<< Avril 2014 >>
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
Retour

15/04/2014 - Changement climatique : 5e Rapport d’évaluation du GIEC Volume 3

Les Ministres des Affaires étrangères et du Développement international,  et de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie saluent l’adoption, le 12 avril 2014, à Berlin du troisième volume du rapport d’évaluation du GIEC consacré aux politiques d’atténuation du changement climatique. Le rapport confirme la nécessité d’agir sans tarder et d’aller au-delà des politiques déjà engagées, comme le fera la France avec la future loi de programmation sur la transition énergétique. Il décrit les différentes options permettant de respecter la limite d’un réchauffement global de deux degrés maximum pour contenir les effets du dérèglement climatique.
Pour en savoir plus
www.ipcc.ch/index.htm


Retour

14/04/2014 - Publication du Rapport du GIEC « impacts, adaptation et vulnérabilité »

Le 31 mars dernier, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a publié le deuxième volume de son cinquième rapport « Changements climatiques 2014 : conséquences, adaptation et vulnérabilité ». C’est un nouvel état des lieux alarmant sur les effets du changement climatique qui se font déjà ressentir sur tous les continents et dans les océans. Le rapport indique qu’il existe des possibilités de réagir à ces risques. Produit par le Groupe de travail II du GIEC, il présente en détail les incidences des changements climatiques à ce jour, les risques à venir dus à l’évolution du climat et les possibilités d’interventions efficaces pour réduire ces risques. Au total, 309 auteurs coordonnateurs principaux, auteurs principaux et réviseurs représentant 70 pays ont été choisis pour produire le rapport. Ils ont bénéficié de l’aide de 436 contributeurs et de 1729 réviseurs experts et gouvernementaux.
Télécharger le rapport

Télécharger le résumé non officiel à l’intention des décideurs en français

Télécharger la vidéo de présentation

Livret « mieux comprendre le GIEC »


Retour

07/04/2014 - Consommation responsable : Retour sur 10 ans d’évolution des comportements et sensibilités des Français

Depuis 10 ans, Ethicity (groupe Greenflex), en partenariat avec Kantar Media Intelligence, mène une enquête annuelle pour mieux comprendre les attentes, sensibilités et comportements des Français en matière de consommation responsable, de responsabilité des marques et des entreprises.
Que retenir de ces 10 dernières années ? Une prise de conscience : de la fin d’un modèle, des solutions existantes
Prise de conscience que l’on est au bout d’un modèle de société. Seuls 6% des Français pensent qu’il faut préserver au maximum le modèle économique et social actuel et attendre que la crise passe (il s’agit surtout des plus de 65 ans) et seulement 51% des Français considèrent que  le confort de vie en général va s’améliorer à l’avenir. Prise de conscience que les solutions existent et que chacun peut agir à son niveau, notamment via sa consommation. Pour 82% des Français, la possibilité d’agir par sa consommation (choisir des produits écologiques, locaux…) s’est améliorée ces 10 dernières années. Et pour 84%, cela continuera dans les 10 prochaines années. L’offre se fait plus accessible, les consommateurs suivent et, contre toute attente, la crise a été aussi un accélérateur.
Télécharger le communiqué
Pour accéder au formulaire de téléchargement du document anniversaire : Révolution Durable - 10 ans de transition vers de nouveaux modes de vie


Retour

04/04/2014 - Lancement en France du premier test international de connaissances en développement durable

La Conférence des grandes écoles (CGE), la Conférence des présidents d'université (CPU), le Réseau français des étudiants pour le développement durable (REFEDD) et leurs partenaires lancent en France le Sustainability Literacy Test, premier test international de connaissances en développement durable. Cette initiative lancée par la France sera déployée dès cette année dans 25 pays. Elle fait suite à la conférence internationale Rio+20 (juin 2012), qui avait mobilisé les universités et les grandes écoles pour qu'elles renforcent les connaissances et les compétences de leurs étudiants et de leur diplômés en matière de développement durable.
Le Sustainability literacy test a été conçu pour être universellement applicable, quels que soient la discipline étudiée, le type ou le lieu de formation en se focalisant uniquement sur les connaissances. Ce test, QCM de 50 questions, peut être passé en 30 minutes. Chaque établissement d'enseignement supérieur qui mettra en oeuvre des sessions de test pourra apprécier le niveau de ses étudiants et le comparer à l'échelle internationale.
Pour passer le test, rendez-vous sur www.sustainabilitytest.org
Télécharger le communiqué
Télécharger la présentation en anglais


Retour

03/04/2014 - Sortie tant attendue du 5ème rapport du Giec

Résultat d'un gigantesque travail de recueil et de relecture d’environ douze mille publications scientifiques, la seconde partie du rapport du Giec fait le bilan des impacts observés et à venir du changement climatique, ainsi que des stratégies d’adaptation à ces bouleversements.
Selon le groupe d'experts intergouvernementaux, les changements climatiques ralentiront immanquablement la croissance économique et la sécurité alimentaire sur l’ensemble des continents. Les inégalités sociales et économiques se feront alors de plus en plus importantes : l’augmentation d'environ 2°C entraînera une perte d'entre 0,2 et 2 % des revenus annuels mondiaux.

Le Giec prévoit aussi une augmentation des conflits dus aux déplacements de population et des rivalités entre les États autour des ressources. Il y aura de moins en moins d'eau disponible pour l'agriculture en Afrique, en Asie et dans le sud de l'Australie. Les inondations et érosions seront aussi de plus en plus fréquentes notamment dans les zones urbaines d'Europe, d'Asie et d'Amérique latine. De même, le Giec prévoit un accroissement des problèmes de santé, en particulier dans les pays en développement (vagues de chaleur, mauvaise nutrition, contamination de l'eau et de la nourriture…). Un nombre considérable d’espèces animales et de plantes souffriront jusqu’à s’éteindre, et la nourriture viendra à manquer, notamment dans les régions tropicales et tempérées. Ce qu’on ne savait pas : l’eau, plus abondante en hautes latitudes, sera de moindre qualité et l’acidification des océans aura un impact dévastateur sur les organismes ayant un squelette ou une coquille calcaire.

L’inaction face au réchauffement climatique coûtera de plus en plus chère à l’Humanité. Le Giec préconise alors des mesures d'adaptation telles que : l’amélioration des stockages d'eau et des techniques d'irrigation, l'installation de systèmes d'alertes, d'abris contre les cyclones et inondations, la création de nouvelles pratiques agricoles, de meilleurs programmes de vaccination et la  création de zones protégées. Pour en savoir plus


Retour

24/03/2014 - Participez à la consultation publique de la Stratégie nationale de transition écologique vers un développement durable 2014-2020 !

La Stratégie nationale de transition écologique vers un développement durable 2014-2020 (SNTEDD), qui succède à la Stratégie nationale de développement durable 2010-2013 (SNDD), est en cours d’élaboration. La SNTEDD propose, pour les  six années à venir, des orientations et des priorités pour répondre aux grands enjeux environnementaux et à leurs conséquences économiques et sociales. Cette stratégie interroge ainsi nos façons de consommer, de produire, de travailler et de vivre ensemble.
La transition écologique doit être portée par l’ensemble des acteurs et c’est pour cela que le ministère de l’Écologie, du développement durable et de l’énergie souhaite recueillir votre avis sur cette stratégie. Une consultation publique est donc ouverte du 20 mars au 20 avril 2014 sur ce lien.
Télécharger le projet de la SNTEDD


Retour

18/03/2014 - Le Réseau français des Etudiants pour le Développement Durable (REFEDD) lance la Consultation Nationale Etudiante 2014

Le REseau Français des Etudiants pour le Développement Durable (REFEDD), qui regroupe plus de 100 associations étudiantes portant des projets liés au développement durable, lance sa deuxième Consultation nationale Etudiante 2014 sur moijaimerais.refedd.org. Il s’agit d’un questionnaire destiné aux étudiants de toutes formations d’enseignement supérieur en France. Il sera accessible pendant trois mois, du 17 mars au 17 juin 2014. Alors que les premiers résultats de l’étude “Génération Quoi” montrent que l’environnement constitue l’une des trois premières préoccupations des étudiants, la Consultation nationale Étudiante permettra d'approfondir la thématique en apportant notamment des données sur la perception des enjeux du développement durable par les étudiants. Le REFEDD organise cette consultation tous les 3 ans depuis 2008, afin de faire état des connaissances des étudiants sur les thématiques de développement durable, mais également de comprendre quels sont leurs positionnements, leur besoins et attentes sur ces sujets. Après analyse des réponses, un rapport contenant les résultats de la Consultation 2014 seront publiés fin septembre sur le site du REFEDD. En 2011, plus de 10000 réponses avaient été obtenues et avaient abouti à la présentation d’un livrable, comportant 14 propositions, présentées à l’UNESCO, aux ministères et institutions académiques.


Retour

17/03/2014 - 10 propositions pour l'Education au Développement Durable

Les 23 et 30 mars 2014, les français désigneront les 36 600 nouveaux conseils municipaux qui auront la mission d'animer le territoire local et le territoire intercommunal pour les 5 prochaines années. Quel est le projet des équipes candidates ? Comment comptent-elle prendre en compte les enjeux globaux qui transforment le monde ? Le Collectif Français pour l'Education à l'Environnement vers un Développement Durable (CFEEDD)* vient de produire un recueil de 10 grandes propositions afin d'aider les candidats à s'emparer de ces enjeux dans leur campagne et dans leur projet municipal. Par l'éducation à l'environnement et au développement durable les élus locaux peuvent contribuer à des projets de vie plus durables. De très nombreux acteurs de notre pays (associations, enseignants, parents, élu(e)s, collectivités territoriales, entreprises, etc.) ont déjà mis en pratique des démarches et des initiatives qui montrent que des solutions sont à portée de main.
*Le Comité 21 est membre du CFEEDD
Télécharger les 10 propositions en faveurs de l'éducation à l'environnement et au développement durable


Consulter les archives

Nouveau numéro de la Revue Vraiment durable sur les valeurs du développement durable
Parution de la note du Comité 21 : l'essentiel sur les rapports DD entreprises et collectivités
Nouvel ouvrage du Comité 21 « Après Rio +20, (re)dessiner le futur »