Innovation territoriale

Transitions et innovations territoriales, au service du développement durable

L’innovation territoriale repose sur l’énergie créatrice des acteurs locaux pour répondre aux enjeux des transitions écologiques, sociales et économiques du territoire, et assurer le bien-être des populations qui y résident. L’objectif consiste à créer de nouvelles alliances avec l’ensemble des acteurs locaux (institutionnels, entreprises, association, monde de l’enseignement…), pour répondre aux différentes problématiques d’un territoire. 

Cela suppose de reconnaître le droit à l’expérimentation, tant sur les solutions à investir que dans les modes de coopération et d’organisation, en optant pour des contributions plus directes tournées vers l’action. L’innovation territoriale représente également pour les collectivités une opportunité d’optimisation des moyens tout en faisant évoluer leurs postures classiques d’acteur public. Elle s’inscrit dans la continuité des Agenda 21, dont la plus-value n’est plus à démontrer. A cet égard, le Comité 21 réalise actuellement une étude sur le lien entre ces démarches de développement durable et la richesse du territoire. En parallèle, les entreprises, les écoles et les associations expérimentent de nouveaux types de partenariat qui dépassent largement la question financière. Ils portent sur le mécénat, les pratiques responsables, la coopération économique et l’innovation sociétale. 

Depuis vingt ans, le Comité 21 Grand Ouest créée les conditions de dialogue entre parties prenantes d’horizons divers, pour explorer de nouvelles solutions sur le développement durable.

 

// Ateliers-débats

L’innovation territoriale est inscrite au cœur de l’activité du Comité 21. Il organise depuis sa création des ateliers sur la mise en œuvre des démarches Agenda 21, qui constitue un lieu d'expérimentation, d'innovation et de dialogue en faveur du développement durable. D’autres méthodes sont également suivies et/ou testées par le Comité 21 à l’image de la méthode SPIRAL promue par le réseau Together France, Néolab2 en Bretagne, Agenda 21 nouvelle génération, appels à projets citoyens, fabriques participatives, forums contributifs…

Retrouvez l’intégralité du programme 2017

Deux débats sont organisés tout spécifiquement sur ce thème : « Agenda 21, et demain ? Vers une responsabilité partagée » (16 mai 2017) et « Associations et développement durable : quels partenariats avec les entreprises et les collectivités ? Comment innover ensemble et durablement ? » (7 juin 2017).

 

// Observation & analyse

Les deux débats mentionnés précédemment donneront lieux à des notes distinctes.Notre positionnement historique en faveur de la concertation et du dialogue des parties prenantes (une brique indispensable à la création d’alliances territoriales) nous a permis de produire les publications suivantes :

  • Comité 21 : Principes directeurs pour un dialogue constructif avec les parties prenantes
  • Fiche repère « Des techniques innovantes d’animation pour dynamiser le dialogue » 

 

// Boîte à outils

Le Comité 21 enrichit régulièrement une boîte à outils pour accompagner nos 4 collèges d’adhérents dans leurs démarches d’ouverture vers les parties prenantes de leurs activités ou du territoire.Pour accéder à l'ensemble des outils, rendez-vous sur l'espace adhérents.

 

// Formations

Deux formations organisées par le Comité 21 prévues prochainement :

  • Concevoir et animer une démarche territoriale de développement durable - 8 et 9 juin 2017 à Nantes
  • Concevoir et animer un projet d’écologie industrielle et territoriale – 14 et 15 septembre 2017 à Nantes

Une formation intitulée « organiser et animer un processus de concertation avec les acteurs du territoire » est en cours de planification pour l’année 2017.

Ces formations sont proposées à un tarif de 500 euros HT par jour (-30% pour les adhérents du Comité 21).

 

// Accompagnement personnalisé

Le Comité 21 est en mesure d'apporter son expertise pour tester de nouvelles méthodes sur l'élaboration et la mise en oeuvre des politiques publiques:

  • Réalisation d'études sur les fondements et les leviers de l'intelligence territoriale (approche systmétique, mise en réseau et synergies des acteurs, maillage territorial, co-responsabilité et lisibilité des politiques publiques, prospective, prototypage, interconnaissance des enjeux, data, ...)
  • Animation de laboratoires d'innovation publique, pour faire émerger de nouveaux systèmes de pensée, d’organisation et d’action sur le territoire (citylab) 
  • Organisation et animation de forums contributifs avec les habitants et les acteurs locaux pour faire émerger des solutions innovantes et concrètes aux enjeux écologiques, sociaux et économiques du territoire
  • Accompagnement stratégique et opérationnel des projets de territoires, alliant des compétences fortes d'animation et de concertation, avec des compétences techniques reconnues. 
  • Intégration des Objectifs de développement durable (ODD) et de l'ISO 26000 dans les politiques territoriales.