<< Juin 2016 >>
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
Retour

29/06/2016 - Demain le Comité 21 fête ses 21 ans !

Depuis 21 ans, le Comité 21 a incité, mobilisé, accompagné... éclairé cette période particulière qui s'est ouverte avec le premier Sommet de la terre de Rio en 1992. En poursuivant sa vocation de réseau multiacteurs, le Comité 21 ouvre cette nouvelle décennie vers la généralisation des actions et de process vertueux. Pour ses 21 ans, le Comité 21 a lancé « 21 solutions pour demain » et organise le 30 juin, son anniversaire au Jardin d'acclimatation. Trois temps rythmeront l'après midi : le temps des échanges « Ensemble, quelle vision pour notre société ? », avec la contribution de Catherine Berthillier, fondatrice de Shamengo ; Henri Landes, cofondateur de Climates ; Roland Cayrol, directeur du Collège d'études et d'analyses (Cetan) ; Arnaud Poissonnier, président et fondateur de Babyloan ; Marc-Olivier Padis, directeur des études du think tank Terra Nova ; Roger Sue, sociologue, professeur à l'Université Paris Sorbonne, etc., et avec la participation de toutes celles et ceux qui contribuent au changement, le temps des solutions pour découvrir 21 solutions pour demain et le temps de la fête en soirée. A cette occasion, le Comité 21 sort une publication qui retrace le chemin parcouru du Comité 21 et de ses adhérents depuis 21 ans à travers les travaux précurseurs développés. Elle dévoile également la contribution que le Comité 21 entend apporter à l'atteinte des Objectifs du développement durable. Programme 30 juin - Dossier de presse 21 solutions pour demain - Publication Le Comité 21, acteur de nouveaux modèles



Retour

29/06/2016 - Découvrez Infos 21 Spécial 21 ans du Comité 21

S’associer ! Être et rester membre actif d’une association

La loi 1901 de Waldeck Rousseau sur les associations annonce deux principes : « être au moins deux », « n'avoir d'autres buts que de partager des bénéfices ». Si cette loi élaborée au 19e siècle semble être d'un autre monde, elle garde tout son sens, et je la revendique pour le Comité 21.

Est-ce paradoxal au 21e siècle, à l'heure des civilisations numériques? Nous pouvons nous interroger. Jamais le besoin de partage et de mise en commun n'a été aussi fort alors que l'individuation puissante de l'époque mène très souvent à l'individualisme voir à l'égoïsme, la peur de perdre et, bien sûr, de réelles difficultés à se transformer.

Il nous faut donc aujourd'hui impliquer toute la société pour agir efficacement sur les difficultés sociales et environnementales. C'est bien évidemment un sujet comportemental, technologique et d'engagement généreux. Le million de spectateurs enthousiastes du film Demain ou le succès du livre de Matthieu Ricard sur l'altruisme envoient des signaux complexes mais que l'on peut interpréter comme ceux d'une vraie évolution vers la co-responsabilité, et l'envie de se prendre en charge, d'agir face à la mise en cause de ce qui fait les conditions mêmes de notre développement humain. Et c'est même l'unique méthode pour réussir la mise en oeuvre de l'Accord de Paris sur le climat du 12 décembre 2015. Nous devons accélérer la transformation de l'économie et des territoires. D'autant que nous sommes de plus en plus nombreux, probablement trop, au vu des aspirations de beaucoup... et des rêves de ces deux milliards de jeunes nés au 21e siècle qui se voient dans cette société de consommation compulsive de la propriété si destructrice sur le plan environnemental mais aussi dans son système de dépendance et de perte de valeurs humanistes. Pourtant, ma plus profonde conviction est que nous progressons, y compris en France. Malheureusement, les médias traditionnels, avec un point de vue très centralisé, ne s'intéressent pas suffisamment à tout ce qui se passe dans les territoires, les entreprises, les associations... oui tout bouge, même dans la finance, secteur décrié. Et bien sûr c'est principalement chez les 450 membres du Comité 21.

La situation n'est globalement pas bonne mais nous avons les cartes entre les mains. Nous devons les jouer collectivement et surtout y croire. Un journaliste pendant la COP21 associa mon nom à « optimisme triomphant ». Je crois qu'il faut le revendiquer... et bien au contraire en faire une force.

Nous devons - je crois que c'est la raison d'être du Comité 21 - nous associer dans nos différences. C'est la seule perspective pour protéger notre capital culturel et naturel. Et je pense même que nous pouvons être plus ambitieux. Il ne s'agit pas de préserver mais bien de se développer. L'humain n'est pas une espèce comme les autres, elle est expansive. Nous ne sommes pas tous d'accord. Le problème est le manque de respect de l'autre dans ses différences et le manque de mobilité dans les responsabilités, ce qu'a remarquablement exprimé Cynthia Fleury dans son récent livre « Les irremplaçables ».

Dans ces quelques mots, je voulais confirmer l'importance du Comité 21 et le fait qu'il a besoin de ses membres qui s'engagent avec d'autres et en tirent immédiatement des bénéfices très opérationnels, qu'ils soient des territoires, de l'entreprise ou représentants des citoyens.

C'est aussi une forme de bilan de six ans de présidence. Je souhaite à celle ou celui qui prendra ma suite autant de plaisir et de succès que j'ai pu avoir. De nombreuses réussites ne sont pas forcément visibles ; on les doit bien sûr à l'équipe, aux administrateurs, à nos membres et à nos partenaires, qu'ils en soient remerciés. Certaines ont été plus visibles comme la création du Club France Développement durable avec un fort engagement personnel de ma part. Nous avons pu créer et animer le pavillon de la France à Rio en 2012, imaginer et réaliser Solutions COP21 au Grand Palais en décembre 2015. Par trois fois la présence du Président de la République et de nombreuses personnalités ou journalistes (800 au Grand Palais) ont démontré la pertinence de nos actions. Certaines publications ont marqué cette période comme le référentiel sur le dialogue avec les parties prenantes, le guide du Marketing durable, les ouvrages sur la Ville durable, le rapport sur les solutions climat avec le CNRS, le lancement de la revue Vraiment Durable, etc. Je garderai de la présidence du Comité 21 l'image d'un collectif, une envie de progrès sociétal, une soif partagée d'innovation, une envie de plus de solidarité... J'ai choisi de ne pas me représenter considérant que deux mandats doivent être la limite dans ce type de fonction.

J'espère vous retrouver à notre anniversaire du 30 juin au Jardin d'Acclimatation, et je voudrais conclure en un mot ce dernier édito pour le Comité 21 : « adhérez ! ».

Gilles Berhault, Président
berhault@comite21.org A lire



Retour

21/06/2016 - 21 solutions pour demain : découvrez les lauréats !

A l'occasion de son 21ème anniversaire, le Comité 21, 1er réseau d'acteurs du développement durable, a lancé « 21 solutions pour demain », un dispositif pour donner à voir les initiatives et les pionniers qui inventent aujourd'hui le monde d'après. Ce dispositif s'appuie sur les 17 Objectifs de développement durable des Nations Unis qui constituent la nouvelle feuille de route du Comité 21.

Innovantes, duplicables, multiacteurs et pérennes, les solutions lauréates répondent à au moins l'un des 7 enjeux suivants : solidarité, santé et bien-être, éducation, climat/énergie, biodiversité, économie responsable et villes durables.
Les 21 solutions retenues par le jury* sont :
Le Prix du public revient à la solution « 2000 projets pour un monde meilleur » de Good-4you.

Nous félicitons très sincèrement ces acteurs qui se mobilisent en faveur de la transformation de notre société. Le Comité 21 s'engage à porter leur solution au sein de son réseau, à travers ses travaux et ses supports de communication.

Celles-ci seront également présentées lors du 21ème anniversaire du Comité 21, fêté le 30 juin, au Jardin d'Acclimatation (Paris 16e). Cet anniversaire « Ensemble, quelle vision pour notre société?» est l'occasion pour le Comité 21 de réaffirmer son ambition au service du développement durable, en contribuant à accélérer les changements de modèles et l'évolution vers une société durable et désirable. Télécharger le dossier de presse



Retour

01/06/2016 - Participez à la COP22 aux côtés du Club France Développement durable !

Le Royaume du Maroc accueillera, du 7 au 18 novembre 2016 à Marrakech, la 22ème Conférence des parties sur le climat. Un an après la COP21 et l’adoption de l’Accord de Paris, cette COP africaine sera consacrée à la mise en œuvre des objectifs de Paris et aura une attention particulière sur l’adaptation au changement climatique et aux financements. Plus que jamais les acteurs non étatiques doivent être parties prenantes de la conférence, puisque sans leur concours, la réalisation des objectifs de l’Accord de Paris dans les territoires et l’économie ne pourra être mise en œuvre. Le Club France Développement durable, initié par le Comité 21, propose à ses membres une information régulière et une mobilisation coordonnée pour participer à la COP22. Pour en savoir plus



Retour

24/05/2016 - Parution de la Note 21 « Bien-être et développement durable : deux notions à rapprocher dans l’évaluation et dans l’action »

Le bien-être est omniprésent dans les problématiques sociétales ainsi que dans les démarches et les discours liés au développement durable. Face à ce constat, le Comité 21 a souhaité faire un état des lieux des réflexions et des pratiques sur le bien-être et valoriser dans cette note des pratiques intégratrices entre bien-être, développement durable et performance des politiques publiques et des organisations. Organisée en trois parties et agrémentée de nombreuses initiatives concrètes, cette note s’intéresse tout d’abord à définir le bien-être comme boussole d’évaluation des politiques publiques de l’échelle globale à l’échelle locale. Elle se concentre ensuite sur la place centrale du bien être dans la responsabilité sociétale des organisations pour enfin l’établir comme une finalité des politiques publiques pour la mise en œuvre du développement durable. 42 pages.
A télécharger



Retour

19/05/2016 - 5 mois après la COP21, les Etats du monde entier se réunissent de nouveau à Bonn

Le Comité Ad hoc Paris Agreement, groupe de travail spécial créé lors de la COP21, se réunit cette semaine au siège de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques. Les échanges doivent permettre de définir les prochaines étapes de mise en œuvre de l'accord de Paris sur le climat, son entrée en vigueur et son fonctionnement. Les points de débat sont multiples : comment présenter les contributions nationales, dresser le bilan collectif des progrès réalisés, garantir la transparence des communications par les pays sur leurs mesures de lutte contre le changement climatique. Des ateliers et événements thématiques seront organisés sur la déforestation, la valeur sociale et économique du carbone… L'objectif est de déterminer les lignes directrices qui vont structurer les contributions de chaque pays à la lutte contre le changement climatique. Pour en savoir plus



Retour

09/05/2016 - Collectivités, participez au 3e baromètre du Comité 21

Pour la troisième année consécutive, le Comité 21 s’associe à l’association Empreintes Citoyennes pour interroger les collectivités sur leurs pratiques de développement durable. En 2016, cet observatoire portera sur le dialogue local avec les parties prenantes et plus généralement sur l’appropriation par les collectivités de la responsabilité sociétale des organisations. En plus d’une photographie actualisée des pratiques, les réponses des participants permettront de dresser les principaux enjeux de ce dialogue local, les éventuels freins et d’identifier les pistes d’amélioration afin d’outiller les collectivités pour un dialogue constructif avec leurs parties prenantes. La participation au questionnaire ne prend que quelques minutes, en cliquant ici. Retrouvez par ailleurs les précédentes éditions du baromètre ici : 2015, 2014.



Retour

 06/07/2015 - « Collectivités, que faites-vous avec les entreprises de votre territoire en faveur du Développement Durable?» découvrez les résultats de l'enquête Comité 21 / Proxité !

En mars et avril, 108 représentants de collectivités territoriales françaises ont répondu à la deuxième enquête lancée conjointement par le Comité 21 et Proxité sur les collaborations entre collectivités et entreprises autour du développement durable. Les résultats mettent en lumière la perception des collectivités sur leur capacité à impliquer les entreprises dans leur projet territorial de Développement Durable, et à accompagner celles-ci dans leur propre démarche RSE. Ils apportent aussi des éléments de perception des collectivités sur la motivation et la réalité de l'implication des entreprises dans le Développement Durable. L'enquête montre que les coopérations existantes se font surtout avec les PME, et portent principalement sur des actions relevant des piliers environnementaux et économiques. Les collectivités sont encore peu nombreuses à structurer une politique de soutien à la RSE, par manque de connaissance sur le sujet, de volonté politique fléchée ou de moyens à y consacrer. Dans la suite de ces travaux, le Comité 21 poursuivra ses actions de pédagogie, de recensement des bonnes pratiques et de mise en réseau pour favoriser les partenariats entre collectivités et entreprises. Cette enquête est complémentaire à une première enquête conduite en 2014. Celle-ci visait à mieux connaître les motivations des Collectivités Territoriales à l'égard du Développement Durable et à identifier les perspectives de rapprochement entre acteurs publics et partenaires privés. Téléchargez l'enquête 2015 ici. Elise Gaultier - gaultier@comite21.org - Isabelle Boudard - Isabelle Boudard - boudard@comite21.org - Julien Goupil - contact@proxite.fr



Retour

21/01/2015 - Lancement officiel du Hub, vitrine des solutions climat

Moins d’un an avant la tenue de la conférence Paris Climat 2015 (COP21), le dispositif Solutions COP21, porté par le Comité 21 en lien avec le Club France Développement durable et co-réalisé avec le cabinet Alliantis et Le Public Système, a donné l’occasion de rassembler le 13 janvier au Grand Palais, l’ensemble de ses partenaires fondateurs, partenaires ainsi que les acteurs (entreprises, territoires, associations, institutions ou encore centres de recherche). Ils ont souligné leur mobilisation en vue de diffuser à la plus large audience les solutions climat à travers ce Hub des Solutions Climat. Espace en ligne contributif sur le climat, cette plateforme a vocation à être la vitrine des solutions pour lutter contre le dérèglement climatique et ses impacts, accessible gratuitement à tous. Les contributions peuvent être postées par tout type d’organisme ; la plateforme rassemble déjà plus de 70 solutions. N’hésitez pas à y contribuer ! Communiqué de presse - Dossier de presse - http://www.plateformesolutionsclimat.org/



Retour

25/11/2013 - Dernier numéro de la Revue Vraiment durable sur les valeurs du développement durable

Les valeurs du développement durable sont-elles toujours les mêmes dans notre époque de crise, où le souci du long terme cède la place à la pression des réponses quotidiennes que décideurs et citoyens doivent apporter pour (sur)vivre ? Jamais le discours sur les valeurs, avec la montée en puissance de la responsabilité sociale des entreprises (RSE), n'a été aussi partagé. Est-ce à dire pour autant que le respect des valeurs que sont la vie, humaine et naturelle, les droits de l'homme, le droit au bonheur, est pour autant en progrès ? Le numéro 4 de la revue Vraiment durable s'attache à analyser si donner un prix à un bien tellement précieux qu'on le disait inestimable est le bon moyen de lui conserver sa valeur. Donner un prix au carbone permet-il de combattre l'effet de serre ? Donner une valeur monétaire à la biodiversité est-elle la meilleure voie pour protéger la nature ? Le prix de l'eau reflète-t-il la valeur de ce bien commun ? Avec les contributions des Anne-Laure Bedu, Gilles Berhault, Isabelle Boudard, Eric Brac de La Perrière, Jean-Philippe Carisé, Carine Dartiguepeyrou, Patrick d'Humières, Pierre Ducret, Elisabeth Pastore-Reiss, Maria Scolan, Hubert Védrine, Patrick Viveret.  Revue Vraiment durable N°4 - Automne 2013
Cet ouvrage a reçu le soutien de : l'ADEME, ECO EMBALLAGES, Schneider Electric, SNCF, SUEZ Environnement / Lyonnaise des Eaux

Lire l'article
de Patrick Viveret "Philosophie durable"

Co édition Comité 21 et Victoires Editions octobre 2013 - ISBN : 978-2-35113-218-0 - 184 pages, 25 €
Diffusion : Presses Universitaires de France - Distribution : Union Distribution
Contact presse : Françoise Sabin tel. : 01 53 45 89 12 / f.sabin@victoires-editions.fr Renseignement et vente : 38, rue Croix-des-Petits-Champs, 75001 Paris
Tèl. : 01 53 45 89 01 - Fax : 01 53 45 91 89 - a.tassel@victoires-editions.fr Achetez un exemplaire

Commander les 4 numéros de la Revue Vraiment durable

vraiment-durable.environnement-magazine.fr



Retour

27/03/2013 - Nouveau numéro de la revue Vraiment durable N°3 « Femmes et développement durable, quelle alliance ?

Autour de la thématique « Femmes et développement durable, quelle alliance ? », des femmes… et quelques hommes illustrent dans cette troisième édition de la revue Vraiment durable une vision historique, prospective, philosophique de ce que pourraient être de nouvelles alliances possibles avec la planète. Les femmes, comme l’a suggéré il y a quelques années Alain Touraine, sont-elles l’avenir de la planète ? Quelle alliance entendent-elles sceller avec elle et quelle vision ont-elles du développement durable ? Considèrent-elles qu’il soit la clé de la survie des humains sur la Terre ? À l’occasion de la Conférence de l’ONU Rio+20 (juin 2012), de nombreuses femmes de tous pays ont défendu une vision exigeante et passionnée du développement durable, même si elles sont trop peu entendues et doivent encore se battre pour la reconnaissance de leurs droits humains. C’est le rapport avec la nature qui s’est joué, sous les termes technocratiques d’une rencontre onusienne, dans cette conférence : nature à exploiter encore ? À sauvegarder peut-être ? À remodeler pour accueillir les bientôt neuf milliards d’habitants ? À adapter à nos modes de production et à nos désirs de consommation ? À parfois sanctuariser ? Une sagesse planétaire est à inventer… Avec les contributions de Marie-Hélène Aubert, Geneviève Azam, Sylvie Brunel, Bernard Deforge, Bettina Laville, Corinne Lepage, Michel Prieur, Maximilien Rouer, Andrée-Anne Vézina. Vraiment durable N°3, 192 pages, 25 euros, Comité 21/Victoires éditions, ISBN : 978-2-35113-213-5 - Contact : Patricia Aderno, aderno@comite21.org – Vente/abonnements : z.adane@victoires-editions.fr
Télécharger le Communiqué



Retour

 02/07/2012 - Retrouver les travaux du Comité 21 pour Rio+20

Revue Vraiment durable 
-Parution du numéro 2 « Rio+20 : quel cosmopolitisme ? » - en librairie depuis 20 juin 2012
- Comité 21 : co-construire pour réconcilier », article issu du numéro 2 de la revue Vraiment durable

Comité de prospective

-Rapport du Comité de prospective « Trois défis pour Rio+20 : transition économique, renouveau de l’Agenda 21, dialogue parties prenantes » - juin 2012
-Note « Développement durable : 7 propositions pour Rio+20 »

Fiches Repère du Comité 21

-La Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) en France
-Les Agenda 21 locaux en France
-L’Agenda 21 scolaire en France
Cahier d’acteurs
Rio+20 « Le Comité 21, un réseau multi-acteurs au service du développement durable »

Texte « Le Comité 21, acteur de la transition »

Infos 21
mai 2012 spécial Rio+20



Retour

20/11/2009 - Le Comité 21 lance l'Observatoire des crises : sommes-nous sur la voie d'une sortie de crise ?

Malgré un frémissement de l'économie, la volonté d'éradiquer les causes profondes des crises n'est pas manifeste. Le décalage entre le système économique global et les individus s'en trouve ainsi approfondi. Telles sont les conclusions de la première note de l'Observatoire des crises du Comité 21. Afin de suivre l'évolution des crises en regard des enjeux du développement durable, le Comité 21 annonçait lors de la parution de ce rapport (ci-joint présentation du Comité de prospective, 26 juin) la création d'un « Observatoire des crises ». Il s'agit pour ce réseau de mesurer, au fil des crises, l'évolution sur les court et le moyen termes de leurs manifestations et la manière dont elles sont traitées. Six mois après la publication du rapport, cette première « Note cadre », réalisée par Bettina Laville, présidente du Comité de prospective et présidente d'honneur du Comité 21, et Guillaume Cantillon, juriste, rapporteur du Comité de prospective, examine une série de points clefs concernant l'origine et les conséquences des crises. Elle sera complétée par des « Notes thématiques » plus précises et des « Flash d'actualité », notamment dans la perspective du sommet de Copenhague.

>> Télécharger le communiqué
>> Télécharger la note de l'Observatoire des crises



Consulter les archives

Parution de la Note 21 « Bien-être et développement durable : deux notions à rapprocher dans l’évaluation et dans l’action »
Nouvelle publication : Développement durable, levier pour la mise en oeuvre de la réforme territoriale
Publication d'une Note de décryptage de la COP 21 à destination des Pays d'Afrique