Le Comité 21 propose différentes analyses, pour accélérer la transformation des organisations et des territoires.  

 


Livre Blanc

Le Comité 21 publiera en 2022 un livre blanc sur les “nouveaux modèles” qui intègrera les réflexions issues des ateliers collectifs, ainsi que des recommandations stratégiques.

Des notes d’étapes seront proposées tout au long de l’année. Elles seront réalisées en partenariat avec l’ADT-INET (nouveaux modèles d’organisation territoriale), une chaire issue d'une école supérieure de commerce (nouveaux business models), la Fonda (nouveaux modèles associatifs) et la CPU (nouveaux modèles de la connaissance).

Plusieurs thématiques y seront abordées :  la résilience territoriale, dans la continuité des travaux engagés en 2021 avec le Cabinet Transitions, la sobriété, la coopération, le numérique, la fonctionnalité, l’éco-conception, l’acceptabilité des transitions, les innovations de rupture, la comptabilité intégrée …

 



Propositions pour les élections présidentielles

"Le Comité 21 a publié ses propositions pour le prochain quinquennat au lendemain de la publication du rapport du groupe numéro 2 du GIEC sur l'adaptation au changement climatique. Ce début de semaine a été ponctué par les 2 chocs de la progression de l'invasion russe en Ukraine et par l'alarme extrêmement sévère des scientifiques du monde entier.

Comment ne pas voir dans ces deux évènements qui pourtant reflètent des logiques historiques et politiques bien différentes les stigmates des conséquences de la démesure ?

En 2016, le Comité 21 et le CNRS ont publié « L’adaptation au changement climatique, une question de société »*, comprenant les témoignages des scientifiques avertissant de l’impérieuse nécessité de mesures d’adaptation au changement climatique et dressant un panorama de l'inconséquence de l'inaction, des conséquences de l'inadaptation et des dangers de la maladaptation.

Depuis, nous avons continué dans nos programmes à sensibiliser, alerter, proposer, considérant que l'atténuation et l’adaptation étaient les deux bras armés de la résilience climatique, à la condition que les deux soient menées sans concession. Nous avons ainsi, à chaque COP, apporté notre contribution aux mesures d'adaptation, en particulier dans le cadre de Climate Chance en 2019** et en organisant pour nos adhérents des ateliers de sensibilisation à l’adaptation au changement climatique par secteurs, dont nous allons prochainement publier les résultats.

Dans un climat où certains candidats considèrent encore que la France n'a pas à faire d'efforts supplémentaires dans la lutte contre le changement climatique, et dans un climat international dramatique qui entrave toute projection de long terme, le Comité 21 continue, l’année du 30e anniversaire de la conférence de Rio 92, de mobiliser ses adhérents et au-delà, la communauté des acteurs de bonnes volonté pour proposer des instruments politiques et administratifs à la hauteur des dangers que nous courons.

Ces propositions, nous les confions au prochain président de la République. Elles sont la raison d'être de notre association qui milite depuis trente ans pour le bien commun, au-delà des idéologies partisanes, mais avec un sentiment d’urgence renforcée tous les ans depuis.

Malgré l’extrême gravité de ses avertissements, le GIEC le dit bien dans le rapport aux Décideurs, un développement résilient est possible « lorsque les gouvernements, la société civile et le secteur privé font des choix de développement inclusifs qui donnent la priorité à la réduction des risques » et « lorsque les processus de prise de décision, les financements et les actions sont intégrés à tous les niveaux de gouvernance, dans tous les secteurs et selon chaque échéance [court, moyen, long terme]».

Cette coconstruction est l’ADN du Comité 21, et les dix propositions que nous mettons à disposition du débat démocratique reflètent notre alarme, comme notre foi dans l’action."

Bettina Laville

 

* « L’adaptation au changement climatique, une question de société », sous la direction de Agath Euzen, Bettina Laville et Stéphanie Thiébault, CNRS Editions 

** « La mise en œuvre des stratégies d’adaptation aux changements climatiques : panorama et point d’étape », conférence animée par Bettina Laville, présidente du Comité 21, et Ronan Dantec, président de l'Association Climate Chance, décembre 2019

 

Découvrez Les Priorités du Comité 21 pour les Élections Présidentielles.



Travaux de recherche sur la ville durable

Le Comité 21 animera, en collaboration avec l’Ecole Urbaine de Sciences Po, des travaux de recherche dans le domaine de la Ville durable. Ces travaux s’inscrivent dans la continuité de ceux initiés par le Comité 21 en 2010. Ils porteront sur les enjeux que représentent pour les villes les mutations rapides et considérables qu’elles subissent, les risques croissants auxquelles elles sont exposées et la difficulté que représente la coordination indispensable entre des échelles différentes (commune, département, région, état). Ces travaux seront menés avec l’objectif d’identifier les obstacles et les leviers d’action publique sur le métabolisme des villes.