs Souhaitables), et Pierre Victoria (Veolia). Si l'enjeu de protection de la biodiversité fait plutôt consensus, plusieurs défis demeurent quant à la reconnaissance des SFN, tels que l'acquisition de nouvelles compétences, nécessaires pour mener à bien des projets pluridisciplinaires (urbanisme, génie écologique...), le développement d'outils et de méthodes d'évaluation des coûts et des bénéfices obtenus par la mise en oeuvre de ce type de solutions (la valeur ajoutée et les retours sur investissements des projets de SFN peinent à être identifiés), l'identification de nouveaux mécanismes de financements, une acculturation et une réconciliation entre la nature et les sociétés anthropisées, l'acceptation du retour de la biodiversité dans les villes, le renforcement et la structuration de la filière des SFN, etc. En résumé, la nature dispose de nombreuses solutions, et nos sociétés ont tout intérêt à s'en inspirer, comme le prône le biomimétisme. Néanmoins, la biodiversité doit parfois être aidée pour maintenir ses fonctions essentielles mais aussi les services écosystémiques qu'elle nous rend, dans un contexte où l'érosion de la biodiversité concerne plus d'un million d'espèces à travers la planète. Voir le replay

Comité 21 GRAND OUEST
Création d'un GIEC régional des Pays de la Loire le 6 octobre

Le Comité 21 Grand Ouest accompagne le Conseil régional des Pays de la Loire dans la création d'un GIEC régional, dédié à l'analyse des impacts du changement climatique en région. En effet, l'ampleur, la diversité et la complexité des enjeux climatiques exigent une approche coordonnée mettant à profit l'ensemble des compétences disponibles, en regroupant à la fois des experts de la science du climat et ceux des impacts physiques, humains et sociétaux. Les missions de ce groupe d'experts seront de : crédibiliser, vulgariser et approfondir la connaissance des changements climatiques en région, d'identifier et préciser les impacts sur le territoire, ainsi que les vulnérabilités socio-économiques et environnementales qui y sont liées, d'informer les élus régionaux et les décideurs du territoire sur l'évolution du climat et les aider à identifier, promouvoir et mettre en oeuvre des stratégies d'adaptation efficaces. Ce GIEC régional sera lancé officiellement le 6 octobre, en présence de Christelle Morançais, Présidente de Région. Antoine Charlot - charlot@comite21.org

Retour sur la Journée « Ensemble, réinventons la mobilité », le 15 septembre

Le 15 septembre dernier s'est tenue la journée d'échanges « Ensemble, réinventons la mobilité » à Saint-Nazaire, organisée par le Comité 21 Grand Ouest dans le cadre du Pays de la Loire Energie Tour 2020, en partenariat avec la région des Pays de la Loire et EDF. Au programme de cette journée, des échanges riches sur : le chrono-aménagement, les solutions de mobilité pour les territoires peu denses, des innovations en matière de mobilité électrique, l'auto-partage et la logistique du dernier kilomètre ainsi qu'une visite inspirante du projet SMILE mis en oeuvre au magasin GEMO à Trignac. Cet événement s'est déroulé au sein des Abeilles, un « mille-lieux » historique au coeur du port de Saint-Nazaire. Retour sur l'événement

Le Comité 21 dans la presse
 
Découvrez l’interview de Bettina Laville par Syntec « La RSE est un moyen de surmonter la crise »

A l'aune de la crise sanitaire, économique et sociale que nous traversons, Bettina Laville, Présidente du Comité 21, a été interviewée par la Fédération Syntec dans le cadre de leur publication annuelle. Articulée autour de la notion d'engagement, la Fédération Syntec propose de réfléchir aux différentes façons de relancer l'économie de manière responsable. Cette publication se donne pour objectif d'entériner un nouveau cap stratégique : être moteur d'un développement économique plus durable en faveur d'une société plus juste et inclusive. Lors de son interview, Bettina Laville rappelle qu'un changement de modèle économique est nécessaire et insiste sur l'importance de la politique RSE comme moyen de dépasser cette crise sans précédent : « Tout le monde a envie de changer de modèle économique, même si, certes, il ne s'agit pas toujours du même qui est envisagé. » (Interview à retrouver p.52-55). Un entretien qui souligne l'importance de la transformation du tissu économique français vers un modèle plus solide et responsable prêt à affronter les défis de demain. 77 pages. Lire l'interview de Bettina Laville - Lire la publication « Sous le signe de l'engagement »

La Transformation du capitalisme par la puissance publique ? Une intervention de Bettina Laville aux Rencontres du Développement Durable 2020
A l'occasion du 5ème anniversaire des Objectifs du développement durable, l'Institut Open Diplomacy a initié les Rencontres du Développement Durable- RDD. L'édition 2020 « Dessinons ensemble la voie d'une transition juste » a eu lieu du 22 au 29 septembre, non pas dans 7 villes de France mais en visio-conférence aux vues des procédures sanitaires renforcées. Le Comité 21 était partenaire de cette 1ère édition avec l'intervention de Bettina Laville, présidente, lors de la 1ère journée intitulée « Transformer le capitalisme » et plus précisément sur « Transformer le capitalisme, employons la puissance publique ». « On ne régule pas le capitalisme avec des règles de droit international, sauf dans certains conflits précis régis par l'OMC. C'est une faille de notre système car il n'y pas de sanction pour le droit de l'environnement ». Ce débat a permis aux intervenants d'évoquer le rôle de l'Etat dans la transition écologique, notamment en encourageant le secteur privé dans cette voie. Lire la dépêche AEF*. Voir la synthèse de cette journée des RDD - En savoir plus sur les RDD2020 *AEF Info propose aux adhérents du Comité 21 une offre d'abonnement aux fils d'information Développement durable et Ville intelligente d'AEF. N'hésitez pas à découvrir pendant 1 mois ces fils infos sur demande ici : Testez gratuitement sans engagement AEF. Marc Savonitto - marc.savonitto@aefinfo.fr / 01 53 10 09 64
Le Comité 21 partenaire
 
Le Comité 21 interviendra au Forum International Météo et Climat le 30 septembre

Le Comité 21 participera à l'édition 2020 du Forum International Météo et Climat. Celui-ci aura lieu du 15 au 18 octobre 2020 pour les journées grand public, ainsi que le 30 septembre 2020 pour le colloque international pour les professionnels, aux Salons de la Mairie de Paris. Bettina Laville, présidente du Comité 21, interviendra en tant que Grand témoin au colloque « Adaptation aux enjeux climatiques : anticiper les vulnérabilités pour favoriser les prises décisions et préparer l'avenir ». Des scientifiques, des représentants d'entreprises et de territoires seront présents lors de cet évènement afin de présenter les apports de la science pour faire face aux nouvelles problématiques de lutte contre les changements climatiques, érosion de la biodiversité, protection des territoires etc. Ce colloque sera l'occasion de débattre ce que doit être l'apport de la science à les problématiques nouvelles, de mesurer l'effort d'anticipation qu'elles impliquent, et de les illustrer par des exemples précis. En savoir plus

28/09-4/10 : 10ème édition du Festival International du Film d’Environnement FReDD

Le Festival « Film, Recherche et Développement Durable » (FReDD) valorise et diffuse des films sur les questions de culture scientifique centrées sur le développement durable. En présentant des productions issues du monde entier, le festival vise à la sensibilisation et à l'engagement citoyen des différents publics sur ces enjeux majeurs. Il organise des rencontres avec les acteurs du domaine pour une meilleure compréhension des défis environnementaux, sociaux, économiques et culturels de la Planète. Cette édition un peu spéciale du fait de la crise sanitaire, privilégiera les projections et les tables rondes portant sur des problématiques variées permettant de faire le tour de la situation d'urgence actuelle. En parallèle et pour la première fois, un prix de la production radiophonique d'écologie sera également remis. L'étape du Tarn du Tour de France des ODD qui devait se dérouler à Albi, le 2 octobre, dans le cadre du Festival FReDD, a été reportée au printemps 2021 en raison des restrictions sanitaires. Pour en savoir plus.

6-11 octobre : le festival Atmosphères fête ses 10 ans à Courbevoie

Depuis 10 ans, le Festival Atmosphères invite à questionner le monde et à trouver des solutions pour notre planète, aux côtés de scientifiques, de cinéastes, d'artistes, de citoyens et d'associations engagés. Films, débats et conférences, concours de cinéma, village des solutions, spectacles, installations, table ronde sur les nouveaux récits : le festival multiplie les formats de rencontres pour tous les publics - enfants, adolescents et adultes - pour proposer des solutions concrètes et créer un imaginaire collectif autour d'un monde durable, coopératif et désirable. Une partie du festival sera déclinée en version numérique pour répondre au contexte sanitaire et ainsi toucher encore plus de personnes en France ! Le fil rouge de cette édition anniversaire : passer d'un modèle linéaire, vertical, consumériste à un modèle circulaire, coopératif, régénérateur. Le Comité 21 est partenaire du Festival et interviendra le 10 octobre à 17h sur « Consommer autrement ». Un citoyen membre du Comité 21 participera au Jury du Festival. En savoir plus

Le Comité 21 a participé à la 13ème édition du salon Produrable

La 13ème édition de Produrable se tenait les 7 et 8 septembre derniers à Paris, un évènement qui a accueilli plus de 8300 professionnels et 150 conférences. Le Comité 21 a co-organisé avec CEEBIOS un Grand débat, le 8 octobre la biodiversité, nouvelle alliée de l'adaptation aux changements climatiques ». Il a mis en évidence que la nature dispose de nombreuses solutions, et nos sociétés ont tout intérêt à s’en inspirer, comme le prône le biomimétisme. Néanmoins, la biodiversité doit parfois être aidée pour maintenir ses fonctions essentielles mais aussi les services écosystémiques qu’elle nous rend, dans un contexte où l’érosion de la biodiversité concerne plus d’un million d’espèces à travers la planète. Visionnez le replay. Sarah Schönfeld, directrice du Comité 21, est également intervenue lors de la conférence « La responsabilité sociétale : un levier de transformation des collectivités » organisée par l’Agence Lucie, le 8 septembre. Cette intervention était l’occasion de présenter plusieurs initiatives de collectivités et d’insister sur l’importance de l’appropriation de l’Agenda 2030 par les collectivités. Visionnez le replay

 

3 questions à ...
Barbara Pompili, Ministre de la Transition écologique

Votre nomination au Ministère de la transition écologique intervient en plein coeur d'une crise sanitaire sans précédent. Comment réussir à faire de la transition écologique l'une des réussites de cette fin de quinquennat ? Quelles sont vos priorités d'ici 2022 ?

Notre pays traverse une période de crises inédites, sanitaire, économique, sociale, et bien sûr écologique. Aujourd'hui, nous devons répondre dans le même mouvement à toutes ces urgences. Cela implique de placer l'écologie au coeur de notre réponse à la crise. Personne ne peut plus ignorer que notre modèle actuel est à bout de souffle. La crise sanitaire a révélé notre manque de résilience. Nous savons que la consommation effrénée de ressources détruit la biodiversité. Alors, il s'agit, ni plus ni moins, d'une refondation écologique à conduire. J'y suis déterminée. La mise en oeuvre des propositions de la convention citoyenne pour le climat comme le plan de relance sont deux grandes occasions pour y parvenir.

Le plan de relance présenté par le Premier ministre, le 3 septembre dernier, dote le Ministère de la transition écologique d'un budget sans précédent. Par quels moyens ce plan d'investissement massif permet-il la transformation et le verdissement de l'économie française ?

Ce plan de 100 milliards d'euros est un pas de géant pour la transition écologique, en lui consacrant la part belle : 30 milliards d'euros. Au-delà de ces crédits spécifiques, l'écologie irrigue l'ensemble du plan, qu'il s'agisse d'appuyer la relocalisation des industries ou l'innovation ou de développer les métiers de la transition écologique. Ce sont des mesures qui relèvent d'autres volets du plan, mais qui concourent tout autant à la transformation écologique.

Avec ces 30 milliards d'euros, nous engageons les moyens nécessaires pour placer la France dans la trajectoire de la neutralité carbone d'ici à 2050 en transformant durablement l'ADN de notre économie. Cela veut dire, d'abord, décarboner notre économie. A eux seuls, 4 secteurs représentent encore 80 % de nos émissions de gaz effet de serre. Nous allons donc accélérer la baisse des émissions industrielles avec 1,2 milliard d'euros ; massifier la rénovation écologique des bâtiments, public et privés, avec près de 7 milliards d'euros ; investir dans la transformation des transports, avec près de 11 milliards d'euros dont la moitié pour le ferroviaire, les petites lignes et le fret, mais aussi aide la conversion vers des mobilités du quotidien durable comme le vélo. Enfin, nous allons aussi accélérer la transition agricole, avec 1,2 milliard d'euros.

Mais ce plan va au-delà d'une sortie de crise : il nous permet de placer notre pays en tête des secteurs d'avenir. Par exemple, pour faire émerger une filière française de l'hydrogène décarboné. Notre pays a choisi de soutenir très tôt la filière, à présent nous devons changer d'échelle pour prendre le mouvement de cette grande révolution de notre siècle. Avec France Relance, nous consacrons 7 milliards d'euros sur la décennie sur ces investissements.

Cette enveloppe permettra-elle de garantir la réalisation effective de l'Agenda 2030 ?

Mais ce plan va au-delà d'une sortie de crise : il nous permet de placer notre pays en tête des secteurs d'avenir, par exemple, pour faire émerger une filière française de l'hydrogène décarboné. Notre pays a choisi de soutenir très tôt la filière. A présent, nous devons changer d'échelle pour prendre le mouvement de cette grande révolution de notre siècle. Avec France Relance, nous consacrons 7 milliards d'euros sur la décennie sur ces investissements.

www.ecologie.gouv.fr/

Pour en savoir plus
ONU : rapport sur les Objectifs de développement durable 2020

Cette année marque le début de la Décennie d'action pour atteindre les Objectifs de développement durable d'ici 2030. C'est une période critique pour faire avancer une vision commune et accélérer les réponses aux défis les plus graves du monde - de l'élimination de la pauvreté et de la faim à l'inversion du changement climatique. Pourtant, en très peu de temps, la propagation précipitée du nouveau coronavirus a transformé une urgence de santé publique en l'une des pires crises internationales de notre vie, changeant le monde tel que nous le connaissons. Ce rapport a été préparé par le Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies en collaboration avec plus de 200 experts de plus de 40 institutions internationales, en utilisant les dernières données et estimations disponibles. 68 pages. Lire le rapport en français

FAO : rapport sur les conséquences de la Covid-19 sur la concrétisation des ODD

L'organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) publie un rapport sur les conséquences de la pandémie dans la réalisation de l'Agenda 2030. La concrétisation des cibles des ODD est mise à mal par les répercussions à la fois économique et sociale de cette crise sanitaire. Malgré des données peu accessibles en raison du contexte international, ce rapport constate une hausse de la faim et le développement d'autres formes d'insécurité alimentaire avec une productivité agricole en forte baisse. Il indique également que les progrès accomplis jusqu'alors pour la réalisation des ODD d'ici 2030 étaient déjà insuffisants et que la pandémie de Covid-19 est venue compliquer cette concrétisation. Lire le rapport

La France en transition pour le 5ème anniversaire des ODD !

Du 21 au 25 septembre, le Ministère de la transition écologique et ses partenaires, dont faisait partie le Comité 21, ont fêté le 5ème anniversaire des ODD à travers une série Web TV conçue avec les acteurs engagés pour susciter l'inspiration, l'engagement et le passage à l'action du plus grand nombre. Afin de revoir chaque épisode de la série La France en Transition... L'enjeu consiste bien en une mobilisation de tous pour que l'Agenda 2030 soit une réussite en France. Le Comité 21 est intervenu les 24 et 25 septembre. Voir le replay de l'intervention de Sarah Schönfeld et de Bettina Laville. Voir tous les replay

Cinema For Change et KisskissBankBank s’unissent pour soutenir les films à impact

La prochaine édition du Festival LE TEMPS PRESSE se déroulera fin mars 2021, et Cinema For Change, le forum professionnel sur les contenus à impact social du Festival, proposera un marché du film sur les contenus à impact social, sociétal et environnemental. En attendant le prochain printemps, Cinema For Change dévoile sa nouvelle collaboration avec KissKissBankBank, afin de permettre à des projets de films à impact, de boucler Les porteurs de projets animeront leur campagne de crowdfunding sur le site de KissKissBankBank et Cinema For Change se chargera de soumettre les meilleurs projets à un réseau d'investisseurs solidaires et financiers. Pour être éligible, les projets devront porter sur l'un des 17 Objectifs de développement durable. Découvrez le site web de l'opération

La Fondation ELYX crée l’Action Box pour une mise en application dynamique des ODD

Pour le 5ème anniversaire des ODD, la fondation ELYX a publié, le 21 septembre, un kit de sensibilisation aux ODD, l'Action Box, pour rappeler qu'il reste 10 ans pour tout changer. Cette boîte à outils présente comment la théorie du Donut de Kate Raworth permet la mise en application dynamique des 17 ODD et propose des leviers d'actions à toutes les échelles (Etats, entreprises, citoyens, collectivités territoriales...). A cette occasion, la régie Médiatransport met à disposition une partie des écrans digitaux des gares et métros sur l'ensemble du territoire français pour promouvoir ce kit de sensibilisation et l'hashtag « #10toGO ». L'ensemble des contenus est open-source, vous pouvez donc en avoir un libre usage au sein de vos organisations. Découvrez cette initiative

Les Acteurs de Paris durable s’engagent pour la semaine européenne du développement durable !

Dans le cadre de la semaine européenne du développement durable qui se déroule du 18 septembre au 8 octobre, les 5800 Acteurs de Paris durable s'engagent quotidiennement pour incarner les 17 ODD. Chaque jour, ils partagent des ressources diverses (conférences, livres, projections, débats...) et mettent en lumière les initiatives locales qui agissent en faveur de la réalisation des ODD. Leur objectif : sensibiliser le plus grand nombre de parisiens aux enjeux des ODD et faciliter une mobilisation concrète des acteurs. Pour en savoir plus.

Agenda du Comité 21

29/09 : Conseil d'administration du Comité 21
30/09 à Dijon : étape Bourgogne Franche-Comté du Tour de France des ODD
30/09 visio-conférence : atelier #2 Programme Adaptation aux changements climatiques « Actifs et acteurs immobiliers face aux évolutions du climat »
30/09 à Paris : intervention du Comité 21 au colloque « Adaptation aux enjeux climatiques : anticiper les vulnérabilités pour favoriser les prises décisions et préparer l'avenir » dans le cadre du Forum international Météo et Climat
01/10 visio-conférence : atelier « Pays de la Loire : un plan de relance pour la croissance verte » - Comité 21 Grand Ouest
06/10 visio-conférence : Journée régionale Economie circulaire Pays de la Loire - Comité 21 Grand Ouest
8/10 visio-conférence : atelier #2 « Financer son projet de développement durable quand on est une collectivité» - parcours « Mettre en oeuvre la transition : nouveaux dispositifs, nouveaux outils »
08/10 à Saint-Barthélemy-d'Anjou : rencontres régionales RSE « la RSE pour les TPE-PME, un levier de performance et d'attractivité » - Comité 21 Grand Ouest
10/10 à 17h00 à Courbevoie : intervention du Comité 21 à la table-ronde sur « Consommer autrement » au Festival Atmosphères
16/10 à Nantes : formation « Mettre en place des dispositifs pour promouvoir les événements éco-responsables sur son territoire »
21/10 visio-conférence 1 : rencontres régionales RSE « la RSE pour les TPE-PME, un levier de performance et d'attractivité » - Comité 21 Grand Ouest
27/10 visio-conférence 2 : rencontres régionales RSE « la RSE pour les TPE-PME, un levier de performance et d'attractivité » - Comité 21 Grand Ouest
3-4/11 à Paris : formation « Adaptation aux changements climatiques » niveaux 1&2
5/11 visio-conférence : atelier #3 Programme Adaptation aux changements climatiques « agroécosystèmes et production alimentaire »
5-6/11 à Nantes : formation « Organiser un événement éco-responsable »
10/11 à Grenoble : étape iséroise du Tour de France des ODD
16-17/11 à Nantes : formation « La RSE pour les TPE/PME : par où commencer ? »
16-17/11 à Nantes : formation « Concevoir et animer une démarche territoriale de développement durable »
23-24/11 à Nantes : formation « Faciliter l'acceptabilité des grands projets de transition écologique et leur intégration dans les territoires »
24/11 à Paris : formation « RSE et ODD : l'appropriation de l'Agenda 2030 par les entreprises »
26/11 en visio-conférence : journée régionale «Urbanisme et aménagement : quels leviers pour la santé? » - Comité 21 Grand Ouest
26/11 à Nantes : formation « Mettre en place une démarche d'engagement sociétal dans l'Economie Sociale et Solidaire»
26/11 à Paris : formation « l'Agenda 2030 et les 17 ODD : un outil d'impact pour les associations et les ONG »
1/12 à Nantes : formation «Les ODD au service de la transformation des territoires »
1/12 visio-conférence : atelier #2 « Nouvelles technologies : menaces ou opportunités à la sobriété, quelle place pour les low tech ? » - parcours « Sobriété et nouveaux modèles »
3/12 visio-conférence : atelier #4 Programme Adaptation aux changements climatiques « Adaptation réactive et gestion des dommages climatiques »
10/12 à Paris : étape francilienne du Tour de France des ODD
10-11/12 à Paris : formation « La RSE pour les petites et moyennes entreprises : par où commencer ? »

Rendez-vous du Comité 21
30 septembre – visio-conférence : atelier #2 Programme Adaptation aux changements climatiques « Actifs et acteurs immobiliers face aux évolutions du climat »

Dans le cadre du parcours d'accompagnement « adaptation aux changements climatiques », ce 2ème atelier mettra en avant le secteur de l'immobilier et plus globalement du bâti et des infrastructures, afin de comprendre les enjeux de ce secteur et connaitre les réorganisations à l'oeuvre. Les impacts climatiques croissants sur les édifices résidentiels et de bureaux s'ajoutent aux besoins de leurs réhabilitations nécessaires du fait de leur vieillissement ainsi qu'à une demande soutenue en nouvelles infrastructures. En associant architectes, bailleurs et gestionnaires, les secteurs de l'immobilier et de la construction s'organisent pour protéger leurs actifs face aux risques potentiels de dégradation, de perte de valeur et de dommages physiques suite à des évènements climatiques extrêmes qui augmentent d'ampleur, tout en continuant d'offrir de nouveaux édifices capables de répondre à̀ ces enjeux climatiques et énergétiques. Quelles sont les formes de réorganisations de la filière immobilière et vers quelles perspectives s'oriente-t-elle ? Ouvert à tous et gratuit pour les adhérents. Avec les interventions de Loïs Moulas (Observatoire de l'Immobilier Durable) et Karim Selouane, Didier Soto, Michäel Gonzva, et Camille Vignote (Resallience). Ouvert à tous et gratuit pour les adhérents. Inscriptions. Sarah Dayan - dayan@comite21.org / Nathan Setayesh - setayesh@comite21.org

1er octobre - visioconférence Grand Ouest «Pays de la Loire : un plan de relance pour la croissance verte »

Dans la continuité du «fonds résilience», la région des Pays de la Loire se dote d'un plan de relance à 332 millions d'euros, dont près d'un tiers est fléché sur la croissance verte : développement de l'hydrogène, rénovation énergétique des bâtiments, achat de vélo électrique, soutien au covoiturage, développement des circuits courts, création du premier livret régional d'épargne Croissance verte... Pour présenter ces mesures, et aborder plus largement les chantiers du Conseil régional sur la transition écologique, le Comité 21 Grand Ouest organise une visioconférence en présence de Laurent Gérault, Vice-Président délégué à la Transition Energétique, à l'Environnement et la croissance verte. Inscriptions. Marie Labousset - labousset@comite21.org

6 octobre - visio-conférence Grand Ouest : journée régionale sur l’économie circulaire en Pays de la Loire, une région qui prend soin de ses ressources

La région des Pays de la Loire, en partenariat avec la DREAL, l'ADEME et le Comité 21 Grand Ouest, vous invitent le 6 octobre 2020 à une journée dédiée à l'économie circulaire. Réemploi, réparation, recyclage, écoconception, écologie industrielle et territoriale, information des citoyens, réduction des emballages plastiques, achats responsables... de nombreux projets innovants ont pris forme sur le territoire, de Nantes à Angers, en passant par Saint-Nazaire, La Roche-Sur-Yon, le Mans et Laval. Ces initiatives poursuivent toutes le même objectif : la nécessité de limiter le gaspillage de nos ressources, et plus largement l'impact des activités ligériennes sur l'environnement... tout en continuant à créer de la valeur. Cette journée sera l'occasion d'aller à la rencontre de ceux qui rendent cette économie circulaire possible en proposant une véritable boîte à outils pour découvrir cette thématique et, pourquoi pas, se lancer à son tour. Programme et inscriptions. William Leung - leung@comite21.org

8 octobre – visio-conférence : atelier #2 «Financer son projet de développement durable quand on est une collectivité »

L'atelier sur les financements durables, le 8 octobre approche ! Cet atelier sera l'occasion d'aborder les possibilités et nouvelles modalités de financement de projets ou politiques durables. En effet, de multiples accompagnements et dispositifs financiers, publics ou privés, existent sans qu'ils soient pour autant bien connus et compris (face à leur complexité) des collectivités. Au programme, des interventions sur les obligations vertes, les financements participatifs ou encore les différents dispositifs mis en place par les institutions publiques pour financer les projets de développement durable. Après une présentation introductive permettant de dresser un panorama des différents types de dispositifs existants, il s'agira de développer des exemples concrets par des praticiens : instituts bancaires, collectivités, institutions nationales ou encore consultants spécialisés. N'hésitez pas à vous inscrire rapidement. Inscrivez-vous ! Ouvert à tous et gratuit pour les adhérents. Elsa Charon - charon@comite21.org

5 novembre – visio-conférence : atelier #3 Programme Adaptation aux changements climatiques « agroécosystèmes et production alimentaire »

Le troisième atelier du parcours d'accompagnement « adaptation aux changements climatiques » explore l'évolution des secteurs de l'agriculture et de la production alimentaire. Les systèmes agricoles et le secteur de la production alimentaire subissent des impacts climatiques qui altèrent aussi bien leurs potentiels de rendement que la qualité de produits qui participent à mettre en valeur les patrimoines culturels, paysagers ou culinaires d'un territoire. Que ce soit dans l'agriculture, la viticulture, les pêcheries et l'élevage, des reconfigurations sont en oeuvre afin de permettre aux chaines d'approvisionnements de continuer à assurer une demande croissante continue, notamment dans la qualité de produits issus de pratiques aux conséquences moindres sur les milieux de production. Pour ce faire, quelles sont les stratégies d'adaptation mises en place aux différentes échelles et par les différents acteurs ? Avec les interventions de Morgane Yvergniaux (Pernod Ricard), un représentant du département de la Nièvre, un représentant de l'organisation Solagro. Ouvert à tous et gratuit pour les adhérents. Inscriptions. Sarah Dayan - dayan@comite21.org / Nathan Setayesh - setayesh@comite21.org

6 novembre : Journée régionale « Urbanisme et aménagement : quels leviers pour la santé?»

Cette journée régionale de partage d'informations et d'échange d'expériences est organisée par le Comité 21 Grand Ouest, en partenariat avec l'ARS Pays de la Loire et la DREAL dans le cadre du Plan Régional Santé Environnement (PRSE3). L'événement a pour objectif de comprendre les interactions entre urbanisme, cadre de vie et santé, de découvrir comment favoriser la santé via l'urbanisme et l'aménagement, de s'enrichir de retours d'expériences et d'échanger autour des démarches favorables au bien-être et à la santé. Programme et inscriptions. William Leung - leung@comite21.org

Le replay de l’atelier de réflexion sur la sobriété « Nouveaux modèles économiques : quelles possibilités pour les entreprises et les territoires ? » est disponible ! – 11 juin

Le Comité 21, en 2020 et 2021, dédie à la sobriété un parcours d'accompagnement. Dans ce contexte, a été animé le 11 juin un atelier de réflexion sur les nouveaux modèles économiques que les organisations publiques et privées peuvent mettre en oeuvre, afin d'orienter nos sociétés vers un développement durable et respectueux des ressources naturelles et faire face aux crises de court et long terme. Bien que souvent perçue comme un recul, nous avons vu comment la sobriété, basée sur un effort collectif, peut finalement être synonyme d'opportunités pour les organisations, publiques et privées, et leurs activités. Le premier atelier, qui a vocation à introduire le vaste sujet que représente la sobriété donne des pistes de réponse aux réflexions suivantes : Quels sont ces nouveaux modèles ? Quels sont les barrières et les leviers à leur mise en oeuvre ? Comment les entreprises et les territoires peuvent-ils s'engager sur la voie de la sobriété ? Avec l'intervention de : Florian Cézard, co-directeur de l'agence d'accompagnement à la transition de territoires et des entreprises (Agatte), co-auteur du « panorama de la notion de sobriété » pour l'ADEM, et Patrick Behm, coordinateur « Transition énergétique citoyenne » du Labo de l'ESS, Marie-Hélène Morvan, présidente de #Sobériser et Jean-François Rodriguez, directeur du pilotage et de la performance de la RSE du Groupe La Poste. Visionnez les moments clé de l'atelier (version complète réservée aux adhérents). Sarah Dayan - dayan@comite21.org / Nathan Setayesh - setayesh@comite21.org

Découvrez les temps forts en vidéo de l’atelier#1 Adaptation aux changements climatiques « L’eau, à la croisée des enjeux d’adaptation » - 4 juin

Avec cet atelier organisé dans le cadre du parcours d'accompagnement « adaptation aux changements climatiques » axée sur la thématique de l'eau, le Comité 21 souhaite apporter à ses adhérents une compréhension plus fine des enjeux sectoriels liés à l'adaptation aux changements climatiques et les clés pour agir à travers des focus inter et intra-sectoriels. Les impacts de l'évolution climatique actuelle sur l'eau s'ajoutent à des pressions anthropiques déjà importantes, contribuant à une gestion tendue d'une ressource aux usages souvent opposés. Support essentiel de la biodiversité, du bien-être des populations, de la production alimentaire et de certains secteurs économiques, l'eau demeure une ressource à la croisée de multiples enjeux. Une attention particulière dans les options de réorganisations face aux changements climatiques lui est donc conférée. Quelles sont les dernières tendances en la matière ? Quels sont les exemples marquants d'une gestion des ressources en eau réussie à l'échelle des territoires et des activités ? Visionnez les moments clé de l'atelier (version complète réservée aux adhérents). Sarah Dayan - dayan@comite21.org / Nathan Setayesh setayesh@comite21.org

Ressources du Comité 21

Le Comité 21 publie régulièrement sur les enjeux du développement durable (ODD, RSE/RSO, territoires durables, climat, citoyenneté, etc.). Avec cette rubrique, nous vous proposons de retrouver les dernières ressources disponibles (guides méthodologiques, rapports, notes d'analyse, fiches, articles...) ; certaines sont réservées exclusivement à nos adhérents (connectez-vous à votre espace). A l'occasion du 5ème anniversaire des ODD, voici une petite sélection sur nos livrables en lien avec l'Agenda 2030 :
.rapport La Grande Transformation - septembre 2020
Ce rapport propose 12 pistes concrètes principalement dans les domaines de la science, de la finance, de la citoyenneté écologique et des territoires.
.décryptage de la feuille de route des ODD
Le 5 novembre 2019, le Comité 21 a organisé pour ses adhérents une journée de décryptage de feuille de route nationale des ODD. Réservé aux adhérents
.guide « Pour l'appropriation de l'Agenda 2030 par les collectivités françaises »
Ce guide propose pour la première fois, au niveau territorial, des pistes très concrètes pour mettre en oeuvre localement les 17 ODD. Il donne des clés pour comprendre pourquoi et comment ce nouvel Agenda est un puissant outil de pilotage de l'ensemble des politiques publiques des collectivités en France.
.rapport sur l'appropriation des ODD par les acteurs non étatiques français - juillet 2018
La société civile se mobilise pour dresser un état des lieux de l'appropriation des ODD en France
.note « La prospective au service de l'Agenda 2030 » - mars 2018
Le Comité 21 a formulé des préconisations afin de permettre l'accélération du processus de connaissance et d'appropriation collective dans l'esprit de l'ODD 17 « Partenariats pour la réalisation des objectifs ».

Formations du Comité 21
3 ou/et 4 novembre en présentiel (Paris) : formation « Adaptation aux changements climatiques » niveaux 1&2

Le Comité 21 propose en 2020 deux formations sur l'adaptation aux changements climatiques (niveau 1 & niveau 2). La notion d'adaptation aux changements climatiques est de plus en plus mobilisée pour organiser notre réaction face aux évolutions du climat. Les changements climatiques sont le reflet d'une évolution sociale, économique et environnementale de notre planète sans précédent. Face à l'accélération du phénomène, les territoires et les entreprises n'ont pas d'autres choix que de s'adapter en se réorganisant. Ainsi, il existe des outils, cadres de référence, guides méthodologiques existent pour mettre en oeuvre concrètement une démarche d'adaptation aux changements climatiques dans les organisations. Ces deux niveaux de formation permettent de mieux comprendre le concept d'adaptation aux changements climatiques, de communiquer sur ce sujet et de cerner les contours des projets d'adaptation (niveau 1), mais aussi d'acquérir des réflexes pour la mise en oeuvre de projets d'adaptation, et de traduire la connaissance théorique en actions de terrain (niveau 2). En savoir plus. Inscriptions : Sarah Dayan - dayan@comite21.org / Nathan Setayesh - setayesh@comite21.org

5-6 novembre à Nantes : formation « Organiser un événement éco-responsable »

La transition écologique est entamée et les territoires se transforment petit à petit sous la pression des enjeux climatiques. Les citoyens, salariés et consommateurs s'attendent désormais à ce que cela s'applique dans leur quotidien, notamment lors des manifestations ou des évènements auxquels ils participent, qu'ils soient à caractère sportif, culturel, festif, social ou économique. Cette formation vous propose des outils méthodologiques, ainsi que des retours d'expériences et des recommandations pour organiser un événement éco-responsable. Programme et inscriptions. Marie Labousset - labousset@comite21.org

16-17 novembre à Nantes : formation « La RSE pour les TPE/PME : par où commencer?»

La Responsabilité sociétale (RSE) n'est pas réservée aux grandes entreprises. Les TPE-PME ont tout à gagner à inscrire leur action dans cette dynamique porteuse, synonyme de compétitivité, d'innovation et de performance économique. Comment aborder cette démarche ? Quelles actions programmer? Quels écueils éviter ? Quels outils utiliser ? Que vous soyez dirigeant ou salarié en charge de la RSE, cette formation se base sur une méthodologie simple et claire en huit étapes clés. Elle propose des outils concrets et accessibles, des témoignages régionaux, une pédagogie participative ainsi qu'un support de formation. Programme et inscriptions. Marie Labousset - labousset@comite21.org

16-17 novembre à Nantes : formation «Concevoir et animer une démarche territoriale de développement durable »

La transition écologique, sociale et économique des territoires est à la fois une nécessité et une formidable opportunité pour répondre aux besoins de la population (cadre de vie de qualité, accès aux services, lien social, développement économique et nouveaux emplois, protection et valorisation des ressources des territoires...). Les collectivités ont un rôle clé à jouer pour définir, conduire et accompagner les dynamiques qui répondent aux enjeux de leurs territoires. Comment concevoir une démarche globale, transversale, prospective qui répondent aux enjeux du développement durable ? Comment se répartissent les responsabilités dans les changements à entreprendre ? Quels sont les outils à disposition des acteurs locaux ? Cette formation met l'accent sur les retours d'expériences, les bonnes questions à se poser et les outils pratiques. Programme et inscriptions. Marie Labousset - labousset@comite21.org

24 novembre en présentiel (Paris) : formation « RSE et ODD : l’appropriation de l’Agenda 2030 par les entreprises »

Le Comité 21 propose aux acteurs du monde de l'entreprise de se former à l'appropriation des Objectifs de Développement Durable (ODD) afin de les appliquer à sa propre organisation. L'Agenda 2030 et les ODD sont aujourd'hui au coeur des démarches de durabilité des organisations, tant en France qu'au niveau européen. ​Les entreprises disposent de différents leviers pour intégrer les ODD dans leur action et adopter ainsi une stratégie de développement durable cohérente et contributive à l'atteinte de ces objectifs mondiaux. Cette formation a donc pour ambition de permettre l'appropriation de l'Agenda 2030 par les entreprises, d'offrir les clés d'interprétation des ODD et de proposer une véritable montée en compétence sur cette problématique. ​Présentations interactives, outils d'animation, ateliers participatifs et échange entre participants seront au rendez-vous pour comprendre en quoi les ODD peuvent être le socle de l'amélioration de l'action de son entreprise. En savoir plus - Inscriptions. : Sarah Dayan - dayan@comite21.org / Nathan Setayesh - setayesh@comite21.org

26 novembre en présentiel (Paris) : formation « l’Agenda 2030 et les 17 ODD : un outil d’impact pour les associations et les ONG »

Les 17 Objectifs de développement durable visent au bien-être de tous d'un point de vue économique, social, environnemental et sociétal. Plus qu'un outil, l'Agenda 2030 est devenu un cadre pour les organisations et les territoires et un vecteur de leur transformation. Pour que les 17 ODD soient réalisés d'ici 2030, il faut préalablement les connaitre, les faire comprendre et sensibiliser l'ensemble des acteurs. Les associations/ONG sont des acteurs incontournables pour cette sensibilisation, la mise en oeuvre et le suivi des ODD auprès de tous. Cette formation a donc pour ambition d'offrir les clés de compréhension de l'Agenda 2030 et de proposer des méthodes d'appropriation des ODD comme outil d'évaluation d'impact de son association. Cette journée alternera exposés théoriques, échanges d'expérience et exercices interactifs pour maximiser la richesse de l'apprentissage. En savoir plus - Inscriptions. Christine Delhaye - delhaye@comite21.org

10-11 décembre en présentiel (Paris) : formation « La RSE pour les petites et moyennes entreprises : par où commencer?»

La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) n'est pas réservée aux grandes entreprises. Les TPE, PME et ETI ont tout à gagner à inscrire leur action dans cette dynamique porteuse, synonyme de compétitivité, d'innovation et de performance économique. Les entreprises sont nombreuses à mener déjà des actions relevant de la RSE, parfois sans le savoir. Cependant, un certain nombre de connaissances, de références et de méthodologie sont indispensables pour faire de sa démarche RSE une opportunité, éviter les pièges et maintenir la dynamique dans la durée. Comment aborder cette démarche ? Quelles actions programmer ? Quels écueils éviter ? Quels outils utiliser ? Que vous soyez dirigeant ou salarié en charge de la RSE, actuel ou en devenir, cette formation se base sur une méthodologie simple et claire en huit étapes clés. Elle propose des outils concrets et accessibles, des exemples régionaux, une pédagogie participative ainsi qu'un support de formation. Inscriptions. Sarah Dayan - dayan@comite21.org / Nathan Setayesh - setayesh@comite21.org

A lire
« Guide des mouvements zéro. Pour un futur (enfin) désirable » - Justine Davasse

Aujourd'hui, tous s'accordent sur la nécessité de changer de paradigme, de modifier notre regard afin de créer un monde meilleur. Mais que faire lorsque les petits gestes ne suffisent plus ? Ce livre met en lumière toutes les initiatives possibles pour s'engager au quotidien. Loin de se réduire au zéro déchet, les mouvements zéros touchent tous les domaines de la vie privée et publique afin de transformer le monde en profondeur. Justine Davasse nous propose une nouvelle grille de lecture du monde dans lequel nous vivons : l'électronique et ses leurres, le voyage et ses alternatives, et le militantisme, clef de voûte pour enfin se faire entendre. Entre désobéissance civile, jury citoyen et sabotage, elle prône une action directe pour sortir de l'individualisme et prendre conscience de son pouvoir d'action. En savoir plus. Editions Tana, 256 pages

« Réussir sa transition écologique » - AFNOR

Pourquoi nous ne prenons pas à bras-le-corps les problèmes écologiques planétaires ? Depuis plus de 50 ans, les spécialistes du climat, de l'énergie, de l'écologie, tirent la sonnette d'alarme. Et bien que l'être humain possède un cerveau plein de ressources, il a aussi une capacité étonnante à ne pas voir la réalité en face ! Dans ce livre, Nathalie Lourdel décortique les facteurs de notre inaction écologique, en analysant nos blocages internes, nos petits arrangements avec la réalité et nos raccourcis cérébraux. Elle donne toutes les clés pour surmonter les résistances aux changements. En savoir plus. AFNOR Editions, 220 pages - 24.64 euros.

« Nos futurs » - Collectif d’auteurs

Ce livre part d'un double constat : d'une part, la transition écologique au sens large, et les changements radicaux qui l‘accompagnent, intéressent et préoccupent un public de plus en plus large, qui cherche des moyens de se saisir du sujet. D'autre part, alors que l'homme est un animal d'histoires, nous manquons de récits pour nous approprier ces futurs, souhaités ou subis. Certes, le GIEC (Groupe Intergouvernemental d'experts sur l'Evolution du Climat) produit régulièrement un panorama des conséquences à long terme du changement climatique qui permet d'imaginer à quoi le monde risque de ressembler. Mais ces rapports, s'ils font référence et sont fondamentaux pour une prise de décision éclairée, ne sont que peu lus par le grand public et peinent à atteindre les imaginaires. En savoir plus. ActuSF, 400 pages - 19.90 euros.

« Nous avons décidé de décider ensemble » - Jo Spiegel

Jo Spiegel, maire de Kingersheim depuis 1989, se retourne sur les trente années de travail réalisé avec ses équipes successives dans cette commune de la banlieue de Mulhouse. Alors qu'il pratique lors de son premier mandat une politique « à l'ancienne », une prise de conscience l'amène à rompre brutalement avec ce modèle où toutes les décisions sont prises dans un entre-soi des élus. Comment redonner un vrai pouvoir d'élaboration et de décision aux habitants ? Comment permettre à chacun d'éprouver sa citoyenneté ? Débute alors la lente construction d'un nouveau paradigme démocratique : la « démocratie-construction », qui s'appuie sur une méthode élaborée patiemment, enrichie au gré de réflexions, de débats et surtout de sa mise à l'épreuve. A paraître le 15 octobre. Les Editions de l'Atelier, 176 pages - 16 euros.

Eco-dates

5-6/10 en ligne : Meet'Up Greentech 2020 - Ministère de la Transition écologique - en savoir plus
6/10
à Paris : le rendez-vous du transport et de la logistique éco-responsables - ADEME et EcoCO2 - en savoir plus
7-9/10 à Massy Palaiseau : Assises Nationales de la Biodiversité & Forum Biodiversité et Economie - IdéalCO - en savoir plus
13/10 à Paris : Forum européen de l'économie circulaire - WEBS - en savoir plus
13-15/10 à Lille : World Forum for a responsible economy 2020 - Réseau Alliance - en savoir plus
13-15/10 à Grenoble : 3ème édition du colloque Sciences et sociétés « Adaptation et atténuation, action climatique pour les territoires » - en savoir plus
15-18/10 à Paris : 17ème édition du Forum international Météo et Climat - en savoir plus
19/10 à Paris : 5ème forum franco-allemand, Mobilités, Territoires et Transition énergétique - Passages/ADAPes - en savoir plus
20/10 en ligne : 17e rencontres de la Biomasse - ValBiom - en savoir plus
19-21/10 à Paris : Trophées de la participation et de la concertation - Décider ensemble - en savoir plus
21-22/10 à Deauville : Les rendez-vous des décideurs de l'énergie - EnerPresse Forum - en savoir plus
22-23/10 à Roubaix : Fashion Green Days - Ensait - en savoir plus
23/10 à Montrouge : Salon des innovations pour la transition énergétique et environnementale - Classe export - en savoir plus
29-31/10 à la Rochelle : conférence « Littoral menacé par l'érosion : comment s'y préparer ? » - en savoir plus
5/11 à Paris : Forum Energy Time 2020 - Premium contact - en savoir plus
9-20/11 à Glasgow (Royaume-Uni) : COP 26 - en savoir plus
12-13/11 à Annecy : séminaire Life Natur'Adapt « Adapter la gestion de nos espaces naturels de montagne face au changement climatique » - Conservatoire d'espaces naturels Haute-Savoie - en savoir plus
18-19/11 à Paris : « Urbanisme et Santé, Transition ou Effondrement ? » - Université d'automne de l'EIVP - en savoir plus
26/11 à Angers : journée régionale « Urbanisme et aménagement : quels leviers pour la santé ? » - DREAL et Comité 21 Grand Ouest - en savoir plus
27/11 en Corrèze : colloque sur la transition écologique - Notre Village - en savoir plus