Le projet dialogue parties prenantes

Principes directeurs pour un dialogue constructif  avec les parties prenantes

A l’initiative du Comité 21, premier réseau français des acteurs du développement durable, 61 organisations - entreprises, représentants des parties prenantes (ONG, associations, réseaux…), cabinets conseils - ont ratifié les Principes directeurs pour un dialogue constructif avec les parties prenantes, manifestant ainsi leur engagement à promouvoir les démarches de dialogue dans l’exercice de leur responsabilité sociétale. 


Le Comité 21 a lancé en septembre 2013, avec le soutien financier du Commissariat général au Développement durable (CGDD), de la Fondation de France et de l’ADEME un projet visant à encadrer les démarches volontaires de dialogue entre entreprise et parties prenantes

Ce projet, qui a impliqué près de 80 organisations à différents stades (entreprises, parties prenantes, tiers facilitateurs, syndicats, chercheurs) a permis la co-construction de trois outils :

- Les Principes directeurs pour dialogue constructif avec les parties prenantes : Par leur portée universelle, les Principes directeurs ont vocation à promouvoir l’intégration des démarches de dialogue avec les parties prenantes dans les processus de gouvernance et de management de toutes organisations. Le dialogue avec les parties prenantes est présenté comme un levier créateur de liens, d’innovation et de valeur ajoutée dans une société qui doit faire davantage place à l’écoute et la co-construction. Ce texte d’engagement peut être ratifié par toute organisation souscrivant aux Principes directeurs. 

>>Télécharger les Principes directeurs  

>> Télécharger communiqué et liste des signataires (juillet 2015) 

 

- Le Guide méthodologique pour un dialogue constructif avec les parties prenantes : Ce document, à destination des opérationnels, accompagne les Principes directeurs. Il propose 47 recommandations méthodologiques pour mettre en oeuvre et respecter concrètement ces Principes. Il propose également une liste de questions à se poser au cours du déploiement de la démarche de dialogue afin que l'initiateur de la démarche comme les parties prenantes s'assurent de sa qualité. 

>> Télécharger le Guide méthodologique 

- Note 21 sur le dialogue avec les parties prenantes : En appui au Guide méthodologique, la Note 21 propose d'approfondir les recommandations méthodologiques au travers d'exemples, de bonnes pratiques, d'études de cas et d'interview des acteurs et praticiens du dialogue avec les parties prenantes.

(La Note 21 sera disponible au second trimestre 2016)

Le Comité 21 et l’ensemble des partenaires ayant contribué à la co-construction des Principes directeurs pour un dialogue constructif avec les parties prenantes ont organisé une cérémonie de signature du texte qui s'est déroulé le :

Mardi 13 janvier 2015 de 09h00 à 13h00,
en présence des dirigeants de nombreuses organisations (entreprises, associations, tiers facilitateurs) signataires du texte.
Adresse : Auditorium du Commissariat général au Développement durable
 Tour Séquoia – 92 055 La Défense



Retrouvez le message de Jean-Paul Delevoye, Président du CESE, délivré à l'occasion du lancement des Principes directeurs pour une dialogue constructif avec les parties prenantes : Message de Jean-Paul Delevoye

Par la signature de ce texte, les organisations s’engagent à :
  • Souscrire aux principes directeurs et en faire la promotion en interne ou auprès de leur réseau. Les organisations sont libres de s’appuyer sur ces principes pour les adapter à leur contexte et activités (appropriation, traduction opérationnelle des principes dans les métiers etc.).
  • Partager les retours sur expériences au travers d’une communication volontaire  montrant comment les principes sont appliqués ou traduits dans leur organisation. Une page dédiée au suivi des signataires sur le site du Comité 21 permettra de valoriser les signataires (logos, documents à télécharger, renvoi vers des exemples et bonnes pratiques) :
  • Contribuer à la promotion des démarches de dialogue avec les parties prenantes en participant à +1an ou +2 ans à un événement regroupant les signataires pour mettre en avant les progrès réalisés et partager les expériences.

 Par ailleurs, il n'y a :

  • Pas de contribution financière pour les signataires
  • Pas de processus de reporting trop lourd et contraignant
  • Pas de labellisation des démarches de dialogue.
  • Pas d’exclusion liée à une absence de communication ou de retour d’expérience.
  • Pas de vérification spécifique sur l’application en interne par le Comté 21 en dehors de la communication volontaire
  • et la signature est ouverte à toutes les organisations, y compris celles non membres du Comité 21

Au 16 décembre 2015, les 61 signataires sont : 

22 entreprises et organisations : ADN découverte ; Bolloré ; Bouygues Construction ; B2020 Génération ; Carrefour ; Eco-Emballages ; EDF ; Egis ; GDF-Suez ; Gecina ; KNK ; L’Oréal ; Orange ; Mobivia Groupe ; RTE ; Sanofi ; SNCF ; Séché environnement ; Suez Environnement ; Verteego ; Vinci ; BNP Paribas.

17 organisations représentant des parties prenantes : Afite; Care ; CJD ; CFDT ; Décider ensemble ; ENEP ; ESCP-Europe ; Ethifinance ; FNH (Fondation Nicolas Hulot) ; Forum citoyen pour la RSE ; FIR (Forum pour l’investissement responsable) ;  FSC ; Green Cross France et Territoires ; Humanité et biodiversité ; Orée ; UNAF (Union nationale des associations familiales) ; REFEDD.

 22 facilitateurs externes : Alphacoms ; Altamire ; Altereo ; Alternacom ; Alticentre ; Altermondo ; B&L Evolution ; Be-linked ; C3Consensus ; Des enjeux et des hommes ; EffloreSens ; Innovation Sociale Conseil ; Institut IRSE ; Modencia ; NellArmonia ; NuovaVista ; RC2C ; Sustainway ; Syndex ; Transitions ; Tennaxia ; Utopies.

 

Vous souhaitez devenir signataire au titre de votre organisation ? N'hésitez pas à nous contacter !

Alexis Pasquet-Venzac - pasquet@comite21.org - 01 55 34 75 29
Elise Attal - attal@comite21.org

Slides de présentation du projet téléchargeables ici 


Parution de l'étude consacrée aux initiatives territoriales des acteurs publics en faveur de la RSE
Nouvelle publication : le Comité 21, acteur de nouveaux modèles
Parution de la Note 21 « Bien-être et développement durable : deux notions à rapprocher dans l’évaluation et dans l’action »