<< Novembre 2014 >>
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Archives

Retour

16/10/2014 - Rapport d'Orée concernant la 2ème année d'application de l'article 225

ORÉE présente avec le soutien du Ministère de l’Ecologie les résultats de la deuxième année d'application du dispositif français de reporting extra-financier. Cette nouvelle étude, porte sur l’exercice 2013, alors qu’étaient concernées par la publication d’informations sociales, environnementales et sociétales, l’ensemble des entreprises cotées ainsi que toutes les entreprises non cotées de plus de 2 000 salariés et 400 millions d’euros de chiffre d'affaires ou de bilan. Cette étude a été conduite avec le support de Patrick Jolivet, administrateur d’ORÉE,Président du groupe de travail Reporting RSE et Manager Reporting & Etudes chez Utopies. Les résultats ont été présenté ce matin. 
Pour en savoir plus

Retour

09/10/2014 - Daniel Kaufman rejoint Verteego en tant que Responsable du Pôle Ville Durable

Daniel Kaufman, architecte et expert en écologie urbaine, a rejoint Verteego, éditeur de logiciels de reporting des indicateurs extra-financiers. En effet, Verteego a souhaité renforcé son Pôle Ville Durable en nommant Daniel Kaufman responsable de celui-ci. L’arrivée de l’architecte, diplômé de l’Université de Buenos Aires et ingénieur en environnement permettra de consolider, renforcer et développer les offres de systèmes d’information de Verteego par l’intégration des facteurs sociaux, économiques et culturels à la performance globale des territoires. L’ambition stratégique de Verteego est d’offrir des réponses globales aux problèmes que posent les enjeux de la ville durable aux élus et dirigeants du territoire ainsi qu’à toutes leurs parties prenantes.
Pour en savoir plus

Retour

08/10/2014 - L'alliance de Bouygues Construction et BASF pour une construction durable

Bouygues Construction et BASF ont annoncé mardi 7 octobre, à l’occasion du Campus Innovation organisé par Bouygues, la signature d’un accord cadre pour développer ensemble des solutions durable pour la construction. Cette alliance entre l’un des leaders mondiaux de la construction et des services et le leader mondial de la chimie permettra de développer des produits et services innovants afin de répondre aux besoins du secteur du bâtiment sans négliger la protection de l’environnement et en respectant la qualité de vie du citoyen.   Pour en savoir plus, cliquez ici

Retour

30/09/2014 - Lyonnaise des Eaux, filiale de SUEZ ENVIRONNEMENT, lance un appel à projets « Agir pour la ressource en eau »

Lyonnaise des Eaux lance le 29 septembre 2014 un appel à projets « Agir pour la ressource en eau », pour soutenir et encourager des initiatives innovantes en matière de préservation de la ressource. L’appel à projets est ouvert jusqu’au 31 décembre 2014. Il s’adresse à tous les publics : associations, citoyens, étudiants, start-ups, … Les projets proposés devront s’inscrire dans l’une ou plusieurs des thématiques du Programme « Agir pour la ressource en eau ». Pour en savoir plus cliquez ici

Retour

15/09/2014 - Présentation de l'étude L'innovation qui change le monde

Utopies organise la présentation de l'étude "L'innovation qui change le monde", qui aura lieu le vendredi 10 octobre, de 8h30 à 10h30, à la Caisse des Dépôts. Cette étude fait suite à un atelier organisé dans le cadre du salon Produrable, en avril 2014, intitulé « Innovation et développement durable, comment organiser la convergence ? ». L’objectif de cet atelier était de présenter pourquoi et comment le développement durable peut contribuer à l’innovation et au succès des entreprises. 
Cette étude explore les nouvelles synergies entre l'innovation et le développement durable, et sera suivie par une table ronde à laquelle interviendront notamment le Groupe SEB, Bouygues Construction, Michelin, Veolia Environnement afin de partager leur retour d'expérience sur ce rapprochement entre innovation et développement durable.  
Vous trouverez ci-joint le save-the-date de cet évènement.

Retour

05/09/2014 - Invitation de Mme Ségolène Royal au siège de l'entreprise Schneider Electric le jeudi 4 septembre à 9h30

Madame Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie visitera le jeudi 4 septembre à 9h30, le siège de l’entreprise Schneider Electric à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), en compagnie du Président du groupe Jean-Pascal Tricoire. Le groupe qui a mis l’efficacité énergétique au cœur de sa stratégie est un acteur majeur de la transition énergétique en France et dans le monde. Il développe de nouvelles technologies au service des particuliers, des collectivités et des entreprises pour les aider à maîtriser et moderniser leur consommation d’énergie.
Pour en savoir plus cliquez ici

Retour

04/09/2014 - Partenariat public privé entre l’Université Européenne de Bretagne/Egis/Caisse des Dépôts/Orange

L’Université Européenne de Bretagne (UEB), en contrat de partenariat Public-Privé avec la société de projets Breizh-Connect (Caisse des Dépôts / FIDEPPP2 (Fonds d'Investissement et de Développement des Partenariats Public-Privé)/ Eiffage / Orange), a inscrit le projet UEB C@mpus dans une démarche de Haute Qualité Environnementale (HQE) et a obtenu la certification de référence Afnor NF HQE® Bâtiments Tertiaires phase conception. Le projet UEB C@mpus consiste entre autres à construire 4 bâtiments d’enseignement supérieur de technologie et de recherche à Rennes et à Brest, équipés de services et outils numériques de très grande qualité. Le projet devrait être achevé début 2016. Au sein du groupement concepteur-constructeur, Egis assure les missions de conception et le suivi de réalisation et a également accompagné la certification environnementale selon le référentiel HQE.
Pour en savoir plus cliquez ici 

Retour

04/09/2014 - Ouverture d’une enquête publique sur la norme ISO 14001

En 2015, la nouvelle version de la norme ISO 14001 sera publiée. Née en 1996 et révisée en 2004, l’ISO 14001 est une norme internationale établie par l'Organisation internationale de normalisation, qui incite les organismes à mettre en place un système de management environnemental. Elle a pour objectif d'aider les entreprises à gérer l'impact de leurs activités sur l'environnement et à démontrer l'efficacité de leur gestion. Adoptée par plus de 250 000 utilisateurs certifiés dans 155 pays, la nouvelle version est soumise aujourd’hui à commentaires. Une enquête publique est ouverte jusqu’au 20 octobre 2014 afin de découvrir et commenter les propositions de la nouvelle norme internationale de l’environnement. 
Pour en savoir plus cliquez ici 

Retour

30/07/2014 - Pour une première en France, Séché Environnement associe Services énergétiques et Economie circulaire

Le 10 juillet 2014, le conseil municipal de Laval a par délibération à l’unanimité confié au Groupement CORIANCE/SECHE ECO INDUSTRIES la gestion et le développement du réseau de chauffage urbain de la ville, et a ainsi finalisé un projet initié il y a plusieurs mois par la précédente équipe municipale. L’énergie proviendra essentiellement de la valorisation du biogaz et de Combustibles Solides de Récupération (CSR) fabriqués à Changé à partir de déchets non recyclables. Ce procédé permet de donner à ces déchets, auparavant promis à l’enfouissement, une seconde vie en tant que combustible. SECHE ECO INDUSTRIES assurera cette fourniture au travers une conduite d’eau chaude qui alimentera le réseau de LEN à hauteur du quartier Férrier à Laval. Il s’agit là de la première mise en œuvre concrète de l’économie circulaire par augmentation de la fraction valorisée des déchets. A ce jour, il n’existe pas en France d’unité dédiée de valorisation de cette nature. L’équipement permettra de remplacer les énergies fossiles par les énergies de récupération (biogaz et CSR) ; il disposera d’une puissance moyenne largement répandue sur le territoire français (Zones d’activités, etc.). Ce modèle de valorisation énergétique est facilement reproductible à d’autres collectivités et sur d’autres territoires. Chiffre d’affaires suplémentaire attendu par SECHE pour cette optimisation de sa valorisation énergétique : 40,3 M€ sur 20 ans. Contact : h.petitgand@groupe-seche.com - Pour en savoir plus 

Retour

24/07/2014 - La SNCF et Vacances Propres sensibilisent aux bons gestes les voyageurs

La campagne 2014 de Vacances Propres inaugure un nouveau partenariat avec la SNCF, investie sur les questions de propreté durable. Pour la première fois, la sensibilisation aux gestes propres entre en gare avec 3 opérations inédites en France. Cet été, Vacances Propres est donc auprès des voyageurs dans des gares parisiennes, des gares touristiques régionales ainsi que sur la ligne Andorre‐Toulouse. Il s’agit d’une façon inédite de sensibiliser les voyageurs à la lutte contre l’abandon des déchets, en gare, en vacances, dans la nature et partout ailleurs. Les sacs distribués main à la main aux passagers, montant en gares de Latour‐de‐Carole et de Foix, seront porteurs du slogan : « Pour mes déchets, un geste propre et l’affaire est dans le sac ! ». Durant toutes les vacances d’été, de début juillet à fin août, les vacanciers vont retrouver les sacs Vacances Propres dès leur arrivée sur leur lieu de villégiature, dans les gares de trois communes partenaires : Arcachon, Hendaye et Bourg Saint‐Maurice. Ces 7 500 sacs disposés en gare s’ajouteront à ceux qu’ils retrouveront au gré de leur séjour sur les espaces touristiques et de loisirs de ces communes partenaires de l’Association Vacances Propres. Pour en savoir plus

Retour

03/04/2014 - Signature d’une convention entre la Fédération des Parcs naturels régionaux de France et CCI France

La Fédération des Parcs naturels régionaux de France et la CCI France signent le 9 avril prochain une convention cadre de partenariat. D’une durée de 5 ans, cette convention est l’occasion de renforcer leurs engagements et leurs actions conjuguées en matière de développement durable, de compétitivité des entreprises et d’attractivité des territoires.

Contractualisés depuis 1997, les deux acteurs se sont fixés pour objectif prioritaire, dans le cadre de cette nouvelle convention, d'inscrire davantage les stratégies des entreprises sur les territoires de la Fédération, en synergie avec des logiques de développement durable (promotion de la RSE en particulier en matière de management social, environnemental, d’efficacité énergétique et de biodiversité ; tourisme durable, intégration territoriale et tourisme numérique …). Pour en savoir plus

Retour

29/01/2014 - DELTAWATT rejoint GEO PLC

A travers cette acquisition, GEO PLC renforce sa présence en région et enrichit son offre de services pour répondre aux nouvelles opportunités de marché sur le front de l’efficacité énergétique; GEO PLC développe ses services en efficacité énergétique et sa présence sur le territoire en intégrant à sa structure les trois antennes de la société d’ingénierie Deltawatt. Ainsi, les agences de Poitiers, Bordeaux et Toulouse viennent compléter la présence régionale de GEO PLC et ses bureaux de Neuilly-sur-Seine et Grenoble. Deltawatt exerce depuis sa création, en 2001, une double activité de bureau d’études en efficience énergétique, d’une part, et de conception d’outils pour la maîtrise de la consommation d’énergie, d’autre part. Les synergies avec GEO PLC sont multiples, tant sur les marchés adressés que du point de vue de l’offre. Par ailleurs, GEO PLC peut s'appuyer, avec cette acquisition, sur DELTACONSO Expert, un logiciel de gestion énergétique et patrimoniale élaboré par Deltawatt pour les collectivités, les entreprises et les gestionnaires privés. Pour en savoir plus

>> Consulter le document

Retour

22/11/2013 - Elior sensibilise ses collaborateurs lors de la Semaine pour l’Emploi des Personnes Handicapées

A l’occasion de la Semaine pour l’Emploi des Personnes Handicapées qui se tient du 18 au 24 novembre 2013, Elior a lancé une campagne de sensibilisation intitulée « des talents avant tout », dans laquelle ses collaborateurs offrent leurs témoignages, illustrant leurs engagements et ceux du Groupe en faveur des personnes en situation de handicap. Depuis 2001, l’entreprise est, en effet, engagée en faveur du maintien et du recrutement des personnes handicapées. Dans ce cadre, elle a mené de nombreuses actions : accompagnement individualisé pour la réalisation de leurs projets professionnels, partenariats  avec le secteur protégé et adapté, organisation de moments de partage entre le monde du travail et le handicap etc. Découvrez les histoires et les talents des personnes handicapées sur le site d’Elior. Pour en savoir plus.

Retour

29/10/2013 - Monoprix signe la Charte d’engagement pour le climat de la Ville de Paris

Le 18 octobre 2013, Monoprix a procédé à la signature de la Charte « Paris Action Climat » en présence de deux représentants de la Mairie de Paris : René Dutrey, adjoint au Maire, en charge du Plan Climat, de l’Environnement et du Développement Durable, et Christian Sautter, adjoint au Maire, chargé de l'emploi, du développement économique et de l'attractivité internationale. Monoprix devient ainsi un acteur du Plan Climat Energie de Paris et s’engage à évaluer et à réduire l’empreinte carbone de ses activités. En signant cette charte, l’entreprise réaffirme également son engagement en matière de développement durable. La réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) est, en effet, l’une des priorités majeures de la démarche de développement durable de Monoprix. Elle s’est donc fixée pour objectif de réduire de 20% ses émissions GES par rapport à 2008. Le groupe a également élaboré un plan d’actions de réduction des ses GES, détaillé sur son site internet.En savoir plus

Retour

03/10/2013 - Le Comité 21 siège au sein de la Plateforme RSE comme suppléant de Joel Labbé, élu du Morbihan

Le Comité 21 se réjouit de pouvoir participer aux débats de la Plateforme RSE en assurant une présence au sein du pôle Institutions publiques. Dans ce cadre, l’association a participé le 1er octobre dernier à la deuxième réunion de la Plateforme animée par Jean Pisany-Ferry (CGSP) et Michel Doucin. Cette rencontre a été l’occasion de désigner les membres du Bureau. Parmi ses missions, le Bureau choisira les thèmes des groupes de travail à venir avant la fin de l’année ainsi que les experts à auditionner puisque ces groupes seront ouverts aux organisations non membres de la Plateforme. Six thèmes sont actuellement à l’étude par le Bureau : la compétitivité et la RSE, la gouvernance et la RSE, l’ intégration des principes internationaux et RSE, l’ISR levier de pénétration de la RSE, l’amélioration de la transparence, la stratégie nationale RSE pour promouvoir une vision française à l’international. Le Comité 21 contribuera activement aux travaux et reste à l’écoute et à la disposition de ses adhérents pour toute question à ce sujet. 

Contacts : Catherine Decaux – decaux@comite21.org ou Isabelle Boudard – boudard@comite21.org

Retour

02/10/2013 - Economie circulaire : faites remonter vos initiatives à l’échelle européenne !

Avec le soutien du Ministère de l’Ecologie, European Partners for the Environment organisera à l’automne une rencontre visant à valoriser les initiatives dans le domaine de l’économie circulaire. Un questionnaire a déjà permis de rassembler des cas intéressants émanant de plusieurs organisations :  Turntoo, TNO, IBGE / ACR+, Ecodesign Centre, Environmental Sustainability KTN, The Agency of Design, Marks and Spencer, One Planet Architecture institute, Green Alliance. N’hésitez pas à le compléter d’ici le 15 octobre en cliquant ici. Un projet pilote sur l’économie circulaire à 2022 sera initié à la suite de cette rencontre.

Contact : European Partners for the Environment - raymond.vanermen@epe.be

Retour

13/09/2013 - Lutte contre les émissions de CO2 : les efforts d’Aéroports de Paris sont à nouveau récompensés

L'Airport Council International (ACI) Europe a récompensé une nouvelle fois, Aéroports de Paris (ADP) pour ses efforts en matière de lutte contre les émissions de CO2. Ainsi, il a renouvelé le niveau 3 de l'Airport Carbon Accreditation pour les aéroports de Paris-Orly et de Paris-Charles de Gaulle, et le niveau 2 pour Paris-Le Bourget. L'Airport Carbone Accreditation est un programme de certification en matière de gestion carbone. Il évalue et reconnait la démarche entreprise par les aéroports afin de réduire leurs émissions en gaz à effet de serre et exige une vérification par un tiers indépendant.ADP a poursuivi ses efforts dans la limitation de ses émissions de CO2 en développant récemment de nouveaux projets, en particulier dans le domaine des énergies renouvelables, tels que la mise en circulation de véhicules électriques et la mise en service d'une centrale de biomasse qui permettra d'économiser sept tonnes de CO2 par an. L’entreprise a également mis en service une centrale photovoltaïque à  Paris-Charles de Gaulle, qui produira à terme 25% des besoins de chauffage de l'aéroport. En savoir plus

Retour

09/09/2013 - Lancement de la Semaine de l’ISR 2013

Le mardi 8 octobre 2013 à 17h, aura lieu le lancement de la Semaine de l’Investissement Socialement Responsable (ISR) 2013, à  l’Assemblée Nationale. Destinée aux acteurs de l’ISR autour du message  « Exigez l’ISR ! », la Semaine de l’ISR 2013 ouvrira ses portes par la publication des résultats de deux études. La première, conduite par Ipsos pour Eiris et le FIR, concerne « les Français et l’ISR ». La deuxième porte sur la typologie des épargnants français au regard de leurs sensibilités et comportements en matière de consommation durable et de développement durable. Cette cérémonie d’ouverture verra la participation de Philippe Noguès, Député du Morbihan et Président du groupe d’étude sur la Responsabilité sociétale ; Elizabeth Pastore-Reiss, Présidente d’Ethicity et de Bertrand Fournier, Président du FIR. Pour  y assister, veuillez vous inscrire en envoyant un mail à contact@frenchsif.org
L’inscription est obligatoire pour accéder à l’Assemblée Nationale.Contact : Daria Zaytseva– contact@frensif.org
Pour en savoir plus : http://www.semaine-isr.fr/

Retour

28/08/2013 - Participation d'Aéroports de Paris à la Semaine de la Mobilité 2013

Du 13 au 20 septembre 2013, Aéroports de Paris et plus de quarante entreprises et organismes s'engageront dans l'opération "Semaine de la mobilité et de la sécurité routière". L’événement  qui se déroulera sur trois aéroports parisiens, vise à générer un changement de comportements en matière de déplacements afin de contribuer d’une part, à la réduction des émissions de gaz à effet de serre dues aux transports, et d’autre part, à réduire le nombre d'accidents sur les routes. Au cours de cette semaine, de nombreuses actions seront déployées telles que la sensibilisation des salariés sur simulateurs 2 et 4 roues, la formation sur les gestes et postures au niveau du véhicule (entrée et sortie), la sensibilisation à la prévention et à la sécurité routière, la communication sur les Plans de Déplacements Interentreprises. Les salariés d'Aéroports de Paris et les entreprises implantées sur les sites aéroportuaires qui participeront à cette manifestation, seront également sensibilisés au transport solidaire et auront la possibilité de prendre part à un jeu concours et à une conférence sur la mobilité durable et la sécurité routière.
Pour plus d'infos
Contact : Corinne LAURETTA-corinne.lauretta@adp.fr              

Retour

26/08/2013 - L'ADEME soutient la plateforme de bonnes pratiques de marketing responsable

Soutenus par l'ADEME, Elizabeth Pastore Reiss (Ethicity) et David Garbous, directeur marketing de Fleury-Michon et élu personnalité marketing 2012, lancent une plateforme de bonnes pratiques de marketing responsable. En partenariat avec l'UDA, Prodimarques et l'Adetem, un appel à candidature est donc lancé à l'ensemble des acteurs impliqués sur cette thématique. Les cas proposés seront étudiés par un comité de sélection composé de l'ensemble des partenaires. Innovation, création de valeur, cohérence et vision long terme, potentiel de déploiement sont les principaux critères retenus. Les retours d'expérience seront présentés sur une plateforme Internet hébergée par l'ADEME et dévoilés lors d'un événement de lancement le 26 novembre à l'occasion de la Journée nationale du marketing. Les meilleures pratiques seront relayées dans La Revue des Marques et Marketing Magazine.
Pour envoyer votre cas avant le 27 septembre, écrivez à deborah.knight@ethicity.fr.
Pour remplir le dossier de candidature : cliquez ici

Retour

22/07/2013 - RC2C participe avec le Réseau CAP COM au comité de suivi du Guide communication locale et santé environnementale de l'INPES

L'INPES (Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé) est parti du constat que les actions de communication en prévention Santé/Environnement sont des actions de proximité. En effet à travers le recensement qu'elle a opéré "Acteurs-Actions", elle a mis en évidence que les actions de prévention locales sont nombreuses, pluri-thématiques et pluri-acteurs. Elle a donc décidé d'initier la conception et  la rédaction d'un guide méthodologique pour soutenir et accompagner les acteurs locaux dans la communication locale des problèmes de santé environnementale. Un Comité de suivi éditorial pluri-acteurs a été constitué, auquel l'agence RC2C fort de son expertise sur la communication locale et sociétale a été associée avec le Réseau CAP COM pour contribuer au projet.
En savoir plus sur RC2C et CAP COM

Retour

10/07/2013 - Logiciel Vert : Bossa Verde fusionne avec Verteego

Le 2 juillet 2013, l’association Bossa Verde, agence de consulting environnemental et sociétal, a fusionné avec Verteego, société de conception de solutions logicielles, afin de consolider son positionnement et son expertise. La nouvelle structure a pour ambition d’accompagner ses clients dans leurs démarches de développement durable tout en répondant à leurs besoins de création de valeur. Elle proposera particulièrement pour ses clients de nouvelles solutions en matière d’éco-conception des produits et des services, et renforcera ses solutions de reporting extra-financier. La fusion permettra également à la structure de s’ouvrir davantage à l’international
Pour en savoir plus

Retour

28/06/2013 - La Poste renforce son partenariat avec Extramuros, une entreprise de l’économie sociale

Le groupe La poste a procédé le 27 juin 2013 à la signature d’un nouveau partenariat avec Extramuros, une entreprise d’insertion fabriquant et distribuant des objets réalisés à partir de matériaux de récupération. La Poste renforce ainsi sa collaboration avec Extramuros et entend participer d’une manière active au développement commercial de l’entreprise pour favoriser la création de nouveaux emplois en insertion. La Poste fournit des sacs postaux en fin de vie à Extramuros qui les transforme ensuite en sacs et en accessoires. Cette coopération a permis la revalorisation de 20 tonnes de sacs postaux, transformés en 50 000 objets vendus essentiellement en ligne. Le soutien de la Poste a permis la création,au sein d’Extramuros,d’un poste fixe et de trois emplois en insertion. Extramuros bénéfice aujourd’hui de la confiance de grandes entreprises auxquelles elle propose du mobilier et des accessoires, fabriqués à partir  d’anciens objets issus du patrimoine de l’entreprise ou de déchets récupérés à qui elle donne une seconde vie.Le partenariat permet à La Poste d’affirmer davantage son engagement dans l’économie sociale et solidaire.
Pour savoir plus

Retour

26/06/2013 - Total et ses partenaires s’engagent pour le développement en France de biocarburants durables pour l’aviation

A l’occasion du salon de l’aéronautique et de l’espace qui s’est déroulé du 17 au 23 juin à l’aéroport du Bourget, Total et ses partenaires (Airbus, Air France et Safran) ont organisé un vol de démonstration entre Toulouse et Le Bourget d’un Airbus A 321 utilisant du Biojet A-1 Total/Amyris, un biocarburant fabriqué grâce à une technologie innovante de transformation de sucre.
L’organisation ce vol intitulé « Joining our Energies – Biofuel  Initiative France » a permis d’illustrer la capacité technique de l’industrie française à intégrer les biocarburants aéronautiques. Aujourd’hui, l’aviation contribue à hauteur de 2% aux émissions mondiales de CO2 d’origine humaine et les industriels se mobilisent pour réduire cet impact. En l’absence d’alternative aux carburants liquides d’origine fossile pour l’aviation, l’utilisation des biocarburants est primordiale pour réduire de manière significative les rejets de CO2.
Pour ces quatre industriels partenaires du projet, il est nécessaire de renforcer la recherche sur le développement des biocarburants durables, en vue de créer une filière industrielle française. Afin de soutenir cette filière, Total, Airbus, Air Franc et Safran appellent tous les acteurs concernés et les pouvoirs publics à mobiliser leurs efforts pour développer des solutions concrètes d’un point de vue environnemental, social, technique et économique.
En savoir plus

Retour

18/06/2013 - Schneider Electric distingué Top employeurs 2013 en France

Schneider Electric a récemment obtenu la certification « Top employeurs  2013 » pour l'ensemble de ses filiales et de ses implantations sur le territoire français. Décerné par l'institut indépendant CRF, spécialisé dans les études internationales sur la gestion des ressources humaines et les conditions de travail, ce label reconnait l'excellence des politiques et des pratiques ressources humaines du groupe pour la deuxième année consécutive. Les pratiques de l’entreprise ont été évaluées sur cinq critères sous la forme d’un questionnaire détaillé : la politique de rémunération, les avantages sociaux et les conditions au travail, la formation et le développement professionnel, l’évolution et la gestion des talents ainsi que les pratiques managériales. Après un processus de pré-audit qui visait à vérifier l’intégrité des informations communiquées, le groupe a réussi à obtenir de très bons scores pour chaque critère lui permettant de décrocher le titre de « Top Employeurs 2013 ».
En savoir plus

Retour

14/06/2013 - Le groupe Egis pilotera la construction d’un nouvel hôpital high-tech à Liège

Egis, groupe de conseil et d’ingénierie dans les domaines des transports, de la ville, du bâtiment, de l’industrie, de l’eau, de l’environnement et de l’énergie et filiale de la caisse des dépôts, s’est vu confier la mission de management de la construction du centre hospitalier chrétien (CHC) de Liège en Belgique sur une ancienne friche industrielle dont l’ouverture est prévue pour 2017. Une douzaine d’ingénieurs d’Egis contribuera notamment aux phases d’études et de travaux, veillant en particulier à la sureté et sécurité sur chantier. Ce nouvel hôpital disposants de 720 lits est conçu pour offrir de l’ergonomie aux utilisateurs (patients, acteurs de soins, fournisseurs) et un cadre résolument moderne qui permettra une prise en charge personnalisée des patients. Les locaux du complexe hospitalier seront en Bâtiments Basse consommation énergétique. L’architecture, avec ses larges ouvertures permettra l’utilisation de la lumière naturelle et donnera également une belle visibilité sur la ville. L’accès à l’hôpital sera aisé à vélo, en transports en commun ou en voiture avec une large aire de stationnement prévue. Une médecine de pointe et des équipements d'avant-garde seront également utilisés dans un environnement humain.
En savoir plus

Retour

31/05/2013 - Monoprix lance une campagne de sensibilisation sur la réduction du gaspillage alimentaire à Paris

Le 29 mai et le 05 juin 2013, Monoprix sensibilise ses clients aux bons gestes de consommation en vue de réduire le gaspillage alimentaire. Des stands de sensibilisation seront mis en place dans 14 magasins parisiens de Monoprix. Les animateurs proposeront à la fois des animations ludiques et pédagogiques pour apprendre et réapprendre aux consommateurs, les gestes du quotidien pour diminuer leur gaspillage alimentaire. L’entreprise profitera de cette campagne pour distribuer gratuitement ses « ABC » gaspillage. Ce sont des livrets qui réunissent des conseils et des gestes simples pour permettre à chaque consommateur de réduire le gaspillage alimentaire. Ces guides pour une consommation responsable sont également disponibles sur le site internet du groupe.
Consulter la liste des magasins participants aux animations anti-gaspillage
En savoir plus

Retour

30/05/2013 - Riposte verte publie les résultats de son enquête sur la gestion des déchets de bureau

Les résultats de l’enquête sur la gestion des déchets de bureau, lancée en mars 2013, par Riposte verte viennent de paraître. L’objectif de cette étude était d’évaluer l’évolution des pratiques du tertiaire dans la gestion quotidienne de leurs déchets. Le panel des répondants était composé de très petites organisations, de moyennes organisations et d’organisations de plus de 250 collaborateurs. L’enquête a comptabilisé un total de 861 réponses. Les points forts qui se dégagent de cette étude sont les suivants : moins de la moitié des organisations du panel connaissent la législation environnementale dans son ensemble, peu d’entre eux intègrent de façon continuelle le traitement en fin de vie des produits qu’ils achètent. Une légère amélioration du tri et de la collecte des déchets de bureau par rapport aux résultats de l’enquête réalisée en 2011 est à noter. 93 % des collaborateurs en moyenne pensent qu'il  est possible d'améliorer le traitement des déchets dans leur organisation et  97 % se déclarent disposés à changer  certaines procédures de travail pour favoriser cette amélioration.
En savoir plus

Retour

10/05/2013 - Des fiches opérationnelles pour mieux gérer ses déchets, l’Association Riposte Verte vous aide

 Afin de permettre aux organisations tertiaires d’Île-de-France de gérer de façon responsable leurs déchets en conformité avec les principes du développement durable, l’association Riposte verte a élaboré des fiches sur les principaux déchets générés par celles-ci. Elles regroupent des informations sur la réglementation, les chiffres- clés, les acteurs du traitement et les bonnes pratiques. Régulièrement mises à jour, elles se divisent en deux grandes familles : la première famille concerne les déchets du matériel informatique. Actuellement, la France compte 40 millions d’ordinateurs en fonctionnement dont la moitié est utilisée dans les entreprises. L’augmentation importante de leur nombre est susceptible d’avoir un impact important sur  l’environnement. D’autant que, chaque année, 2,5 millions d’unités sont mis en rebut par les entreprises. La deuxième famille porte sur les déchets du mobilier du bureau. Plus de 20 000 tonnes de déchets mobiliers du bureau sont produits chaque année. Les acteurs de cette filière nouvellement réglementée, commencent à mieux la structurer et à mettre en œuvre un dispositif de collecte et de traitement.
Les fiches sont disponibles en envoi suivi sur demande à Riposte verte.
Pour les adhérents du Comité 21, vous pouvez avoir accès à ces fiches en téléchargement gratuit sur votre espace adhérent.
Vous pouvez également regarder une vidéo sur l’association Riposte, cliquez ici
Pour en savoir plus

Retour

03/05/2013 - Aéroports de Paris obtient un trophée pour son film sur l’écologie et le développement durable

A l'occasion du Festival Green Awards 2013, Aéroports de Paris s’est vu décerner un trophée pour son film concourant dans la catégorie Production et consommation durables. Ce prix récompense l'engagement concret et de longue date d'Aéroports de Paris en matière de développement durable. Le festival international du film corporate et TV pour l'écologie et le développement durable en est à sa deuxième édition. Il a réuni 210 films provenant de 21 nations et s'est déroulé du 16 au 18 avril 2013 à Deauville. A travers le film, Aéroports de Paris fait la promotion du tri des déchets avec un ton humoristique et décalé pour mieux sensibiliser les passagers et les salariés des plates-formes aéroportuaires. Le film a été diffusé dans les aéroports parisiens, lors de la Semaine Européenne de réduction des déchets, du 17 au 25 novembre 2012. Vous pouvez regarder le film en cliquant-ici
Pour en savoir plus

Retour

18/04/2013 - « Business as Un-usual » ou comment repenser nos modèles économiques: la nouvelle chaire d’Euromed Management

L’essoufflement de notre modèle de développement, marqué par la répétition de crises économiques, sociales, environnementales ou encore géopolitiques, impose une refonte complète du système. Pour répondre à ces défis, les entreprises doivent trouver de nouvelles sources de création de richesses plus harmonieuses et pérennes. C’est avec cette vision qu’Euromed Management – Kedge Business School organise aujourd’hui une chaire autour du thème « Business as Un-usual » ayant pour ambition de repenser les modèles économiques existants et explorer de nouvelles voies. Euromed Managament s’associe avec treize partenaires parmi lesquels figurent Orée, le Groupe La Poste, la SNCF, Orange,  des universités étrangères ou encore l’Institut de l’économie circulaire. Consulter le communiqué de presse.

Retour

17/04/2013 - Evaluation de la responsabilité sociale de l’entreprise : Aéroports de Paris avance encore dans sa notation extra financière.

L'agence de notation extra-financière Vigeo a attribué le score de niveau 3 + à Aéroports de Paris à l’issue de son audit de notation sur la période de 2011-2012. Ce score, en progression par rapport à celui de 2010, permet à Aéroports de Paris de se rapprocher de la zone de d‘excellence. La progression s’est faite de manière homogène sur toutes les composantes de la performance durable : la gouvernance d'entreprise, l'environnement, les ressources humaines, les droits humains, le comportement sur les marchés et l'engagement sociétal.
Sur la composante sociétale, Aéroports de Paris s’est engagé en faveur des territoires d'implantation en proposant entre autres, des formations gratuites diplômantes ou qualifiantes aux métiers aéroportuaires.
Sur le plan environnemental, l’agence Vigeo relève par exemple l’aboutissement de projets pour la production d’énergies renouvelables, la mise en service d’une centrale géothermique à Paris Orly et d’une centrale au bois à Paris Charles de Gaulle etc. Aéroports de Paris est actuellement le seul  groupe aéroportuaire européen à se soumettre à  une notation extra-financière.
Pour en savoir plus

Retour

10/04/2013 - La Poste reçoit pour la 2ème fois le label diversité

Signataire depuis 2006 de la charte de diversité et de l’engagement des entreprises au service de l’égalité des chances dans l’éducation depuis 2007, La Poste est de nouveau récompensée par l’AFNOR. Le groupe se voit attribuer le label diversité  pour une durée de quatre ans pour ses efforts et ses actions autour de l’égalité des chances, la promotion de la diversité et contre la discrimination. La Poste œuvre pour réduire les inégalités femmes-hommes avec un taux de féminisation qui a plus que doublé depuis 2006 et des écarts de rémunération très faibles, s’engage pour l’insertion des personnes handicapées avec le recrutement de 480 personnes sur trois ans et met en place des actions pour maintenir dans l’emploi les seniors, dont la part dans l’effectif est passé de 14.7% à 18.7% entre 2009 et 2011. Le label diversité favorise le déploiement de la politique du groupe et témoigne d’un engagement profond et d’une démarche d’amélioration continue. En savoir plus 

Retour

08/04/2013 - Monoprix publie son plan d’actions de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Monoprix vient de publier sur son site internet son Bilan Carbone® et ses actions de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Après une première réalisation volontaire de son Bilan Carbone® en 2008, le groupe a réitéré en 2012 cette action, en conformité avec les nouvelles obligations du Grenelle de l’Environnement. Pour ce bilan, Monoprix est allé au-delà de la réglementation en prenant en compte ses émissions indirectes. Les activités de Monoprix ont généré en 2012, 323 900 tonnes équivalent CO2, dont 85 % sont dues au transport des marchandises et à l’utilisation du froid alimentaire (fluides frigorigènes). Monoprix s’est fixé pour objectif de réduire de 20% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020 par rapport à 2008. Dans ce but, il a élaboré un plan d’actions sur trois ans. Les actions prioritaires concernent entre autres, l’utilisation de fluides frigorigènes moins émetteurs de gaz à effet de serre, la suppression de certaines de ses chaudières à fuel et la modernisation de ses chaufferies. L’entreprise poursuit également son travail de développement de nouvelles offres de transport de marchandises respectueuses de l’environnement. A travers ce plan d’actions, Monoprix contribue ainsi à lutter contre le changement climatique.
Pour en savoir plus

Retour

21/03/2013 - L’AFNOR publie une nouvelle norme environnementale pour les TPE/PME

L’AFNOR (Association Française de Normalisation) a publié récemment une nouvelle norme FD X30-025 destinée aux TPE/PME souhaitant mettre en place pour la prèmière fois des actions environnementales et accéder à un système de management environnemental reconnu à l’international, l’ISO 14001. Ce référentiel constitue un guide méthodologique étape par étape. Il donne les actions à mener et indique les acteurs à impliquer et les outils à utiliser dans le cadre d'une démarche environnementale. La norme propose une démarche progressive et efficace. Elle est organisée en trois niveaux : objectifs, méthodes indicatives, résultats à atteindre et recommandations. La nouvelle norme accompagne également les entreprises ayant atteint un certain niveau vers la certification ISO 14001 ou vers la conformité au règlement européen éco-audit EMAS (Eco-Management & Audit Scheme). Pour en savoir plus Cliquez içi

Retour

12/03/2013 - Programme de recherche Habitats et bâtiments de Schneider Electric

Schneider Electric a publié, au Hive, les résultats et les recommandations du programme de recherche HOMES (Habitats et bâtiments Optimisés pour la Maîtrise de l’énergie et des Services), en présence de personnalités politiques dont Madame Cécile Duflot, Ministre de l’Egalité des territoires et du Logement. Ce programme innovant, lancé en 2008 a mobilisé plusieurs acteurs industriels et du monde de la recherche. Il vise à proposer des solutions opérationnelles pour atteindre une meilleure performance énergétique des bâtiments neufs ou existants, résidentiels ou tertiaires. Les solutions issues du programme permettraient de réduire de 40% le poste consommation des bâtiments, soit 16% de la facture énergétique globale en Europe. Elles favoriseraient également l’introduction des productions en énergies renouvelables sur les réseaux électriques européens. La présentation des résultats a été l’occasion de faire des recommandations en vue de maximiser la performance énergétique des bâtiments. Elles s’articulent autour de trois grands axes : agir pièce par pièce, optimiser l’approvisionnement d’énergie et agir sur l’engagement des acteurs de bâtiment. Pour plus d’informations.

Retour

08/03/2013 - Keolis Brest met en service des vélos électriques pour ses clients

Keolis Brest, filiale du Groupe Keolis a lancé depuis le mois dernier, des vélos à assistance électrique (VAE) pour ses abonnés, composés majoritairement d’étudiants. Cette flotte de 50 vélos vient s’ajouter au parc de vélos classiques déjà existants, et mis en location depuis 2010. Cette offre permet aux abonnés de Keolis, opérateur majeur du transport public de voyageurs en France, en Europe et dans le monde, de disposer désormais pour leur déplacement, d’une nouvelle alternative respectueuse de l’environnement. La maintenance des vélos est assurée en collaboration avec l’association « En Route Pour L’emploi », qui accompagne les  personnes en difficultés dans leur insertion  professionnelle.Pour en savoir plus

Retour

28/02/2013 - Aéroports de Paris obtient le prix du meilleur rapport de développement durable

Le prix du meilleur rapport de développement durable et responsabilité sociétale des entreprises n’appartenant pas au CAC 40 a été attribué cette année, à Aéroports de Paris par le Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts-Comptables. Ce prix est une marque de distinction de la qualité et de la précision des informations environnementales, sociales et sociétales fournies par Aéroports de Paris dans son rapport annuel. Au delà de la reconnaissance de l’excellence du rapport, cette récompense confirme l'engagement fort et de longue date d'Aéroports de Paris en matière de développement durable. Pour en savoir plus

Retour

26/02/2013 - Point sur le bilan gaz à effet de serre(GES) réglementaire dans les entreprises


45% des entreprises de plus de 500 salariés ont enregistré à ce jour leur Bilan réglementaire sur les émissions directes et indirectes de gaz à effet de serre, conformément à l’article 75 de la loi Grenelle II. C’est ce qu’a annoncé l’Association Bilan Carbone (ABC), porteuse du Bilan Carbone® en France et à l’international, le 18 février 2013. La mesure des émissions de gaz à effet de serre est pourtant primordiale pour les entreprises car elle permet d’évaluer leur dépendance aux énergies fossiles et leur vulnérabilité carbone. Elle aide également à la prise de décisions managériales appropriées pour assurer leur réduction sur le long terme.
Pour plus d’informations

Retour

22/02/2013 - La SNCF décroche le «Label Relations fournisseurs responsables»

La Médiation Inter-entreprises et la Compagnie des dirigeants et acheteurs de France (CDAF) ont décerné à quatre grands groupes français dont la SNCF, « le label Relations fournisseurs responsables » en présence de Fleur PELLERIN, ministre déléguée auprès du ministre du Redressement productif, chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Innovation et de l’Economie numérique. Attribué pour une période de 3 ans, ce label vise à récompenser les entreprises françaises ayant fait la preuve de relations durables et équilibrées avec leurs fournisseurs. Il s’inscrit dans la logique des achats responsables.
Pour en savoir plus

Retour

15/02/2013 - Opération « Exemplarité environnementale dans la grande distribution en Bretagne » lancée par la direction régionale de l’ADEME

Dans le cadre de la politique de prévention des déchets et du Pacte électrique breton, la direction régionale de l’ADEME lance un appel à candidature pour une « exemplarité environnementale dans la grande distribution en Bretagne » avec ses partenaires (Conseil  Général des Côtes d’Armor, d’Ille-et-Vilaine et du Morbihan, Symeed, la CCI de la Région Bretagne). Acteur de la consommation de masse, la grande distribution est un lieu inéluctable du changement vers une société plus durable. L’expérimentation vise à inventer le magasin de demain, où la prise en compte de l’environnement sera au cœur de l’activité. Cette opération s’adresse à l’ensemble des magasins de distribution de Bretagne. A l’issue de cette opération, une évaluation des actions devra permettre de retenir les bonnes pratiques et les initiatives innovantes en matière d’environnement.

Date limite d’envoi des candidatures : le 30 avril 2013 - 12h00.

Pour plus d’informations : Cliquez ici

Retour

28/01/2013 - Eco-Emballages lance BEE, un logiciel gratuit d’éco-conception dédié aux emballages.

Eco-Emballages développe BEE (« Bilan Environnemental des Emballages »), un logiciel à destination des entreprises permettant de quantifier l'impact environnemental des emballages.Pour rendre l’éco-conception toujours plus accessible à tous, et particulièrement aux PME, BEE permet de mesurer les progrès et d’identifier aisément de nouvelles pistes d’éco-conception. En considérant l’ensemble du cycle de vie et d’approvisionnement de l’entreprise, une telle démarche est source d’optimisations – qu’il s’agisse de coûts, de fonctionnement ou d’organisation.   Le logiciel BEE est désormais un site Internet ouvert à tous les acteurs concernés par l’éco-conception des emballages. Eco-Emballages souhaite ainsi mettre à disposition une méthodologie robuste, transparente et  partagée : elle est développée dans un guide méthodologique disponible dès la page d’accueil du logiciel et utilisable par tous.   Cette nouvelle interface sur le web, peut également être utilisée facilement dans les écoles et universités, permettant aux étudiants ingénieurs et designers d’être familiarisés dès leur formation avec l’approche et les outils d’Analyse du Cycle de Vie.Pour découvrir l'outil : cliquez ici

Retour

25/01/2013 - La RSE & le Management Durable : le rôle de la fonction RH

La thématique de la « Responsabilité Sociale de l’Entreprise » (RSE) est spontanément associée à la fonction RH quand est évoquée la partie sociale, sociétale ou les pratiques managériales. Dans la réalité, comment la fonction RH agit-elle pour la mise en place de pratiques managériales durables? Joue-t-elle réellement son rôle de partenaire stratégique ? Afin de répondre à ces problématiques, Cleveor à mener une analyse de la RSE dans la sphère de l’entreprise. L’étude a été réalisée auprès d’un échantillon représentatif de plus de 50 entreprises du secteur privé et public entre Avril et Juin 2011. 34 personnes ont accepté de participer au questionnaire en répondant en ligne sur notre site ou en participant à des entretiens en face à face. La composition du panel a été élaborée pour favoriser la pertinence des comparaisons et identifier les tendances et les bonnes pratiques.
Télécharger la publication, cliquez ici

Retour

24/01/2013 - Le catalogue des formations 2013 de l'Institut RSE est disponible

L'Institut RSE Management propose en 2013 un nouveau programme de formation "Les master class RSE".  Huit formations sont proposées :
1) Réaliser un rapport RSE et DD dans le nouveau cadre réglementaire
2) Manager la fonction DD et RSE en entreprise
3) Reporting et stratégie carbone de l'entreprise
4) Apport du dialogue parties prenantes pour le reporting RSE
5) Impact eau de l'entreprise : mesure et reporting
6) Construire un processus de reporting RSE
7) Appréhender les 10 indicateurs RSE complexes et pertinents
8) Répondre aux agences de notation et interpréter l'extra-financier.
Retrouvez le planning complet des formations:
http://www.institutrse.com/images/guidedesformationsmasterclassinstitutrse.pdf
Pour tout renseignement, contactez : Charlotte Barbe
cb@institutrse.com - 01 42 66 44 25

Retour

16/01/2013 - Consultation publique sur projet d'arrêté article 225

Le décret n° 2012-557 du 24 avril 2012 relatif aux obligations de transparence des entreprises en matière sociale et environnementale, prévoit qu’un arrêté encadre la mission des organismes tiers indépendants chargés de vérifier les informations sociales et environnementales contenues dans le rapport présenté par le conseil d'administration ou le directoire. Une consultation des parties prenantes sur le projet d'arrêté est organisée par le ministère de la Justice, ainsi que par le ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie, afin de recueillir leurs avis.Cette consultation est ouverte jusqu'au 21 janvier 2013.Vous êtes invités à transmettre vos observations d’ici le 21 janvier 2013 aux adresses suivantes :

Retour

26/11/2012 - Empreinte carbone de votre courrier : outil en ligne pour les consommateurs

Pour permettre au grand public d'évaluer l'empreinte carbone de leurs envois de courrier, La Poste lance un outil simple qui calcule les émissions de CO2 d'un courrier depuis sa prise en charge par La Poste jusqu'à sa distribution par le facteur. L'éco-calculateur s'inscrit dans le cadre de la démarche de neutralité carbone du Groupe La Poste. Par une approche simple et ludique du calcul de l'empreinte carbone des offres Courrier, il aborde de manière pédagogique la thématique du changement climatique et les actions mises en place par le Courrier. Accessible depuis www.laposte.fr/objectifzeroCO2, l'éco-calculateur concerne aussi bien les offres physiques, hybrides ou numériques. Les résultats, exprimés en kilogramme équivalent dioxyde de carbone (kg eq CO2), sont calculés en fonction de critères préalablement renseignés par l'utilisateur (type d'offre, poids de l'envoi, ville de départ, ville d'arrivée). Cet outil est basé sur une méthodologie développée spécifiquement par EVEA, bureau d'études spécialisé dans l'éco-conception des produits et services. Et, pour garantir la fiabilité de l'approche adoptée, La Poste travaille à une vérification de l'outil avec Bureau VERITAS. Pour en savoir plus

Retour

06/11/2012 - Bouygues Construction s’engage pour la préservation de la biodiversité en milieu urbain.

Bouygues Construction a développé un nouveau partenariat avec l’association Noé Conservation afin d’étendre les actions du groupe en faveur de la protection et de la sauvegarde de la biodiversité en milieu urbain. Ce partenariat a pour objectifs de lancer de nouvelles initiatives dans le cadre des activités de bâtiments ou d’infrastructures (autoroutes, liaisons ferroviaires, éclairage public) du groupe. Bouygues Construction est déjà signataire de la déclaration d’engagement volontaire pour la mise en œuvre de la stratégie nationale pour la biodiversité, sur la période 2011-2020, initiée par le Ministère de l’Ecologie, du développement durable et de l’énergie. Bouygues Construction et ses filiales sont également engagées dans de nombreux projets qui visent à préserver la biodiversité, voire à développer la biodiversité positive. L'entreprise développe notamment la rénovation du centre commercial Beaugrenelle à Paris qui comportera des toitures et façades végétalisées ainsi que des projets d’éclairage public intelligent visant à limiter la pollution lumineuse dans les villes de Vif, en Isère, ou de Longjumeau, en Essonne. Plus d’informations 

Retour

10/10/2012 - SFR lance un éco-calculateur pour mesurer les gains environnementaux et financiers liés aux solutions entreprises

SFR propose un nouvel outil baptisé €CObySFR qui offre aux entreprises l’opportunité de mesurer leur contribution à la préservation de l’environnement tout en améliorant leur efficacité. €CObySFR peut être utilisé comme outils d’aide à la décision d’achat ou d’analyse du bilan carbone. A travers cet éco-calculateur, SFR souhaite encourager les entreprises à repenser leurs achats télécoms et informatiques en tenant compte de l’impact de leur activité sur l’environnement. Basé sur les données de l’ADEME et de la méthode Bilan Carbone®, €CObySFR est un service gratuit, rapide et facile à utiliser. En quelques minutes, trois types de résultats s'affichent: les gains en émissions de CO2, la réduction des dépenses annuelles, et le gain de temps annuel pour la solution «SFR Business Conferencing». Il permet en outre aux clients de calculer un bilan annuel des émissions de CO2 et d’intégrer leur progrès dans leur Bilan Carbone®. Tout au long de la simulation, un exemple concret et une note méthodologique sont proposés pour faciliter l’utilisation de l’outil. Pour en savoir plus

Retour

11/09/2012 - Elior Restauration Enseignement poursuit sa politique d’achats responsables

En Ile-de-France,  du 1er septembre au 15 octobre, Elior Restauration Enseignement servira dans 700 restaurants scolaires cinq nouvelles recettes à base de haricots verts frais locaux approuvées par les enfants. Cette année, Pascal Dupré, agriculteur depuis plus de 20 ans cultivera des haricots verts sur quatre hectares pour Elior. Afin d’être sûr de satisfaire leurs petits consommateurs, les cuisiniers ont élaboré quelques recettes, soumises à un jury de 55 enfants. Ainsi, cinq d’entre elles ont été retenues, et 700 restaurants d’Ile de France proposeront par exemple « une salade de haricots verts aux accents du terroir » ou encore « des haricots verts aux parfums du midi ». En partenariat avec l’agence Vivrao, Elior anime également des activités pédagogiques afin de sensibiliser les enfants aux méthodes de production de ce légume et à ses variétés ainsi qu’aux circuits courts de distribution. Pour en savoir plus Communiqué de presse

Retour

19/07/2012 - Première norme AFNOR sur les « Achats Responsables »

Les décideurs et les acheteurs disposent désormais d’un guide de méthodes et de bonnes pratiques opérationnelles. AFNOR publie, après 18 mois de travail avec les professionnels concernés, une norme proposant des recommandations aux décideurs et aux acheteurs qui souhaitent maîtriser leurs coûts, tout en anticipant les risques sociaux et environnementaux des achats. La norme NF X 50-135, ou norme « Achats Responsables », traduit les sept questions centrales de l’ISO 26 000, en écho aux préoccupations des acheteurs et de l’ensemble des acteurs de la chaine de valeur. La norme « Achats Responsables » complète l’ISO 26 000 en apportant des réponses concrètes aux questions essentielles : comment réduire émissions polluantes et déchets grâce aux achats ? Comment allier développement durable et réduction des coûts ? Quelle relation durable instaurer entre acheteur et fournisseur ?
La norme s’adresse à tous types d’organisations. Organisée en deux volets, elle met tout d’abord en exergue la stratégie achats à adopter en amont. Pour les acheteurs, cette partie permet d’argumenter, auprès de leur hiérarchie, la nécessité de s’engager dans une démarche d’achats responsables, en cohérence avec la stratégie de l’entreprise. La seconde partie, plus didactique, est destinée aux acheteurs et/ou fonctions associées. De nombreux conseils pratiques sont présentés pour chaque phase du processus : gestion des besoins, appels d'offres, cycle des produits, gestion des fournisseurs, etc. La norme propose ainsi à l’acheteur de se poser de nouvelles questions, pour adopter de nouveaux réflexes dans son quotidien. Retrouvez la norme

Retour

18/07/2012 - DDIDF, les business angels du développement durable

DDiDF est un réseau de business angels qui a pour vocation la mise en relation d’investisseurs et de porteurs de projet motivés par la recherche d’un développement durable, les premiers souhaitant accompagner les seconds aussi bien en capital qu’en compétence. DDIDF présente le bilan de ses activités au premier semestre 2012 :
- 13 nouveaux adhérents ont rejoint l’association, animés de la volonté de contribuer au financement de jeunes pousses innovantes du développement durable et des cleantechs.
- Le site de l'association a été entièrement refondu pour faire mieux partager ses convictions et donner de la visibilité aux entreprises soutenues : www.ddidf.org
- L'association s'est dotée, au cours de son assemblée générale de janvier 2012, d'une Charte des adhérents et de Principes fondateurs pour une pratique réfléchie de l'investissement.
- Les investissements ont été soutenus avec un montant de 1,2 M d'euros investi dans huit entreprises : méthanisation, construction et gestion d'espaces de bureaux pour entreprises solidaires et responsables, monitoring et optimisation de la consommation de carburant...  Et les adhérents ont continué d'accompagner le développement des jeunes entreprises dans lesquelles ils avaient investis.
- Avec l'objectif de contribuer activement à l'écosystème francilien, DDIDF a participé à de nombreux jurys et conférences : Made in ESCP, Sup Biotech Paris, Concours SFR jeunes talents, Forum premiers contacts du Ministère de la Recherche, conférence à la Bourse "la finance participative interpelle les candidats", programme scale-up de la Global Social Venture Competition organisée par l’ESSEC, table ronde sur le crowdfunding organisée par la Société Générale.
- DDIDF est adhérent du cluster Durapôle, a reconduit son partenariat avec l'association Cleantuesday et a mis en place des partenariats avec de nouveaux acteurs du financement de l'innovation et des entreprises éco-responsables.

Retour

17/07/2012 - Signature d’une convention entre le Finistère et le Club d’entreprises

Pour soutenir le Club d’entreprises, le conseil général du Finistère signe le 5 avril 2012 une convention de coopération qui prévoit le versement d’une subvention de 7500 euros afin d’optimiser  la promotion du développement durable. Créé en décembre 2004 à Brest par une vingtaine de chefs d’entreprises, le club d’entreprises développement durable Finistère compte aujourd’hui 115 adhérents comportant des établissements finistériens de toutes tailles, de tous métiers et de toutes implantations. Son objectif est d’encourager une culture d’entreprise développement durable, de familiariser les dirigeants avec ce concept, d’accompagner les chefs d’entreprises dans l’élaboration d’une stratégie de développement durable, mais aussi de rapprocher entreprises et société. L’association promeut des bonnes pratiques en favorisant l’échange entre les dirigeants, la participation à des salons et des tables rondes, les rencontres avec les autres acteurs du territoire (banque, commerce, industrie).  Des commissions thématiques sont organisées et débouchent sur des conférences et des assemblées plénières favorisant le partage d’expérience. Depuis 2010, une dizaine de dirigeants a ainsi été formée. Pour en savoir plus

Retour

10/07/2012 - Quand les acteurs du progrès environnemental et social se dotent d’un outil commun pour changer d’échelle

En partenariat avec la Caisse des dépôts, la Région Aquitaine, l’ARF, France Nature Environnement, l’ACFCI, la Communautés urbaines de France et BPCE, entre autres *, Invest for Change développe une plateforme web facilitant l’émergence de projets environnementaux et sociaux. Il existe une grande diversité d’initiatives et d’intervenants sur ce sujet mais cette richesse collective est sous-exploitée par manque de communication entre les différents acteurs. Par conséquent, Invest for Change propose une plateforme web permettant d’atteindre trois objectifs: fédérer toutes les ressources utiles autour d’initiatives répondant à des enjeux sociaux et environnementaux partagés, doter les acteurs d’un outil d’évaluation des projets et des ressources qui leur correspondent, et favoriser la collaboration dans la conception des projets et la mesure de leurs impacts. De mai à octobre 2012 se dérouleront des rencontres permettant l’écriture collective du cahier des charges fonctionnel de la plateforme. Tous les acteurs sont conviés à y participer et à répondre à un questionnaire en ligne permettant de cibler ces attentes. Voir le questionnaire. Le but étant de créer à terme une SCIC (société coopérative d’intérêt collective) en associant toutes les parties prenantes dans sa gouvernance. Pour en savoir plus

* BNP Paribas, Société Générale, Fondation MACIF, Réseau entreprendre, Antropia, Finance Innovation, Ministère de l’écologie, AVISE, France Active

Retour

05/07/2012 - Lancement de la première plate-forme numérique de reporting RSE

Le 28 juin dernier, à l’occasion de la journée dédiée aux petites et moyennes entreprises « Planète PME », l’institut RSE et Aavana ont présenté la première plate-forme numérique de conception et d’édition d’un rapport RSE conçue pour les PME. Alors que les grandes entreprises publient pour la plupart un reporting RSE de plus en plus fiable, cette plate-forme a pour but de familiariser les PME avec l’affichage de leurs performances sociales, sociétales et environnementales. La plate-forme permet l’accès aux référentiels de base pour renseigner les bons indicateurs (loi Grenelle 2, Pacte Mondial, ISO 26000), elle apporte une  simplification du processus de reporting (définition de son objectif, choix de son référentiel, validation de ses données, vérification de ses résultats) et elle offre une information pédagogique. Cet outil est amené à évoluer progressivement et pourra très prochainement offrir des fonctions comme la comparaison entre les entreprises d’un même secteur ou encore favoriser le dialogue avec ses parties prenantes. Cliquer ici pour accéder à la plate-forme

Retour

05/07/2012 - Le groupe Afnor et la société Generali s’allient pour promouvoir la RSE et la gestion des risques auprès des entreprises

Generali et AFNOR viennent de signer une convention de coopération qui permettra une meilleure valorisation des normes de systèmes de management et de certification comme outils efficaces de prévention des risques. L’accord permettra également d’aider les entreprises accompagnées par Generali dans leur démarche RSO, à intégrer les normes ISO 26000 (RSE) et ISO 31000 (maitrise des risques) dans leur stratégie et leur gouvernance. Generali s’est ainsi engagé à : sensibiliser et accompagner ses clients sur la prévention des risques et la responsabilité sociétale en y intégrant les outils normatifs, poursuivre la convergence entre les critères du diagnostic de performance globale et les normes édictées par AFNOR, et enfin, présenter à ses clients des normes dans sa démarche de prévention et de maitrise des risques. AFNOR s’est quant à lui engagé à : sensibiliser les organisations aux principales normes liées aux systèmes de management (ISO 9001 et ISO 14001) et à celles liées à la gouvernance et à la stratégie d’entreprise (ISO 31000 et ISO 26000), et fournir au réseau commercial de Generali des informations relatives à la normalisation et aux principales normes de management. Pour en savoir plus

Retour

02/07/2012 - Publication d'une étude sur l'intégration des critères RSE dans les rémunérations des managers

L’ORSE, en partenariat avec PwC, vient de publier une étude sur l’intégration de critères RSE dans la part variable des rémunérations des dirigeants et des managers. La réussite d’une stratégie RSE repose souvent sur l’engagement de la direction, l’appropriation des enjeux par les managers et l’adhésion des salariés. Or, pour créer les conditions nécessaires à cette mobilisation en interne, les entreprises ont souvent recours à une stratégie de communication ou inscrivent la RSE à l’agenda des assemblées générales, mais très peu l’intègrent dans la rémunération des directeurs et des managers. L’étude présente les enjeux d’une telle démarche et propose une méthode pour aider les entreprises à mettre en place ce dispositif en relevant les facteurs clés de réussite : faire preuve d’exemplarité, aligner les objectifs poursuivis par la démarche RSE sur la stratégie de l’entreprise, élaborer un système motivant, coordonner les objectifs et les leviers d’action, trouver le bon équilibre entre la part collective et la part individuelle, s’assurer de la cohérence avec les autres processus RH, inscrire cette démarche dans le projet RSE d’entreprise, s’assurer du respect du cadre juridique, s’inscrire dans une démarche évolutive avec retour d’expérience, définir un rythme de mise en œuvre appropriée à la maturité de l’entreprise. La dernière partie de l’étude est consacrée aux monographies de sept entreprises pionnières : Crédit Agricole, Danone, France Telecom-Orange, Rhodia, La Poste, Vivendi et Schneider ElectricCliquez ici pour lire l'étude

Retour

02/07/2012 - 5ème édition de Green Ocean sur l'innovation développement durable

Ernst & Young vient d’organiser la 5ème rencontre « Green Ocean » sur le thème de l’innovation développement durable afin de préserver l’avantage pionnier des entreprises. L’objectif est de créer une nouvelle proposition de valeur, inspirée d’une combinaison des attentes des consommateurs et des attentes RSE. Lors de cette édition, l’accent a été mis sur la mesure du retour sur investissement pour les entreprises qui misent sur ce nouveau business model : plus une entreprise est engagée dans le développement durable, plus elle peut attendre de l’innovation, une gestion des risques maitrisée, une optimisation de ses coûts et même une création de revenus à long terme. Plusieurs entreprises telles que Suez Environnement, Danone, Sidièse et Korrigan ont témoigné en ce sens et proposent déjà de nouveaux modèles économiques : économie circulaire, éco-conception, réutilisation des eaux usées, valorisation des déchets, innovation urbaine...  Retrouvez ici la synthèse des conférences Green Ocean

Retour

14/06/2012 - Trophées du développement durable 2012 en Midi-Pyrénées

L'ARPE Midi-Pyrénées a organisé ces douze dernières années le Prix Henri Vernhes, concours régional destiné à encourager un développement économique intégrant les valeurs du développement durable. Un nouveau format est proposé cette année, fruit de la fusion du Prix Henri Vernhes et des Trophées du développement durable de la Région Midi-Pyrénées : Les Trophées du développement durable en Midi-Pyrénées ont pour objectif de promouvoir le développement durable de la région en récompensant des porteurs de projets engagés dans des démarches globales. Une attention toute particulière sera accordée aux projets en phase de démarrage et qui font preuve d’innovation. Chaque prix se verra doté de 5 000 € ainsi que d’un accompagnement technique par un chef de projet de l’ARPE Midi-Pyrénées ou d'un partenaire. Deux catégories de Prix sont proposées :
-La première récompense une structure ou personne dont l’activité économique intègre des critères d’efficacité environnementale, économique, sociale, relatifs au développement durable (l’un des lauréats de cette catégorie recevra le Prix Henri Vernhes de l’ARPE Midi-Pyrénées).
-La seconde récompense une structure qui développe en interne une politique exemplaire en termes de développement durable. Le dépôt des candidatures est ouvert jusqu'au 12 juillet. Pour en savoir plus

Retour

05/06/2012 - Nomadéis et Fondapol dévoileront à Rio+20 les résultats de ScenaRio 2012, première enquête mondiale sur la jeunesse et le développement durable

En préparation de Rio+20, Nomadéis et Fondapol se sont associés pour créer ScenaRio 2012, première enquête de dimension mondiale permettant de mieux comprendre les attentes de la jeunesse en matière de développement durable. 

30 000 jeunes âgés 16 à 29 ans issus de 30 pays et 5 continents ont pris part à ce projet inédit. Parallèlement, 100 personnalités intellectuellement et professionnellement engagées représentant 10 sphères d’influence ont été invitées à partager leur message à la jeunesse mondiale et leur vision des enjeux associant l’environnement, le développement et la gouvernance.  

ScenaRio 2012, placé sous le patronage de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco et de sa Fondation, a obtenu le soutien d’une plateforme de partenaires associant des institutions (6 agences des Nations Unies et l’Organisation Internationale de la Francophonie) et des entreprises (Caisse des Dépôts et Consignations, EDF, Saint-Gobain et Veolia Environnement).  

Les premiers résultats prendront la forme d’une publication multilingue (français, anglais, portugais, arabe et chinois), avec pour objectif d’initier un dialogue entre générations. Ils seront présentés lors de la Conférence Rio+20 à l’occasion de plusieurs événements officiels (11 au 20 juin 2012) organisés en partenariat avec les Nations Unies et la Ville de Rio de Janeiro.

Pour en savoir plus sur Nomadeis : cliquez ici
Pour en savoir plus sur Fondapol :cliquez ici
Pour participer aux évènements ScenaRio 2012 à Rio : cedric.baecher@nomadeis.com

Retour

 16/03/2012 - Rejoignez les entreprises signataires des principes du Global Compact sur l'autonomisation des femmes !

En 2011, l’UNIFEM (Fonds de développement des Nations Unies pour la femme) et le Pacte mondial des Nations Unies (Global Compact) ont publié les Principes d’autonomisation des femmes. Sept principes sont ainsi exposés : l’égalité des sexes favorisée par la direction; l’égalité des chances, l’inclusion et la non-discrimination; la santé, la sécurité et l’absence de violence ; l’éducation et la formation ; les pratiques au niveau du développement de l’entreprise, de la chaîne logistique et du marketing ; le leadership et l’engagement de la communauté ; la transparence et l’établissement de rapports. Ces principes visent à construire et développer une culture d'entreprise favorable à l'égalité des sexes. Plusieurs entreprises en sont déjà signataires dont Areva, Capgemini, Coca-Cola Company, Ernst & Young, La Poste, Logica et Total qui sont également adhérentes du Comité 21. Les entreprises trouveront dans ce document des suggestions d'activités et de mesures ainsi que des exemples pratiques.

Lire les Principes d’autonomisation des femmes

En savoir plus : www.bpw.fr

Retour

14/03/2012 - Formations de l'Institut RSE Management

L’Institut RSE Management propose son catalogue de formations 2012. Il intègre les quatre évolutions qui structurent le nouveau visage  de «  l’entreprise responsable  » :  la mise en application de la loi Grenelle 2 qui va concerner toutes les entreprises françaises de plus de 500 salariés ; l’incitation européenne à la transparence qui accélère la convergence en cours des référentiels internationaux ; le rôle des éco-innovations pour faire muter le modèle économique dans le sens de la croissance verte (Rio + 20) ; le poids croissant des exigences sociales et locales dans les choix économiques qui inspirent les politiques publiques. Les 12 nouveaux modules de formation permettent ainsi aux participants de piloter le reporting, le rapport RSE et le management de la fonction développement durable dans le nouveau contexte réglementaire et économique de l’année 2012.



Consulter le catalogue de formations.

Retour

13/03/2012 - Plastic Omnium : des poubelles 100% recyclées

Plastic Omnium a décidé de lancer la fabrication, pour l’ensemble de sa gamme de bacs roulants quatre roues, en polyéthylène végétal issu de la canne ou en polyéthylène 100% recyclé. Au terme de plusieurs années de recherches dans son centre de R&D situé près de Lyon, Plastic Omnium est parvenu à maîtriser le procédé et a décidé de le généraliser progressivement sur son site industriel de Langres, centre mondial de fabrication des bacs roulants qui exporte 55% de sa production. Cette stratégie de recherche d’alternatives au pétrole permet à Plastic Omnium Environnement d’augmenter la part de matière recyclée dans sa production globale : de 18% en 2007, elle est passée à 55% en 2011. L’objectif est d’atteindre 60% en 2012. Avec un chiffre d’affaires 2011  de 500,3 millions d’euros, Plastic Omnium Environnement représente 11 % de l’activité de la Compagnie Plastic Omnium.
En savoir plus : www.plasticomnium.fr

Retour

17/02/2012 - Concours SFR Jeunes Talents Entrepreneurs Sociaux 2012

Le jury* vient de dévoiler les noms des quatre lauréats de la région Ile-de-France retenus pour la finale nationale du concours SFR Jeunes Talents Entrepreneurs Sociaux 2012. Les lauréats ont été sélectionnés lors d'une soirée-débat "Alter-mardi : Parlons Solutions", co-organisée par Ashoka et le Groupe SOS, sur la thématique de l'engagement citoyen à la portée de tous. Le mois prochain, Loïc, Sabrina, Pierre et Thomas participeront à la dernière étape du concours qui permettra aux lauréats nationaux d’être accompagnés pendant un an pour concrétiser leur projet de création d'entreprise. Placé sous le patronage du Ministère des solidarités et de la cohésion sociale, ce concours récompensera, pour la deuxième année consécutive, huit porteurs de projet entrepreneurial ayant un impact positif sur la société ou sur l’environnement.
*composé d'Antonella Desneux, Directrice du Développement Durable, Directrice de la Citoyenneté et de l’Innovation Sociétale de SFR, Estelle Barthélémy, Directrice Développement RH de Mozaïk RH, Hélène Tinti, Responsable du pôle transition écologique et innovation internationale à l'Agence Régionale de Développement, Florence Rizzo, Fondatrice de créative lab for social change, Abdellah Aboulharjan, Fondateur de la nouvelle PME et Dominique Restino, Président de la CCI de Paris, Président-fondateur du MoovJee. Pour en savoir plus

Retour

16/02/2012 - Dix planches pédagogiques de Deyrolle pour l’Avenir diffusées dans les écoles

En avril 2010, Deyrolle pour l’Avenir et le ministère de l’Education Nationale, de la Jeunesse et de la Vie Associative ont initié un partenariat sur l’éducation au développement durable dans les écoles primaires. Dix planches pédagogiques parmi la collection Deyrolle pour l’Avenir (composée de plus de 100 planches) ont été sélectionnées, relues et validées par le Ministère afin de composer un kit accompagné d’un livret rédigé par le Centre national de documentation pédagogique. Le kit a été distribué à titre expérimental  dans toutes les classes de CM1 et CM2 de l’Académie de Rouen (publiques et privées). Le succès de cette expérience a conduit sa reproduction dans les Académies de Rennes et de Caen (mars 2012). L’opération dans l’académie de Rennes a été lancée le 6 février  en présence du recteur de l’académie, Monsieur Steyer, et du haut fonctionnaire au développement durable au Ministère de l’Education Nationale, Monsieur Valantin. Deyrolle pour l’avenir s’apprête à distribuer à l’ensemble du territoire. Vous êtes une école et souhaitez recevoir le kit de sensibilisation au développement durable, contactez Maxime de Rostolan : rostolan@deyrolle.fr
Pour en savoir plus 

Retour

23/01/2012 - Nouvelle publication AFNOR : développement durable, l'avenir des PME pour une économie partenariale

Qu’il s’agisse de développement durable ou de responsabilité sociétale, les multinationales et autres grands groupes semblent déjà engagés. Mais qu’en est-il des plus petites entreprises ?
Nombre d’entre elles sont persuadées que le développement durable leur est inaccessible. Dans son ouvrage, Karin Boras prouve le contraire et révèle, par l’exemple, les bonnes astuces pour que chaque PME puisse mettre en place les bonnes pratiques.

Olivier Gibert et Sarah Cadet : 01 41 62 85 55 - presse@afnor.org
Danièle Klein : 06 76 73 66 20 -
kleinrp@orange.fr

Retour

10/01/2012 - GDF SUEZ atteint 1 000 MW installés dans l'éolien

GDF SUEZ a inauguré le 4 janvier 2012 un nouveau parc éolien à Guerville en Seine-Maritime d'une puissance de 12 MW. L'entreprise franchit ainsi le cap des 1 000 MW éoliens en exploitation en France. Le plan de développement du groupe dans ce domaine est d'atteindre 2 000 MW installés dans l'éolien terrestre d'ici 2016 et de contribuer au développement de l'éolien en mer et à l'émergence d'une filière industrielle française. Pour mémoire, l'entreprise est le deuxième producteur d'électricité en France et le premier concernant l'énergie éolienne. Le Groupe s'est associé à Vinci pour créer un consortium et répondre à l'appel d'offres lancé par le gouvernement français qui prévoit l'implantation en mer de 3 000 MW éoliens d'ici 2015.


Contact : gdfsuezpress@gdfsuez.com

Retour

09/01/2012 - Appel à Manifestation d'intérêt Biens et services eco conçus et écologie industrielle

Dans le cadre des Investissements d'Avenir, l'ADEME, ses ministères de tutelle et le Commissariat Général à l'Investissement ont lancé un Appel à Manifestations d'Intérêt sur les Biens et services éco conçus et l'écologie industrielle avec pour objectif de développer des démonstrateurs de recherche, des démonstrateurs préindustriels et des plateformes technologiques visant à développer l’offre de biens et services eco conçus et les expérimentation en écologie industrielle.

Vous trouverez tous les détails sur la nature des projets attendus et le mode de constitution des dossiers dans le texte de l'Appel à Manifestation d'intérêt et ses annexes sur le site de l'ADEME, cliquez ici pour plus d'informations.

La date limite de remise des dossiers a été fixée au 15 Mai 2012.

Pour toute information complémentaire :
- Hélène BORTOLI (sur le volet eco-conception)
- Nicolas PETIT (sur le volet Ecologie industrielle)
- Dimitri BORCHTCH (sur le volet financier)

Mail : ami.eco-conception@ademe.fr

Retour

23/11/2011 - La France se dote d'un fonds citoyen d'investissement dans les ENR

Avec Energie partagée investissement, les citoyens français peuvent désormais soutenir le développement des énergies renouvelables (ENR) grâce à leur épargne. Une quinzaine d'acteurs des ENR et du secteur bancaire (Nef, Enercoop, Hespul, etc.) se sont réunis sur ce projet. Le fonds d'investissement financiera tout type de projet et vise ainsi à répondre à une demande sociale croissante des citoyens face aux énergies renouvelables. La conférence de presse de lancement aura lieu le 29 novembre 2011 au Zango à Paris.

Inscriptions : catherine@plus2sens.com - 06 11 17 36 19.

Retour

15/11/2011 - AFNOR publie la stratégie française de normalisation 2011-2015

Tous les cinq ans, AFNOR, publie la stratégie française de normalisation. 
Première orientation : la normalisation doit répondre aux besoins de beaucoup plus d'acteurs - TPE-PME, consommateurs, ONG… -  afin de les inciter à s'approprier les normes et à participer à leur élaboration. Pour cela, le plan stratégique prévoit d'adapter les normes afin qu'elles s’adressent à chaque métier et chaque secteur.Deuxième orientation : société numérique, transactions financières, mobilité du futur, accessibilité, réseaux intelligents, ville de demain ou captage et stockage de Co2…la normalisation doit répondre aux enjeux de société tels que la cohésion sociale, la responsabilité sociétale ou le vieillissement de la population. Le plan stratégique 2011/2015 affirme le rôle des normes dans ces domaines liés au développement durable. il fixe l'ambition d'accompagner la compétitivité des filières et la performance de l'économie française notamment en s'impliquant en amont, dans les domaines de l'innovation et de la recherche.  

La stratégie française de normalisation est disponible sur le portail d’AFNOR :
www.afnor.org - http://www.afnor.org/content/view/full/17563

Retour

 15/11/2011 - Notation extra-financière : BMJ Ratings attribue la note de A + à la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

L’Agence BMJ Ratings, filiale du Groupe GINGER, a analysé le fonctionnement, les politiques et les projets du Conseil régional PACA. L’approche prend en compte les quatre piliers du développement durable (environnement, cohésion sociale, développement économique et territorial, et gouvernance) selon sept principes de gestion (engagement politique, organisation de la responsabilité, transparence des modalités de gestion, identification et écoute des parties prenantes, équilibre des actions, innovation, vision à long terme). La note A + attribuée révèle une bonne performance de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur en matière de développement durable. La Région est aujourd’hui l’une des rares à s’engager dans cette démarche de notation, lui permettant de disposer d’un état des lieux de ses politiques et de ses projets du point de vue du développement durable. Cette notation lui permettra par ailleurs de mettre en place prochainement des opérations de financement originales telles que les émissions obligataires « socialement responsables », comme l’avait fait avant elle la région Nord Pas de Calais, également notée par BMJ Ratings à cette occasion.

Pour en savoir plus

Retour

15/11/2011 - Inauguration de la première centrale photovoltaique d'Air France à Valbonne

Dans le cadre de sa politique environnementale, Air France a décidé de participer à la mise en place d’une centrale de production d’énergie photovoltaïque sur son centre informatique de Valbonne (Alpes Maritimes). Ce projet, baptisé Helios, permet d’utiliser les nombreux atouts de l’énergie photovoltaïque : gratuite et abondante, cette source d’énergie est renouvelable et permet de lutter contre l’émission de gaz à effet de serre. Cette centrale, composée de 3540 modules photovoltaïques totalisant  5855 m² de capteurs, produira  à terme 1 GWH / an, ce qui représente 10% de la consommation électrique annuelle du site ou la consommation électrique annuelle de 400 ménages. 

Plus d’informations sur http://corporate.airfrance.com/fr/developpement-durable

Retour

09/11/2011 - Lancement du jeu Concours Recettes 0 déchets

Inddigo lance le concours "Recettes 0 déchets", à l'occasion de la Semaine européenne de la réduction des déchets, du 19 au 27 novembre 2011, qui aura pour objet le gaspillage alimentaire. Organisé en partenariat avec l'association Orée, le concours "Recettes O déchets" est ouvert aux clients et partenaires des deux structures.
Les règles du jeu sont simples : il suffit de réaliser deux recettes, dont la 2ème à partir des restes de la première. Les recettes seront testées par les salariés d'Inddigo. Les meilleures recettes recevront les prix suivants :
- Premier prix : une journée de Conseil Inddigo sur la prévention des déchets
- Deuxième prix : un repas au restaurant de votre choix avec un budget maximal de 150 euros
- Troisième prix : un panier garni de produits savoyards bio. Les prix seront remis le 30 novembre à Pollutec, sur le stand d'Orée.
Téléchargez le règlement du Concours "Recettes 0 Déchet"
Téléchargez le Bulletin de participation
Téléchargez l'affiche

Retour

08/11/2011 - Accompagner les PME/PMI dans leur démarche de management environnemental : accord signé entre l'ACFCI et Aviva

L’Assemblée des Chambres Françaises de Commerce et d’Industrie (ACFCI) et Aviva, 6e assureur mondial, et ses agents généraux annoncent leur partenariat pour promouvoir les démarches de management environnemental « 1.2.3 Environnement » et « EnVol - Engagement Volontaire de l’entreprise pour l’environnement » auprès des PME/PMI. Les objectifs de ce partenariat sont :
  • de soutenir le plus grand nombre de PME/PMI dans la maîtrise de leurs impacts environnementaux et ainsi réduire les risques d’atteintes à l’environnement,
  • de leur permettre d’intégrer progressivement les bonnes pratiques environnementales,
  • et de développer simultanément leur compétitivité.
En savoir plus : www.cci.fr/developpement-durable

Retour

11/10/2011 - Bilan Carbone de Keolis, opérateur des transports en commun de Lyon

Second réseau de France par la taille, le réseau TCL est exploité par Keolis. Pour actualiser son Bilan Carbone® fait en 2006, Keolis a choisi d’être aidé par le Cabinet Lamy Environnement. La mission consistait à actualiser les données suivant la version 2010 du Bilan Carbone®. Il a donc fallu collecter un grand nombre de données issues des différents services de l’entreprise, afin de prendre en compte l’ensemble des émissions nécessaires au fonctionnement du réseau. Ainsi, pas moins de 12 services ont été sollicités pour recueillir plus de 200 informations ! Le bilan de chacun des modes de transport a ensuite été établi en attribuant à chacun des 4 modes de transport (métro + funiculaire / tramway / bus / trolleybus) les émissions qui lui reviennent. La nouvelle version du Bilan Carbone® permet de calculer les émissions par passager par km. Le calcul montre alors qu’utiliser la voiture émet de l’ordre de 5 fois plus de CO2 qu’emprunter le réseau TCL ! www.keolis.com

Retour

27/09/2011 - Sécuriser l'incinération des déchets contenant des nanos

Tredi, filiale spécilaisée dans les déchets dangereux de Séché Environnement, participe au projet de sécurisation sur l’incinération des déchets contenant des nanos. Les travaux seront menés pendant trois ans avec l’INERIS et l’Ecole des Mines de Nantes sur un financement de l’ADEME, de l’Ecole des Mines et de Tredi. Ce programme vise à mieux comprendre les mécanismes de relargage éventuel de nanoparticules lors de la combustion de nano-déchets. Il s'agit également d'évaluer l'efficacité des procédés afin d'adapter et d'optimiser le traitement des effluents. Les premiers travaux visent à identifier les gisements contenant des nanomatériaux, sélectionner trois nanomatériaux représentatifs puis choisir les procédés d'incinération les plus proches de ceux utilisés sur le terrain. L'Ineris et l'Ecoles des Mines se partagent, quant à eux, le volet expérimental du projet : compréhension des mécanismes d'émissions, caractérisation des nanomatériaux présents dans les fumées des pilotes d'incinération, étude de la faisabilité d'un procédé de traitement des fumées adapté aux nano-déchets.

Pour en savoir plus : www.ineris.fr ou www.groupe-seche.com

Retour

15/09/2011 - Evénement Comité 21 : évaluer et rendre compte de sa stratégie de développement durable

Le contexte réglementaire de l’évaluation des stratégies de développement durable est actuellement en pleine mutation avec la publication des décrets d’application de la loi Grenelle 2. Au niveau international, le contexte évolue également : ISO 26000, révision des principes directeurs de l’OCDE à destination des entreprises multinationales, annonce d’une publication de la Commission européenne sur la RSE et révision en cours de la GRI pour 2013. Dans ce contexte, le Comité 21 vous propose le 20 octobre 2011 une journée d’échanges pouvant concerner aussi bien les entreprises que les collectivités. Parmi les intervenants qui seront présents, nous compterons entre autres : Michel Doucin, ambassadeur chargé de la bioéthique et de la RSE au MAE, Sandrine Fournis du MEDDTL, Martine Leonard du FIR, Marie Nigon expert AFNOR sur l'ISO 26000 et administrateur de Transparency International, les Régions Aquitaine et Pays-de-Loire, La Poste...

Programme

Plus d'informations et inscriptions : boudard@comite21.org

Retour

29/08/2011 - Le siège social de Schneider Electric devient le premier bâtiment à obtenir la nouvelle certification ISO 50001

Le Hive1, siège social de Schneider Electric, situé à Rueil-Malmaison (92, France), vient d’obtenir la toute nouvelle certification ISO 50001 portant sur les systèmes de management de l’énergie. Schneider Electric poursuit ainsi son engagement dans l’amélioration de la performance énergétique de ses bâtiments, dans la réduction de leurs impacts environnementaux et dans la prise en compte du confort de ses occupants. La norme ISO 50001 spécifie les exigences pour la conception, la mise en œuvre, la maintenance et l’amélioration d’un système de management de l'énergie. Son objectif est d’améliorer de façon continue la performance énergétique des bâtiments tertiaires et industriels, d’optimiser leur usage et de réduire leurs coûts d’exploitation. Dès fin 2010, en s’appuyant sur les évolutions successives des textes, Schneider Electric s’est engagé dans l’adaptation de son système de management de l’énergie pour satisfaire aux exigences de ce nouveau référentiel. La conformité à ce référentiel a été reconnue par AFNOR Certification2. Dans le sillage de la certification du Hive, les autres sites Schneider Electric sont également engagés dans cette dynamique. Communiqué de presse.

Retour

29/08/2011 - Une formation d’Euromed Management dédiée à la RSE

L’école de management de Marseille, Euromed Management, lance à l’automne 2011 une nouvelle formation dans la cadre de son offre de formation continue. Son objectif : intégrer la RSE dans la stratégie et les pratiques professionnelles et accompagner le changement. A l’issue de cette formation, les participants devraient disposer d’une bonne culture générale sur le Développement Durable et la RSE, ses enjeux, ses acteurs et leurs initiatives (Global Compact, GRI, ISO…), ainsi que sur les enjeux stratégiques de la Responsabilité Sociétale pour les organisations. Ils seront en mesure de mettre en place ou structurer une démarche RSE et connaitrons les fondamentaux de la conduite du changement et de la mobilisation des équipes. Enfin ils pourront déterminer le profil du « manager responsable » type, en l’adaptant à chaque fonction (RH, achats, communication, marketing, qualité, finance…). La formation est co-animée par le cabinet Des Enjeux et des Hommes. Elle s’adresse principalement aux dirigeants d’organisations, membres de Comités de Direction chargés de la RSE, responsable de la Direction DD ou RSE et aux responsables opérationnels ou fonctionnels devant intégrer cette dimension dans leur fonction. Pour consulter la brochure

Retour

23/08/2011 - Deuxième semaine de l'ISR : le FIR se mobilise

La deuxième semaine de l'ISR (Investissement socialement responsable) aura lieu du 10 au 16 octobre 2011. Dans ce cadre, le FIR (Forum de l'investissement responsable) organisera un événement les 14 et 15 octobre au Palais des Congrès, Porte Maillot à Paris. Trois rendez-vous auront lieu : un grand débat sur le thème : "ISR, Investissement socialement responsable ou Investissement super rentable" et deux débats sous forme d'ateliers. La remise d'un prix FIR-Vigeo à une société du CAC 40 ou d'Eurostoxx 50 clôturera cette manifestation.

Pour en savoir plus : flubet@foruminvest.com ou rcohen@foruminvest.com

Retour

22/08/2011 - « La rue est à nous…tous ! » une exposition urbaine à l’échelle mondiale

PSA Peugeot Citroën, avec la collaboration de son laboratoire des mobilités urbaines, l’Institut pour la ville en mouvement, est partenaire de l’exposition « La rue est à nous... tous ! » (A rua é nossa…é de todos nós)  à São Paulo, qui se tiendra jusqu’au 11 septembre 2011 au Museu de la Casa Brasileira. Accompagnée d’un programme riche de rencontres scientifiques et culturelles, d’expositions, de conférences, de débats, de workshops et de promenades urbaines, l’exposition explore à travers les photographies des plus grandes agences de presse internationales les cinq continents. L’exposition "La rue est à nous…tous !" a déjà fait le tour du monde après avoir été présentée à Paris, Tokyo, Montréal, Pékin, Shanghai, Buenos Aires, Rosario, Bogotà, Rio de Janeiro, Santiago du Chili et Lima. Dupliquée en espagnol et brésilien, elle a été complétée dans chaque ville par des projets, des documents ou des réalisations locales. L'exposition "Calles del sur", qui passe au crible d'experts latino-américains les rues des plus grandes villes latino-américaines, est venue compléter cette exposition.
En savoir plus

Retour

29/06/2011 - Un Plan de Management Développement Durable (PMDD), ou comment s’engager vers des chantiers plus durables

Les appels d’offres pour les grands chantiers ferroviaires, routiers ou immobiliers, incluent de nouvelles exigences en matière de développement durable qui sont, de plus en plus souvent, rassemblées au sein d’un Plan de Management Développement Durable, ou PMDD. En général, un PMDD est structuré en différents axes qui regroupent les engagements par thèmes. Les axes forts d’un PMDD seront par exemple la dynamisation de l’emploi local, la mise en place d’un dialogue avec les habitants et acteurs du territoire, la limitation des nuisances, la formation du personnel… Ainsi, Alstom Transport, pour qui le Cabinet Lamy Environnement a réalisé un projet de PMDD pour un chantier ferroviaire, a pris de nombreux engagements précis sur ce projet : mesures préventives anti-pollution, suivi du bruit, mise en place d'un réseau d'animateurs DD… Par ailleurs, le PMDD doit préciser le contrôle et le suivi prévu pour ces engagements. Il s’agit d’un document évolutif qui sera revu au fil du chantier. Outils performants pour rendre les grands chantiers d'infrastructures plus durables et responsables, les PMDD témoignent de la volonté des entreprises de travaux publics de progresser dans leur prise en charge du développement durable.

En savoir plus

Retour

17/06/2011 - Inddigo ouvre une nouvelle agence à Marseille

Forte de six collaborateurs, la nouvelle équipe Inddigo Marseille partage ses bureaux du 11 rue Montgrand avec 4 autres entreprises spécialisées en urbanisme et en développement durable : Agir en Ville, Midi ENR, BE Colline, Catherine Dieterlen. Egalement implantée à Montpellier, Chambéry, Paris, Dijon, Nancy, Toulouse, et Nantes, l’entreprise Inddigo poursuit son développement et réunit 250 collaborateurs. Depuis 25 ans, Inddigo imagine des solutions innovantes pour les territoires et les organisations, afin de leur permettre d’économiser les ressources naturelles tout en assurant un développement harmonieux des activités économiques. Inddigo est l’une des rares entreprises nationales de conseil et d’ingénierie en développement durable à avoir fait le choix d’une implantation de proximité, couplée à un fonctionnement en mode projet. Comme le rappelle Christophe Bérard, Président d’Inddigo, « La proximité de nos agences régionales garantit à nos clients une compréhension fine de leurs territoires, une disponibilité et une réactivité. En complément, le fonctionnement en mode projet permet de mobiliser l’ensemble de nos expertises pour répondre aux spécificités. » En savoir plus

Retour

16/06/2011 - SFR fête les 5 ans de sa Fondation et de son programme Jeunes Talents

La Fondation SFR ainsi que le programme Jeunes Talents ont été créés en 2006 pour prolonger et amplifier les actions de mécénat de SFR. Le programme Jeunes Talents était à l’origine axé sur l’univers de la culture avec deux secteurs : la musique et la photo. Il s’est élargi en 2010 à deux univers : le sport (Glisse et Golf) et l’entrepreneuriat (Start-Up, Social et Green-tech). A l’occasion des 5 ans de la Fondation SFR et du programme SFR Jeunes Talents, SFR présente le bilan de 5 années d’engagement citoyen. La Fondation SFR lance son premier appel à projets auprès d’associations sur le thème du « Numérique Solidaire » en faveur des personnes âgées. Dans le cadre du concours SFR Jeunes Talents Entrepreneuriat Social 2011, plus d’une centaine d’entrepreneurs sociaux ont présenté des projets d’entreprises responsables. Parmi eux, 8 lauréats ont été sélectionnés et vont être accompagné par SFR et des professionnels du milieu social. SFR a remis hier soir une bourse de 20 000 euros au meilleur d’entre eux : l’entreprise Rejoué (une nouvelle vie pour les jouets et un tremplin vers l’emploi pour les femmes et les jeunes exclus du monde du travail). Autant d’actions qui s’inscrivent dans une politique globale de responsabilité sociétale au cœur de la stratégie du groupe.En savoir plus

Retour

10/06/2011 - Egis partenaires des Eco-Maires aux premières assises de la biodiversité à Pau les 14 et 15 juin

Afin de mobiliser l’ensemble de la société en faveur de la biodiversité, Egis sera partenaire de l’association « les Eco-Maires » qui organise avec le Réseau IDEAL et la Ville de Pau les premières assises nationales de la biodiversité à Pau les 14 et 15 juin prochain. Le 14 juin après midi, Adil Baghli, Chef du pôle Biodiversité et Ingénierie écologique d’Egis Structures & Environnement, interviendra lors d’une table ronde "Décliner la Trame Verte et Bleue au niveau local" pour présenter Optiflux, l’outil d’aide à la décision pour la définition des Trames Vertes et Bleues au sein des territoires. Les Trames Vertes et Bleues ont pour but de recréer et préserver une continuité écologique entre les différents milieux naturels.
Pour en savoir plus

Retour

08/06/2011 - Des rassembleurs d'énergie chez GDF SUEZ

Le 23 juin 2011, GDF SUEZ présentera son nouveau programme de coopération internationale «GDF SUEZ-Rassembleurs d'Energies» au Musée du Quai Branly. Cette présentation permettra de dresser un état des lieux précis de l’accès à l’énergie en Europe et dans le monde ainsi que de débattre avec des acteurs de terrain. Avec « GDF SUEZ-Rassembleurs d’Energies », le groupe GDF SUEZ a souhaité renforcer significativement son engagement en faveur de l’accès à l’énergie des populations les plus pauvres et de la réduction de la précarité énergétique en France et dans le monde. Afin de contribuer à l’accès technique et financier à l’énergie, GDF SUEZ-Rassembleurs d’Energies mobilise trois leviers d’action complémentaires : l’investissement via la création d’un fonds d’investissement solidaire ; le don, via l’axe « énergies solidaires » de la fondation GDF SUEZ  destiné à des micro projets d’accès à l’énergie et enfin le mécénat de compétences qui fait appel à l’expertise et le savoir-faire techniques des collaborateurs pour le soutien aux projets des entrepreneurs sociaux, ONG et associations. En 2010, plusieurs projets prototypes ont été lancés (Mali, Vietnam, Pérou, Bengladesh…) avec pour objectif en 2011 de les développer en utilisant les possibilités ouvertes par la création du fonds d’investissement solidaire. En savoir plus

Retour

27/05/2011 - Egis obtient le premier prix « développement durable » du Comité Français AIPCR sur l’adaptation au changement climatique

Jeudi 19 mai, lors de l’assemblée générale de l’IDRRIM (Institut des routes et des infrastructures pour la mobilité) le Comité Français de l’AIPCR a remis à deux collaborateurs d’Egis (Michel Ray et Yves Ennesser) le premier Prix Développement Durable pour leur communication sur « l’adaptation des infrastructures routières au changement climatique : méthodes et outils innovants ». Les événements climatiques extrêmes ont des impacts directs majeurs sur toutes les infrastructures routières. Le changement climatique influence considérablement la vulnérabilité des infrastructures à ces impacts. En dépit d’incertitudes scientifiques persistantes concernant les questions liées au changement climatique, le coût de « l’inaction » met clairement en évidence le besoin crucial d’agir dès à présent et utilement. Des solutions concrètes et efficaces sont d’ores et déjà à la disposition des propriétaires et des exploitants d’infrastructures routières. Cette communication présente ainsi quelques initiatives remarquables.Pour en savoir plus

>> Consulter le document

Retour

10/05/2011 - La Fondation Schneider Electric reçoit l’Oscar ADMICAL du Mécénat d’entreprise 2011

L’Oscar ADMICAL du Mécénat d’entreprise 2011 a été remis à la Fondation Schneider Electric, à l’occasion des 20èmes Assises Internationales du Mécénat, qui se sont déroulées à Marseille les 9 et 10 mai 2011. Depuis plus de trente ans, ADMICAL, association créée en 1979 pour développer en France la pratique du mécénat d’entreprise, récompense des entreprises françaises ou implantées en France pour leur politique de mécénat originale et exemplaire en faveur de l’intérêt général : social, éducation, santé, culture, sport, environnement, recherche, solidarité internationale... Le jury, indépendant d’ADMICAL, est composé de personnalités qualifiées issues des mondes de l’entreprise, de l’intérêt général, de l’univers des médias et de la communication. De la transmission des savoirs au partage de l’énergie, la Fondation Schneider Electric participe à l’engagement développement durable de Schneider Electric. Créée en 1998 sous l’égide de la Fondation de France, elle s’engage sur des projets concrets et pérennes qui privilégient la formation et l’insertion des jeunes, prioritairement aux métiers de l’électricité, la sensibilisation au développement durable à travers des projets innovants, et le soutien à des actions d’urgence après des catastrophes naturelles, toujours dans une logique de favoriser l'implication personnelle et durable de ses collaborateurs partout dans le monde. www.fondation.schneider-electric.com. Télécharger le communiqué de presse

Retour

21/04/2011 - Le Cabinet Savin Martinet Associés doublement primé meilleur cabinet en droit de l'environnement

Le Cabinet Savin Martinet Associés s'est vu décerner le prix du meilleur cabinet français en droit de l'environnement par ACQ Law en décembre 2010 et par les Trophées du droit, de la stratégie et de la finance en février 2011. Ces deux prix récompensent le travail d'équipe des quinze avocats du cabinet et saluent leur engagement depuis 2002 dans le développement durable. Le cabinet a en ettet rénové ses locaux selon les critères HQE et obtenu les certifications ISO 9001 (Qualité), OHSAS 180081 (sécurité) et ISO 14001 (environnement).

En savoir plus : www.smaparis.com

Retour

11/04/2011 - Aéroports de Paris récompensé par Vigeo en matière de notation financière

L'agence de notation extra-financière Vigeo a rendu les conclusions de son audit en attribuant un score de niveau 3 (le niveau 4 est l'indice d'excellence), qui correspond à un niveau d'engagement probant, pour le Groupe Aéroports de Paris en matière de responsabilité sociétale et environnementale. Aéroports de Paris est le seul groupe aéroportuaire européen majeur à se soumettre à la notation extra-financière, et ce depuis 2003. L'évaluation a porté sur Aéroports de Paris SA, et pour la 1ère fois en 2010, sur ses quatre principales filiales : Aéroports de Paris Management, ADPI, Alyzia Holding et Hub télécom. Le rapport de Vigeo souligne qu'Aéroports de Paris SA a progressé dans les six domaines stratégiques en matière de développement durable – la gouvernance d'entreprise, l'environnement, les ressources humaines, les droits de l'homme, les achats et l'engagement sociétal. Parmi les principales actions environnementales, Aéroports de Paris a initié un programme de maîtrise des consommations d'énergie, et de production d'énergies renouvelables. Un exemple parmi d’autres dans le domaine social, l’entreprise a su sensibiliser et mobiliser ses différents partenaires afin de créer une crèche interentreprises et interdépartementales à Paris-Orly en 2009, et à agrandir celle de Paris-Charles de Gaulle en 2010. Communiqué de presse

Retour

11/04/2011 - Carrefour Market innove pour réduire les emballages et les déchets

Une machine de distribution automatique de produits d’entretien écologiques, certifiés Ecocert, est testée depuis février 2011 par l’enseigne Carrefour Market en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Cette machine permet aux consommateurs de réutiliser les flacons vides pour les remplir de liquide détergent. Une agence conseil en développement durable a ainsi identifié les attentes des clients des grandes surfaces en matière d’emballages et de déchets et a mis en oeuvre le projet auprès de Carrefour Market. La conscience des contraintes liées aux emballages l’emporte en effet de plus en plus nettement sur les avantages perçus. Ainsi, le critère « c’est envahissant ; il y en a partout » est devenu le premier critère d’appréciation des emballages en 2010. De plus, 90% des Français considèrent que la crise représente une occasion de revoir leurs comportements de consommation. Ils soulignent cependant que la réduction des emballages ne doit pas remettre en cause leur confort d’utilisation et leur sécurité et doit aussi se traduire dans le prix du produit en le diminuant d’autant. L’éco-distributeur présente ainsi une sécurité et une hygiène d’utilisation totales grâce à un système breveté, il propose une réduction du prix consommateur au litre de plus de 15% par rapport au produit identique emballé et permet enfin une division par 15 au moins de la quantité d’emballages et une économie de 10 tonnes de CO2 par éco-distributeur chaque année (source Ademe). Communiqué de presse

Retour

08/04/2011 - INEO, filiale de GDF SUEZ, propose à ses clients des prestations certifiées « faibles en carbone »

Spécialisée en génie électrique, systèmes d’information, systèmes de communication et services associés, cette filiale du groupe GDF SUEZ s’est associée à Bureau Veritas Certification pour proposer à ses clients des prestations low carbon certifiées. Cette démarche garantit en effet à ses clients une réduction des émissions de gaz à effet de serre, grâce au label « Carbon Progress Solution© », décerné pour la 1ère fois en France par Bureau Veritas Certification. Chaque année et pendant trois ans, celui-ci auditera l’amélioration de la conception des solutions mises en oeuvre par INEO. Les premières attestations d’économies de CO2 remises à des clients d’INEO ont été obtenues en améliorant les systèmes d’éclairage de leurs bâtiments. INEO a mis en place une démarche qui évalue l’impact carbone d’une infrastructure, d’un bâtiment ou d’un projet, préconise des actions de réduction des émissions de CO2 et garantit un niveau de performance de réduction minimum une fois les prestations réalisées. Cette démarche s’adresse à tout client privé ou public qui, dans le cadre de ses projets ou travaux récurrents (travaux neufs, rénovation bâtiments, maintenance de site….), fait appel à INEO. Pour ce faire, l’entreprise a développé un logiciel : l’éco2calculateur, qui évalue les émissions de gaz à effet de serre à partir du référentiel de l’ADEME. Communiqué de presse

Retour

08/04/2011 - Ecofolio crée un extranet dédié aux Repreneurs

Depuis le 4 avril 2011, EcoFolio, en collaboration avec FEDEREC, FNADE et ReviGraph, a mis en service un extranet dédié à la déclaration des tonnages de papiers recyclés issus de la collecte des collectivités locales : l’espace Repreneur. Plus simple et plus rapide, cet outil de gestion permet d’optimiser la traçabilité et l’efficacité du recyclage des vieux papiers ainsi que de satisfaire les contrats passés avec les collectivités locales. Les repreneurs, à la fois garants du recyclage et parties prenantes d’Ecofolio depuis sa création, participent ainsi à l’économie circulaire. Grâce à cet espace, EcoFolio répond à ses objectifs de gestion durable des papiers. En effet, l’espace Repreneur lui permet d’assurer l’équité du dispositif, son efficacité par le développement des bonnes pratiques du recyclage et son équilibre financier. Pour en savoir plus.

Retour

01/04/2011 - Schneider Electric signe un accord de partenariat pour développer l'usage du véhicule électrique

Le 28 mars 2011, Schneider Electric a signé un accord de partenariat à Rouen avec Renault, EDF, ERDF, E. Leclerc et la CREA (Communauté d'agglomération Rouen-Elbeuf-Austreberthe) pour le développement d'infrastructures de recharge pour les véhicules électriques. L'objectif est de développer l'usage du véhicule électrique et hybride, en optimisant et en développant un réseau d'infrastructures de charge. Les bornes de recharge de Schneider Electric intègrent ainsi une gestion intelligente de l'énergie et sont capables d'optimiser la puissance de charge en fonction des besoins du véhicule connecté et de la puissance disponible sur le réseau électrique. Mutualisation des ressources, disponibilité, sécurité et simplicité d'utilisation sont donc les maîtres mots de cette initiative.

Pour en savoir plus, voir le site de Schneider Electric.

Retour

30/03/2011 - Etiquetage environnemental : AFNOR et ADEME définissent les règles


L’AFNOR et l’ADEME travaillent depuis 2008 sur la définition des conditions d’affichage de l’impact environnemental des biens de consommations. Ces règles méthodologiques permettront aux entreprises de fournir les informations sur l’impact environnemental des produits qu’elles fabriquent ou qu’elles distribuent. Chaussures, shampoings, meubles en bois, lessives, plusieurs catégories de biens de consommation courante ont été identifiées. Engagement du Grenelle de l’environnement, l’expérimentation de l’affichage environnemental débutera le 1er juillet 2011 pour un an. L’affichage environnemental portera sur un ensemble de 3 ou 4 critères pertinents par catégorie de produits (écotoxicité, épuisement des ressources non renouvelables, etc.).Ces indicateurs sont calculés sur l’ensemble du cycle de vie des produits de l’extraction des matières premières jusqu’à la fin de vie des produits.168 entreprises participeront à l’expérimentation.

Pour en savoir plus, cliquez ici.


Retour

28/03/2011 - Inddigo lance le premier espace collaboratif sur l'urbanisme durable

Inddigo lance le premier espace collaboratif en ligne consacré à l'urbanisme durable. Du retour d'expériences à l'étude de cas, en passant par l'analyse et la prospective, www.éco-quartiers.fr apporte de nombreux outils à toutes les personnes, de l'usager à l'expert, qui s'intéressent à l'urbanisme durable. Développé en partenariat avec ICOM, entre autres, cette plateforme propose plusieurs rubriques dont : le blog qui se veut être un catalyseur d'opinions et d'idées ouvert à tous, l'espace focus qui présente des études de cas et l'agenda des événements à venir, enfin une entrée est consacrée aux clés dont peuvent disposer les acteurs de l'urbanisme durable : boîte à outils, bibliographie, vidéographie, etc.

Pour en savoir plus : lire le communiqué de presse

Pour se rendre directement sur la plateforme : cliquez ici.

Retour

25/03/2011 - Alliance Carton Nature fête aujourd’hui 20 ans d’engagement au service de l’environnement

Créée en 1990 à l’initiative des fabricants de briques alimentaires SIG Combibloc, Elopak et Tetra Pak, l’association Alliance Carton Nature a pour mission d’améliorer le taux
de recyclage de l’emballage brique et de promouvoir le bon profil environnemental de cet emballage issu majoritairement d’une ressource renouvelable, le bois. Fruit d’un travail de longue haleine avec les pouvoirs publics, les collectivités locales, les centres de tri et les recycleurs, l’amélioration du taux de recyclage - passé de 8% en 2000 à 43% en 2009 – est la plus grande fierté d’ACN. Conscient des progrès
qu’il reste à accomplir, ACN continue son action, avec deux axes prioritaires : l’éducation des générations futures et la recherche de débouchés pour les composants polyéthylènes et aluminium, pour que l’emballage brique, 100% recyclable, soit effectivement recyclé à 100% en France.
Communiqué de presse
Dossier de presse

Retour

 21/03/2011 - Des dégustations d'eau à Guéret pour sensibiliser aux enjeux de cette ressource

La ville de Guéret, le groupe SAUR et les habitants se sont associés pour évaluer la qualité de l’eau de manière collective et ludique. Suivant une idée de la chargée de mission Agenda 21 de la ville, cette évaluation se présente sous la forme d’une dégustation par un club d’initiés, les « goûteurs d’eau ». Telle une dégustation de vin du terroir, les participants ont ainsi goûté l’eau du robinet, rappelant que les qualités gustatives d’une eau sont aussi un critère de qualité. Cette action originale est destinée à améliorer la qualité du réseau d’eau potable en se fondant sur la participation active et l’avis des usagers, et permettre une prise de conscience par les habitants des enjeux de gestion durable des ressources en eau. Pour en savoir plus

Retour

16/03/2011 - Bouygues Construction est l’un des principaux partenaires du salon du Qatar dédié à la construction durable

A l'occasion du salon Green Building Solutions de Doha, premier forum du Qatar entièrement dédié à la construction durable les 2, 3 et 4 mars, Bouygues Bâtiment International, filiale de Bouygues Construction, a choisi d'exposer son savoir-faire en matière de préservation de l'environnement. Ce forum permet à Doha, selon le groupe, d'affirmer sa position de "capitale verte" des pays du Golfe. Plusieurs entreprises qataries et étrangères, spécialisées dans le domaine de l'immobilier et de la construction, sont présentes pour exposer leurs innovations en matière de respect de l'environnement. C'est aussi l'occasion pour Bouygues Bâtiment International d'apporter son soutien à la certification QSAS (Qatar Sustainability Assesment System) déployée au Qatar ainsi que dans la région, et de développer sa connaissance et son expertise de ce système. Depuis début 2010, sa filiale Bouygues Bâtiment International réalise le Barwa Financial District à Doha, vaste complexe immobilier comprenant 9 tours, un hôtel, un centre commercial, un centre de conférences et une mosquée. 
Communiqué de presse 

Retour

15/03/2011 - Un nouveau siège social pour Bouygues construction, vitrine de son savoir-faire en construction durable

ETDE, le pôle Energie et Services de Bouygues construction, inaugure à Montigny-le-Bretonneux le 15 mars 2011 son nouveau siège social, baptisé Australia. Ce bâtiment fait partie des premiers à obtenir les labels BBC, Effinergie et NF Bâtiments tertiaires-Démarche HQE. Il constitue un concentré d’innovations technologiques : climatisation solaire, chauffage au bois, poutre froide climatique à induction pour tempérer l’air des bureaux, système de free cooling pour rafraîchir naturellement le bâtiment en été,  toit solaire thermique et photovoltaïque. Australia vise ainsi un objectif de 35 kWh/m2 par an déduction faite de la production d’électricité solaire. L’infrastructure réseau intégrée « EcoFlext’IT », basée sur la fibre optique, est également à la pointe de la technologie et permet de supprimer 90% du cuivre présent dans une installation classique. C’est par ailleurs l’un des premiers bâtiments à bénéficier d’un système de gestion global de la performance énergétique nommé Hypervision.
Pour en savoir plus, cliquez ici.

Retour

18/02/2011 - Schneider Electric lance un concours international d'études de cas pour étudiants

Schneider Electric, spécialiste de la gestion de l'énergie, ouvre les inscriptions pour «Go Green in the City», la première édition d'un concours international d'études de cas sur le thème de l'énergie dans la ville, à destination des étudiants de huit pays (Allemagne, Brésil, Chine, États-Unis, France, Inde, Russie et Turquie). Les équipes candidates (comprenant au moins une femme) devront présenter des solutions viables de gestion de l'énergie pour le résidentiel, l'université, le commerce, l'eau et l'hôpital. La finale réunira les vingt-cinq meilleures équipes à Paris en juin, avec à la clé un emploi au sein de Schneider Electric pour les deux premiers lauréats et près de deux cents propositions de stages pour les suivants.

Retour

27/01/2011 - Prix et Trophées de l'initiative en économie sociale par la Fondation Crédit Coopératif

La Fondation Crédit Coopératif soutient les actions exemplaires et originales mises en place par les acteurs de l’économie sociale. A ce titre, elle organise les Prix et Trophées de l’Initiative en économie sociale. Les initiatives primées s’appliquent à des domaines variés : insertion, développement durale, action sociale, handicap, éducation, etc. Les candidats concourent d’abord pour un prix régional et ensuite au niveau national. Les prix nationaux seront décernés en octobre 2011.


Pour connaître les modalités de participation : www.credit-cooperatif/fondation


Date limite de dépôt des dossiers de candidature : 8 mars 2011.

Retour

18/01/2011 - Achats concept éco lance sa nouvelle base de données : Achetons durable

Depuis le 17 janvier 2011, Achetons durable, la nouvelle base de données de produits socio-éco responsables d’Achats concept éco est en accès libre et gratuit sur Internet. Dans un contexte où aujourd’hui, 70% des entreprises déclinent leur politique RSE aux achats, le recours à de nouvelles sources d’information paraît nécessaire. L’enjeu principal pour les acheteurs est de différencier le "greenwashing" du réel engagement, et c’est pour les accompagner dans leur démarche qu’Achats Concept Eco, en collaboration avec l’Afnor, a créé ce site d’évaluation et de référencement des solutions responsables. Le processus d’évaluation des produits a ainsi été renforcé et le niveau d’exigence requis a été élevé. Près de 300 familles de produits socio-éco responsables y sont référencées et évaluées selon un cahier des charges spécifique. Afin de garantir l’indépendance de la sélection et l'impartialité de l'évaluation, Achats concept éco ne perçoit aucune rémunération de la part des fabricants au titre de l’évaluation et du référencement de leurs biens et services dans cette base de données. Ce nouvel outil offre une approche globale du cycle de vie, au regard des nouvelles réglementations, certifications et innovations, avec une information pertinente pour mesurer la maturité des marchés et ainsi limiter les risques d'appels d'offres infructueux. Achetons durable 

Retour

04/01/2011 - Avec EcoFolio, plus d’un papier sur deux contribue financièrement à son recyclage

Selon le principe de Responsabilité élargie du producteur, chaque émetteur de papiers doit soutenir le recyclage de ses supports. EcoFolio, éco-organisme des papiers qui organise, finance et accompagne la collecte, le tri et le recyclage des papiers, s’est élargi à de nouvelles catégories de papiers en 2010 (papiers à copier, enveloppes et pochettes postales, tous les envois de correspondance et catalogues de vente), entrainant une augmentation des soutiens financiers pour le recyclage. Dans ce cadre, les émetteurs de papiers doivent déclarer leurs tonnages 2010 auprès de leur éco-organisme avant le 28 février 2011 et s’acquitter d’une éco-contribution fixée à 38 euros HT par tonne avant le 30 avril 2011. EcoFolio, qui compte aujourd’hui 11000 adhérents, a travaillé en concertation avec les organisations professionnelles et les pouvoirs publics afin d’assurer la meilleure information possible au sein de la filière papiers : rédaction d’une notice explicative qui permet à chaque émetteur d’identifier les papiers concernés et son profil de déclarant, extranet dédié pour une déclaration simple et rapide en ligne et infocentre à disposition. A défaut de contribution à EcoFolio, une taxe générale sur les activités polluantes s’applique pour les émetteurs de papiers assujettis (imprimés, à copier, d’enveloppes ou de pochettes postales). Pour en savoir plus

Retour

22/12/2010 - GDF SUEZ crée le premier Observatoire international des précarités énergétique et hydrique

GDF SUEZ vient de créer un Observatoire international des précarités énergétique et hydrique. Regroupant experts, associations de lutte contre la pauvreté et collaborateurs du Groupe, cet Observatoire se veut un lieu d’échanges, de dialogue et de partage de bonnes pratiques. GDF SUEZ a mis en place différentes actions dans le domaine de la solidarité : soutien aux clients démunis et vulnérables, renforcement des partenariats, actions de sensibilisation à la sécurité. Ainsi près de 300 000 foyers français ont pu bénéficier du Tarif spécial de solidarité, près de 6 millions d’euros ont été versés au Fonds de solidarité logement géré par les Conseils Généraux et le nombre de Partenaires de Médiation Solidarité (points de contacts associatifs à l’écoute des clients en difficulté de paiement) est passé à 200. Le Groupe a par ailleurs conclu un nouvel accord cadre de trois ans avec Emmaüs France afin de : mettre son expertise énergétique au service des plus vulnérables et accompagner les projets autour de la récupération. Un accord a également été signé avec SOS Familles et l’Union nationale des centres communaux d’actions sociales (UNCCAS) afin de mettre en place des dispositifs d’aide aux familles en difficulté.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Retour

22/12/2010 - Total s’engage en faveur de l’égalité professionnelle

direction de Total et les organisations syndicales du périmètre pétrole France, le Groupe a mis en place des mesures concrètes en faveur de l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes : La rémunération de 2300 collaboratrices a été majorée de +3,7% en moyenne à partir du mois d’octobre 2010. En matière d’accès à l’emploi, Total s’est fixé des objectifs de recrutement de femmes dans une proportion égale au nombre de diplômées des écoles et universités. Le Groupe encourage en outre, le développement de la mixité des candidatures notamment par des actions menées auprès du monde éducatif en faveur de la féminisation de certaines filières. Concernant le développement de la carrière des femmes, le Groupe s’est engagé à promouvoir une même proportion de femmes et d’hommes, à qualifications et expériences équivalentes. Afin de favoriser l’équilibre vie professionnelle et familiale, Total prendra en charge les frais de garde d’enfants en cas de formation ou de mission, la mise en place d’un capital temps adoption de huit jours ouvrés rémunérés, la rémunération, pour partie, du congé de présence parentale et la création d’un capital temps maternité de huit jours ouvrés rémunérés. Ces mesures d’égalité professionnelle s’inscrivent dans la politique de ressources humaines du Groupe qui vise depuis plusieurs années à promouvoir la diversité, la mixité et l’égalité des chances. Pour en savoir plus

Retour

02/12/2010 - Nouvelle campagne d’Eco-Emballages sur le tri collectif

Pour atteindre l’objectif du Grenelle de 75% de recyclage, EcoEmballages a lancé une vaste campagne de sensibilisation au tri en TV, presse, web et un numéro vert afin que 400 000 tonnes d’emballages soient recyclées en plus chaque année. Eco-Emballages souhaite ainsi interpeller et sensibiliser les Français. Ce dispositif s’appuie sur une campagne TV, relayée par un dépliant d’information et une campagne d’information sur le web, via des bannières renvoyant sur un site internet et un numéro vert, afin de faciliter l’accès de tous à l’information400 000 tonnes d’emballages devront être recyclées en plus chaque année. 93%[1] des Français placent le geste de tri en tête des comportements en faveur de l’environnement et 84% d’entre eux déclarent trier leurs emballages[2]
[1] Etude TNS/SOFRES 2010.
[2] Etude Sociovision 2010

Retour

30/11/2010 - Les business angels investissent dans le développement durable

Le DDIDF (Développement durable Ile-de-France) organisait le 29 novembre 2010 un évènement dans le cadre de la semaine des business angels, ces investisseurs privés qui engagent une part de leur patrimoine dans une entreprise innovante et qui mettent gratuitement à disposition de l’entrepreneur leurs compétences, temps et réseaux. Cette soirée a été l’occasion de présenter l’action de DDIDF en faveur du financement de création d'entreprises dans le développement durable et de présenter plusieurs entreprises ayant bénéficié du réseau. Génération plume a ainsi présenté ses couches culotte pour bébé réutilisables et Nestor Wash son dispositif de nettoyage de voiture avec un litre d’eau au lieu des 200 litres habituels. Parmi les intervenants, Geneviève Ferone et Corinne Lepage étaient présentes, insistant sur la valeur de cette démarche pour mettre en œuvre le développement durable dans notre société.

Pour en savoir plus : www.ddidf.org

Retour

17/11/2010 - Triple certification pour le siège social de Schneider Electric

Schneider Electric vient d’obtenir une triple certification pour son siège social à Rueil Malmaison (92). Le Hive devient ainsi le premier bâtiment en France à être certifié NF EN 16001. Il est également HQE Exploitation et ISO 14001. L’entreprise a, depuis son installation sur le site en 2008, eu comme priorité de l’inscrire dans une gestion performante et une approche environnementale responsable. Pour ce faire, l’entreprise a structuré sa démarche en trois volets : constitution d’un groupe projet, réalisation de deux audits d’efficacité énergétique afin de disposer d’un bilan de référence pour la construction du système de management et pour les plans d’actions à venir. Enfin, le déploiement de la norme NF EN 16001 a permis de structurer la communication auprès des collaborateurs. Dans une volonté d’amélioration continue, les réflexions ont porté concrètement sur l’automatisation des systèmes : éclairage, chauffage, climatisation, etc. Aujourd’hui, les travaux en cours concernent entre autres  l’amélioration de la ventilation et la mise en place de sondes de CO2. Cette certification présente également une occasion pour l’entreprise de démontrer de l’efficacité des solutions proposées à ses clients. Au final, c’est un objectif de consommation énergétique du bâtiment à 80 kWh-ef*/m2 /an qui est fixé à fin 2010.

*ef : énergie finale soit la quantité d’énergie consommée
Pour en savoir plus, cliquez ici.

Retour

17/11/2010 - Comptabiliser les émissions de gaz à effet de serre du secteur pharmaceutique grâce au Leem

Les Entreprises du Médicament (Leem), organisation professionnelle rassemblant 270 sociétés pharmaceutiques en France, se sont dotées d’un outil de comptabilisation des émissions de gaz à effet de serre appelé CarbonEM. Cet outil constitue un premier pas pour sensibiliser le secteur aux enjeux du changement climatique. Grâce à la méthode développée, les entreprises disposent d’un outil plus spécifique au secteur que le Bilan Carbone et peuvent ainsi calculer leurs émissions à plusieurs niveaux : médicament, site, entreprise, groupe d’entreprises. Expérimentée sur dix-huit sites pilotes, cette méthodologie a mobilisé des entreprises telles que Astrazeneca, Baxter, Boiron, BMS, GSK, Ipsen, Pierre Fabre, Pfizer, Roche ou encore Sanofi Aventis. Pour faciliter l’appropriation de cet outil, des formations ont été mises en place par l’Institut de Formation des Industries de Santé (IFIS). Pour mémoire, le Leem s’était engagé à réduire les émissions de son secteur au travers de la « Convention du progrès du secteur du médicament » signée en 2009 dans le cadre du Grenelle de l’environnement.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Retour

09/11/2010 - Inddigo réalise le premier bilan carbone de Pollutec

Organisé par Reed Expositions France, Pollutec conduit depuis plusieurs années une démarche évolutive de meilleure performance environnementale. Pour l’édition 2010, Pollutec franchit une nouvelle étape en réalisant son bilan Carbone, en partenariat avec l'ADEME et le Parc des Expositions Eurexpo à Lyon. Connu à l'issue du salon, ce premier bilan carbone constituera un état de référence qui permettra à Pollutec d'inscrire l'effet de serre comme indicateur d'amélioration de son processus de  management environnemental. Pour mener à bien cet exercice, Reed a fait appel à Inddigo. La méthode retenue utilise le tableau ADEME "Bilan Carbone, Version 6". Le périmètre recouvre quant à lui l'ensemble des activités liées à la tenue de Pollutec 2010 à Lyon, et en particulier :
les émissions dues au parc Eurexpo (chauffage, immobilisation) ; les émissions dues à l'activité du salon : stands (y compris en fin de vie), déchets, repas ; les émissions dues aux déplacements (exposants, visiteurs..). Bien approprié pour procéder à une analyse globale et transversale du fonctionnement de l'entreprise, le bilan carbone doit cependant être utilisé avec prudence pour viser des objectifs plus fins, tels que les approches produits ou pour comparer des niveaux de performances… Raison pour laquelleInddigo propose à ses clients une approche Carbone personnalisée, à la fois stratégique et
technique. Pour en savoir plus

Retour

 22/10/2010 - Une journée sur Environnement et RSE, les enjeux de demain

AEDD ((Agence Environnement Développement Durable), le Groupe La Poste, EDF et Amundi organise une journée le 22 novembre à Paris sur « Enjeux et RSE : les enjeux de demain : regards croisés de chercheurs et d’acteurs du développement durable ». Il s’agit de faire le point avec des chercheurs, qu’ils soient issus du monde industriel ou académique, sur les évolutions en cours des grands thèmes environnementaux et de RSE. Deux conférences plénières et six ateliers seront organisés lors de cette journée de réflexion et de partage d’expériences : une première consacrée à la recherche en RSE : évolution des enjeux extra-financiers dans la gouvernance des entreprises, relations avec les parties prenantes, et notamment les fournisseurs, avenir de la finance responsable, et une deuxième, autour des éco-technologies, des véhicules du futur, des aménagements durables et de la protection de la biodiversité. Télécharger l’invitation

Retour

22/10/2010 - Concours Wanted : élisez le voyageur responsable de l’année !

Voyages-sncf.com et Yves Rocher ont lancé cet été le casting Wanted « à la recherche du Voyageur Responsable de l'année ». Qui de Catherine, Nicolas ou Nathalie sera le voyageur le plus responsable ? Aux internautes de se prononcer ! Les trois finalistes ont été sélectionnés parmi plus de 500 candidatures et sont partis en octobre en voyage d'immersion en Bretagne et à Nantes, pour vivre une véritable « Green Expérience ». Les internautes pourront suivre chaque semaine leurs aventures et voter, jusqu'au 12 novembre, pour leur candidat favori sur : http://voyage-responsable.voyages-sncf.com/wanted.php.  Depuis le 15 octobre, les internautes peuvent découvrir chaque semaine, et ce pendant 4 semaines, un nouvel épisode des aventures de Catherine, Nicolas et Nathalie.  Des rencontres, des éclats de rire, des surprises, des confessions... qui permettront de mieux découvrir les candidats mais également le sens d’un voyage responsable. Le grand vainqueur remportera une mission avec la Fondation Yves Rocher - Institut de France, sur l'un de ses spots de plantations d'arbres : l'Ethiopie, la France, le Mexique, le Brésil... Il sera également chroniqueur pour Voyazine, le e-magazine de Voyages-sncf.com. Un tirage au sort permettra également de remporter un week-end « Green Expérience » à l'Eco-Hôtel Spa Yves Rocher ou à l'hôtel La Pérouse ainsi que des Guides du Routard Tourisme Durable. accès au site

Retour

17/10/2010 - 4ème édition des Trophées du Tourisme Responsable

La cérémonie de la 4ème édition des Trophées du Tourisme Responsable s'est tenue jeudi 14 octobre 2010 à l'USINE (La Plaine Saint Denis, groupe SOS), en présence de Barbara Dalibard, Directrice générale de SNCF Voyages, de Rachel PICARD, Directrice générale de Voyages-sncf.com, de Nicolas Vanier, président du jury et de l'ensemble des professionnels du tourisme. Placée sous le signe de l'implication de tous pour gagner la nécessaire (R)évolution des comportements, cette soirée animée par la journaliste et animatrice TV Maitena Biraben, a récompensé 8 acteurs professionnels et 2 projets humanitaires, parmi les 195 candidatures reçues cette année. L'ambition affichée demeure la même : valoriser celles et ceux qui proposent une offre de voyage responsable variée, diversifiée, de qualité mais aussi et surtout plaisante pour chacun. Il est important de mettre l'accent sur « des projets ayant besoin d'être aidés et des actions concrètes. Cela doit changer, bouger. Il faut aujourd'hui aller au delà d'une simple prise de conscience », dixit Nicolas Vanier. Dorothée Briaumont a remis cette année le Trophée destination et territoires France à l’association « sur le chemin de R.L. Stevenson », association qui contribue au développement local via la pratique de la randonnée sur les traces du célèbre écrivain, du Massif Central aux Cévennes profondes. www.chemin-stevenson.org. Comme chaque année depuis la création des Trophées, le Comité 21 participe au comité de sélection & de vérification ainsi qu’au jury des Trophées. Accéder au Communiqué de presse.

Retour

15/10/2010 - Alliance Carton Nature : des progrès sur la traçabilité du bois

Les fabricants de briques alimentaires, membres d’Alliance France carton nature (ACN), ont réalisé de réels progrès pour atteindre l’objectif fixé en 2007 de certifier la chaîne de traçabilité des fibres de bois utilisées dans la fabrication des briques alimentaires sur leurs sites de production dans le monde. Les conclusions du 3ème rapport annuel de ProForest (auditeur indépendant de la gestion des ressources naturelles) pour l’année 2009 montrent que sur les 52 sites de production, 16 sont désormais certifiés FSC® CoC « chaîne de traçabilité »  – soit plus du double comparé à 2008 –  dont un pour l’ensemble de ses sites de production. En revanche, depuis le durcissement des exigences dans la règlementation de FSC pour le contrôle du bois en 2009,  la part du volume de fibres certifiées et contrôlées FSC® dans les achats, qui représente 1,27 million de tonnes en 2009, a diminué (52% en 2009 contre 77% l’année précédente) pour cause de certification non indiquée sur les factures d’un des fournisseurs pourtant certifié. Malgré cela, les résultats restent globalement positifs et encourageants pour l’avenir. Pour en savoir plus télécharger le rapport

Retour

14/10/2010 - Transparency International et Ernst & Young organisent un panel de discussion autour de la corruption

Transparency International et Ernst and Youg organisent le 26 octobre à 18h un panel de discussion à l'occasion de la publication de l'Indice de perception de la corruption 2010. Il aura lieu autour du thème : transaction judiciaire et corruption, le rôle de la gouvernance d'entreprise.


Les intervenants : Cobus de Swardt, Transparency International / David Stulb, Ernst & Young / John Harrison, Technip / Kiril Bougartchev, Linklaters Paris / François Franchi, Conseiller Cour d'Appel de Paris / Modérateur, Edward Lucas, The Economist.

Pour plus d'informations : dominique.fort@fr.ey.com
Pour vous inscrire, cliquez ici.

Retour

13/10/2010 - Prix nationaux de l’initiative en économie sociale 2010

Chaque année, la Fondation Crédit coopératif récompense des organismes de l’économie sociale (associations, entreprises coopératives, mutuelles, etc.) qui se distinguent par une initiative novatrice, à forte plus-value économique, technologique, sociale ou culturelle. Près d’une cinquantaine de prix régionaux sont ainsi décernés par les instances représentatives des clients sociétaires du Crédit coopératif (Comités de région). Les initiatives primées concourent ensuite pour les Prix nationaux de l’initiative en économie sociale 2010 et ont été remis cette année au cours de la 30e Rencontre nationale du Crédit coopératif, le 6 octobre à Paris. Ce concours encourage et valorise des initiatives originales et exemplaires menées dans des domaines très variés : lutte contre l’exclusion, emploi, développement durable, culture, aide aux personnes handicapées, solidarité internationale, éducation, etc. Lors de cette édition, le trophée – premier prix d’un montant de 10 000 euros – a été décerné à l’association La voûte nubienne (Colombes), qui promeut un habitat durable en Afrique Subsaharienne. L’édition 2011 sera lancée en fin d’année. Pour en savoir plus

Retour

04/10/2010 - EDF confirme son ambition en matière de mobilité électrique

Le Groupe EDF a engagé une politique de partenariats active et ouverte sur les différentes solutions technologiques développées par les constructeurs automobiles aux côtés d’acteurs majeurs comme Renault, PSA, BMW et Toyota. Cette politique se traduit pas un programme d’expérimentations visant à tester, comparer et évaluer les modèles économiques et solutions techniques proposées par les constructeurs : démonstrations de véhicules hydrides rechargeables à Strasbourg avec Toyota, projet SAVE autour du véhicule électrique avec Renault ou encore la Mini E avec BMW Group. EDF s’engage également pour offrir des solutions de recharge simples, compétitives et sécurisées. Dès 2011, un dispositif d’accompagnement permettra ainsi aux clients particuliers qui souhaiteront acquérir des véhicules rechargeables d’être mis en relation par un conseiller EDF avec des installateurs de son réseau de professionnels sélectionnés pour la qualité de leurs prestations ou avec des filiales du groupe dans le cas de collectivités ou d’entreprises. Le service portera sur le contrôle de l’installation électrique du client et pourra conduire à la pose d’une prise domestique sécurisée. EDF proposera également une adaptation du contrat de fourniture d’électricité.
Pour en savoir plus, cliquez ici.

Retour

29/09/2010 - SFR et Emmaüs Défi proposent une offre en téléphonie pour les plus démunis

Emmaüs Défi lance en partenariat avec SFR des solutions téléphoniques pour les plus démunis. Ce dispositif s’adresse aux personnes en situation de précarité et se compose de trois volets : une offre de téléphonie mobile solidaire - SFR prenant en charge le financement des cartes prépayées à un tarif d’environ 5 euros pour 1H . L’offre présente également un accompagnement pédagogique et social avec des référents de l’association. SFR met ainsi son expertise au service des bénéficiaires et des associations partenaires (SOS Familles, Cresus Ile-de-France) : diagnostic de consommation, suivi, pédagogie pour maîtriser sa consommation. Cette collaboration s’inscrit dans le cadre d’un partenariat sur trois ans qui prévoit notamment du mécénat de compétences pour l’aménagement de bric-à-brac Emmaüs permettant la diffusion de l’ offre.

Pour en avoir plus, cliquez ici.

Retour

24/09/2010 - Le Comité 21 soutient le Passeport vert du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE)

Le Passeport vert est une campagne développée sous l'impulsion du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), dans le cadre du Groupe de Travail International sur le Développement du Tourisme Durable (GTI-DTD), lancée en 2008, et auquel le Comité 21 participe à travers sa branche française. Il a pour but de faire prendre conscience aux touristes qu’ils peuvent contribuer au développement durable en faisant des choix de vacances responsables. Le Passeport vert promeut un tourisme qui respecte l’environnement et la culture tout en engendrant des avantages économiques et un développement social pour les communautés d’accueil. Divisé en 5 rubriques, le Passeport vert fournit des informations de fond et des conseils utiles sur chaque étape d’un projet de vacances, de la préparation du voyage aux actions pouvant être réalisées après le retour de voyage. Un site dédié lui est consacré: http://www.unep.org/greenpassport/

Retour

14/09/2010 - Du 4 au 10 octobre : semaine de sensibilisation à l’ISR

Afin de sensibiliser le grand public aux problématiques d’Investissement Socialement Responsable (ISR), le FIR  (Forum pour l’Investissement Responsable) organise la semaine de l’ISR du 4 au 10 octobre 2010. Au travers d’une série d’évènements – conférences, ateliers, petits-déjeuners, rencontres, animations - l’objectif est de donner des repères aux particuliers, aux investisseurs et aux distributeurs sur cette thématique émergente. Le FIR gère la coordination des évènements et la communication autour de la semaine.

Si vous souhaitez participer en tant qu’organisateur d’évènement, envoyez votre dossier de candidature à contact@frenchsif.org, à Grégoire Cousté.
Pour plus d’informations sur l’évènement : www.semaine-isr.fr

Retour

27/08/2010 - Le Crédit Coopératif et la Caisse Desjardins, partenaires pour développer une coopération

A l’occasion du congrès de la Confédération Internationale des Banques Populaires (CIBP), un partenariat de deux ans a été signé le 8 juillet dernier au Canada par les représentants des deux institutions, le Crédit Coopératif et la Caisse Desjardins. Ce partenariat vise à renforcer leur coopération dans les domaines suivants :
- La mise en valeur de l’économie sociale et solidaire, et plus particulièrement de ses enjeux de financement, par la coopération internationale en économie sociale, par leur participation aux synergies relatives à l’économie sociale et solidaire (microcrédit, entrepreneuriat social) et par la coopération scientifique ;
- Le transfert de leur savoir-faire sur les produits et services financiers, en particulier les outils de finance solidaire et les produits de partage mais aussi les modalités de labellisation de ces produits et le financement du développement local à partir d’une épargne de proximité ;
- La définition des spécificités coopératives en matière de responsabilité sociale, en lien avec la GRI (Global Reporting Initiative), préoccupation quotidienne des deux structures dans l’ensemble de leurs activités.
Pour en savoir plus

Retour

17/08/2010 - Vérification de la traçabilité totale des crédits carbone chez EcoAct

EcoAct dispose de son propre registre interne de tenue des crédits carbone. Afin de confirmer sa démarche de transparence et d’expertise, EcoAct a donc demandé à Bureau Veritas Certification de vérifier son registre carbone afin de pouvoir attester de la traçabilité des crédits carbone, depuis leur création jusqu’à leur annulation. Cet audit garantit :
-    La traçabilité des créations, achats, ventes, transferts et annulations des crédits carbone.
-    L’unicité d’utilisation des crédits par EcoAct.
-    La provenance, la permanence et l’exactitude qualitative et quantitative des crédits carbone vendus et de ceux annulés pour le compte de clients.
-    La formation des personnes intervenant sur le registre de crédits carbone.
EcoAct est le premier opérateur français à obtenir cette attestation. Cette vérification est en droite ligne avec les critères de qualité définis par la Charte des bonnes pratiques de la compensation de l’ADEME, dont EcoAct est signataire.

Plus d’informations sur EcoAct, cliquez ici.

>> Plus d’informations sur la Charte ADEME

Retour

03/08/2010 - Lancement du grand casting national : WANTED : voyageur responsable, espèce en voie d’apparition

Cet été, Voyages-sncf.com lance la 1ère édition du grand casting national «WANTED, Voyageur Responsable, espèce en voie d’apparition ». En partenariat avec Yves Rocher, nous partons à la recherche du voyageur responsable de l’année, en trois étapes :  
ETAPE 1 : INSCRIPTION AU CASTING, de mi-juillet au 20 septembre. Pour participer au casting, il suffit de se rendre sur le site voyage-responsable.voyages-sncf.com et poster vidéos, photos ou textes. 
ETAPE 2 : LA GREEN EXPERIENCE, du 1er au 3 octobre. Les trois finalistes du casting seront invités à participer à un voyage d’immersion inédit en Bretagne. Les internautes pourront suivre leur expérience au quotidien et en images TV. Chaque finaliste devra prouver qu’il est le voyageur responsable de l’année et séduire le public.  
ETAPE 3 : L’ELECTION DU VOYAGEUR DE L’ANNEE, en octobre. En octobre, le public d’internautes pourra élire le voyageur responsable de l’année : le vainqueur gagnera une mission, avec la Fondation Yves Rocher et une place de « chroniqueur » sur Voyazine.

>> Consulter le document

Retour

12/07/2010 - Prisma Presse se lance avec EcoAct dans une démarche carbone innovante

Dans une logique globale, le groupe de presse magazine a décidé d’évaluer et réduire l’empreinte carbone non seulement de ses activités tertiaires mais également de chacun de ses 20 titres. Il a fait appel à EcoAct, spécialiste de la stratégie carbone. Le caractère novateur de cette étude vient du travail spécifique, réalisé par EcoAct, qui a permis de déterminer et de comparer l’impact carbone propre à chaque papier et à chaque procédé d’impression utilisé par Prisma Presse. Cette analyse fine révèle que la production des papiers achetés par Prisma Presse représente plus de la moitié des émissions globales des 20 magazines. La mise en évidence des variations de l’impact carbone des différents papiers utilisés en fonction de leur composition chimique et leur site de production, permet de prendre en compte le critère carbone dans les choix futurs d’approvisionnement papier et d’envisager ainsi une approche plus sobre en CO2. Une analyse portant sur plusieurs sites et métiers nécessitait de mettre en place une gestion de projet à distance et l’implication de l’ensemble des interlocuteurs. La plateforme collaborative, EcoDev, développée par EcoAct, a été mise en place pour répondre aux spécificités du secteur de l’édition et de l’organisation de Prisma Presse. Aujourd'hui, le Groupe Prisma Presse dispose désormais de nouveaux indicateurs lui permettant non seulement de considérer l’impact carbone de ses magazines tout au long de leur processus de conception, fabrication, diffusion et fin de vie, mais également de suivre les progrès réalisés à l’échelle du Groupe en matière de lutte contre le changement climatique. Trois chantiers majeurs de réduction de cette empreinte ont été déterminés. Le plus important est la réduction de l’impact lié au papier, qui passe par le choix de papiers, de papeteries et papetiers « moins carbonés ». Cette démarche d’achats éco-responsables entreprise par Prisma Presse a déjà incité de nombreux fournisseurs et prestataires à évaluer et réduire leur empreinte carbone et leurs impacts environnementaux. Le second relève de l’action sur les choix de conception et fabrication. En particulier, la démarche a déjà été lancée de réduire progressivement le format et le poids des magazines, ce qui devrait amener une réduction substantielle de leur empreinte. Le troisième relève d’une démarche d’exemplarité en interne pour réduire les consommations d’énergie et l’impact des déplacements. Ainsi, Prisma va regrouper fin 2010 ses 4 sites sur un site unique HQE. Ces actions sont associées à des démarches de sensibilisation et de formation des employés à l’importance de leurs gestes quotidiens dans la réduction des émissions de CO2. Pour en savoir plus

Retour

09/07/2010 - Annonce des nominés de la 4ème édition des Trophées du Tourisme Responsable

Voyages-sncf.com dévoile le nom des 22 nominés de la 4ème édition des Trophées du Tourisme Responsable. Avec 195 candidatures reçues, l'engouement des professionnels pour les Trophées se confirme. Le Comité de sélection, composé de 30 experts, dont le Comité 21, choisit de mettre en avant une offre attractive et crédible pour composer son voyage responsable de A à Z. Voyager responsable, c'est en effet respecter la culture, les hommes et l'environnement, tout en ayant du plaisir à voyager ! Présidée par Nicolas Vanier, grand adepte des expéditions polaires, cette 4ème édition est placée sous le signe de « l'implication » des acteurs et des voyageurs.  Le Comité 21 participera comme en 2009 au comité de vérification, composé d'experts indépendants et de salariés de Voyages-sncf.com. Ils iront cet été à la rencontre des nominés pour vérifier l'authenticité de leur démarche. Mis en place depuis 2008, le Comité de vérification est une expérience enrichissante pour tous, qui incarne la dimension « terrain » de ces Trophées du Tourisme Responsable, fondés avant tout sur la rencontre. Ce travail constitue de plus un outil indispensable pour l'élection des lauréats par le Jury. Les délibérations du Jury et l’annonce des lauréats auront lieu en octobre 2010. www.tropheesdutourismeresponsable.com

Retour

08/07/2010 - Aéroports de Paris fait du miel

En juin 2010, ADP a signé la charte « L’Abeille, sentinelle de l’environnement » de l’Union Nationale de l’Apiculture Française (UNAF). Six ruches ont ainsi été installées à Paris-Charles de Gaulle dans le but d’intensifier la surveillance de la qualité de l’air de l’aéroport. Le miel sera récolté et analysé par un laboratoire indépendant afin de connaître sa qualité gustative et de détecter d’éventuels polluants. Selon Christine Guichard, responsable du Système de Management Intégré (SMI) à Paris-Charles de Gaulle : « Aéroports de Paris est conscient de l’importance de la préservation de cette faune pollinisatrice pour la sauvegarde de nos cultures et de la biodiversité. C’est pourquoi l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle a choisi l’abeille comme bio indicateur pour améliorer la connaissance de la qualité de l’air sur et autour de la plateforme. » La charte impose également de ne pas utiliser de produits phytosanitaires toxiques et de promouvoir le rôle de l’abeille dans la biodiversité.
En savoir plus

Retour

08/07/2010 - GDF SUEZ et HEC Paris lancent la chaire « Business and sustainability »

Issue d’un partenariat entre GDF SUEZ et HEC Paris, la chaire « Business and sustainability » a été inaugurée le 6 juillet dernier. Elle contribuera à une meilleure compréhension des rapports entre performance d’entreprise et développement durable en s’appuyant sur trois axes :
-    le développement de modèles d’affaires fondés sur le développement durable ;
-    les implications organisationnelles du passage de stratégies de volume à des stratégies de valeur ;
-    le soutien et la réplication des initiatives d’entrepreneuriat social.
Sa vocation est de développer la connaissance sur les business models innovants. Pour GDF SUEZ, c’est l’occasion de souligner son engagement dans le domaine du développement durable et de faciliter le contact entre les étudiants et le Groupe. La chaire sera placée sous la responsabilité de Rodolphe Durand, professeur à HEC Paris, coordinateur du département « Stratégie et Politique d’Entreprise » et responsable des spécialisations en stratégie d’entreprise.
En savoir plus

Retour

07/07/2010 - « Handi Cap Océan» en Aquitaine, la plage du Petit Nice en partage

Le 9 juillet 2010, l'Office national de la forêt, en partenariat avec le Conseil général de la Gironde, inaugure le premier sentier accessible aux personnes en situation de handicap en Aquitaine, « Handi Cap Océan », un sentier d'accès à la plage, sur le site du Petit Nice (commune de La Teste de Buch - Gironde). Très fréquenté en été, le « Petit Nice » accueille pendant la période estivale 5 à 10 000 personnes par jour. Il fait partie des programmes « plan-plage » lancés au début des années 1980 pour améliorer les accès, la sécurité du public et la préservation des milieux sur le littoral. Aujourd'hui, il s'agit du premier accès de la côte Aquitaine équipé pour faciliter l'accès à la plage en prenant en compte tous les handicaps : handicap moteur (accessibilité aux fauteuils roulants en particulier), handicap visuel et handicap auditif (borne sonore, guideligne et vigiligne, panneaux d'information spécifiques). Le site a été modifié pour : identifier les places de stationnement réservées handicap ; aménager le cheminement sur caillebotis, entre le stationnement et la plage ; prévoir une aire de pique nique, et un sentier de promenade pédagogique et de découverte ; reconstruire le poste MNS vétuste et l'agrandir pour recevoir un local d'accueil des handicapés (vestiaire, toilettes et stockage de matériel permettant la baignade), et réaménager les abords du poste pour créer une zone d'accueil belvédère à l'avant et l'accès à la plage avec une rampe de descente en caillebotis sur pilotis à pente douce. Test grandeur nature au développement de projets similaires sur d'autres sites girondins puis aquitains, l'aménagement du site du Petit Nice, en phase d'obtention du label « Tourisme Handicap », a été voulu et pensé pour servir de « porte-drapeau » au projet « Handi Cap Océan ».

>> Télécharger le dossier de presse

Retour

02/07/2010 - Living Planet Fund, investir responsable grâce au WWF International

Lancé en 2003 à l'initiative du WWF International, le Living Planet Fund est un fonds d'investissement socialement responsable (ISR) destiné à tout profil d'investisseur institutionnel ou privé. Il propose de soutenir des compagnies respectueuses de l'environnement ou des projets de conservation du WWF. Le fonds compte aujourd'hui trois compartiments spécifiques : Equity, fonds portant sur le marché des actions d'entreprises avec une approche proactive des questions sociales et environnementales. Energy, un fonds d'investissement long terme en actions internationales qui regroupe des entreprises sur les énergies renouvelables : producteur, distributeur ou consommateur exemplaire. Enfin, Bonds est un fonds obligataire à long terme investissant dans les dettes gouvernementales ou d'entreprise principalement dans la zone euro. Un index européen sur les technologies durables et un fonds sur les thématiques de l'eau et du carbone sont en cours de développement. En savoir plus

Retour

01/07/2010 - Coca Cola Entreprise s’engage pour le recyclage des emballages

Coca Cola Entreprise met en place un dispositif de recyclage des emballages en partenariat avec des Festivals de Musiques et des grands évènements en France : Les Eurockéennes de Belfort, Main Square Festival d'Arras, les Francofolies, Rock en Seine, Musilac, Paris Plage, etc. L'objectif est de « contribuer à augmenter le taux de recyclage des bouteilles plastiques et des canettes en particulier auprès des jeunes de 15/30 ans » exprime Arnaud Rolland, Responsable du Développement Durable chez Coca-Cola Entreprise.  Deux dispositifs ont donc été mis en place : une boutique de recyclage où en contrepartie de bouteilles plastiques rapportées, les participants obtiendront un objet réalisé en plastique recyclé et un dispositif de collecte mobile sous forme de tricycle électrique.

>> Pour en savoir plus

Retour

30/06/2010 - SFR prolonge la vie de nos mobiles

Après le lancement, en mars, d’un nouveau dispositif de recyclage des mobiles qui associe avantage client, respect de l’environnement et action solidaire, SFR lance les formules éco-avantage qui permettront aux clients de conserver leur mobile à la souscription d'un nouveau forfait. Cette offre permet ainsi de réduire la facture téléphonique jusqu'à 120 € par an et limite le remplacement systématique d'un appareil qui fonctionne encore. Parallèlement, les anciens portables peuvent être rapportés dans un espace SFR. Les clients SFR ou ceux d'autres opérateurs pourront alors bénéficier d'un bon d'achat en fonction du modèle et de l’état du mobile rapporté. Pour chaque mobile valorisé l'entreprise s'engage à reverser 4 € à une association partenaire comme Fondaterra ou La Voix de l'enfant. Les mobiles réutilisables seront revendus dans les pays où la téléphonie mobile peut être un accélérateur de développement par Anovo ou seront traités par les Ateliers du Bocage pour rentrer dans le réseau d’économie solidaire Emmaüs France. Les mobiles, batteries et accessoires qui ne sont pas réutilisables sont par ailleurs recyclés dans le respect de la règlementation environnementale.
 

Retour

04/06/2010 - GDF SUEZ et PlaNet Finance renouvellent leur partenariat

Dans le cadre de la semaine du microcrédit, GDF SUEZ et PlaNet Finance viennent de renouveler leur partenariat pour trois ans, jusqu'en 2013. A travers ce partenariat, initié en 2002, le Groupe accompagne la mise en oeuvre de programmes de lutte contre la pauvreté de jeunes entrepreneurs dans le développement de leur activité. Fondée en 1998 par Jacques Attali, PlaNet Finance est une organisation de solidarité internationale dont la mission est de lutter contre la pauvreté par le développement de la microfinance afin d'améliorer l'accès aux services financiers pour les populations les plus pauvres qui en sont exclues. Basée à Paris, PlaNet Finance et son réseau international sont actifs dans près de 80 pays. Le Groupe soutient également un projet de développement d'une plate-forme européenne de microcrédit solidaire sur internet, MicroWorld. En savoir plus

Retour

27/05/2010 - Le projet SD Focus remporte le prix de la meilleure formation favorisant la RSE

Le cabinet Des Enjeux et des Hommes a remporté le prix 2010 de "La meilleure formation favorisant la RSE'', remis par un jury de DRH et responsables formation. Ce prix a été décerné à l'occasion de la Nuit de la formation professionnelle, le 17 mai 2010. Des Enjeux et des Hommes a présenté, dans la « catégorie spéciale RSE », le projet SD Focus (Sustainable development focus), processus déployé chez Areva T&D en France, UK, Suisse, Chine, et Inde. Il permet de générer en une semaine, à l'échelle d'un site industriel, des actions concrètes répondant de manière pertinente aux enjeux RSE locaux et aux objectifs de leur référentiel de RSE ‘‘Areva Way''. Le processus nécessite la prise en compte de l'ensemble des dimensions du développement durable et de son application en entreprise, le déploiement d'ateliers pédagogiques d'empowerment impliquant à la fois les dirigeants et les salariés, et une méthodologie intégrant pleinement la dimension interculturelle des différents pays. http://www.desenjeuxetdeshommes.com/actualites.php?n=114

Retour

05/05/2010 - Des PME, un PDIE : une première pour la ville rose !

Dans le cadre de son deuxième diagnostic de gaz à effet de serre liés à son activité 2008, ICOM a initié la réalisation d'une enquête de déplacements auprès de ses collaborateurs. Ces déplacements représentent 50 % des émissions de GES soit 88 tonnes de CO2 dont plus de la moitié pour les déplacements domicile-travail. Pour répondre aux enjeux climatiques et économiques, ICOM a décidé de mettre en place un Plan de déplacements entreprise (PDE).  Il s'illustre par la réalisation d'une carte de géo-localisation des salariés afin de favoriser le covoiturage, par la prise en charge à 100% des titres de transports en commun des salariés, par des actions internes de communication et de sensibilisation (PADI : plan d'actions durables Icom). La mobilité est un enjeu de taille sur l'agglomération Toulousaine. Avec une moyenne de quatre déplacements par jour/hab, la ville rose connaît une croissance importante des trajets effectués en voiture. La volonté de répondre à ces enjeux a conduit l'agence à intégrer de nouvelles parties prenantes dans un projet collectif et collaboratif en faisant appel aux acteurs économiques de la Zone de Baluffet : établissement français du sang, l'Ecole nationale vétérinaire de Toulouse et ODDOS Buro. Le projet de PDE d'ICOM s'est peu à peu changé en PDIE. Il concerne désormais plus de 3 000 personnes, accompagnés et soutenus par Tisséo, l'ADEME, la région Midi-Pyrénées et la Communauté urbaine du grand Toulouse. www.icom-communication.fr/

Retour

13/04/2010 - IKEA fait le pari des chaudières à bois avec ONF

Dans le cadre de son programme «IKEA goes renewable (IGR), IKEA fait le pari des chaudière à bois et choisit l'Office national des forêts (ONF) pour son approvisionnement. IGR est un programme international qui a pour objectif d'approvisionner tous ses magasins et dépôts à 100 % en énergies renouvelables, et d'améliorer son efficacité énergétique de 25 %. ONF Energie, filiale d'ONF, a pour mission de fournir en plaquette forestière les deux premiers sites de IKEA équipés de chaudière à bois. IKEA a choisi ONF Energie pour son expertise dans l'approvisionnement de bois de qualité, issu de forêts de proximité gérées durablement et certifiées comme telles. De plus, ONF Energie recycle les cendres générées par la combustion. Cette décision de IKEA diminuera la facture globale de gaz de IKEA de plus de 20 % ce qui évitera l'émission de 1 450 tonnes de CO2 par an. L'investissement d'IKEA s'élève à plus de 1,8 millions d'euros, pour un retour sur investissement attendu de moins de huit ans pour son site le plus ancien : le dépôt de Saint-Quentin Fallavier en Isère. Pour en savoir plus

Retour

31/03/2010 - Monoprix fête ses 20 ans lors de la semaine du développement durable

2010 marque pour Monoprix 20 ans d'engagement pour un développement durable. Un anniversaire qui culminera du 1er au 7 avril 2010 avec un dispositif complet dans les magasins Monoprix, mettant en avant les coulisses des produits DD1 de l'enseigne. Du 31 mars au 18 avril, dans les vitrines et dans les rayons des magasins, le développement durable se déclinera sous toutes ses formes, mettant en avant les coulisses des produits pour  mieux informer des clients qui ont cru en cette démarche et sans lesquels rien n'aurait pu être fait. Le développement durable intégrant également une démarche en faveur du commerce équitable. Monoprix s'engage à reverser à la Fondation bioRe®2 1% du chiffre d'affaires des produits DD à marques propres (produits issus de l'agriculture biologique, du commerce équitable, produits verts portant une certification) et 1€ par t-shirt « designers » en coton biologique et équitable endu entre le 31 mars et le 11 avril. Sur cette même période, une opération pour les porteurs de carte permettra de gagner 5 fois plus de S'Miles pour tout produit DD à marque propre acheté. Pour en savoir plus

Retour

22/03/2010 - SFR poursuit son engagement en faveur du recyclage

SFR lance un nouveau dispositif de reprise des anciens mobiles dans le but d'encourager le recyclage des anciens mobiles, rétribuer le client et soutenir des associations. SFR propose à tout particulier de bénéficier d'un bon d'achat lorsqu'il rapporte un mobile usagé dans tous les espaces SFR depuis le 16 mars. Les particuliers peuvent évaluer la valeur de leurs anciens mobiles sur le site www.sfr.fr/recyclage/reprise-mobile/commentca-marche.jsp ou en espace SFR. La valorisation du mobile est fonction du modèle, de son état et de son ancienneté, et peut atteindre jusqu'à 200€. Les particuliers se voient remettre un bon d'achat équivalent à la valeur du mobile rapporté, valable le jour même dans l'espace SFR concerné, sur l'ensemble des produits et accessoires. Pour chaque mobile valorisé, SFR reversera 4€ à des associations partenaires comme La Voix de l'Enfant  ou Fondaterra. Lorsqu'ils sont réutilisables, les mobiles collectés sont reconditionnés dans les sites français d'Anovo pour être revendus dans les pays où la téléphonie mobile peut être un accélérateur de développement ou par les Ateliers du Bocage pour rentrer dans le réseau d'économie solidaire Emmaüs France. Dans le cas contraire, les mobiles sont recyclés dans le respect de l'environnement. Avec ce nouveau dispositif de reprise des mobiles usagés, incitatif pour les particuliers, SFR espère donner un nouvel élan au recyclage des téléphones mobiles usagés.

Retour

15/03/2010 - VNF partenaire du concours Initiatives de l'économie

Voies navigables de France est pour la deuxième année consécutive partenaire des Initiatives de l'économie avec le trophée « Durablement le transport fluvial ». C'est une opération nationale qui distingue les actions des institutions, des collectivités territoriales et des « corps intermédiaires », qui aident et accompagnent les entreprises et les entrepreneurs. Ce concours est organisé par l'agence de presse économique Press & Vous. Il vise à récompenser les initiatives créatrices de richesses économiques, d'emplois et de cohésion territoriale. Un jury, composé de 70 journalistes des secteurs de l'économie, du social et de l'environnement, récompensera les meilleures initiatives, le 28 mai 2010 dans l'hémicycle du CESE. Au-delà de son rôle de partenaire officiel de l'évènement, VNF encourage ses services en régions à participer à ce concours, au titre du trophée « durablement le transport fluvial », dont il fut l'initiateur l'année dernière. Sont particulièrement concernées les agences de développement de la voie d'eau, services qui développent des actions avec les entreprises. http://www.initiatives-economie.com/  

Retour

10/03/2010 - Mobilisation des équipes chez Coca-Cola

Coca-Cola France, dans le cadre de ses engagements environnementaux, a souhaité étendre sa démarche en sensibilisant l'ensemble de ses collaborateurs, et les inciter à l'action, à travers une formation "Développement durable" en  2009. La formation, obligatoire pour l'ensemble du personnel, était organisée en groupes de 10 personnes, tous niveaux hiérarchiques, et selon un format original : La matinée était destinée à une sensibilisation globale au concept de développement durable, à l'urgence d'agir, ainsi qu'aux engagements et actions de l'entreprise. Après une pause déjeuner ouverte aux discussions, questions, et riche en débats, l'ensemble de l'après-midi était consacré à établir pour chaque collaborateur un engagement, un "Petit Pas Durable". Les participants apprenaient au fil de la séance à définir ce que pouvait être leur propre "petit pas durable" : simple, réalisable, en cohérence avec les projets de l'entreprise, chaque petit pas choisi devait ensuite être présenté au groupe. Sur l'ensemble des projets proposés, 16 projets ont été retenus par l'entreprise selon des critères exposés de manière transparente aux salariés : faisabilité, coût, intérêt du projet, etc.. Par exemple, l'empreinte énergétique du siège de Coca-Cola France sera bientôt réduite de 70% ; les briefs marketing aux agences contiendront tous une clause environnementale ; une médiathèque développement durable est désormais à disposition des salariés, des femmes de l'entreprise animent des ateliers destinés à des femmes en réinsertion professionnelle, etc. Pour Coca-Cola France, ces sessions de sensibilisation, mais aussi d'échange et d'écoute, ont constitué le point de départ d'un véritable changement au sein de l'entreprise et d'une dynamique de changement aujourd'hui encore soutenue par chacun des collaborateurs. L'engagement et la conviction de chacun constituent alors la clé vers un véritable développement durable... à tous les niveaux de l'entreprise. Pour en savoir plus

Retour

09/03/2010 - Le groupe Saur se mobilise pour la recherche

Afin de développer des technologies avancées respectueuses de l’environnement, le groupe Saur mise sur ses équipes de recherche & développement et sur des partenariats avec des universitaires ou acteurs privés. Membre fondateur de la chaire « Generating Eco-Innovation », le Groupe accueille pendant toute l’année scolaire, au sein de sa direction Recherche et Développement, deux étudiants du Mastère professionnel en management de l’eco-innovation pour développer de nouvelles offres. Concernant l’eau et les déchets, les avancées concernent tous les métiers du groupe. Dans le domaine de l’eau, face à l’enjeu majeur que représente la pollution par des micro-polluants organiques, Saur améliore à la fois la détection et le traitement. La direction R&D met au point une méthode de détection par biocapteurs et a développé le procédé Carboplus® afin de traiter les micropolluants en limitant les coûts. La filiale ingénierie, Stereau, participe activement à l’adaptation de la norme "NF Bâtiments tertiaires – Démarche Haute Qualité Environnementale (HQE®)" aux bâtiments industriels du secteur de l’eau : la station de traitement des eaux de Bois-Joli (35) a été retenue par CERTIVEA, organisme de certification des démarches HQE, comme opération pilote pour l'élaboration de ce nouveau référentiel. Dans le domaine des déchets, Coved, filiale propreté du groupe, réalise plusieurs études en partenariat avec l’Ademe. Deux sujets concernent les centres de stockage de déchets non dangereux : l’un pour mieux connaître  et maitriser les risques à long terme dans la phase de post-exploitation des installations, et l’autre pour dégrader biologiquement le biogaz lorsque sa concentration en méthane est trop faible pour le brûler. Coved est également impliqué, au sein de la Sustainable Landfill Foundation, dans divers travaux de recherche sur la réduction des émissions de GES des diverses filières de déchets.  
 

Retour

22/02/2010 - Le projet de la future norme internationale ISO 26000 est approuvé

Le projet de norme internationale ISO 26000 « Lignes directrices relatives à la responsabilité sociétale des organisations » vient d'être approuvé par les deux tiers (86) des pays membres de l'ISO (Organisation internationale de la normalisation) qui ont participé au suffrage. L'AFNOR, représentant français de la normalisation à l'ISO, a voté en faveur de ce texte élaboré de manière consensuelle qui donne une définition de la responsabilité sociétale. Fin 2009, AFNOR a organisé, comme pour toute norme, une enquête publique invitant tout acteur (pouvoirs publics, entreprises, associations, syndicats, représentants de consommateurs...) ou simple citoyen à donner son avis sur le projet de norme ISO 26000. Cette norme a pour objectif de définir et de clarifier le concept de responsabilité sociétale et de le rendre applicable à tout type d'organisation (entreprises, collectivités territoriales, syndicats, associations....). Elle repose sur deux fondamentaux qui sont d'une part, la volonté de l'organisation d'assumer la responsabilité des impacts de ses activités et de ses décisions sur l'environnement et la société et, d'autre part, d'en rendre compte. La France a su dans ce projet de norme faire partager les éléments fondamentaux de sa vision de la responsabilité sociétale comme par exemple la nécessité de respecter les textes internationaux (Conventions fondamentales de l'Organisation Internationale du Travail...) ou l'importance pour les organisations de dialoguer avec les acteurs de leur environnement (parties prenantes). Toutes les observations émises lors de ce vote par les pays membres de l'ISO seront examinées au Danemark du 15 au 21 mai 2010 pour aboutir au projet final de norme internationale (FDIS). Le vote final sur le FDIS se déroulera pendant une période de 2 mois durant l'été 2010, pour une publication en tant que Norme internationale vers la fin 2010.

Retour

18/02/2010 - EDF met le logement social à l’honneur

EDF accompagne au quotidien les acteurs du territoire, en particulier les bailleurs sociaux, dans l'amélioration de l'efficacité énergétique de leur patrimoine. Un engagement solidaire s'est traduit en 2009 par la rénovation de plus de 60 000 logements sociaux. Pour renforcer son action dans ce secteur, EDF consacre la 3ème édition de son concours d'architecture Bas Carbone au logement social. Ce concours vise à récompenser des projets de bâtiments particulièrement économes en énergie, intégrant des énergies renouvelables, et qui préservent la qualité de vie des occupants. Le jury, réunissant aux côtés de représentants d'EDF, des personnalités dans le domaine de l'architecture et des institutions (collectivités et bailleurs sociaux), désignera en septembre 2010 les lauréats pour les deux catégories suivantes : la construction neuve et la rénovation. Le concours est ouvert aux architectes, maîtres d'ouvrages et bureaux d'études. La limite de dépôt des dossiers de candidature est fixée au 9 mars 2010.  Pour en savoir plus

Retour

10/02/2010 - La Caisse des Dépôts crée le CDC Climat

Le 4 février dernier, Pierre Ducret, président-directeur général et Jean-Pierre Sicard, directeur général délégué de la Caisse des Dépôts ont présenté CDC Climat, une nouvelle filiale à 100% de la Caisse des Dépôts, dédiée à l'économie du changement climatique. La création de cette filiale traduit la volonté du groupe de franchir une étape décisive dans sa stratégie de lutte contre le réchauffement climatique. La Caisse des Dépôts apporte à sa filiale ses participations dans BlueNext, Metnext et Sagacarbon, ses investissements dans des fonds carbone, comme les développements réalisés dans les registres et services aux marchés du carbone. Au-delà de ces apports, CDC Climat se fixe pour objectif d'investir jusqu'à 250 M€ dans la lutte contre le changement climatique. La CDC Climat va déployer sa stratégie de développement selon trois axes : l'internationalisation des infrastructures de marché du carbone, l'investissement en actifs carbone et l'ouverture de nouveaux champs de recherche en économie du climat. www.cdcclimat.com

>> Consulter le document

Retour

03/02/2010 - Lancement du concours 2010 des Prix et Trophée de l'Initiative en économie sociale

La Fondation Crédit Coopératif soutient les actions exemplaires et originales mises en place dans les régions par les acteurs de l'économie sociale (associations, entreprises coopératives, mutuelles, entrepreneurs sociaux, PME-PMI adhérentes ou sociétaires d'une coopérative...). A ce titre, elle organise chaque année les Prix et Trophée de l'Initiative en économie sociale. Depuis 27 ans, plus de 1 000 entreprises ont déjà été récompensées et 2 500 000 € de prix ont été attribués ! Les initiatives primées s'appliquent à des domaines variés : insertion, action sociale, handicap, éducation, développement durable ... en bref tout ce qui donne un sens au mot « solidarité ». Les candidats concourent d'abord pour un prix régional, attribué par le Comité de région où siègent les organisations d'économie sociale sociétaires du Groupe. Les prix régionaux 2010 seront remis lors des Assemblées générales régionales du Crédit Coopératif qui se tiendront du 19 avril au 19 mai 2010. Les initiatives primées concourent ensuite au niveau national. Les prix nationaux seront remis en octobre 2010, à Paris, à l'occasion de la 30ème Rencontre nationale du Crédit Coopératif.  www.credit-cooperatif/fondation/   Date limite de dépôt des dossiers de candidature : 10 mars 2010

Retour

29/01/2010 - Orange remet un chèque de 200 000 euros au WWF-France

Orange a remis ce matin, au Press Club, un chèque de 200 000 euros au WWF-France, grâce à ses 40 000 clients ayant souscrit l'offre « 40 euros sans renouvellement de mobile ». En mars 2009, Orange a lancé cette nouvelle offre, qui permet aux clients souhaitant conserver leur mobile plus longtemps de recevoir un chèque de 40 euros en échange de leurs points de fidélité.  Dans le même temps, Orange verse 5 euros à l'ONG pour chaque client optant pour cette offre. Cette offre responsable contribue à limiter le gaspillage de ressources naturelles et la production de déchets. Depuis maintenant deux ans, le WWF accompagne Orange en France dans ses projets et engagements autour du développement durable. Plusieurs opérations sont nées de ce partenariat. Un premier projet porte sur l'usage responsable du papier : l'envoi d'une facture électronique participe ainsi à la réduction de l'empreinte écologique de l'opérateur. Le second projet est l'affichage écologique de 91% des terminaux mobiles et fixes : Orange est le premier opérateur à l'avoir lancé en France, en octobre 2008. Le groupe a également mis en place l'affichage écologique en Espagne, au Royaume-Uni et en Suisse, et prévoit de l'étendre dans d'autres pays où il est présent. www.orange.com, www.francetelecom.com, www.orange-business.com 

Retour

 26/01/2010 - Atout Vert innove dans les domaines de la désinfection et de l’antisepsie

PURUDOR-MAROSAM a lancé sur le marché des professionnels la première gamme de désinfectant ayant obtenu la certification  ECOCERT. L'ECOCERT exclut les ingrédients issus de la pétrochimie, seuls les ingrédients d'origine renouvelable et naturelle sont autorisés. Les procédés de fabrication sont également pris en compte : ils doivent être respectueux de l'environnement et permettre l'obtention de produits à haute biodégradabilité. Par ailleurs, dans le cadre de la prévention contre la grippe H1N1, les ventes de gels hydro-alcooliques ont explosées. Or ces produits sont généralement inflammables, polluants, irritants et nocif à usage répété. C'est pourquoi Atout vert a aussi créé une solution hydro-végétale, ayant toutes les normes de désinfection requises dans le milieu de la santé et agro-alimentaire où les enjeux de la propreté microbiologique sont extrêmement importants. www.purodor.fr
 

Retour

21/01/2010 - Le Groupe GDF SUEZ et ses collaborateurs se mobilisent pour Haïti

Le Groupe GDF SUEZ et ses collaborateurs expriment leur solidarité et apportent leur soutien aux populations sinistrées d'Haïti. Plusieurs actions sont engagées.
Le soutien à la mobilisation des ONG internes 
Dès l'annonce de la catastrophe, les  associations à vocation humanitaire constituées de collaborateurs volontaires, Aquassistance, Codegaz et  Energy Assistance se sont mobilisées pour venir en aide aux victimes. Un expert d'Aquassistance est déjà sur place pour évaluer avec Action Contre le Faim (ACF) les besoins en eau potable et la possibilité d'installer des stations de traitement d'eau.   Codegaz s'apprête à  envoyer un container avec du matériel médical et mobilise son équipe de volontaires pour construire des forages d'eau et des puits, la construction de réseaux d'énergie et l'apport de matériel scolaire et la reconstruction de bâtiments. Energy Assistance, en contact avec différentes ONG qui opèrent déjà sur place, se tient prêt à intervenir et propose ses services pour réhabiliter des installations électriques en faveur de dispensaires et d'hôpitaux.
Une dotation exceptionnelle du Groupe de 100 000 euros  
Pour apporter une aide immédiate aux populations sinistrées, le groupe a décidé de verser une aide de première urgence d'un montant de 100 000 euros. Cette dotation exceptionnelle sera immédiatement versée à la Fondation de France « Solidarité Haïti ». Par ailleurs le Groupe incite ses filiales, branches et entités à répondre positivement aux demandes d'aides de leurs partenaires humanitaires.
Le groupe a décidé d'abonder les sommes que les collaborateurs souhaitent verser par solidarité aux victimes du séisme. Les sommes récoltées serviront à financer des projets de reconstruction avec la collaboration des  ONG sur place.   Au-delà de cette aide de première urgence, le Groupe se tient prêt à apporter son savoir faire et mobiliser les moyens humains et matériels nécessaires à la remise en service des installations d'eau potable et d'Energie.   www.gdfsuez.com
   

Retour

19/01/2010 - Le Crédit Coopératif lance l’option « Solidaires Ensemble » de sa Carte Agir

Le 15 février, le Crédit Coopératif lance la nouvelle version de sa carte bancaire solidaire : la Carte Agir « Solidaires Ensemble ». Sa nouveauté : permettre au porteur de faire lui-même, à chaque retrait ou paiement, et selon les modalités qu'il décide, un don à une association. Ce don vient s'ajouter à celui que la banque effectue, depuis 2002, lors de la souscription et des retraits avec la Carte Agir.  Cette innovation inscrit la Carte Agir comme un moyen fort de solidarité au quotidien.   Désormais, avec la Carte Agir « Solidaires Ensemble », le porteur de la carte effectue personnellement, un don du montant qu'il a défini, à l'association partenaire de son choix, à chaque retrait et paiement. Ce don, compris entre 0,05€ et 50€, vient s'ajouter au don fait par le Crédit Coopératif de 0,06€ sur tous les retraits et 0,12 € aux distributeurs des réseaux Crédit Coopératif et Banques Populaires. La Carte Agir « Solidaires Ensemble » est disponible en trois modèles, sans surcoût, permettant à chacun, quelles que soient ses attentes, de faire acte de solidarité : Carte Visa Classic Agir, Carte Visa Electron Agir et  Carte Visa Premier Agir.  Au moment de la souscription puis à tout moment, grâce son espace personnel Carte Agir accessible sur le site www.carte-agir.coop (à découvrir dès le 25 janvier), le porteur choisit une association bénéficiaire et le montant du don qu'il souhaite ; il définit éventuellement un seuil d'alerte lui indiquant qu'il a atteint la somme qu'il s'est fixée. Il lui est possible, n'importe quand, de suspendre son don personnel, sans impact sur le don que le Crédit Coopératif continue de faire au titre de la Carte Agir de base.   10 associations œuvrant dans différents secteurs - humanitaire, environnement, santé publique, action sociale -  bénéficient des fonds collectés : Action contre la Faim, Aide et Action, Aides, Fondation Energies pour le Monde, France Nature Environnement, Médecins du Monde, SOS Villages d'Enfants, Fondation Surfrider Europe, Terre et Humanisme et Unapei. Ce sont des partenaires du Crédit Coopératif qui ainsi pérennise et amplifie leur action et permet aux détenteurs de la carte bancaire de soutenir une cause qui correspond à leurs convictions.

>> Chronologie des produits
>> Site internet

Retour

15/12/2009 - L’UPU (Union postale universelle) étudie la mise en place d’un dispositif de compensation des émissions de CO2 pour le secteur postal

D'après une étude de l'Union postale universelle, les 191 postes membres émettent 26 millions de tonnes de CO2 chaque année. Beaucoup de ces postes ont recours à des pratiques vertes en ce qui concerne le mode de déplacement de leurs facteurs (à pied, bicyclette...). Le groupe La Poste emploie 28 000 facteurs cyclistes pour remettre le courrier, en France. À la veille d'un accord sur le climat à Copenhague, le secteur postal est déterminé à s'impliquer plus encore dans la lutte contre le changement climatique. Lors du dernier Conseil d'administration de l'UPU, le groupe de projet développement durable, présidé par la France depuis 2004, a proposé d'étudier la faisabilité de la mise en œuvre d'un dispositif de compensation des émissions de CO2 pour le secteur postal. L'objectif de ce projet est double : réduire les émissions de CO2 du secteur postal, notamment celles émises par les transports et les bâtiments, en proposant un dispositif de compensation accessible à l'ensemble des opérateurs postaux et mutualiser les coûts en évitant les démarches de compensation isolées. Ce dispositif, fondé sur le volontariat, permettrait ainsi aux postes du monde de lutter collectivement et d'un même pied contre le changement climatique. Les postes participantes au projet disposeraient alors d'un moyen de compenser leurs émissions de CO2 (en complément des actions de réduction qu'elles ont pour certaines déjà mises en place au niveau national) via le financement de projets liés à la lutte contre le changement climatique, principalement dans les pays en développement ou émergents, voire d'accompagner des postes de ces mêmes pays dans la mise en place de leur démarche de développement durable. Le secteur postal, en se positionnant collectivement comme acteur proactif en matière de lutte contre le changement climatique, serait ainsi le premier secteur d'activité dans le monde à décliner les outils de compensation existants (en allant plus loin que l'achat de crédits carbone). En intégrant dans le projet l'ensemble des membres de l'UPU quelle que soit leur maturité sur le sujet, il instaurerait une véritable dynamique de « solidarité climatique » au sein du secteur postal. Pour étudier la faisabilité de ce projet, le groupe de projet développement durable a proposé la création d'un sous-groupe de travail, composé de 10 pays membres volontaires, 5 représentants des pays développés, 5 des pays en développement ou émergent. La Grande-Bretagne devrait prendre la présidence de ce sous-groupe. Si tout se passe bien, la mise en place du dispositif pourrait concrètement voir le jour avant fin 2010. Edouard Dayan, directeur général de l'UPU, présentera l'étude de la mise en place d'un dispositif de compensation carbone, le 16 décembre, à Copenhague en présence de Ban Ki Moon, secrétaire général des Nations unies. Contact : Rhéal LeBlanc, UPU - rheal.leblanc@upu.int

>> présentation

Retour

10/12/2009 - GDF SUEZ s’engage en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique

En tant qu'industriel présent sur les 5 continents, GDF SUEZ est fortement concerné par l'issue des négociations climatiques internationales. Le nouveau cadre serait porteur d'opportunités pour le groupe, notamment à travers le développement des politiques nationales en faveur du déploiement de technologies sur lesquelles il investit : l'efficacité énergétique, les énergies renouvelables, le nucléaire, le gaz naturel en substitution au charbon et au fioul, la gestion de l'eau ou encore la valorisation des déchets. Il pourrait également engendrer des modes de financements nouveaux dont bénéficieraient ses projets de développement dans les pays émergents. Enfin, il promet d'offrir un cadre économique stable, indispensable pour des technologies innovantes comme le captage et le stockage du CO2. A Christine Fedigan, conseillère climat du groupe, assurera une permanence à Copenhague, tandis que Gérard Mestrallet, président directeur général, interviendra le 11 décembre au Business day, événement organisé par le World business council for sustainable development (WBCSD, une coalition de près de 200 compagnies internationales unies en faveur du développement durable). Françoise Guichard, responsable développement durable, sera également présente et organisera avec son équipe une manifestation à l'ambassade de France, qui accueillera Jean-Louis Borloo, ministre d'Etat. Pour en savoir plus

>> Téléchargez le dossier de presse

Retour

24/11/2009 - Le groupe La Poste lance le guide de formation à l’éco-conduite

Le groupe La Poste a présenté le 17 novembre au Salon des maires et des collectivités locales le guide de formation à l'éco-conduite. Son objectif: aider les collectivités locales et les entreprises à développer ce mode de conduite plus responsable. Pour cela, le guide propose des fiches pratiques pour que les entreprises et les collectivités mettent plus facilement en place cette démarche de développement durable dans leur structure. Il présente aussi les bénéfices à la fois environnementaux, économiques et sociaux de l'éco-conduite en s'appuyant sur l'expertise de l'ADEME et l'expérience de La Poste. Fin 2009, plus de 60 000 collaborateurs du Groupe auront été formés, essentiellement au Courrier. Au Courrier, l'éco-conduite a permis aux 60 000 facteurs et factrices formés de réduire de 5 % leur consommation de carburant. Pour rappel, d'ici la fin 2012, La Poste s'est engagée à réduire de 15 % ses émissions de CO2 liées au transport par rapport à 2007. Le guide sera diffusé à 5 000 exemplaires, notamment par les délégations régionales des dzux entités. A télécharger

Retour

17/11/2009 - Novethic.fr lance un site « Spécial Sommet de Copenhague »

Novethic.fr, filiale de la Caisse des dépôts, lance un site dédié aux enjeux climatiques à l'occasion du Sommet de Copenhague sur le climat, qui se tiendra du 7 au 18 décembre 2009. Il propose aux internautes, au delà de l'actualité concernant le sommet de Copenhague, des analyses, des avis d'experts et un décryptage des enjeux. Il sera mis à jour et enrichi régulièrement mais offre déjà plus d'une soixantaine d'articles répartis en huit rubriques : avis des experts ; conséquences du changement climatique ; politique climatique des Etats ; négociations climatiques ; instruments du Protocole de Kyoto ; mobilisation citoyenne ; entreprises et acteurs économiques ; finance climatique. http://rechauffement-climatique.novethic.fr/

Retour

 02/11/2009 - La Poste et la Fédération des Parcs Natures Régionaux s'associent pour des actions communes de développement durable

Le 29 octobre, La Poste et la Fédération des parcs naturels régionaux de France ont signé un partenariat pour le développement durable. Il illustre l'un des axes prioritaires de la politique de développement durable du groupe La Poste : participer dans une logique de co-construction aux projets locaux lorsqu'ils contribuent à la dynamique du territoire et présentent une forte synergie avec les propres objectifs de développement du Groupe. Ainsi, dans le cadre de ce partenariat, La Poste et les Parcs naturels régionaux pourront co-construire des projets communs dans les domaines du transport (véhicules électriques, éco-conduite...), des énergies renouvelables, de l'immobilier ou de la commercialisation de produits et de services responsables. Cet accord cadre national, signé pour un an, sera duplicable grâce à des accords locaux qui pourront être signées entre les PNR et les Directions régionales du Groupe. Les deux premières régions qui s'engageront dans ce cadre seront Provence Alpes Côte d'Azur et Basse Normandie. Premier projet commun qui devrait voir le jour : la sortie d'un " collector " philatélique mettant en valeur les parcs présents sur leurs territoires.

Retour

 29/10/2009 - Quatrièmes Rencontres de Rueil-Malmaison sur le thème sur Territoire, évaluation et développement durable

Le vendredi 20 novembre 2009 se tiennent les Quatrièmes Rencontres de Rueil-Malmaison sur le thème "Territoire, évaluation et développement durable" avec le soutien et la participation du Commissariat général au développement durable,  de l'AMF, de l'ADF et de la SFE (Société Française de l'Evaluation). Cinq tables rondes se succéderont sur les enjeux actuels liant les territoires et le développement durable. La première accueillera Michèle PAPPALARDO, Commissaire générale au développement durable, Déléguée interministérielle au développement durable , sur le  niveau et le type d'engagements qui pourront être pris par la France et l'Europe à Copenhague. La deuxième se centrera sur la traduction territoriale des engagements nationaux et maîtrise des impacts des activités des différents acteurs avec le cas d'une aire urbaine comme celle de la nouvelle Communauté d'agglomération Rueil-Suresnes).  Puis Gilles MANIERE, Vice-Président de l'Agglomération du Grand-Chalon et Gérard MAGNIN, Directeur d'Energie-Cité pour la Ville de Grenoble apporteront leur analyse et évaluation des  programmes européens PRIVILEGE et CONCERTO. Une table ronde portera sur l'avenir : "la recherche et les partenariats ouvrent quelles perspectives ?" avec des interventions de responsables de collectivités et d'entreprises. Le Commissariat Général au Développement Durable viendra ensuite présenter la version expérimentale du référentiel pour l'évaluation des projets territoriaux publiée en mars 2009. Enfin, la dernière table ronde apportera un éclairage de la problématique de la réduction des émissions de GES sous un angle neuf, celui de l'économie. Patrick OLLIER, Député Maire de Rueil-Malmaison, Président de la Commission des Affaires économiques de l'Assemblée Nationale, conclura cette journée. Ces journées sont ouvertes à tous, professionnels et citoyens. Renseignements et inscriptions : 01 41 39 08 96 - developpementdurable@mairie-rueilmalmaison.fr.

Retour

 14/10/2009 - EIFFAGE rejoint l’initiative du « compte à rebours 2010 »

En rejoignant son initiative internationale "Countdown 2010" (compte à rebours 2010 pour la biodiversité), Eiffage est la première entreprise européenne du BTP agréée par l'UICN. En 2002, les chefs d'Etat se sont engagés à « réaliser, d'ici 2010, une réduction significative du taux actuel de perte de la diversité biologique » dans le cadre du Sommet de Johannesburg. Dans le monde, plus de 900 partenaires se sont engagés à relever ce défi à travers le programme « compte à rebours 2010 ». Chaque partenaire s'engage à entreprendre des efforts supplémentaires dans le cadre de l'objectif 2010 de la biodiversité. Le bureau de l'IUCN assure le secrétariat de l'initiative. Actionnaire de la société A'Liénor, retenu par l'Etat pour la conception, le financement, la construction, l'exploitation et l'entretien de l'autoroute A 65, EIFFAGE présente au Countdown 2010 les actions de compensation environnementale qui ont été décidées et financées pour une durée de 50 ans sur 1 372 hectares au titre de cette nouvelle autoroute, dans un contexte post-Grenelle qui dynamise la prise en compte des enjeux de biodiversité. Pour en savoir plus

Retour

 13/10/2009 - EcoFolio, l’éco-organisme des papiers,

Pour la première fois depuis 15 ans, le geste de tri des papiers fait l'objet d'une campagne de communication à l'échelle nationale coordonnée par EcoFolio. En effet, une enquête conduite par TNS Sofres montre que le principe de tri des papiers est aujourd'hui acquis : 87% des citoyens adhèrent au geste de tri. Cependant le taux de recyclage des papiers plafonne à 30% avec une performance de tri de 22 kilos par an et par habitant en moyenne nationale. Les contributions acquittées à EcoFollio sont reversées aux collectivités locales à titre de participation aux coûts de gestion des déchets. Ainsi, en 2008, les collectivités ont été destinataires de 38 millions d’euros, au titre des déchets d’imprimés collectés et traités en 2006 et 2007. Ces soutiens sont calculés selon un barème privilégiant fortement le recyclage. Cependant, le taux de recyclage des papiers ne s’élève aujourd’hui qu’à 30% et la marge de progrès est importante. Mieux trier pour recycler davantage est l’affaire de tous : particuliers, collectivités, professionnels. Les nouvelles consignes de tri des papiers permettront d’augmenter les performances de collecte et de recyclage des papiers en incitant les « trieurs » à passer à l’acte et en donnant les bons outils de communication et d’information aux collectivités au moyen d’une boîte à outils spécifiquement conçue à cet effet. Des partenariats avec des collectivités territoriales, comme Lyon, Nice et Paris permettront, dès le mois prochain de décliner localement des premières actions concrètes de sensibilisation au tri des papiers. Pour en savoir plus

Retour

 12/10/2009 - Les facteurs et factrices continueront à s'habiller équitable

La Poste renouvelle sa confiance à Armor Lux à l'issue de son appel d'offres européen pour l'habillement professionnel des facteurs et des factrices. Le groupe breton continuera à habiller les postiers durant les 5 prochaines années. Dans le cadre de son nouveau contrat, La Poste, qui propose depuis 5 ans des vêtements en coton équitable à ses facteurs, ira plus loin. Dès cet automne, 3 modèles de vêtements seront fabriqués en coton non seulement équitable, mais aussi biologique. Il s'agit de 2 débardeurs et d'un polo à manches longues. Ces 3 articles ont été choisis par les facteurs à l'issue d'une consultation nationale. Pour ces vêtements, Armor Lux garantit l'origine équitable et biologique de la fibre de coton, l'absence d'OGM et l'éthique sociale de la filière. Depuis 2005, 1 million de vêtements professionnels en coton équitable ont été commandés par les facteurs. Ce qui représente 60 % des achats de vêtements professionnels en coton équitable labellisés Fairtrade / Max Havelaar réalisés en France entre 2006 et 2009. Pour en savoir plus

Retour

05/10/2009 - Voyages-sncf.com affiche l'empreinte carbone de ses clients Train

Selon la dernière étude publiée en mars 2009 par Voyages-sncf.com/TNS Sofres, en partenariat avec routard.com, 90% des voyageurs intéressés par le tourisme responsable souhaitent être mieux informés sur leurs impacts. Voyages-sncf.com a souhaité anticiper leurs attentes en mettant en place ce nouveau service complémentaire à l'EcoComparateur®. Après la création en 2006 de l'EcoComparateur® en partenariat avec l'ADEME, Voyages-sncf.com anticipe la future législation et affiche dès octobre 2009 « l'empreinte carbone » de ses clients Train. Ce service leur permet de visualiser en un seul coup d'oeil leurs émissions de CO2 à chaque réservation de billets de train et de financer un projet de compensation carbone. Pour toute réservation d'un billet de train sur le site www.voyages-sncf.com, le voyageur découvre son empreinte carbone, c'est-à-dire les émissions de CO2 de son déplacement en train. Le taux de CO2 pour un trajet équivalent en voiture est également proposé. Cette information figure sur la page de confirmation de la réservation et dans le mail de confirmation envoyé au client. Il peut également compenser ses émissions de CO2 grâce à un lien vers le programme Action Carbone. Enfin, il a un accès direct au mini portail créé par Voyages-sncf.com dédié au tourisme responsable.

Retour

 22/09/2009 - L’intermodalité covoiturage – réseau Transilien SNCF devient une réalité

Depuis le 16 septembre, Transilien SNCF lance le premier site de covoiturage français destiné à faciliter les déplacements jusqu'aux gares. Economique, convivial, écologique est pratique, ce service est lancé auprès de 23 gares dans le cadre d'une expérimentation menée en partenariat avec Green Cove Ingénierie, leader du covoiturage en France et soutenu par la SNCF et Norauto Groupe. Accessible via le site www.transilien.com depuis la rubrique covoiturage, le service est destiné à se développer par la suite à l'ensemble des gares du réseau Transilien SNCF. En s'inscrivant gratuitement sur le site, le voyageur a la possibilité de rechercher des coéquipiers pour se rendre à la gare la plus proche de son domicile et ainsi économiser en frais de carburant, gagner du temps, diminuer son stress ou encore être sûr de pouvoir accéder à la gare en période creuse. Pour en savoir plus

>> Consulter le document

Retour

 18/09/2009 - SFR opte pour des cartes SIM éco-conçues

Dans le cadre de sa politique de protection de l'environnement, SFR a opté pour de nouvelles cartes SIM éco-conçues : EcoSIM. Ces nouvelles cartes ont pour but de réduire la quantité de matière première utilisée lors de leur fabrication, ainsi que les déchets plastiques générés. Grâce à un procédé mis au point et breveté par Oberthur Technologies, un nouveau format de carte SIM a été créé, deux fois plus petit que le format actuel. Fabriquée avec 50% de plastique en moins, l'empreinte environnementale de cette nouvelle carte SIM est réduite de moitié par rapport à une carte SIM classique, passant de 16g de CO2 à 8g de CO2 générés par carte. Jusqu'à présent, les cartes SIM étaient conditionnées sur des plaques de plastique de format carte de crédit. Aujourd'hui, le procédé mis au point par Oberthur Technologies permet de fabriquer deux cartes SIM sur la même surface plastique. A partir de septembre 2009, 400 000 cartes SIM* éco-conçues seront progressivement mises en circulation et adressées aux clients SFR (dans le cadre de renouvellement). SFR a par ailleurs initié une démarche globale de réduction de l'impact environnemental des cartes EcoSIM, depuis la production des cartes jusqu'à l'envoi au client. L'enveloppe utilisée est en effet composée de fibres naturelles non traitées, non blanchies, d'une fenêtre en papier, d'encres à l'eau et de colles sans solvant. Le papier utilisé pour le courrier d'accompagnement est composé à 100% de fibres recyclées et imprimé avec des encres végétales. A terme, la carte EcoSIM pourrait concerner l'ensemble des clients SFR. La carte SIM éco-conçue vient compléter les différentes initiatives mises en œuvre par SFR pour limiter son impact environnemental : collecte et recyclage des mobiles usagés ; baisse des consommations de matières premières : réduction des emballages ; dématérialisation des factures ... Pour en savoir plus

Retour

 15/09/2009 - Le Groupe La Poste, partenaire de la semaine de la mobilité et de la sécurité routière

A l'occasion de cet événement qui aura lieu du 16 au 22 septembre, le Groupe La Poste organise des manifestations sur tout le territoire en vue de promouvoir les actions mises en place au quotidien. L'entreprise s'est engagée dans une politique volontaire de développement durable dès 2003 afin de contribuer à la lutte contre le changement climatique, de promouvoir une politique papier responsable, de s'appuyer sur une politique de diversité exemplaire et enfin d'être un partenaire du développement responsable des territoires. Le Groupe a donc mis en place des Plans de Déplacement Entreprise, promeut le co-voiturage et l'utilisation de voiture électrique mais forme aussi les conducteurs à l'éco-conduite. Pour en savoir plus

Retour

07/09/2009 - EVE de VNF : l’éco-calculateur de la voie d’eau

Voies Navigables de France lance l'éco-calculateur EVE. Ce nouveau service éco-citoyen est le 1er éco-calculateur à intégrer les coûts externes, c'est-à-dire les nuisances portées par chaque citoyen (pollution, bruit...). EVE met ainsi en évidence les atouts environnementaux et sociétaux du mode fluvial là où il est le plus pertinent, sur la base des choix de trajet et de type de marchandises de l'internaute. En effet, au-delà du simple calcul des économies d'émissions de CO2 et d'économies de carburant réalisées par la voie d'eau, l'éco-comparateur est surtout le premier outil à intégrer le calcul des coûts externes : pollution atmosphérique, bruit, congestion ou risques d'accident. Ce nouvel outil « plus équitable » permet ainsi de mettre en avant les atouts écologiques et sociétaux du transport fluvial. Pour en savoir plus

Retour

 04/09/2009 - Deux nouveautés dans le Plan de Déplacement Entreprise d’Aéroports de Paris

Aéroports de Paris participe pour la 3ème fois à la semaine européenne de la mobilité qui aura lieu du 16 au 22 septembre 2009. Deux nouveaux services viennent pour l'occasion renforcer le Plan de Déplacement Entreprise d'Aéroports de Paris : l'audioconférence et les stages "conduite responsable". L'objectif des audioconférences est de minimiser les déplacements entre les aéroports Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly, Paris-Le Bourget et le siège situé boulevard Raspail à Paris. Pour utiliser ce système, il suffit de faire une demande 24h à l'avance pour l'ouverture d'une salle de réunion virtuelle. Un numéro d'appel est donné à tous les participants ainsi qu'un code d'accès. Quand à l'audioconférence, elle peut réunir jusqu'à une cinquantaine de personnes. Ce service s'ajoute aux 18 salles de visioconférence et 6 bureaux libre service existants. Depuis le mois d'avril 2009, les stages "Adoptez une conduite responsable" visent à modifier les habitudes de conduite des salariés en améliorant leur comportement préventif. Le but de ces formations est d'apprendre à conduire de manière économique (moins consommer en utilisant de façon optimale les rapports de vitesse) mais également écologique (savoir lever le pied de l'accélérateur pour moins polluer par exemple). Ces investissements s'intègrent dans le Plan de Déplacement Entreprise d'Aéroports de Paris qui s'attache à agir sur les habitudes de ses salariés en les informant sur les effets environnementaux de leurs déplacements. Pour en savoir plus

Retour

 28/08/2009 - ICOM, première agence en France certifiée PEFC™ et FSC™

Pour ICOM, la traçabilité des papiers d'impression s'inscrit naturellement dans sa démarche de développement durable. Avec la certification PEFCTM et et FSC™, l'agence garantit à ses clients un suivi ininterrompu des produits forestiers ou à base de bois, depuis la forêt jusqu'au consommateur final. Associant la Responsabilité sociétale des entreprises à un concept architectural (bâtiment ossature bois, géothermie, isolation ouate de cellulose…), ICOM a posé en 2007 les bases de son nouveau programme de performance globale baptisé archidurable® (www.archidurable.com ) qui s'équilibre sur cing dimensions (social, économie, architecture, environnement, communication responsable). L'agence a également réalisé un Bilan carbone de son activité (méthode Ademe) ainsi que le Diagnostic de Performance Energétique de son bâtiment. Elle est signataire de la charte de la diversité.
PEFC™ : Program for the endorsment of forest certification schemes
Numéro de chaîne de contrôle : QUAL/08-314
FSC™ : Forest Stewardship Council
Numéro de chaîne de contrôle : FCBA-COC-000135


Retour

 24/08/2009 - Certification ISO 14001 par étape : 300 certifiés par AFNOR Certification

Beaucoup d'organisations, grands groupes ou PME-PMI, doivent respecter la législation relative à l'environnement tout en répondant aux attentes des donneurs d'ordres et de leurs clients. Obtenir la certification selon la norme internationale ISO 14001 devient essentiel pour satisfaire l'ensemble de leurs partenaires. Cependant, la France accuse un retard très sensible dans ce domaine: l'ISO 14001 reste difficile d'accès à un très grand nombre d'entreprises, notamment aux PME-PMI. Dans ce contexte, AFNOR Certification a lancé en 2005, AFAQ Environnement par Etapes permettant d'obtenir la certification ISO 14001 dans un délai de 2 à 6 ans. Aujourd'hui, le nombre de sites certifiés selon cette démarche s'élève à 300. Progressivement, avec AFAQ Environnement par Etapes l'entreprise obtient la certification ISO 14001 en 3 étapes : le premier niveau montre la volonté de l'organisme de se lancer dans une démarche de management environnemental, le deuxième met en valeur la définition de sa politique environnementale et enfin au niveau 3, l'entreprise formalise le système de management environnemental (SME) et obtient la certification ISO 14001. A chaque niveau, l'entreprise affiche son certificat : Niveau 1/3, Niveau 2/3, et ISO 14001. Entre chaque étape, elle dispose de trois ans maximum pour passer au niveau supérieur. En fonction de l'état d'avancement du système de management environnemental, AFAQ Environnement par Etapes s'adapte aux problématiques de l'organisme. Cette démarche est fondée sur des travaux normatifs menés en France par AFNOR, en partenariat avec l'ACFCI (Assemblée des Chambres Françaises de Commerce et d'Industrie). Ces travaux ont donné lieu à un fascicule de documentation (FD X 30-205). www.afnor.org

Retour

 31/07/2009 - 1 500 postiers de l’Enseigne vont apprendre à éco-conduire

Le 7 juiillet, La Poste a présenté le programme de formation à l'éco-conduite qu'elle lance à partir de la fin août. D'ici la fin de l'année, 1 500 agents roulant au moins 7 000 km par an et faisant un usage quotidien d'un véhicule seront initiés à des techniques spécifiques qui, associées à un comportement adapté, permettent d'avoir une conduite plus économique et écologique. Les contrôleurs de sites, les assistantes sociales, les animateurs prévention (APACT), les chargés du contrôle permanent et des risques ainsi que les responsables sécurité départementale seront concernés par ces sessions organisées d'ici la fin de l'année. Viendront s'y ajouter les 700 directeurs d'établissement Terrain qui sont dotés d'un véhicule de service ou qui le seront à la rentrée. Au total, la session de formation qui dure une demi-journée sera dispensée à 1 500 agents par des formateurs de l'université de l'Enseigne La Poste. Eux-mêmes auront au préalable été formés par Mobigreen, filiale du groupe La Poste. L'Enseigne a initié ce programme pour diminuer sa consommation de carburant (au moins de 4,5 %) et aussi les frais d'entretien de ses véhicules. Ses émissions de CO2 liées au transport devraient baisser en proportion de la baisse de carburant, ce qui lui permettra de répondre également à nos enjeux économiques de développement responsable. Ce programme permettra dans le même temps de réduire sa sinistralité d'environ 8 % et également le taux d'accidentologie. Au 1er juin dernier, plus de 40 000 collaborateurs du Groupe, et notamment au Courrier, avaient déjà suivi ce type de formation.

Retour

29/07/2009 - La Fondation EDF Diversiterre lance la 1ère édition des Trophées des associations

La Fondation EDF DiversiTerre lance les premiers Trophées des Associations dont le jury est présidé par Jacques Perrin. Par cette initiative, elle souhaite valoriser et encourager les associations qui agissent en faveur des jeunes dans toute leur diversité. La Fondation souhaite soutenir des actions novatrices, exemplaires ou créatives, en direction des moins de 26 ans, notamment celles destinées aux plus fragiles : jeunes en situation de handicap, en
difficulté ou en situation d’exclusion. Parce que chacun peut être un acteur du mécénat, la Fondation EDF Diversiterre a souhaité que cette opération mobilise le plus grand nombre : bénévoles, témoins, citoyens… Les Trophées des Associations
reposent sur un dispositif participatif ouvert à tous et accessible grâce à internet. Trois domaines d'intervention : nature, solidarité, culture. Du 23 juin au 30 septembre, toutes les associations peuvent se porter candidates sur le site dédié tropheesfondation.edf.com, rubrique « Je suis une association ».
Chaque association300 000 € seront distribués à des initiatives exemplaires, créatives ou innovantes dans ces trois catégories.

Retour

 27/07/2009 - SFR développe des centres de relais pour les personnes sourdes ou malentendantes

Près de 5 millions de Français ont un handicap auditif, 450 000 d'entre eux sont sourds sévères ou profonds. En tant qu'opérateur responsable et créateur de lien social, SFR s'est engagé activement, au sein de la commission développement durable de la FFT (Fédération Française des Télécoms), pour la mise en place des centres relais dont le rôle est de permettre aux personnes sourdes ou malentendantes de communiquer par téléphone avec des personnes entendantes. Le principe ? Un opérateur visio traduit oralement à l'interlocuteur entendant de la personne sourde ou malentendante ce que cette dernière lui a indiqué dans son mode de communication (Langue des Signes Française, Langage Parlé Complété ou écrit). L'enjeu : faciliter la communication quotidienne des personnes concernées par un outil adapté et simplifier leur vie personnelle, sociale ou professionnelle en leur permettant de surmonter des situations de handicap téléphonique qui peuvent parfois être graves (appels d'urgences). Le développement des centres relais est en bonne voie : un comité de pilotage, animé par Patrick Gohet, Délégué Interministériel aux Personnes Handicapées, a été mis en place en janvier 2009. Il réunit des opérateurs, des associations, des instances ministérielles, l’ARCEP, la FFT. La mission du comité de pilotage rappelée par Valérie Létard, secrétaire d’Etat à la Solidarité, devant l’Assemblée Nationale, le 3 juin 2009 : « produire un cahier des charges pour cet été avec pour objectif la création d’un premier centre relais téléphonique avant fin 2009 ». Pour en savoir plus

Retour

23/07/2009 - SimulEtik, simulateur du quotient durable des collaborateurs élaboré par PricewaterhouseCoopers

Le 7 juillet dernier, PricewaterhouseCoopers a organisé un séminaire pour présenter SimulEtik, outil d'aide à la décision en matière de développement durable. Utilisable en e-learning ou en sessions plénières, SimulEtik constitue un outil d’accompagnement et une aide au déploiement de la politique de développement durable de l'entreprise. Conduit en présence du Comité 21, ce séminaire a permis à différents clients du département développement durable de PricewaterhouseCoopers utilisateurs de SimulEtik, en l'occurrence GDF-SUEZ, ERAMET et SFR, de faire part de leurs expériences relatives à la mise en oeuvre et à l'utilisation de cet outil. Ces témoignages interviennent dans le contexte d'une valorisation grandissante du jeu dans la vie des entreprises, tel que la société Permis de Jouer a pu le décrire. Des utilisations de SimulEtik à des fins autres que développement durable pour les entreprises ont également été évoquées, avec des projets à destination des collectivités en partenariat avec l'ESCEM et le Comité 21, ou encore la promotion du code de conduite de PwC auprès de ses collaborateurs.Télécharger les différentes présentations

Retour

22/07/2009 - Nouvelle certification ISO 14001 pour la direction territoriale VNF de Strasbourg

Dans le cadre de son système de management environnemental, la direction territoriale Voies Navigables de France de Strasbourg - déjà certifiée pour l'optimisation de sa gestion de la ressource en eau sur le canal de la Marne au Rhin entre le plan incliné de Saint-Louis (57) et Strasbourg (67) - s'est vu renouveler sa certification ISO 14001 avec une extension de périmètre au canal du Rhône au Rhin branche Sud et son système alimentaire de Bourogne (90) à Niffer (68). Fortement impliquée depuis 2001 dans une démarche de qualité environnementale, la direction territoriale de Strasbourg, dont l'une des missions est de garantir la navigation, a mis en place de nombreuses mesures pour limiter au strict nécessaire les prélèvements d'eau en rivières et en réduire les impacts. L'attribution de ce certificat est le fruit du travail de tous les agents qui ont su mobiliser toutes leurs compétences pour concilier les activités de gestion hydraulique avec la protection de l'environnement et contribuer au respect de la faune et de la flore aquatique. Pour en savoir plus

Retour

 07/07/2009 - AFNOR publie la norme NF EN 16001 "Systèmes de management de l’énergie"

Pour accompagner les entreprises dans leurs démarches de maîtrise de l'énergie, la norme NF EN 16001 « Systèmes de management de l'énergie » a été publiée ce 1er juillet. Destinée à tout organisme, quel que soit son domaine d'activité ou sa taille, elle a pour objectif de les aider à développer une gestion méthodique de l'énergie et d'améliorer ainsi leur efficacité énergétique. Cette norme européenne inspire d'ores et déjà la future norme internationale ISO 50001 prévue fin 2010. Pour être conforme à la norme, l’organisme définira une politique adaptée à ses usages énergétiques. A partir d’un diagnostic initial, il identifiera des cibles cohérentes avec ses engagements d’amélioration de l’efficacité énergétique. En s’appuyant sur les compétences d’un responsable « énergie », il établira un programme de suivi et de mesurage de sa performance énergétique lequel reposera sur un plan de comptage de l'énergie. Avec la publication de la NF EN 16001, l’Europe dispose d’une longueur d’avance sur la norme internationale ISO 50001 « Systèmes de management de l’énergie », dont la publication est prévue fin 2010. En appliquant la norme NF EN 16001, les organismes en France et dans toute l’Europe anticipent les exigences de la norme internationale que pourrait leur imposer le marché. Selon l’AIE (Agence Internationale de l’Energie), la pratique du management de l’énergie en entreprise est un outil efficace pour réduire les émissions de gaz à effet de serre liées aux activités industrielles et respecter les objectifs globaux. De même, pour l’ISO, la future norme 50001 impacterait 60% de la consommation mondiale d’énergie.  Pour commander la norme

Retour

02/07/2009 - Le Tour de France d'AFNOR pour sensibiliser les entreprises aux démarches qualité

Du 2 juillet au 11 décembre 2009, des rencontres régionales organisées par le groupe AFNOR auront lieu à lieu à Bordeaux, Niort, Toulouse, Paris, Orléans, Lille, Lyon, Marseille, Nantes et Strasbourg afin de débattre de manière pragmatique du rôle primordial des démarches qualité dans la stratégie et le management des entreprises. Ces rencontres se dérouleront avec le soutien du Groupe La Poste et en partenariat avec les acteurs du développement économique régional (DRIRE, Région, MFQ - Mouvement Français pour la Qualité - réseau consulaire,..). Avec la crise économique, les entreprises font face à de nombreux enjeux dans le fonctionnement et la performance globale de leurs activités. Dans ce contexte, il est impératif que leurs atouts soient renforcés afin de préserver leurs intérêts.
Les rencontres régionales seront l'occasion de faire redécouvrir l'impact de la qualité dans les résultats de l'entreprise. Elles seront articulées autour de 3 temps forts :
- Les enjeux, contexte et recommandations, - Les témoignages d'entreprises (grands groupes, PME et TPE), - Les échanges avec les acteurs régionaux du développement économique.

Retour

09/06/2009 - La Conférence des présidents d’universités (CPU) et la Caisse des Dépôts se mobilisent pour les Universités

Alors que les universités doivent mettre en place un « plan vert » pour la rentrée de septembre, la Caisse des dépôts et la Conférence des présidents des universités viennent de publier une étude sur la consommation énergétique et les émissions de CO2 du parc universitaire. Avec 18 millions de m² dont 4,5 millions pour le logement étudiant, des milliers de bâtiments et des centaines de laboratoires, le parc immobilier des universités représente le tiers des bâtiments publics français, hors hôpitaux. Pour contribuer à la réussite des objectifs du Grenelle de l'environnement, une première cartographie Energie-CO2 du parc immobilier universitaire français a été réalisée avec le constat d'un parc dont le bilan environnemental est plutôt médiocre. L'étude s'appuie sur les réponses de 83 établissements universitaires (13 millions de m²), 13 grandes écoles (15,2 millions de m²) et 8 CROUS obtenues entre septembre 2008 et février 2009. L'étude a donc révélé une moyenne nationale des consommations d'énergie et émissions de gaz à effet de serre qui positionne le parc universitaire en catégorie D sur l'étiquette normalisée de performance énergétique des bâtiments publics (300 kwh.ep/m²/an et 31 kg de CO2/m²/an). Pour en savoir plus

Retour

 26/05/2009 - Windela équipe l'éclairage public

L'éclairage public représente 12% du budget des collectivités locales françaises en matière d'énergie et plus de 35% de la consommation mondiale d'électricité à base d'énergie fossile. Les sources lumineuses traditionnelles utilisées pour l'éclairage public, utilisent des technologies dont le rendement « éclairage/consommation énergétique » est faible. En effet que ce soient les ampoules à incandescence, les ampoules à éclats ou les tubes fluorescents, la consommation varie de 150W à 500W pour un éclairement au sol variant de 10 à 20 lux. De plus, une grande partie de l'énergie consommée par ces sources lumineuses, est dissipée sous forme de chaleur donc perdue. La plupart des sources lumineuses ne sont pas directionnelles et procurent souvent une pollution lumineuse importante. Enfin, la durée de vie des dispositifs éclairant varie de 1 000 à 3 000 heures. Les activités de la société WINDELA S.A s'inscrivent dans une véritable logique de développement durable. Les équipements qu'elle propose peuvent aider les collectivités locales et les entreprises privées à réaliser des économies d'énergies substantielles en matière d'éclairage (nouvelles installations, relamping, ...). L'utilisation d'une nouvelle source lumineuse très économique : la LED permet à ces équipements de ne consommer que très peu d'énergie en comparaison avec les sources traditionnelles Les LEDs procurent un éclairement comparable mais de meilleure qualité. La société WINDELA a développé une vasque lumineuse « DIODELA », basée sur cette nouvelle technologie en adoptant un concept original et tout à fait innovant. Cette vasque éclairante utilise une matrice de 84 LED disposées de façon à produire 84 faisceaux lumineux indépendants permettant d'éclairer de façon homogène une surface de 25m x 6m lorsque la source lumineuse est placée à 6m de hauteur. Chaque LED est équipée d'une lentille qui focalise le faisceau en fonction de sa direction et toutes les LED ont une inclinaison différente. L'utilisation de faisceaux lumineux très focalisés évite toute pollution lumineuse. Cette nouvelle source lumineuse ne consomme que 48W, procure un éclairement de 23 lux au sol et offre une durée de vie de plus de 50 000 heures. Pour en savoir plus

Retour

 20/05/2009 - Conférence : la publicité éco-socio-innovante

ICOM, membre fondateur du collectif des publicitaires éco-socio-innovants, organise au Comptoir Général un échange sur la publicité "éco-socio-innovante", le jeudi 11 juin 2009 à partir de 9h. Cette matinée se déroulera en trois temps :
- le débat "Comment aimer encore la publicité?"
- une présentation des nouveaux outils et méthodes au service de la publicité verte et éthique
- un forum autour de cas de communication responsable en 1 slide / 3 minutes. Des experts de la communication, des ONG et des organisations professionnelles animeront les débats. Pour en savoir plus


>> Consulter le document

Retour

 29/04/2009 - GDF SUEZ s’engage en faveur des économies d’énergies

A l'occasion de la publication du second rapport du World Business Council for Sustainable Development (WBCSD) sur l'efficacité énergétique dans les bâtiments, GDF SUEZ réaffirme son engagement en faveur des économies d'énergies et de l'efficacité énergétique. Ce rapport, auquel GDF SUEZ a contribué avec 13 grandes entreprises internationales, indique que la consommation d'énergie dans les bâtiments pourrait être réduite de 60 % dans le monde avant 2050, à condition d'engager dès aujourd'hui une transformation profonde du secteur du bâtiment. Les bâtiments sont en effet responsables d'environ 40 % de la consommation d'énergie et d'émissions de CO2 au niveau mondial. Le rapport du WBCSD expose les vecteurs de transformation nécessaires et propose une feuille de route pour réduire la consommation d'énergie dans les bâtiments. Ce rapport comporte six grandes recommandations : renforcer la réglementation thermique et les labels énergétiques afin de permettre une meilleure information ; mettre en place les subventions et les signaux prix nécessaires au soutien des investissements en efficacité énergétique ; encourager les innovations et une approche intégrée dès la conception ; développer et utiliser des technologies de pointe qui suscitent des comportements économes en énergie ; développer les filières professionnelles et les compétences nécessaires aux économies d'énergie ; mobiliser la société autour des économies d'énergie « L'efficacité énergétique est au coeur de notre stratégie.

>> Consulter le document

Retour

 27/03/2009 - La Caisse des Dépôts lance un dispositif d’accompagnement à 15 écoquartiers

La Caisse des Dépôts lance un programme expérimental d’appui à des « écoquartiers », pour la réalisation de projets d’aménagement urbains dans une démarche de développement durable. Elle accompagnera en amont 13 projets d’écoquartiers à Angers (Capucins), Besançon (Vauban), Brest (Capucins), Bordeaux (Bastide 2), Chaumont, Douai (Le Raquet), Le Puy-en-Velay, Nice (Méridia), Pantin (Gare), Rouen (Pont Flaubert), Saint-Georges d’Orques, Strasbourg (Danube) et Toulouse (Cartoucherie). Les projets concernés s’inscrivent dans l’ambition du Grenelle de l’environnement ; ils prennent en compte des objectifs de mixité fonctionnelle et sociale et de performance environnementale. La Caisse des Dépôts mobilisera 1,3 M€ de crédits, aux côtés des collectivités et des opérateurs, pour financer les études d’ingénierie visant à assurer la cohérence stratégique et la pertinence économique des projets. Elle pourra également financer, via son prêt « Gaïa Foncier » à taux bonifié, l’acquisition et la dépollution de terrains. Une enveloppe de 100 M€ sera réservée dès 2009 à ces opérations. Elle se mobilisera enfin, au titre de ses missions d’intérêt général, en faveur des équipements immobiliers et numériques, des énergies renouvelables et des entreprises.
Dossier de presse
Le développement durable, priorité stratégique de la Caisse des dépôts

Retour

 26/03/2009 - Baromètre FEDERE – La Poste sur les actions des grandes entreprises

Dans le cadre du Forum Federe qui se termine ce soir et dont le Comité 21 est partenaire, Federe-Les échos et le groupe La Poste ont commandé un sondage à l'IFOP pour apporter un éclairage général sur l’attitude et les actions des grandes entreprises françaises en matière de développement durable :
  • Un an et demi après le Grenelle, les pressions exercées sur les entreprises diminuent dans un contexte où l'importance du développement durable s'amoindrit au profit d'autres enjeux, plus économiques. Néanmoins, le niveau d'exigence en matière de développement durable demeure élevé.
  • La législation se révèle le premier moyen de pression sur les grandes entreprises en matière de développement durable, bien que l'État ne soit pas perçu comme l'acteur le plus exigeant dans le domaine. 83% des entreprises interrogées s'accordent à reconnaître que les exigences se manifestent beaucoup ou assez par l'évolution de la réglementation. Le risque de crise d'image (54%) apparaît comme le seul autre vecteur de pression majoritairement reconnu par les grandes entreprises, bien qu'il recule nettement par rapport à mars 2008 (-9 points).
  • Les plus grandes entreprises se démarquent fortement par une sensibilité et un activisme plus développés. Disposant de davantage de visibilité, elles s'exposent davantage aux pressions, que ce soit de la part des pouvoirs publics ou des acteurs de la société civile. En parallèle, elles se montrent les plus disposées à reconnaître l'importance des enjeux de développement durable et à mettre en œuvre des actions en ce sens.Sondage Ifop réalisé par téléphone du 17 février au 4 mars 2009 auprès d'un échantillon de 200 dirigeants de grandes entreprises françaises de l'industrie et des services. Pour en savoir plus

Retour

17/03/2009 - Un premier rapport sur la tracabilité du bois dans le secteur de la brique alimentaire

Les trois principaux fabricants de briques alimentaires ont présenté à la Commission et aux députés européens, le 5 mars dernier, le premier rapport sur l'engagement mondial qu'ils avaient pris en juillet 2007 sur la traçabilité du bois. Le rapport montre notamment que 47% des fibres utilisées comme matière première sont certifiées par le Forest Stewardship Council (FSC) et/ou par le FSC Controlled Wood standard. Il a également été relevé que 3 des 54 usines produisant les briques alimentaires ont déjà été certifiées conformes au standard de chaîne d'approvisionnement FSC. Les entreprises à l'origine de cette initiative sont Tetra Pak, SIG Combibloc et Elopak, toutes membres de l'Alliance for Beverage Cartons and the Environment (ACE), la branche européenne d'Alliance Carton Nature. L'objectif visé par cet engagement est double : atteindre, d'une part, une traçabilité totale du bois d'ici 2015, soit un taux de 100% de traçabilité pour la chaîne d'approvisionnement de toutes les fibres de bois utilisées dans le cadre de la fabrication des briques alimentaires par les trois groupes à travers le monde et, d'autre part, atteindre une traçabilité certifiée pour 100% de leurs usines de fabrication de matériaux d'emballage d'ici 2018. Pour en savoir plus

Retour

25/02/2009 - Un site pour les déchets électroménagers

Eco-systèmes, éco-organisme agréé par les pouvoirs publics pour vocation organiser la collecte et le recyclage des déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE), vient de mettre en ligne un site pratique destiné au grand public. Le recyclage des DEEE est en effet devenu obligatoire et concerne la plupart des produits électroménagers, petits ou gors, blancs ou bruns, ainsi que les équipements électroniques et électriques. Les particuliers sont donc tenus de ne pas jeter ces déchets dans n'importe quelle condition, mais dans des lieux appropriés et spécialisés pour leur collecte. Le site d'Eco-système propose des informations pratiques, ludique et pédagogique destinées au consommateur. Pour en savoir plus

Retour

19/02/2009 - Citoyens de la Terre organise un Colloque régional sur le tourisme responsable et solidaire

Avec 34 millions de touristes accueillis en 2007, la région Provence-Alpes Côte d'Azur fait partie des toutes premières destinations touristiques mondiales. Cette activité génère plus de 20 000 emplois dans les commerces de la région et 60% des emplois dans les restaurants. Pour construire une dynamique collective en matière de tourisme durable et solidaire, entre les Professionnels du tourisme et les Territoires, l'association Citoyens de la Terre a organisé un colloque jeudi 19 février, à Aubagne, en partenariat avec la DIREN. Ce fut l'occasion de présenter la démarche EVEIL, projet pilote de tourisme responsable et solidaire sur le Territoire du Pays d'Aubagne et de l'Etoile. Elle consiste en une démarche progressive et volontaire, dont la particularité est de proposer aux professionnels du tourisme une grille de suivi et d'évaluation, qui leur permet de s'interroger concrètement sur leurs pratiques (points forts, points faibles, etc.) Le Comité 21 est intervenu en tant que modérateur d'un atelier (« le tourisme comme levier d'action d'une stratégie territoriale de développement durable ») - Pour en savoir plus

Retour

 16/02/2009 - La mobilisation des salariés sur le développement durable

Novethic, en partenariat avec le cabinet « des Enjeux et des Hommes, publie une seconde étude sur la place accordée à la mobilisation des salariés dans le reporting développement durable des entreprises du CAC 40, réalisée. Principal constat : pour une très grande majorité de ces entreprises, la sensibilisation et la formation des salariés ne sont toujours pas présentées comme stratégiques dans le déploiement de leur politique développement durable. Seules 19 entreprises sur 40 fournissent des données chiffrées mais rarement assorties d'indicateurs de suivi et de résultats. Un quart des entreprises seulement mentionne la nécessité de faire comprendre aux salariés les enjeux stratégiques environnementaux et sociaux globaux auxquels leur secteur est confronté. La plupart préfèrent mettre l'accent sur une ou plusieurs dimensions spécifiques de la Responsabilité Sociale d'Entreprise (RSE). 30 entreprises citent, par exemple, les questions de gouvernance et décrivent leurs actions de formation à l'éthique, à la lutte contre la corruption. Un nombre presque aussi important (27) mettent en exergue leur programme de diversité. En revanche, 6 seulement font allusion à l'éco-conception de leurs services et produits. Les rapports développement durable 2008 donnent une place importante aux programmes favorisant les comportements plus respectueux de l'environnement au sein des entreprises. Près de la moitié du panel met en avant des éco-gestes. Mais les entreprises n'expliquent pas encore de quelle façon cette préoccupation environnementale va s'articuler avec leurs métiers, voire les transformer. Télécharger l'étude

Retour

11/02/2009 - Extension et mise aux normes de la filière eau de la station d’épuration Saur à Dakar

L'Office National de l'Assainissement du Sénégal (ONAS) et Stereau, filiale ingénierie du groupe Saur, ont inauguré l'extension et la mise aux normes de la filière eau de la station d'épuration de Cambérène à Dakar (capacité 250 000 p.e. et 19 200 m3/j). Cette station est conçue pour faire face à la croissance démographique de la région et développer les infrastructures environnementales nécessaires à un pays tourné vers le tourisme. Construite en 1989, elle a été réhabilitée pour renforcer les installations de la station existante et accroître la capacité de traitement qui atteint aujourd'hui 19 200 m3/j, avec pour objectif de doubler sa capacité à partir de 2010. Une action a été menée en faveur de la réutilisation des eaux usées épurées pour l'arrosage du Golf de la Technopole (2 000 m3/j), et l'irrigation d'exploitations agricoles et des entreprises locales de BTP (3 700 m3/j), afin de préserver les ressources naturelles en eau potable. La station élimine les micro-organismes pathogènes et les pollutions carbonées, sous le contrôle des laboratoires de l'ONAS implantés sur le site. En parallèle, une filière de valorisation des boues permet de réutiliser la matière sous forme de compost. Les boues, riches en matières organiques et éléments fertilisants comme l'azote ou le phosphore, sont utilisées comme engrais naturels par les associations agricoles locales. Du biogaz est également produit grâce à cette filière de valorisation des boues et sert à alimenter la station en électricité lors des défaillances des réseaux, favorisant ainsi les économies d'énergies fossiles. Pour savoir plus

Retour

11/02/2009 - Bouygues Telecom lance un programme éco-responsable pour ses clients entreprises

L'opérateur de télécom a annoncé le lancement d'une nouvelle offre aux conditions avantageuses et un ensemble d'initiatives visant à maîtriser l'impact des terminaux mobiles sur l'environnement. Une étude de l'ADEME, datant d'avril 2008, a en effet permis de démontrer que dans le cycle de vie d'un mobile, les phases de fabrication et d'utilisation sont les plus importantes, sur le plan de l'impact environnemental. Les professionnels peuvent donc jouer un rôle clef dans la réduction des impacts de leur téléphone mobile, notamment en faisant le choix d'un terminal « propre » (éco-conçu ou consommant moins d'énergie), en évitant de laisser le chargeur branché lorsque la charge est terminée, en prolongeant la durée de vie du téléphone et en privilégiant le recyclage du téléphone hors d'usage. L'une des premières « offres vertes » du marché, « Eco Amplitude » met à disposition gratuitement le service de conférence mobile et autorise les appels illimités vers les fixes d'Europe, des Dom-Tom et d'Amérique du Nord, en complément d'une politique de limitation des déplacements, afin de réduire les émissions de GES associées aux voyages d'affaires et aux trajets domicile-bureau. Un chargeur solaire universel est également offert aux clients. L'abonnement long (36 mois) et obligatoire permet de garantir un prix attractif. D'autres innovations sont mises en avant, comme la commercialisation de portables éco-conçus et la promotion de l'allongement du cycle de vie des mobiles grâce à une incitation financière (le client est ainsi incité à conserver son ancien mobile). Un effort important a également été fait sur le tri et le recyclage des terminaux en fin de vie et la mise en place d'une compensation carbone volontaire des activités, en partenariat avec EcoAct. Pour aller plus loin - télécharger le communiqué de presse

Retour

 06/02/2009 - Sperian Protection habille les agents de la SNCF

Sperian Protection, par l'intermédiaire de sa filiale Ox'Bridge, a signé avec la SNCF un contrat portant sur la fourniture d'uniformes destinés aux agents des gares. Ce contrat, d'une durée de 5 ans, représente plus de 20 millions d'euros de chiffre d'affaires et permettra d'équiper plus de 20 000 agents. Ox'Bridge a développé pour la SNCF un uniforme « éco-responsable », respectueux de l'Homme et de l'Environnement : utilisation de coton issu du commerce équitable, mesures des émissions de CO2, pour chacun des vêtements de la collection, jusqu'au recyclage des anciens uniformes.Pour en savoir plus

Retour

06/02/2009 - Nicolas Sarkozy réaffirme l’importance du transport fluvial

Le Président de la République accompagné de Jean-Louis Borloo, Dominique Bussereau, secrétaire d'Etat chargé des transports et Chantal Jouanno, secrétaire d'Etat chargée de l'Ecologie, ont visité le 3 février le site fluvial de l'Isle Adam dans le Val d'Oise, sous la conduite de Thierry Duclaux, directeur général de Voies navigables de France, Marie-Anne Bacot, directrice interrégionale du Bassin de la Seine et Marc Papinutti, directeur des infrastructures de transports au MEEDDAT. Ce site fluvial modernisé dispose d'un barrage télécommandé de l'Isle Adam, avec sa passe à poissons, et d'une cabine automatisée surplombant les deux écluses. Le "Debussy", un automoteur de 95 m a également fait l'objet d'une visite. Le Président a réaffirmé à cette occasion sa volonté de relancer le transport fluvial en France dans un cadre intermodal et de continuité avec les modes maritime et ferroviaire, et a confirmé l'engagement de l'Etat pour la réalisation du canal Seine-Nord Europe et son invitation faite aux collectivités d'y participer. Ce canal devrait permettre, selon VNF, de relier le bassin parisien aux 20 000 km de voies navigables de l'Europe du nord, grâce à l'aménagement de l'Oise sur lequel 5 barrages ont été reconstruits depuis 2001. C'est la première fois qu'un chef de l'Etat et ses ministres s'engagent aussi fermement pour relancer le fluvial, un mode de transport économique et écologique, qui s'inscrit dans le Grenelle de l'environnement. Communiqué de presse

Retour

 03/02/2009 - Le fournisseur de fournitures de bureau Bruneau réalise en 2007 son Bilan Carbone

Ces résultats sont répertoriés selon 8 axes de réduction des GES, dont la somme atteint 745 tonnes. En 2009, la société de vente par correspondance, filiale de 3 Suisses International, compte également former ses chauffeurs à l'éco-conduite. La gestion des transports, des « sur-emballages » ou du chauffage sont quelques-uns des axes de réduction de GES comptabilisés par le bilan carbone. Une part importante de la réduction annuelle totale est permise par le recyclage d'une partie des déchets auprès du SIOM (syndicat intercommunal des ordures ménagères). Ce recyclage permet de couvrir les besoins de chauffage de tous les locaux de l'entreprise, et permet d'économiser plus de 500 tonnes de CO2 par an par rapport au chauffage au fioul. Le changement d'organisation du fret, l'achat de véhicules électriques et le renouvellement du système de gestion des livraisons sont les autres solutions de réduction des GES adoptées par l'entreprise. L'entreprise met également en avant le nombre de ses produits (3 200 parmi plus de 15 000) qui répondent à un critère environnemental. En matière d'emballage, le remplacement des emballages cartons par des enveloppes kraft permet une économie de 24 tonnes de carton par an. De même, l'entreprise a mis en place un système de récupération et recyclage des cartouches auprès des clients dans toute la France. 60 000 cartouches sont ainsi recyclées chaque année, soit un taux de retour de 28 %.

Retour

26/01/2009 - SFR obtient la certification ISO 14001 sur un périmètre élargi

Suite à l’audit mené par AFNOR Certification fin 2008, SFR a obtenu la certification ISO 14001 de son Système de Management environnemental sur un périmètre plus large qu’en 2007, soit l’ensemble des activités de déploiement et de maintenance des sites du réseau mobile et les principaux sites tertiaires du Groupe. Les auditeurs ont salué en particulier l’appropriation de la politique environnementale par les directions opérationnelles, la bonne coordination de la démarche et la qualité du plan de communication. La communication interne autour du SME de SFR repose notamment sur le partage des « éco-attitudes », des gestes simples qui permettent de mieux maîtriser l’impact environnemental des activités du Groupe dans les domaines de l’énergie, des déchets, des déplacements, du papier et de l’eau.

Retour

 16/01/2009 - Sita poursuit sa démarche Biodiversité

En 2009 Sita, la filiale de Suez Environnement spécialisée dans la gestion des déchets, fête ses 90 ans et également sa stratégie biodiversité en France. Engagée depuis 2006, Sita a pour objectif cette année de doter d'ici à 2012 ses 700 unités de traitement de déchets de plans de préservation de la biodiversité-remarquable et banale. Pour relayer son action sur le terrain, le groupe a réalisé un guide méthodologique envoyé dès janvier 2009 à ses responsables opérationnels. Ce guide recense toutes les démarches réglementaires ou volontaires aptes à intégrer la biodiversité dans les différentes phases d'exploitation des sites, et notamment à bien prendre en compte les études faune/flore dans les études d'impact. Un partenariat a été signé en mai 2008 avec le service patrimoine naturel du Muséum national d'histoire naturelle dans le but de suivre de plus près la biodiversité des installations de stockage de déchets (ISD), soit près de 3000 ha. constitués par 89 sites en exploitation et 136 fermés. Enfin, Sita s'est engagé en octobre 2008 dans une action de mécénat en faveur de la ligue pour la protection des oiseaux (LPO) qui se traduit par un soutien de 37 000 € sur 2009 au plan national de restauration du Milan Royal via notamment l'installation de placettes d'alimentation sur les ISD. Pour en savoir plus

Retour

 18/12/2008 - Logica, nouvel adhérent

Logica est un acteur majeur des services informatiques et du conseil en management qui réunit 39 000 personnes à travers le monde, dont 9 000 en France. Adhérent du Global Compact depuis 2008, Logica fait partie de l'indice FTSE4Good. En France, l'entreprise s'est engagée dans une politique RSE depuis 2007 et développe une offre « développement durable » à destination des entreprises et des collectivités locales, notamment en matière de gestion des GES et d'efficacité énergétique. www.logica.fr

Retour

 18/12/2008 - Inddigo adhère au Comité 21

Inddigo est un cabinet de conseil en développement durable créé en 2007, de la fusion de 3 entreprises regroupées en holding depuis 1986. Elle accompagne ses clients depuis leur stratégie développement durable jusqu'aux projets opérationnels. Ex : mise en place d'un PDE, réduction des déchets d'une entreprise, etc. Ses domaines de compétences concernent les transports, les stratégies territoriales, les déchets, l'écologie industrielle, le bâtiment durable, le financement et la gestion des services publics locaux ... www.inddigo.fr

Retour

 02/12/2008 - Lancement du concours 2009

La Fondation Crédit Coopératif lance la 27ème édition les Prix et Trophée de l'Initiative en Economie sociale. Elle soutient les actions exemplaires et originales mises en place dans les régions par les acteurs de l'économie sociale (associations, entreprises coopératives, mutuelles, entrepreneurs sociaux, PME-PMI adhérentes ou sociétaires d'une coopérative...). Depuis 26 ans, près de 1 000 entreprises ont déjà été récompensées et 2 330 000 euros de prix ont été attribués ! Les candidats concourent d'abord pour un prix régional, attribué par le Comité de région où siègent les organisations d'économie sociale sociétaires du Groupe. Les prix régionaux 2009 seront remis lors des Assemblées Générales Régionales du Crédit Coopératif qui se tiendront du 20 avril au 19 mai 2009. Les initiatives primées concourent ensuite au niveau national. Les prix nationaux seront remis en octobre 2009, à Paris, à l'occasion de la 29ème Rencontre Nationale du Crédit Coopératif. Date limite de dépôt des dossiers de candidature : 5 mars 2009. Pour en savoir plus

Retour

28/11/2008 - La CASDEN s'engage pour l’éducation au développement durable en milieu scolaire

Avec le financement de l’exposition « L’eau pour tous, tous pour l’eau », mise gratuitement à la disposition des établissements scolaires de l'Enseignement Public depuis février 2008, la CASDEN participe à l’éducation au développement durable en milieu scolaire et réaffirme ses valeurs progressistes, fédératrices et humanistes. Banque de référence des personnels de l’Education, de la Recherche et de la Culture, la CASDEN développe ainsi ses engagements en matière de développement durable. L’objectif de l’exposition est de sensibiliser et d’informer le grand public (et plus particulièrement les jeunes) sur cette ressource vitale et de lui faire découvrir que l’eau est non seulement très précieuse mais indispensable à la vie. Les chiffres sur l’eau sont en effet terribles : Actuellement, 1 milliard d’hommes (sur 6,2 milliards) n’ont pas accès à l’eau potable et 2,5 milliards (soit 2 personnes sur 5) à l’eau assainie ; Environ 5000 enfants et 5000 adultes meurent chaque jour de maladies liées à l’eau ; Juste pour survivre, il faut environ 2 litres d’eau propre par jour par personne. Il faut compter de 20 à 50 litres supplémentaires pour laver, se laver et cuire les aliments, etc. L’exposition, conçue avec les Editions Sépia, comprend 12 panneaux pouvant fonctionner indépendamment les uns des autres ainsi qu’un livret d’accompagnement du professeur.Pour en savoir plus

Retour

 28/11/2008 - SUEZ a été classé 8ème sur 100 entreprises pour son engagement RSE/DD

Le magazine Fortune de novembre vient de désigner SUEZ à la 8ème sur les 100 entreprises les plus riches du monde selon leur stratégie RSE. Depuis 2004, les cabinets anglais Accountability et CSR Network réalisent une notation des entreprises du top 100 de Fortune afin de mesurer leur engagement dans le développement durable et la responsabilité sociétale. Pour en savoir plus

Retour

 17/11/2008 - Dexia se dote d’un objectif quantitatif pour limiter l’impact CO2 des financements accordés dans le domaine de l’énergie

Le 4 novembre 2008, Dexia a adopté de nouvelles lignes directrices concernant les financements de projets accordés pour la construction d'infrastructures dans le domaine de l'énergie. Dexia devient ainsi la première banque à se doter d'un objectif quantitatif portant sur l'intensité carbone (quantité de CO2 émise par la production d'une unité d'énergie) de son portefeuille de financements de projets accordés au secteur de l'énergie. La banque s'engage à ce que l'intensité carbone de son portefeuille de projets dans le domaine de l'énergie soit 30% inférieure aux préconisations de l'Agence Internationale de l'Energie. L'Agence Internationale de l'Energie préconise une réduction de l'intensité carbone du portefeuille mondial de projets de production d'électricité et de chaleur de 3,5% par an, à partir de son niveau de 2005 (soit 0.6 tonnes de CO2 par MWh). Les dispositions de l'Agence Internationale de l'Energie ont pour but d'abaisser d'ici 2030 la concentration en CO2 dans l'atmosphère à un maximum de 450 particules par million. Pour en savoir plus

Retour

 06/11/2008 - Vinci et ParisTech lancent une chaire sur l' « Éco-conception des ensembles bâtis et des infrastructures »

Cette chaire d'enseignement sur « l'éco-conception des ensembles bâtis et des infrastructures », inaugurée le 4 novembre 2008, est portée par trois écoles de ParisTech : Mines ParisTech, École des Ponts ParisTech et AgroParisTech. Vinci, groupe de concessions et de construction, financera cette chaire à hauteur de 3 millions d'euros sur 5 ans. La chaire renforce le programme de recherche des trois écoles de ParisTech sur trois axes : l'éco-conception des ensembles bâtis, à l'échelle des bâtiments (neufs et existants) et des quartiers ; les infrastructures et systèmes de transports, et l'éco-aménagement d'un territoire. L'objectif est de réfléchir à des indicateurs de performance environnementale, pour créer des outils de mesure faisant référence (labels, outils d'éco-évaluation...), et les mettre à la disposition des acteurs de la ville (concepteurs, constructeurs et utilisateurs). Quelque 25 doctorants, post-doctorants et chercheurs des trois écoles devraient progressivement travailler sur ces axes de recherche, en partenariat avec Vinci. Les filiales du groupe de concessions et constructions serviront de terrains d'expérimentations, proposeront des sites pilotes, accueilleront des chercheurs et des stagiaires. Pour en savoir plus

Retour

 05/11/2008 - Nouvelle étape du projet du canal Seine-Nord Europe : l’avis d’appel publique à la concurrence

Porté par les débats du Grenelle de l’Environnement et déclaré d’utilité publique le 12 septembre 2008, le projet Seine-Nord Europe entre maintenant dans sa phase opérationnelle avec le lancement prochain de l’Avis d’appel public à la concurrence. Le projet du canal Seine-Nord Europe, présenté par les Voies Navigables de France (VNF), a pour objet de relier en 2015 le Grand Bassin parisien et le Nord-Pas-de-Calais. D’une longueur de 106 km, le canal Seine-Nord Europe va permettre de développer un réseau multimodal de transport, grâce à la réalisation de plates-formes logistiques adossées au canal et interconnectées aux réseaux ferroviaires et routiers. Pour se préparer aux évolutions générées par le canal Seine-Nord Europe, VNF invite l’ensemble des acteurs de la logistique et du transport fluvial à la convention d’affaires « VNF Meetings » qui se déroulera les 3 et 4 décembre, à la Cité des Sciences et de l’Industrie.
Pour en savoir plus

Retour

 20/10/2008 - Véhicules électriques et hybrides rechargeables, coopération EDF / PSA Peugeot Citroën

EDF et PSA Peugeot Citroën viennent de signer un accord de coopération pour développer et commercialiser des véhicules électriques et hybrides rechargeables. Il s'agit d'un partenariat technologique, qui porte sur:
- la définition des modèles économiques permettant de favoriser le développement commercial des véhicules électriques,
- les nouvelles technologies de stockage de l’énergie, notamment les batteries Lithium-ion,
- les systèmes de charge des véhicules, les protocoles de communication entre les véhicules et le réseau durant la charge et leur standardisation.
En 2011, les deux marques proposeront des véhicules full hybrides diesel qui apporteront une véritable rupture en consommation et émissions de CO2.

Retour

 20/10/2008 - Les lauréats 2008 du Trophée de l’initiative en économie sociale

A l’occasion de la 28e Rencontre nationale du Crédit Coopératif, le 25 septembre dernier, la Fondation Crédit Coopératif a remis le Trophée et les Prix de l’initiative en économie sociale. Ces prix viennent récompenser des réalisations exemplaires de développement durable, des initiatives originales dans les domaines économiques, technologiques, sociaux ou culturels, notamment dans les domaines de l'accès à la citoyenneté des personnes handicapées. Les trois premiers lauréats sont :
- 1er prix et trophée : SCIC Energies renouvelables et environnement de la Haute Loire (ERE 43), Le Puy-en-Velay. E.R.E. 43 a pour vocation de promouvoir les énergies renouvelables en sensibilisant le grand public aux technologies émergentes. 
- 2e prix : SCOP Assistance Event, Evry. SCOP a pour mission la conception, la fabrication et la location de meubles écologiques et recyclables pour les professionnels de l’évènementiel, tout en accomplissant une mission d’insertion.
- 3e prix : Association Blue Energy France ( Paris ) gère des projets d’électrification à partir des énergies renouvelables dans des pays en développement. La Fondation reçoit chaque année près de 500 dossiers et distribue plus de 100 000 euros, pour apporter un soutien financier et de notoriété à des projets à fort caractère entrepreneurial. Pour en savoir plus

Retour

 17/10/2008 - L'ACFCI lance www.eco-entreprises.fr

En créant ce nouveau site, l'ACFCI (Assemblée française des chambres de commerce et d'industrie) propose de fournir aux éco-entreprises une meilleure visibilité et de faciliter leur mise en réseau afin de les soutenir dans leur développement national et international. Avec un chiffre d'affaires d'environ 30 milliards d'euros et un taux de croissance de 5% depuis une dizaine d'années, le secteur français des éco-entreprises, qui occupe la 4ème place mondiale, représente un gros potentiel de développement. Le site www.eco-entreprises.fr propose des rubriques pratiques, un annuaire national permettant l'inscription en ligne des éco-entrepreneurs. On accède facilement à des fiches d'identité d'éco-entreprises classées par localisation, par domaine d'activité (eau, air, énergie, déchets...) ou par métier (collecte, ingénierie, mesure...). Cet outil s'adresse à la fois aux éco-entreprises mais également à leurs partenaires et aux institutionnels nationaux et internationaux cherchant à monter des projets et à identifier l'offre française.

Retour

 14/10/2008 - Véolia Environnement s’engage pour la préservation de la biodiversité avec l’UICN France

A l'occasion du Congrès mondial de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature, qui se déroule à Barcelone du 5 au 14 octobre 2008, Véolia Environnement et l'UICN France annonce leur partenariat sur la biodiversité jusqu'à fin 2010. Dans ce cadre, l'UICN France va intégrer le comité de pilotage biodiversité de Veolia Environnement. L'UICN France apportera notamment son expertise dans l'élaboration de documents pour sensibiliser les salariés à la prise en compte de la biodiversité. Le réseau d'experts scientifiques de l'UICN pourra être sollicité pour aider à la compréhension des politiques publiques et des nouveaux concepts (corridors écologiques, compensation des impacts, services écologiques...) ainsi que pour répondre aux problématiques spécifiques pouvant être rencontrées par certaines installations du groupe Véolia. Pour en savoir plus

Retour

 14/10/2008 - 1ère maison « basse consommation » par Villa Soleil

Deux ans après l'inauguration de sa maison bioclimatique et environnementale, Villa Soleil a inauguré, en partenariat avec Gaz de France (Groupe GDF SUEZ), sa 1ère maison « basse consommation » en Drôme Ardèche labellisée Effinergie. Cette maison, classée en «A» sur l'étiquette énergie, ne consomme que 27 Kwh/m2/an, soit presque moitié moins que le seuil minimal nécessaire pour les constructions neuves pour la période 2012-2020. Elle nécessitera moins de 1€ par jour de dépenses pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire. Egalement classée en "A" sur l'étiquette climat, elle n'émet que très peu de gaz à effet de serre ; elle est en outre évolutive car conçue pour devenir, demain, une maison passive, grâce à l'installation prévue ultérieurement de 10 m2 de panneaux solaires photovoltaïques et d'une véranda. Pour en savoir plus

Retour

 13/10/2008 - Mise en service de la première station Gaz Naturel Véhicule de Paris

Monoprix lance, jeudi 16 octobre dans le quartier de Bercy, la première station Gaz Naturel pour Véhicules (GNV) de la capitale, en association avec GNVert GDF-SUEZ, la SNCF et la Ville de Paris. Monoprix, en tant que leader du commerce de centre-ville, a mis en circulation cet été la première flotte privée française de véhicules au GNV. 72 magasins Monoprix, Monop' et beauty monop, à Paris et en région parisienne, sont approvisionnés par voie ferrée et véhicules roulant au GNV (Gaz Naturel pour Véhicules). Ce nouveau mode de transport permettra chaque année de réduire de 12 000 le nombre de camions entrant dans la capitale, et de diminuer les émissions de CO2 de 337 tonnes et les émissions d'oxydes d'azote (NOx) de 19 tonnes. Pour en savoir plus

Retour

 06/10/2008 - Voyages-sncf.com lance l'Odysée responsable

Voyages-sncf.com veut nous donner envie de voyager autrement et de découvrir de nouveaux horizons, à travers une série d'épisodes filmés sur le thème du tourisme responsable. Le premier passager à embarquer pour cette épopée télévisuelle, baptisée « l’Odyssée Responsable » est le comédien Clément Sibony. Le temps d’un week-end, il nous invite à découvrir ses bons plans et coups de cœur en région parisienne. Son odyssée nous explique comment concilier, quelle que soit sa destination, une démarche à la fois ludique et respectueuse des populations et de l’environnement. D’autres voyageurs se sont enbarqués depuis dans cette aventure: ils ont filmé cet été leur périple aux quatre coins de la planète, de la Turquie à l’Himalaya, en passant par la Serbie et Bali. Chaque semaine depuis le 2 octobre, un nouvel épisode de leur « Odyssée Responsable » est disponible sur le blog www.voyageur-responsable.com.


Retour

 17/09/2008 - Accompagnement des PME/PMI dans leur démarche de management environnemental

L’ADEME, l’ACFCI et le Crédit Coopératif mettent ainsi en commun leurs réseaux et leurs expertises afin d’accompagner les chefs d’entreprise dans leur démarche environnementale avec « 1.2.3 Environnement » et « EnVol - Engagement Volontaire de l’entreprise pour l’environnement ». Les objectifs de cette coopération sont de soutenir le plus grand nombre de PME/PMI dans la maîtrise de leurs impacts environnementaux et ainsi réduire les risques d’atteintes à l’environnement ; de leur permettre d’intégrer progressivement les bonnes pratiques environnementales, et de développer simultanément leur compétitivité. « 1.2.3 Environnement » est une démarche initiée par l’ACFCI en 2006 qui permet aux entreprises d’aller pas à pas vers la certification ISO 14001 1 et/ou l’enregistrement EMAS. « EnVol - Engagement Volontaire de l’entreprise pour l’environnement » est une nouvelle démarche complémentaire à 1.2.3 Environnement, particulièrement adaptée aux petites entreprises. Elle vise à permettre aux entreprises qui respectent le premier niveau d’engagement d’1.2.3 Environnement d’obtenir une marque « EnVol », sans devoir aller jusqu’à la certification ISO 14001 ou l’enregistrement EMAS. Pour en savoir plus www.123environnement.fr

Retour

 16/09/2008 - 8ème prix Terre de Femmes Fondation Yves Rocher- Institut de France

La Fondation Yves Rocher – Institut de France lance son appel à projet pour la 8e édition de Terre de Femmes, un prix dédié à toutes celles qui, en France et ailleurs, se battent pour la survie de la nature et le bien-être de chacun. Depuis 2002, plus de 30 candidatures sont retenues chaque année avec une dotation pour soutenir le projet d'un montant variant de 3 000 à 10 000 €. Si vous êtes engagée au sein d'une association éco-citoyenne et vous poursuivez des actions solidaires et que vous recherchez un soutien financier pour un projet qui vous tient à cœur, présentez votre candidature au prix Terre de Femmes avant le 30 septembre. Téléchargez l'appel à candidature

Retour

 10/09/2008 - Un nouveau site sur les labels écologiques officiels

AFNOR Certification édite, avec le soutien du ministère du Développement durable et de l’ADEME, un nouveau site internet dont l’objectif est de regrouper toute l’information et l’actualité sur les éco-labels officiels. Ce site présente notamment toutes les catégories de produits couvertes pas les éco-labels NF Environnement et l’écolabel européen « la Fleur ». Pour information, les écolabels distinguent des produits et des services plus respectueux de l’environnement. Leurs critères garantissent l’aptitude à l’usage des produits et services, et une réduction de leurs impacts environnementaux tout au long de leur cycle de vie. Deux écolabels sont délivrés en France : la marque NF Environnement pour le marché français et l’Eco-label européen pour le marché de l’Union européenne. Accéder au site

Retour

 02/09/2008 - Deuxième édition des Trophées du tourisme responsable

Le 30 septembre prochain, Serge Orru, président du WWF Franceet président du Jury des Trophées, et Rachel Picard, directrice générale de Voyages-sncf.com, remettront les Trophées du tourisme responsable à huit lauréats. Ces Trophées récompensent, pour la deuxième année consécutive, des acteurs du tourisme qui se sont particulièrement distingués par leurs initiatives en faveur d’un tourisme plus responsable, ou qui ont participé de façon exemplaire à l’évolution des comportements des consommateurs. Sélectionnés parmi plus de 130 candidatures, ils représentent leur secteur d’activité au travers des 8 catégories suivantes : voyagiste responsable, hébergement responsable, transporteur responsable, information responsable, destination France, voyage humanitaire (en partenariat avec le Routard.com) et agence de voyage responsable. Le Comité 21 est partenaire depuis l’origine du projet et membre du comité d’experts ainsi que du jury de sélection des Trophées. Pour en savoir plus

Retour

 02/09/2008 - Deux outils pour calculer la consommation d’énergie et les émissions de GES des transports

L’Union Internationale des Chemins de Fer (UIC) et l’Agence européenne pour l’Environnement (EEA) ont lancé, avec l'aide d'Edifret, les outils internet EcoPassenger (www.ecopassenger.org ) et EcoTransIT (nouvelle version - www.ecotransit.org ) qui permettent de calculer et de comparer la consommation d’énergie ainsi que les émissions produites par les différents modes de transport en Europe. L’UIC a développé EcoPassenger et EcoTransIT avec ses membres ainsi qu’avec l’Institut allemand pour l’environnement et l’énergie (Ifeu), Hacon et IVEmbH (systèmes et logiciel de routage). EcoTransIT compare les consommations d’énergie, les émissions de CO2 ainsi que les rejets atmosphériques générés par les avions, les bateaux, les camions et les trains transportant du fret en Europe. L’outil EcoPassenger compare, quant à lui, les mêmes paramètres pour les transports européens de personnes. Ces deux outils sont alimentés par la banque de données UIC pour l’énergie et les émissions de CO2. Abordant la consommation d’énergie à partir d’une approche basée sur le cycle de vie, ces outils mettent en question les calculs d’émissions de CO2 effectués jusqu’ici. En effet, ils ne se bornent pas à calculer l’énergie ou le carburant consommé pour faire rouler un train, une voiture ou voler un avion mais considèrent la consommation cumulée d’énergie y compris, dans une perspective « well to wheel », l’énergie consommée pour produire l’électricité ou le carburant. L’UIC souhaite aider les utilisateurs des transports à prendre davantage conscience des conséquences de leurs choix quotidiens et fournir aux décideurs des éléments sur les moyens à mettre en oeuvre pour faciliter le choix de transports durables, tant pour les déplacements professionnels et personnels, que pour les chaînes d’approvisionnements.

>> CP Ecopassager/Ecotransit
>> Flyer Ecopassager/Ecotransit (en)

Retour

 19/08/2008 - Le Groupe AG2R-ISICA adhère au programme « Protection du Climat »

Membre depuis 2006 du Pacte Mondial des Nations-Unies, le Groupe AG2R-ISICA est le premier groupe de prévoyance et de retraite complémentaire des salariés et des retraités, à signer l’initiative « Protection du Climat » (Caring for Climate). Face au risque de changement climatique, le Pacte Mondial des Nations-Unies a lancé, en juillet 2007, le programme « Protection du Climat » pour encourager la mobilisation et les actions volontaires des entreprises dans le domaine de la protection de l’environnement. Comme les 300 autres signataires, le Groupe AG2R-ISICA s’engage à réduire la charge de carbone de ses produits et procédés, à accroître son efficacité énergétique et à communiquer régulièrement ses réalisations au public. Le groupe a réalisé en 2007 un bilan carbone sur trois site pilotes : le siège social à Paris, la Direction commerciale à Lille et la Direction des systèmes de gestion et du centre informatique à Chartres. Le bilan carbone, mené par le bureau Ecoeff, tient compte des émissions de gaz à effet de serre liés aux déplacements des collaborateurs (domicile/travail, professionnel, flotte automobile), à la consommation d’énergie, à la gestion des bâtiments, aux achats de matériel informatique et à la consommation de papier. Un plan d’actions de réduction des émissions de gaz à effet de serre est en cours d’élaboration. Pour en savoir plus

Retour

 30/07/2008 - Suez Environnement fait son entrée en bourse

Dans le cadre de la fusion entre Suez et GDF, l'entreprise Suez environnement, pôle eau et déchets de Suez, est entrée en bourse. Le titre a fait ses premiers pas sur les marchés français et bruxellois mardi 22 juillet, avec un prix d'introduction à 14 par action. En clôture à Paris, le titre a gagné près de 30%, approchant les 18,10 euros. 35% du capital de Suez Environnement restera entre les mains de GDF Suez. Le Groupe Bruxelles Lambert, Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), Areva, CNP et Sofina détiendront environ 12 % des titres selon un pacte d'actionnaires conclu pour une durée de 5 ans. 2 % des titres seront aux mains des salariés. Enfin, 51 % des actions seront accessibles au public. L'entreprise, qui a affiché un chiffre d'affaires de 12 milliards d'euros en 2007 compte 62.000 collaborateurs à travers le monde. A l'occasion de son entrée en bourse, l'entreprise a dévoilé son nouveau logo : trois disques de tailles et de couleurs différentes, imbriqués les uns aux autres, qui symbolisent la force développée par la combinaison et l'intégration des entités qui composent Suez Environnement, mais aussi l'optimisme de l'entreprise.

Retour

 30/07/2008 - Le groupe La Poste s'équipe de camions à double pont

Cette annonce s'inscrit dans le cadre global d'un engagement du groupe de réduire de 15% ses émissions de CO2 liées au transport d’ici 2012. Le groupe la Poste a intégré dans son modèle économique les risques induits par ses activités et a donc décidé trois évolutions majeures dans l’organisation de ses transports afin de concilier performances économiques et préservation de l’environnement : acquérir une flotte de véhicules propres, passer de l’avion au rail et former tous ses facteurs à l’éco-conduite. La Poste va s’équiper, d’ici 2011, d’une centaine de semi-remorques à double pont. Ils vont permettre de réduire de 35% les émissions de CO2 et de 50% le nombre de camions en circulation. Les deux premières semi-remorques à double pont viennent d’être mises en service depuis le 23 juin sur la liaison Rennes (Ille-et-vilaine) –Sénart (Seine-et-Marne). Ces camions à « double étage » permettent d’optimiser les chargements et ainsi de diminuer le nombre de camions qui circulent. Les ergonomes et les médecins de prévention ont participé à la définition du cahier des charges matériel afin de garantir les meilleures conditions de travail des postiers.

>> Télécharger le communiqué de presse

Retour

 28/07/2008 - Lancement de la campagne « Restez CO2L »

A l'occasion de la Journée Mondiale de l'Environnement 2008, Veolia Transport lance son indicateur « Eco-Efficacité Déplacement TM » auprès de ses clients collectivités locales. Une initiative soutenue par le Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE, www.unep.org/french/) dans le cadre de son programme « Mobilité durable ». Créé en 2006, l'indicateur « Eco-Efficacité Déplacement TM » est issu du Système de Management Environnemental (SME). Cet indicateur, dont la méthodologie est certifiée par Ernst & Young, mesure par voyageur, les performances du transport public par rapport à la voiture individuelle, aussi bien en termes de CO2 de pollution atmosphérique et de voitures évitées, de carburant non consommé, de gain financier pour le voyageur. Veolia Transport propose ainsi aux collectivités locales un kit pédagogique «Restez CO2L » qui permet de diffuser les résultats de ces calculs sur les supports à destination des voyageurs : éco-calculette sur le site Internet du réseau de transport, éco-calculs sur les écrans d'informations du réseau, posters à l'intérieur des véhicules et en station, éco-calculs sur les titres de transport, sur les fiches-horaires etc. Pour en savoir plus

Retour

 22/07/2008 - Yves Rocher lance une nouvelle gamme de cosmétiques biologiques

La marque de cosmétiques proposera dès octobre prochain une ligne de produits bio baptisée Culture Bio. Certifiée Ecocert, cette nouvelle gamme dépasse les exigences du label puisque les produits contiennent au moins 98% d'ingrédients d'origine naturelle et de 18% à 85% d'ingrédients issus de la culture biologique. La démarche environnementale concerne également l'éco-conception et la compensation carbone. Ainsi les emballages sont réduits à leur source (absence de calage et de notice), les flacons sont en verre recyclable et les étuis fabriqués à partir de chutes de bois recyclées et imprimés avec des encres végétales. Enfin, les produits sont fabriqués dans une usine certifiée ISO 14001 et les émissions de CO2 liées à leur cycle de vie compensées grâce au financement de fours solaires en Amérique du Sud et en Afrique. Pour en savoir plus

Retour

 21/07/2008 - La Poste reçoit deux prototypes de véhicules électriques

Le groupe La Poste est engagé depuis plusieurs années dans la lutte contre le changement climatique, et plus particulièrement, dans la réduction de ses émissions de CO2 « transports ». La Poste a pour objectif de diminuer ses émissions de gaz à effet de serre dus à son activité de transport de 15% d’ici à la fin 2012. L'entreprise s'est investi dans un certain nombre d’actions susceptible de lui permettre d’atteindre cet objectif : éco-conduite pour ses 60 000 conducteurs, vélos à assistance électrique, optimisation des chargements (vrac pour le Colis au lieu de conteneurs, double pont pour les camions du Courrier), passage progressif de l’avion vers les TGV (création de la filiale commune avec la SNCF, FretGV)… et véhicules électriques. Dans ce cadre, le groupe La Poste a lancé en avril 2007 une consultation internationale pour la fourniture de 500 voitures électriques pour la distribution du courrier, avec pour objectif 10.000 voitures de ce type d’ici 5 ans. Deux prototypes électrique de Micro-Vett/Newteon (FIAT Professional pour Micro-Vett/Newteon) et Venturi Automobiles (PSA Peugeot Citroën) viennent d'être livrer à La Poste. Ces deux technologies différentes seront testées pendant l’été. Si cette étape est concluante, 4 à 10 véhicules « tête de série » seront livrés à La Poste, pour être utilisés en conditions réelles par des facteurs à l’automne. 

Retour

 21/07/2008 - Panorama des initiatives françaises dans le domaine de l'éco-conception

L'AFNOR et l'ADEME viennent de publier une étude intitulée « Panorama des initiatives françaises dans le domaine de l’éco-conception ». Cette étude a pour but de dresser un inventaire des outils et des démarches existantes, d’identifier les difficultés rencontrées par les concepteurs et de recenser les besoins de nouveaux documents en matière d’éco-conception. Le panorama apporte ainsi une vision de l’éco-conception en fonction des secteurs d’activités (hôtellerie, luminaire, mécanique, armement... ). Il montre ainsi les plus values de l’éco-conception telles que la compétitivité, la pertinence environnementale, le respect des réglementations, l’incitation des pouvoirs publics mais aussi la communication que veulent en faire les entreprises.

Retour

 15/07/2008 - Gaz de France signe un accord européen sur la RSE

Le 2 juillet dernier, Jean-François Cirelli, président directeur général de Gaz de France, les trois fédérations syndicales européennes et les quinze organisations syndicales issues des sociétés du Groupe, ont signé un accord européen sur la responsabilité sociale d’entreprise. Fruit d’une démarche volontaire, cet accord vise à soutenir des pratiques sociales et environnementales dans tous les pays où Gaz de France est présent. Il conforte un mode de gouvernance et de développement fondé sur des valeurs, des exigences éthiques et des principes d’actions socialement responsables et vise à l’amélioration des relations avec les clients, les fournisseurs, les sous-traitants ainsi qu’avec les acteurs des territoires et de la société civile. La mise en œuvre de l’accord au sein des sociétés du Groupe sera progressive pour garantir des conditions d’application adaptées à la diversité des situations des pays. Un comité de suivi, composé des signataires, s’assurera des conditions de mise en œuvre de l’accord. Il procèdera au bilan d’application et à l’évaluation des résultats. Pour en savoir plus

Retour

 11/07/2008 - La Poste relance l'opération « Honte à toi qui brûle la terre » en Corse

Le 27 juin dernier, La Poste a lancé la 4ème édition de l'opération « Honte à toi qui brûle la terre » à Porto-Vecchio en Corse. Il s'agit de mobiliser les postiers qui voient leur environnement menacé et détruit par des incendies. L’action s’intensifie cette année avec la vente dans les bureaux de poste de t-shirts et fanions aux couleurs de l’opération intégralement reversée aux pompiers et la signature d’une convention nationale entre le groupe La Poste et l’Etat, visant à soutenir le développement des postiers sapeurs-pompiers volontaires. Le groupe La Poste permet ainsi à ses agents sapeurs-pompiers volontaires d'effectuer pendant leur temps de travail, des missions de formation et des missions opérationnelles pendant une durée annuelle maximum de 20 jours ouvrés. Pour soutenir l'engagement de ses collaborateurs au profit des services départementaux d'incendie et de secours, La Poste s'engage par ailleurs à maintenir la rémunération des postiers pendant leurs activités de sapeurs pompiers volontaires. Cette convention concerne déjà près de 600 postiers sapeurs pompiers volontaires au niveau national.

Retour

 09/07/2008 - La Fondation EDF Diversiterre s’engage pour la protection de la nature et de la biodiversité

Le 30 juin dernier, la fondation d’entreprise EDF, Diversiterre, a signé des partenariats avec 5 grandes associations engagées (Conservatoire du Littoral, Fondation Nicolas Hulot, Ligue pour la Protection des Oiseaux, Réserves Naturelles de France, et Union Internationale pour la Conservation de la Nature) pour la sauvegarde de la nature et des paysages ainsi que la préservation de la biodiversité et des écosystèmes. La fondation s’est ainsi engagée à soutenir financièrement les activités de la Fondation Nicolas Hulot jusqu’en 2010, à préserver un millier de kilomètres de rivages avec le Conservatoire du littoral, à apporter son appui financier à l’association Réserves Naturelles en charge des 560 000 hectares de réserves nationales et régionales, et enfin à accompagner jusqu’en 2011 la Ligue pour la protection des oiseaux dans ses opérations pour favoriser l’accessibilité des sites naturels. La fondation EDF, a été créée il y a 20 ans pour mener les actions de mécénat du groupe EDF. En janvier dernier, la fondation a changé de statut et de nom pour devenir fondation d’entreprise et s’est vue doter d’un budget de 30 millions d’€ sur 5 ans. Pour en savoir plus

>> Consulter le document

Retour

 01/07/2008 - La Basse--Normandie s'engage pour la certification LUCIE

La Mission Régionale pour l’Innovation et l’Action de Développement Economique de la région Basse-Normandie (MIRIADE) a décidé de soutenir financièrement les PME-PMI souhaitant être certifiée par le Témoin LUCIE, attestant leur engagement dans une démarche de développement durable. Ainsi les PME-PMI pourront bénéficier d’une subvention représentant 50 à 80% du montant de la prestation d’évaluation de LUCIE. Le Témoin LUCIE, créé fin 2007, à l’initiative de Qualité-France Association, reconnaît et valorise l’engagement des PME-PMI dans le développement durable. LUCIE mesure ainsi leur niveau de responsabilité sociale, environnementale et économique. L’évaluation des entreprises candidates s’appuie sur l’expertise de VIGEO, agence européenne de mesure de la Responsabilité Sociale des Entreprises, et de ses équipes d’auditeurs. Pour en savoir plus

>> Consulter le document

Retour

 24/06/2008 - Lancement de trois projets de production d’électricité biomasse par Elyo (Suez)

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) vient de récompenser Elyo (Suez) en sélectionnant 3 de ses projets dans le cadre de son appel d’offres portant sur l’augmentation de production d’électricité à partir de biomasse. Elyo a construit et exploite aujourd’hui deux unités qui produisent au total 25 MW électriques (International Paper à Saillat-sur-Vienne et Norske Skog à Golbey). Elyo voit ainsi récompensé son engagement dans le développement de solutions de production d’énergies à partir de biomasse diversifiée et disponible localement. Les trois projets vont permettre la création d’une cinquantaine d’emplois directs et de nombreux emplois indirects. L’impact environnemental de cette activité sera également plus faible car la production d’électricité et de vapeur à partir de biomasse est moins émissive de gaz à effet de serre, tandis que le rendement global (de l’ordre de 80%) est nettement supérieur à ceux d’une centrale électrique classique (environ 35%). Dans le cadre de l’appel d’offres lancé par le MEEDDAT, Elyo (SUEZ), va également construire et exploiter une plate-forme industrielle de production de vapeur et d’électricité à partir de biomasse, sur le site de TOTAL à Lacq. Voir le communiqué de presse

Retour

 19/06/2008 - Lancement de l'étiquette développement durable du Groupe Caisse d’Epargne

Le 18 juin, le Groupe Caisse d’Epargne a lancé dans son réseau l’étiquette développement durable de ses produits, co-élaborée avec le cabinet Utopies. Cette étiquette permet aux clients de comparer les livrets, les fonds et les assurances-vie, sur 3 critères : le risque financier (Critère Sécurité), la prise en compte de critères sociaux et environnementaux dans la gestion (Critère Responsabilité) et l’impact sur le climat des activités financées avec les fonds placés (Critère Climat). Chaque client pourra ainsi trouver en agence une étiquette courte sur toutes les nouvelles plaquettes d’information et une fiche détaillée par produit sur le site internet de sa Caisse d’Epargne. A cette occasion, Utopies et la Caisse d’Epargne publient la méthode de notation et un rapport analysant l’impact des produits d’épargne sur le changement climatique. Présentation de l’étiquette et un forum de débat des clients de la Caisse d’Epargne sur le sujet : www.beneficesfutur.fr Pour en savoir plus

Retour

 17/06/2008 - Air France s'engage pour la lutte contre le changement climatique

Le 9 juin, le groupe Air France a annoncé une série de mesures destinées à réduire l’empreinte carbone de son activité. Son objectif est de parvenir à une consommation moyenne de 3,7 litres de carburant aux 100 km en 2012, contre 3,95 litres en 2006. Il s'agit d’abord de poursuivre le renouvellement de sa flotte : de 1998 à 2012, Air France aura sorti 424 appareils et rentré autant de nouveaux, moins gourmands pour une économie de 890 000 tonnes de kérosène. Ensuite, en soutenant la recherche dans les moteurs du futur (1,3 milliard d’euros par an, selon Air France). Enfin en traquant tous les gaspillages, que ce soit au roulage (en quittant le plus tard possible la porte d’embarquement), en vol (optimisation des trajectoires) et aux approches (une descente continue sans paliers consomme moins. Le voyageur sera invité également à compenser son trajet après avoir calculé son empreinte CO2 sur Internet. Enfin, la compagnie a pris position pour l’inclusion de l’aviation dans la bourse aux quotas de CO2, à condition qu’elle soit mondiale. Pour en savoir plus

Retour

 17/06/2008 - EcoAct et 5Continents lancent l'écologie à la carte

Pour s'engager dans la lutte contre le réchauffement climatique, Eco-Act et 5Continents proposent les Cart’étincelle Reforestation et Compensation carbone. Accessibles pour le grand public et les entreprises, ces cartes servent à financer et promouvoir de nombreux projets autour de la sauvegarde des ressources naturelles existantes et de la réduction des émissions de CO2 dans les pays en développement. Pour la Cart’étincelle Reforestation, sa valeur faciale est de 3, 5 ou 10 arbres. Le bénéficiaire attribue cette valeur au programme de reforestation de son choix, directement sur le site Internet www.cartetincelle.com, opéré par 5Continents. Pour la Cart’étincelle Compensation Carbone, sa valeur faciale est de 1 ou 2 tonnes équivalent CO2. Cette valeur permet de compenser jusqu’à la moitié des émissions annuelles d’une voiture citadine, via le financement de projets ciblés sur la réduction de notre impact sur le changement climatique, tout en favorisant le transfert de technologies propres vers les pays du Sud. Ces projets suivent tous les méthodologies définies par la CCNUCC (Convention Cadre des Nations Unis sur les Changements Climatiques) et sont vérifiés par des auditeurs indépendants. Pour en savoir plus

Retour

 17/06/2008 - Urbanisme durable : la Caisse des dépôts et l'ANRU lancent un appel à projets

La Caisse des Dépôts (CDC) et l'Agence nationale de rénovation urbaine (ANRU) lancent un appel à projets destiné à tous les maîtres d'ouvrages impliqués dans un projet de rénovation urbaine (ville, bailleurs sociaux, promoteurs privés...). Les candidats devront valoriser dans leur dossier la mixité et la diversité sociale, la conception et la gestion durable des quartiers, la mobilité urbaine durable et une ville économe en ressources et aux modes de consommation responsables. Sélectionnés par un comité d'experts en décembre 2008, les huit lauréats recevront un prix lors des journées nationales d'échanges de février 2009. Un accompagnement en ingénierie et en formation avec une participation financière de la Caisse des Dépôts : qualification des équipes, conseils d'experts pour avancer sur le chemin du développement durable pourront leur être proposés. Un "Guide de la rénovation urbaine durable", coédité par l'ANRU et la CDC, valorisera les projets des participants. Dépôt des dossiers à l'ANRU : 15 septembre. Pour en savoir plus

Retour

 11/06/2008 - HSE Signature, un service pour la mise en oeuvre de Reach

Le règlement REACH, entré en vigueur le 1er juin 2007, impose à toutes les entreprises - fabricant, utilisant ou mettant sur le marché des produits chimiques (substances ou préparations) ou  qui produisent, importent ou mettent sur le marché des articles - une profonde adaptation technique et stratégique. Face aux défis de REACH, 4 sociétés (le cabinet Savin Martinet Associés, la société Patrick Levy Consulting (PLC), le groupe Itecor et le laboratoire CIT) s’associent pour lancer le concept « HSE Signature ». Ce concept propose des prestations de conseil stratégiques, transversales sur les principaux axes impactés par Reach (aspects juridiques et réglementaires, éléments techniques...). Le 27 juin, une rencontre est organisée autour du pré-enregistrement (entre le 1er juin et le 1er décembre) et du partage des données. Pour en savoir plus

Retour

 10/06/2008 - Inauguration du premier parc éolien de Picardie

La Compagnie du Vent, filiale du Groupe Suez, vient d'inaugurer le nouveau parc éolien des Longs Champs, en Picardie. D'une puissance totale de 8,35 MW, le parc éolien des Longs Champs compte 5 éoliennes de 1,67 MW chacune, et produit chaque année environ 20 millions de kilowattheures. La production propre et renouvelable correspond à la consommation électrique annuelle de près de 9 600 personnes, soit environ le double de la population de la communauté de communes du Bernavillois, dont fait partie Fienvillers. Ainsi, SUEZ entend disposer de 18 % de capacité de production d'énergies renouvelable en Europe à partir de 2009. En France, Suez a pour objectif accroître de 2 000 MW son parc éolien à l'horizon 2014, conformément aux 10 engagements pris par le Groupe dans le cadre du Grenelle de l'environnement.

Retour

 09/06/2008 - 10 règles d’or pour des vacances responsables

Voyages-sncf.com propose dix règles d'or pour donner du sens à ses vacances en respectant la planète et ses habitant, qu’il s’agisse d’un trekking à l’autre bout du monde ou d’un séjour à l’hôtel ou en camping dans l’hexagone. Ces dix règles d'or suggèrent, par exemple, de calculer avant de partir son indice "environnement" grâce à l'écocomparateur, de compenser son voyage en reversant une somme à des associations à but non lucratif qui financent des projets d’énergies renouvelables ou de reforestation comme Action Carbone, de préparer un sac responsable, de respecter les coutumes locales… Ces 10 règles seront publiées la semaine prochaine sur le blog spécial tourisme responsable de voyages-sncf.com www.voyageur-responsable.com Pour en savoir plus

Retour

 21/05/2008 - Les départements et leur implication en faveur du développement durable

L'agence de notation extra-financière BMJ Ratings vient de publier une enquête, lancée d’avril à juillet 2007 auprès des départements, afin de connaître les modalités de prise en compte du développement durable à cet échelon territorial.
Les 4 domaines clés du développement durable (gouvernance, cohésion sociale, développement économique et aménagement du territoire et environnement) sont analysés et présentent les tendances fortes des départements illustrés de pratiques innovantes.
Voir l'enquête

Retour

 15/05/2008 - La FNE et la Lyonnaise des Eaux sensibilisent les Français à la protection de l'eau

Le 14 mai, France Nature Environnement (FNE) et Lyonnaise des Eaux, filiale de SUEZ Environnement, ont signé une convention de partenariat destinée à mobiliser et sensibiliser la population à la protection de la ressource en eau, notamment à l’occasion de la consultation nationale du public qui se déroule du 15 avril au 15 octobre 2008. Cette démarche s’inscrit dans la mise en œuvre de la Directive Cadre européenne sur l’Eau (DCE). FNE sensibilisera les managers locaux de Lyonnaise des Eaux par des cessions pédagogiques sur la démarche participative prévue par la DCE. La Lyonnaise des eaux apportera son soutien à la publication de deux dossiers de sensibilisation pour les associations et le grand public : l’un sur la gestion de l’eau en France (organisation de la politique de l’eau), l’autre sur la DCE (organisation, objectifs, avancées majeures, implication du public, etc.). Ils organiseront ensemble 3 réunions publiques locales sur la protection des milieux aquatiques, sur des sites représentatifs des problématiques de la protection des milieux aquatiques.

Retour

 30/04/2008 - Appel à candidature du Prix Terre de Felles de la Fondation Yves Rocher

La Fondation Yves Rocher lance l'appel à candidature du 8e Prix Terre de Femmes qui récompense les projets de femmes éco-citoyennes. Terre de Femmes, c'est un réseau de 165 femmes qui agissent dans plus de 50 pays sur les 5 continents en faveur de la nature et du bien-être de tous. Date limite d'inscription : 30 septembre 2008. Téléchargez l'appel à candidature

Retour

 24/04/2008 - 2e édition du « Label qualité collecte »

l’ADEME et Eco-emballages lancent la 2e édition du « Label qualité collecte » pour encourager les collectivités à améliorer la qualité des services de collecte de déchets. Ils ont mis en place des labels pour améliorer la qualité des services de collecte des collectivités. Attribuée pour trois ans, cette labellisation qui n'est pas une certification est volontaire et ouverte aux collectivités locales de plus de 10.000 habitants ayant la compétence collecte. En 2007, le label Qualitri (respect des exigences réglementaires et état des lieux) a été décerné à 65 collectivités de plus de 10 000 habitants. Cette année, le label QualiPlus (diagnostic, plan d’actions et progression des indicateurs de qualité) récompensera un niveau supérieur de qualité de service. Les candidatures seront ouvertes du 1er au 15 juin.

Retour

 18/04/2008 - Keolis facilite l'accès des personnes à mobilité réduite

Keolis a mis en place des services novateurs en matière d'information sur l'accessibilité et la disponibilité des moyens de transports pour les personnes à mobilité réduite (PMR). A ce jour, plus de vingt services PMR sont gérés par Keolis en France et à l'étranger pour des villes représentant plus d'un million de personnes transportées chaque jour. Par exemple, le groupe a élaboré le site internet www.infomobi.com pour aider au déplacement des PMR sur l'ensemble des réseaux d'Ile-de-France, en fonction de leur handicap. Le site propose de télécharger une carte spécifique adaptée à leurs besoins. Une centrale d'appels est aussi disponible 7 jours sur 7. Keolis Lyon a aussi mis en place www.acces.tcl.fr, un site qui renseigne sur l'état d'accessibilité et de disponibilité des ascenseurs, escalators à chaque station de métro et de funiculaire des transports en commun lyonnais.

Retour

 18/04/2008 - Naissance de la Grameen-Veolia Water au Bangladesh

Le 31 mars, Veolia Eau (groupe Veolia) et la Grameen Bank crée la Grameen-Veolia Water afin de fournir de l'eau potable aux populations les plus pauvres du Bangladesh. L’alliance du « social business » créé par le Professeur Muhammad Yunus, Prix Nobel de la Paix 2006, et de l’expertise de Veolia Eau, qui assure déjà l’accès à l’eau potable à près de 6,5 millions de personnes en Afrique et en Inde, vont permettre à Grameen-Veolia Water d’apporter de l’eau potable à plus de 100 000 habitants. Cela représente un investissement total évalué à 500 000 euros. Fin 2008, la première unité permettra d’alimenter 25 000 habitants de Goalmari (100 Km de Dhaka) en eau potable réservée aux besoins alimentaires pour un prix calculé en fonction de leurs capacités financières. L’intégralité des bénéfices sera réinjectée dans le projet pour financer son expansion.

Retour

 17/04/2008 - Ressources humaines à horizon 2015 chez Veolia

Veolia Environnement lance un programme de ressources humaines à 5 ans qui redéfinit ses métiers tout en doublant ses effectifs. Objectif : réconcilier croissance et développement durable, à l'échelle de la planète. Pour la période de 2005 à 2007, 15 000 personnes en France ont été recrutées. Pour 2008-2010, 40 000 collaborateurs dans le monde, devraient être recruté grâce à un dispositif d'intégration et de professionnalisation. En France, la priorité sera donnée à l'embauche par alternance pour atteindre en 2010 l'objectif de 4% des effectifs. Par ailleurs, un programme corporate, baptisé "Pour le respect des différences et l'égalité des chances", constitue l'axe majeur de la politique sociale du groupe 2007-2008. Pendant 6 mois, un groupe de pilotage, constitué de managers et de représentants syndicaux, a établi un diagnostic partagé sur les discriminations majeures et les actions à mettre en oeuvre pour les résoudre. En 2008, 3 priorités ont ainsi été définies : internationaliser les profils des tops managers, permettre à plus de femmes d'accéder à des métiers et des responsabilités, et mieux insérer les handicapés. Un suivi de la mise en oeuvre de ces priorités et une évaluation des progrès seront réalisés d'ici à la fin 2008. Pour en savoir plus

Retour

 14/04/2008 - Création d'une Fondation européenne pour les énergies de

Le 11 avril 2008, EDF et l’Institut de France ont signé une convention pour la création par EDF de la Fondation européenne pour les énergies de demain. Cette nouvelle structure est dédiée au financement de l'enseignement et de la recherche dans le domaine des énergies non émettrices de gaz à effet de serre, comme le nucléaire, l'hydraulique, l’éolien et le solaire. Dotée d’un budget de 4 millions d’euros, la Fondation accompagnera les étudiants dans leurs projets de formation, en accordant notamment des bourses d’étude, d’un montant d’environ 20 000 euros. Elle soutiendra également les programmes de recherche liés à la production d’énergie ou à la valorisation des modes d’utilisation énergétiques performants et respectueux de l’environnement. Un prix spécial sera ainsi décerné chaque année pour récompenser des travaux dans ces domaines.

Retour

 08/04/2008 - Les enjeux environnementaux feraient partie des 10 principaux risques stratégiques en 2008

Dans son rapport "Strategic Business Risk" réalisé à partir d'enquêtes sectorielles, Ernst & Young effectue un classement des 10 principaux risques stratégiques futurs pour les entreprises, qu'ils soient macro-économiques ou opérationnels. Si la conformité réglementaire, les crises financières et le vieillissement de la population sont identifiés comme les risques les plus élevés et les plus étendus, la crise énergétique devrait aussi se répercuter sur la plupart des secteurs. Un tournant écologique radical devrait par ailleurs s'imposer rapidement aux secteurs des assurances, des services, de l'automobile et de l'énergie, et dans une moindre mesure à ceux des produits de grande consommation et de l'immobilier. Le changement climatique aura en effet un impact critique sur ces derniers, à la fois en raison de l'évolution de la demande et de l'application de nouvelles réglementations. Les médias, les biens de consommation, la gestion d'actifs et l'automobile vont de plus devoir répondre aux attentes de plus en plus fortes des consommateurs en matière de produits et services verts. A télécharger

Retour

 04/04/2008 - Keolis facilite l'accès des personnes à mobilité réduite

Au coeur des problématiques de mobilité durable, l'accès au transport pour les personnes handicapées est essentiel. Keolis a mis en place des services novateurs en matière d'information sur l'accessibilité et la disponibilité des moyens de transports pour les personnes à mobilité réduite (PMR). A ce jour, plus de vingt services PMR sont gérés par Keolis en France et à l'étranger pour des villes de toute taille représentant plus d'un million de personnes transportées chaque jour. Par exemple, le groupe a élaboré le site internet www.infomobi.com pour aider au déplacement des PMR sur l'ensemble des réseaux d'Ile-de-France, en fonction de leur handicap (malvoyants, sourds, déficiences intellectuelles ou physiques). Le site propose de télécharger une carte spécifique adaptée à leurs besoins. Une centrale d'appels est aussi disponible 7 jours/7. Keolis Lyon a aussi mis en place www.acces.tcl.fr, un site qui renseigne sur l'état d'accessibilité et de disponibilité des ascenseurs, escalators à chaque stations de métro et de funiculaire des transports en commun lyonnais.  
www.infomobi.com
www.acces.tcl.fr

Retour

 04/04/2008 - Monoprix, partenaire de la semaine du développement durable

Monoprix s’engage cette semaine à promouvoir le développement durable auprès du grand public et au sein de l’entreprise, et à sensibiliser et guider les clients vers une consommation plus responsable par la mise en avant des produits et services de développement durable. Pour sensibiliser les clients, Monoprix a édité un catalogue clients présentant exclusivement des produits développement durable et installé en magasin PLV et vitrines dédiées à la semaine du développement durable. En interne, l'entreprise sensibilise ses 20 000 collaborateurs au développement durable avec une édition spéciale du journal interne Monop’Infos accompagnée d’un « magnet » à l’effigie du Manchot. Dans les magasins, est proposée une collection exclusive de T-shirts de créateurs en coton biologique et équitable. Neuf créateurs ont répondu à l’appel de Monoprix et donnent sur leurs créations leur vision du développement durable. Pendant la semaine, 1% du CA réalisé grâce aux ventes de produits de développement durable est reversé à la fondation bioRe, de même que l’intégralité du produit de la vente de bracelets brésiliens à 1€. Monoprix poursuivra son action de sensibilisation auprès du grand public lors du Salon Planète durable du 10 au 13 avril 2008 (Porte de Versailles - Hall 4, Stand E34). Le groupe présentera sur son stand sa démarche globale ainsi que son offre de produits plus respectueux de l’environnement et de l’équité sociale. Pour en savoir plus

Retour

 03/04/2008 - Le Crédit Coopératif s'associe à Qualité-France Association pour la promotion de LUCIE

Fin mars 2008, le Crédit Coopératif et Qualité France Association ont noué un partenariat pour promouvoir LUCIE, dispositif d’évaluation qui s’appuie sur l’expertise de Vigeo, pour attester l’engagement des PME-PMI en faveur du développement durable. Les entreprise qui se sont saisies de LUCIE pourront accéder aux conditions attractives du crédit PREVair Entreprises pour les investissements à caractère environnemental liés à la démarche LUCIE (maîtrise de l’énergie, énergies renouvelables, réduction des émissions polluantes, éco-conception...), ainsi que pour certains investissements améliorant la prise en compte du handicap pour les employés et usagers. Elles bénéficieront également, durant la période de validité du témoin LUCIE, d’une réduction de 30% sur les principaux frais de fonctionnement de compte. LUCIE a été initiée fin 2007 par Qualité France Association, pour répondre aux besoins des PME/PMI souhaitant s’inscrire dans une démarche de RSE. LUCIE est un témoin qui permet aux entreprises d’attester leur engagement en matière environnementale, sociale, et de gouvernance et a pour ambition d’éclairer l’ensemble d’acteurs, et notamment le consommateur, dans ses choix quotidiens. LUCIE est attribué pour une période de 12 à 24 mois (au terme de laquelle une nouvelle évaluation est réalisée), et s’appuie sur un Comité d’Attribution et un Comité d’Ethique. Ce dispositif comporte trois étapes majeures: la signature de la charte d’engagement, l’évaluation par Vigeo et l’attribution du témoin LUCIE.
www.credit-cooperatif.coop

Retour

 03/04/2008 - Ecolabel européen pour le Club Med d'Opio Provence

Le Village Club Med d’Opio, près de Grasse, dans les Alpes Maritimes, vient d’obtenir « l’Ecolabel Européen pour les hébergements touristiques ». Il est aujourd’hui le seul village de vacances en France à avoir reçu cette certification. L’Ecolabel Européen pour les services d’hébergement touristique certifie que les établissements concernés sont engagés dans la préservation de l’environnement et, en particulier, qu’ils mènent une politique de gestion efficace de l’énergie, de l’eau et des déchets, et qu’ils optent pour la mise en valeur du site et la sensibilisation du personnel et des clients. L’obtention de la certification est fondée sur un système de points reposant sur 84 critères (37 critères obligatoires et 47 critères optionnels).
Par exemple, à Opio, l’électricité achetée provient pour plus de 40% de sources renouvelables (22% demandés pour l’Ecolabel), le rendement des chaudières est supérieur à 90% et le système de climatisation est à haute efficacité. Les ampoules sont à basse consommation dès que l’utilisation le permet (éclairage sur des durées continues). Le village est équipé de pompes à chaleur et d’un système de récupération de chaleur sur les groupes froids, et les chambres de systèmes d’arrêt automatique de la climatisation, de coupe-circuits centraux et de régulateurs de débits des robinets et douches. Le tri sélectif des déchets est organisé, et sont ainsi séparés : verre, emballages, papier, bois, et, bien sûr, piles, ampoules, cartouches d’encre, et même bouchons de bouteilles, remis à des associations. Autres exemples : les clients sont invités à utiliser l’eau de façon raisonnable, et les équipes de nettoyage formées, entre autres, à une utilisation minimale des produits détergents. Les espaces verts et l’Oliveraie sont entretenus selon les principes de l’agriculture raisonnée, qui limite le plus possible l’utilisation de produits chimiques et préfère les pratiques d’amendement ou d’insecticides naturelles. Les clients, en retour sont conviés à des promenades-découverte qui les sensibilisent à ces méthodes originales. Autre initiative, le Club Med est partie prenante du projet de recherche européen ‘DeSol’, et le village d’Opio en Provence servira prochainement de terrain expérimental pour un prototype d’appareil de désalinisation de l’eau de mer par énergie solaire.
www.clubmed.net

Retour

 03/04/2008 - Partenariat La Poste et le WWF France pour le papier recyclé

Le 2 avril, La Poste et le WWF-France ont signé un partenariat pour trois ans pour promouvoir l’utilisation du papier recyclé en France. La Poste s'engage à utiliser au moins 80 % de papier recyclé, ou issu de forêts gérées durablement (certification FSC), dans ses achats de papier, à l’horizon 2012. En échange de l’expertise scientifique du WWF en matière d’utilisation responsable du papier et de préservation des forêts, La Poste soutiendra l’ONG dans sa démarche de sensibilisation de l’opinion publique, et dans sa politique d’acquisition de parcelles forestières menacées. Parallèlement à ce partenariat avec le WWF, La Poste s’est dotée d’un plan stratégique 2008-2012 pour devenir l’acteur leader du « courrier responsable ». Elle s’est ainsi engagée à encourager l’éco-conception des courriers publicitaires, à habiller ses facteurs en coton équitable, et à équiper ces derniers d’un grand nombre de véhicules électriques, afin de réduire de 15 % les émissions de CO2 de ses transports.

Retour

 01/04/2008 - Etat des lieux de l'égalité des chances chez Vinci

Conformément aux engagements pris dans son manifeste publié en 2006, VINCI a fait auditer sa politique de diversité et d’égalité des chances par Vigeo, première agence européenne de mesure de la responsabilité sociale. L’audit a porté sur les pratiques de 40 filiales (10 entreprises au sein de VINCI Énergies, 9 au sein d’Eurovia, 13 au sein de VINCI Construction et 6 au sein de VINCI Concessions), dans tous les pôles du groupe et dans six pays (France, Royaume-Uni, Allemagne, Belgique, République Tchèque, Suède), ainsi que sur les services du siège. Plus de 700 de personnes – dirigeants du groupe, cadres opérationnels et fonctionnels, agents de maîtrise, ouvriers, employés et représentants du personnel – ont été rencontrées dans le cadre de cette démarche. Quatre grands thèmes structurent le rapport de synthèse – l’égalité hommes/femmes, l’insertion professionnelle des personnes handicapées, l’égalité des chances des personnes issues de l’immigration et l’emploi des seniors- qui sont analysés et notés sur une échelle de 1 à 4. Ce rapport constate que si la part des femmes dans les recrutements à tout type de poste augmente, elles ne sont que 13% dans l'entreprise ; l'emploi des handicapés se situe encore à un niveau faible (1,65% des salariés sont des personnes handicapées) ; la diversité des origines est bien réelle ; il n'existe pas de constat de discrimination à l'égard des seniors (21,62% des salariés ont plus de 50 ans). Désormais conscient de ses points faibles et de ses marges de progrès, VINCI est décidé à renforcer et démultiplier les actions et les démarches nécessaires. Pour y parvenir, le groupe a d’ores et déjà identifié des leviers de progrès : mieux diffuser son manifeste ; se doter d’une politique claire, lisible et partagée ; rendre ses actions mesurables ; communiquer sur ses résultats et redoubler d’effort quand ils se révèlent insuffisants.
www.vinci.com

Retour

 01/04/2008 - L'ADEME, l'ACFCI et Axa France, partenaires pour promouvoir le management environnemental "1.2.3 Environnement"

Le 26 mars 2008, l'ADEME, l'Assemblée des chambres françaises de commerce et d'industrie (ACFCI) et Axa France ont signé un accord pour accompagner les PME/PMI dans leurs démarches de management environnemental avec "1.2.3 Environnement". Cette coopération va permettre de soutenir les PME/PMI dans la maîtrise de leurs impacts environnementaux et ainsi réduire les risques d'atteinte à l'environnement, de leur permettre d'intégrer progressivement les bonnes pratiques environnementales et de développer leur compétitivité. La démarche "1.2.3 Environnement" permet aux entreprises d'aller vers la certification ISO 14 001 et/ou l'enregistrement EMAS, en progressant par étapes (trois étapes permettent d'atteindre la certification). En effet, les entreprises françaises sont en retard par rapport à leurs voisins européens. On comptait 5000 sites certifiés ISO 14 001 en France, contre près de 10 000 en Espagne et en Italie.
L'accord signé entre les trois partenaires s'appuie sur la mise en commun de leurs réseaux et de leurs expertises afin d'accompagner et d'améliorer la compréhension et la protection des chefs d'entreprises vis-à-vis des risques environnementaux.
www.123environnement.fr

Retour

 31/03/2008 - La Lyonnaise des Eaux passe au durable

La Lyonnaise des Eaux, filiale de Suez Environnement, participe à la Semaine du développement durable à travers l'opération "Passez au durable", qu'elle mène auprès de l'ensemble de ses 11.600 salariés. Ces derniers seront sensibilisés aux impacts de leurs comportements de consommation et aux bonnes pratiques quotidiennes sur leur lieu de travail, par des actions concrètes et pérennes. Cette opération propose avant tout d'améliorer les attitudes et les comportements au quotidien de toute l'entreprise : chaque jour de la Semaine du développement durable, un comportement éco-responsable est mis à l'honneur. Pour cela, les directions des Achats et du Développement durable travaillent ensemble avec les 30 sites régionaux de Lyonnaise des Eaux. Les thèmes déclinés jour après jour au travers d'opérations sont l'eau, les déchets, le papier, les transports et l'énergie avec des éco-gestes associés et des animations (calcul de l'empreinte écologique, …). L'opération "Passez au durable" s'inscrit dans la charte pour une gestion durable de l'eau de Lyonnaise des Eaux.  Pour en savoir plus

Retour

 26/03/2008 - La Poste va s'équiper de 300 quads électriques d'ici à 2009

La Poste vient de lancer une consultation européenne pour la fourniture de 300 quads électriques pour les facteurs d'ici à 2009. Un chiffre qui pourrait être porté à 3 000 d'ici à 2012 si l'expérience est concluante. Ces quads viendront compléter la flotte de véhicules électriques dont se dote La Poste. Comme il s’agit de matériels non disponibles en offre banalisée sur le marché, la consultation comprend la mise au point de prototypes, puis de têtes de série expérimentés en situation réelle par des facteurs. L'objectif est aussi d'obtenir des conditions de maintenance et d'entretien sur l'ensemble du territoire au meilleur coût. La Poste teste déjà depuis un an, en ville comme en zone rurale, une dizaine de quads électriques dont le bilan s'avère très positif. Ils ont par exemple des facilités d'accès en centre-ville ou dans certaines zones soumises à des restrictions de circulation. Ils contribuent aussi de manière sensible à l'amélioration des conditions de travail des facteurs, de leur image de marque comme de celle de La Poste ainsi qu'à la réduction des émissions de CO2. Si, comme elle le souhaite, près de 15 % du parc motorisé était remplacé par des quads, La Poste économiserait en effet 6 000 tonnes de CO2 par an.

Retour

 26/03/2008 - Formation Territoire et développement durable au CHEE & DD

Le CHEE & DD, Collège des Hautes Etudes de l’Environnement et du Développement Durable propose aux acteurs des territoires (collectivités, entreprises, …) sept journées d’étude consacrées aux stratégies territoriales face aux enjeux du développement durable. Ces journées se dérouleront du 10 avril au 27 juin 2008. Les objectifs de la session sont de comprendre les enjeux et le rôle des territoires, d'identifier les risques, de connaître les bonnes pratiques, de comprendre comment bâtir une stratégie multiacteurs et de construire un programme d’actions. Les séances alterneront expertises et témoignages de collectivités et d’entreprises, d’experts terrains, de représentants du MEDAD, de l’ADEME, du Comité 21… et traiteront des sujets suivants : enjeux sociaux et environnementaux, Agenda 21, gouvernance, démocratie participative, diagnostic territorial, stratégie de développement durable, sensibilisation des élus, mobilisation des acteurs, urbanisme, énergie, transports, gestion des risques, évaluation, …
Pour en savoir plus

Retour

 25/03/2008 - Natura s'engage pour une production durable

Natura est partenaire de la Mairie du VIème arrondissement de Paris pour la semaine du développement durable : elle distribuera des sacs en tissu. C'est aussi l'occasion de rappeler les dernières innovations de la société de cosmétique. Le packaging de l'ensemble des produits comportera un tableau environnemental composé de six indicateurs concernant le produit (quantité de matière d'origine végétale renouvelable, naturelle végétale, certifiée) et le packaging (quantité de matériaux recyclés, recyclables, nombre de recharges recommandé). La "végétalisation" des formulations des produits va être progressive jusqu'à la totale suppression des parabens et l'utilisation d'alcool biologique. Enfin, Natura est neutre en carbone, depuis 2007, grâce à ses actions pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre à chaque étape de son cycle de vie et à la compensation pour les émissions qui n'ont pas pu être réduites.

Retour

 25/03/2008 - PDE avec l'association PACA pour demain

Les onze entreprises adhérentes de PACA pour demain (AGF, la Caisse d'épargne Provence-Alpes-Corse et Réunion, CARI, les CCI Marseille-Provence et Nice-Côte d'Azur, l'usine des Contes des Ciments Lafarge, EDF, ESCOTA, Gaz de France, La Poste, Véolia Eau) se réuniront, le 1er avril, à Marseille, pour discuter des Plans de déplacements entreprise (PDE). Le sujet avait déjà été traité en 2006, avec la démarche de France Telecom, sur l'un de ses sites de Marseille, qui avait donné une réelle impulsion à d'autres entreprises adhérentes. En deux ans, EDF, La Poste, l'aéroport de Nice ont lancé leur PDE dans plusieurs territoires de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Retour

 25/03/2008 - Qualité de l'air pour les Aéroports de Paris

Depuis 2004, les Aéroports de Paris participent à la semaine du développement durable dans l'objectif de mobiliser et d'informer son personnel et le grand public. L'édition 2008 se déroulera du 1er au 4 avril sur les trois aéroports d'Ile-de-France en coopération avec plus de vingt-cinq entreprises, neuf associations et une dizaine de collectivités locales. Les actions mises en oeuvre sont centrées sur la qualité de l'air. Des visites techniques d'installations (les ruches de Paris-CDG, le traitement des eaux pluviales, le centre météo France, etc.), des expositions et animations (en partenariat avec l'ADEME, Minga, WWF, Airparif), des conférences et un challenge inter-entreprises seront organisés.

Retour

 25/03/2008 - IKEA éclaire autrement

Du 1er au 7 avril, IKEA organise une campagne de sensibilisation, destinée au grand public, sur les gestes faciles à adopter pour réduire ses consommations énergétiques. IKEA proposera un échange sur la base d'une ampoule à incandescence usagée contre trois ampoules à économie d'énergie, un guide de conseils et d'informations pour s'éclairer autrement, des ateliers. Cette campagne est en cohérence avec les objectifs que s'est fixé le groupe pour améliorer son efficacité énergétique globale et réduire ses émissions de gaz à effet de serre : réduire de 25% sa consommation énergétique totale ; utiliser au moins 60% d'énergies renouvelables d'ici à 2009 et cesser la vente d'ampoules à incandescence fin août 2009.

Retour

 21/03/2008 - Equineo adhère au Comité 21

L'adhésion de la société Equineo a été agréée lors du conseil d'administration du Comité 21 du 18 mars 2008. Agence accompagnant les collectivités et les entreprises dans leur projets et politiques de développement durable, Equineo s’est investi dans la réalisation d’Agenda 21 (Ville de Fécamp, CG Ardèche), dans la réalisation de bilans énergie et climat dans 24 pays et dans le développement d’une activité de formation et de conseil. Au près de nos adhérents, l’agence a travaillé pour la direction développement durable de GDF, de SOS21, de l’Ademe, du Conseil général de l’Hérault… www.equineo.com

Retour

 21/03/2008 - Eiffage, nouvel adhérent au Comité 21

L'adhésion du groupe Eiffage a été agréée lors du conseil d'administration du Comité 21 du 18 mars 2008. Signataire du Global Compact en 2003, Eiffage est un des leaders français et européens des métiers du BTP. Il a structuré sa stratégie de développement autour de trois axes : le respect des normes réglementaires, le pilotage de la performance globale et l’innovation au service du développement durable. Depuis 2005, le groupe a réalisé un bilan Carbone sur l’ensemble de ses métiers et a déployé un système de reporting extra-financier dans l’ensemble de ses entités. www.eiffage.com

Retour

 21/03/2008 - Edifret adhère au Comité 21

Le conseil d'administration du Comité 21 a agréé, le 18 mars 2008, un nouvel adhérent à son collège "entreprises" : la société Edifret. Filiale de la SNCF, cette SSII spécialisée dans les systèmes d’information autour du transport ferroviaire de marchandises accompagne, depuis 2007, les professionnels dans la réalisation de bilan environnementaux, dans le report intermodal et dans le renforcement de partenariats. Ses clients : Lafarge, Carrefour, Arkema, Total, Ciments Calcia… www.edifret.com

Retour

 19/03/2008 - La Caisse des dépôts et l'Etat agissent pour l'emploi

Le 18 mars, la Caisse des dépôts et consignations et l’Etat, par le biais du Ministère de l’Economie, viennent de renouveler la convention " Agir pour l’emploi " pour la période 2008-2012. Un accord qui doit s’articuler autour de 5 chantiers dont le financement sera insufflé dans les réseaux territoriaux par la Caisse : la création d’entreprises par les chômeurs, le soutien à l’insertion par l’activité économique, au secteur du microcredit et aux entreprises solidaires, ainsi qu’au développement économique des quartiers urbains défavorisés. L’objectif de 40 000 emplois créés sur 4 ans a été annoncé. La convention 2004-2007 a obtenu de nombreux résultats : 58 000 Très Petites Entreprises ; 23 000 associations employeurs (250 000 emplois) accompagnées ; 1 257 entreprises solidaires et associations financées en fonds propres ; 24 000 garanties du fond de cohésion sociale ; 95 M € mobilisés sur 3 ans… Pour en savoir plus

Retour

 11/03/2008 - Le transport combiné a son portail : www.viacombi.fr

Dans les conclusions du Grenelle de l’Environnement, le transport combiné fait partie des solutions à promouvoir pour réduire l’impact environnemental des transports de marchandises. C’est pourquoi l’ADEME et l’AFT-IFTIM lancent le site Internet www.viacombi.fr pour aider les transporteurs à organiser et à mettre en œuvre leurs transports combinés. Destiné en priorité aux professionnels, le site met gratuitement à leur disposition l’ensemble de l’offre de services intermodaux : en rail-route (accompagné et non accompagné), en fleuve-route et en cabotage maritime courte distance (short sea shipping), soit tous les modes de transport qui assurent une continuité avec la route sans rupture de charge de la marchandise. Après avoir entré le tonnage de marchandises à transporter et la consommation de carburant par km, un logiciel permet aussi de calculer et de comparer les performances environnementales entre le "tout route" et le combiné en termes d'émissions de CO2, de consommations de carburant, de temps de trajets. Le projet européen Intermodal Transport Services-Information Tools (ITS-IT) permettra d'ouvrir le site au niveau européen courant 2009 sur 11 pays européens : Allemagne, Belgique, Espagne, France, Hongrie, Italie, Pays-Bas, Portugal, République tchèque, Royaume-Uni et Suisse.

Retour

 07/03/2008 - Le journal "jourposte" de la Poste passe au vert

A l’occasion du lancement de la nouvelle formule de "Jourpost" de La Poste ce mois-ci, l’ensemble des postiers pourra découvrir dans l’ours le marquage « Pour la Planète ». Ce marquage, attribué par la direction du développement durable en accord avec l’ADEME, vient récompenser tout support de communication, produit ou service qui suit une démarche de progrès environnemental. Le journal d'information locale du Groupe – imprimé chaque mois à plus de 280 000 exemplaires sur près de 8 tonnes de papier - réunit aujourd’hui 6 des 10 critères environnementaux permettant une réalisation « responsable » des supports de communication (un minimum de 5 critères est exigé par l’ADEME et la DDD pour obtenir ce marquage). D’autres supports Groupe ou Métiers devraient rapidement suivre. La direction du développement durable prépare actuellement un document pour l’ensemble de la filière communication sur la conception et la réalisation des supports papier. Cette fiche présentera notamment l’ensemble des critères à remplir pour obtenir le marquage « Pour la Planète ».

Retour

 05/03/2008 - Air France-KLM s'engage

Dans la logique de sa participation active aux travaux du Grenelle de l’environnement, Air France adhère à la Convention sur les engagements pris par le secteur aérien. Le 28 janvier 2008, Jean-Cyril Spinetta, Président d'AIR FRANCE KLM ainsi que d'autres acteurs importants du transport aérien français, ont signé la Convention avec Jean-Louis Borloo, ministre de l’Écologie, du Développement et de l’Aménagement durables. L’investissement annuel de 2 milliards d’euros dans les années à venir contribuera à la réalisation des objectifs chiffrés suivants :
- Réduction de la consommation moyenne par passager à 3,70 litres au 100km à l’horizon 2012 ;
- Réduction des émissions de CO2 de 20% sur la desserte métropole / DOM entre 2005 et 2012 ;
- Réduction de 5% des émissions domestiques de CO2 entre 2005 et 2012 ;
- Réduction de l’impact sonore de l’activité à un niveau inférieur à celui de 2005.
Dans le cadre de cette convention, Air France soutient aussi l'introduction de l'aérien dans un système euroépen d'échange de permis d'émissions.
Pour en savoir plus

Retour

 25/02/2008 - Un magasin responsable

Le magasin Carrefour de Saint-Quentin-en-Yvelines se veut une vitrine du savoir-faire du groupe en matière de construction durable et de commerce responsable. Il offre une gamme de 700 références bio et 100 références du commerce équitable et a mis en place une signalétique spécifique pour les produits écologiquement responsables. Sa toiture est végétalisée (meilleure isolation et intégration dans l'environnement) ; il recycle 45% de ses déchets et met en place des actions pour réduire la consommation d'énergie (-12% sur les sept derniers mois). Ce type de magasin devrait se généraliser, puisque que le groupe Carrefour est membre de la Fédération des entreprises du commerce et de la distribution (FCD) qui vient de signer une convention d'engagement pour un commerce responsable. La FCD s’engage à doubler, à horizon de trois ans, le nombre de produits mis sur le marché bénéficiant d’un éco-label, à augmenter d’au moins 15 % par an la part des produits issus de l’agriculture biologique. Elle devra aussi réduire encore la production de déchets d’emballages d’au moins 10%, et généraliser la démarche de bilan carbone pour connaître et maîtriser les émissions carbone et améliorer l’efficacité énergétique des magasins.

Retour

 25/02/2008 - La CDC s'engage en faveur de la biodiversité

La Caisse des dépôts a une nouvelle filiale : CDC Biodiversité. Doté d'un capital de 15 millions d'euros, elle a pour vocation d'accompagner l’ensemble des acteurs publics et privés dans leurs projets de développement de la biodiversité en France et en Europe. « La lutte contre l’érosion de la biodiversité est l’un des principaux défis écologiques mondiaux et l’une des priorités des pouvoirs publics, réaffirmée lors du Grenelle de l’Environnement" indique Augustin de Romanet, directeur général de la Caisse des dépôts. CDC Biodiversité s'inscrit dans les priorités du plan stratégique de la Caisse des dépôts, Elan 2020. Elle conduira des actions de restauration, de gestion, de valorisation et de compensation de la biodiversité, en intervenant auprès des maîtres d'ouvrage d'infrastructures (immobilier, transport…), pour les aider à éviter les impacts sur la biodiversité, les réduire et compenser ceux qui ne peuvent être évités. Dirigée par Laurent Piermont, cette structure est gérée par la Société forestière de la Caisse des dépôts.
www.cdc-biodiversite.fr

Retour

 22/02/2008 - Un accord en faveur de l'emploi des handicapés à La Poste

La Poste et quatre organisations syndicales représentatives (la CFDT, la CFTC, la CGC et FO) ont signé le 18 février un nouvel accord en faveur de l’intégration dans l’entreprise des personnes en situation de handicap ou d’inaptitude. L'accord 2004-2007 a permis le recrutement de près de 500 travailleurs handicapés. Avec ce nouvel accord, qui porte sur la période 2008-2010, La Poste recrutera au minimum 600 travailleurs handicapés sur des emplois stables, à plein temps et pour tous types de compétences. Pour les personnes qui deviennent handicapées au cours de leur vie professionnelle, le Groupe s’engage à les accompagner en leur proposant notamment des formations et des facilités horaires. Pour favoriser l’emploi de personnes handicapées, La Poste s'est également fixé pour objectif d'effectuer 1,5 % de ses achats de fonctionnement auprès des secteurs adapté et protégé sur les trois années à venir. La Poste a également réitéré son engagement d’offrir à tous les mêmes possibilités de carrière (formation, mobilité, promotion). Dans cette recherche de non discrimination, elle s’engage aussi à rendre ses outils et locaux de travail accessibles au plus grand nombre (d’ici 2015 pour l’ensemble de ses établissements de plus de 10 personnes). Par ailleurs, elle s’engage à lutter contre toute forme de stéréotype et à former ses managers et ses réseaux (RH, médico-social et immobilier) aux conséquences du handicap. Pour en savoir plus

Retour

 22/02/2008 - L'enjeu des déchets dans les élections municipales

À moins d’un mois du premier tour des élections municipales, alors que les questions d’environnement et de développement durable sont au cœur de toutes les préoccupations, Eco-Emballages a interrogé les électeurs et les futurs élus sur des questions de traitements des déchets, de recyclage, de pistes d'amélioration possibles. Confiée à l'institut de sondage OpinionWay, l'étude a été réalisée auprès d'un échantillon de 1130 personnes et 400 élus ou candidats aux élections municipales. Bilan :
- Élus, candidats et citoyens placent le traitement des déchets en tête de leurs préoccupations environnementales et plébiscitent le tri des déchets comme moyen de préserver l’environnement ;
- Le tri semble en passe de devenir une activité naturelle, sinon banale ;
- Les élus se montrent d’autant plus prudents – eux qui privilégient les solutions mixtes adaptées au contexte local - qu’ils se montrent déjà satisfaits du travail entrepris depuis quelques années, notamment par les structure intercommunales ;
- Des pistes d'amélioration se dessinent : mise en place de la redevance incitative (indexation de la redevance de collecte ménagère sur la quantité de déchets non triés) ; aide supplémentaire aux entreprises produisant des produits recyclables issus de ressources renouvelables agricoles ; optimisation des coûts de la collecte sélective (mieux gérer à moindre coût), et éducation systématique du grand public dès le plus jeune âge.
Rappel : les français produisent 800 millions de tonnes de déchets dont 30 millions de déchets municipaux, c'est à dire 353 kg de déchets par habitant et par an !

>> Etude Eco-Emballages

Retour

 21/02/2008 - Les Papeteries Matussière & Forest lancent le CITY green

Les papeteries Matussière & Forest lancent un nouveau papier, le CITYgreen, premier papier couché moderne 100% recyclé et certifié FSC. Ce papier présente les mêmes caractéristiques de blancheur et d'impression qu'un papier couché moderne standard fabriqué à base de pâte chimique. Il est disponible en version "Silk" et surtout en version "Gloss", c'est-à-dire véritablement brillant. Ce papier est fabriqué sur le site des Papeteries Matussière et Forest de Voiron et Lancey, sites certifiés ISO 14001 et ISO 9001.www.matussiere-forest.fr

>> Dossier de presse à télécharger

Retour

 20/02/2008 - Aéroports de Paris noté A+ par BMJ ratings

L'agence de notation extra-financière BMJ Ratings a attribué à Aéroports de Paris la note A+ pour sa stratégie de développement durable. "L'entreprise, leader de la gestion aéroportuaire, joue pleinement son rôle de catalyseur des acteurs du secteur pour élever le niveau des pratiques en matière de lutte contre le changement climatique", indique le rapport. Le groupe aéroportuaire précise qu'il a initié "un vaste programme d'économies de ses consommations énergétiques internes", qui prévoit une réduction de 20% par passager d'ici 2020 et de 40% d'ici 2040. ADP annonce aussi qu'il vient de débuter les études préliminaires à l'installation d'une centrale géothermique sur l'aéroport Paris-Orly. Pour en savoir plus

Retour

 14/02/2008 - Performance énergétique des bâtiments publics

Le 13 février, la banque Dexia et le réseau de villes européenne Energie-Cités signent un partenariat afin de promouvoir l'affichage énergétique des bâtiments publics en Europe. Depuis 2003, la campagne européenne Display, lancée par Energie-Cités, encourage les autorités locales à afficher le diagnostic des performances énergétiques des édifices publics. A travers ce partenariat, Dexia et Energie-Cités mettront à disposition des collectivités locales l'outil ''Display'' d'autoévaluation de la performance énergétique et de la consommation d'eau des bâtiments publics. En France, cet outil sera accessible en mars 2008 sur le site de Dexia Crédit Local. Dexia et Energie-Cités indiquent qu'ils co-rédigeront une publication annuelle d'analyse et d'information sur ce thème, dans le cadre des actions de communication accompagnant cette démarche. Développé début 2008 en France et en Belgique, ce partenariat sera également mis en place courant 2008 en Italie, au grand-duché du Luxembourg et en Slovaquie.

Retour

 06/02/2008 - Ernst & Young calcule les émissions de CO2 économisées grâce aux NTIC

Ernst & Young lance Visio CO2, un outil en ligne qui permet de calculer, pour une ou plusieurs personnes, les émissions de CO2 évitées en substituant un déplacement physique par une réunion virtuelle. Destiné aussi bien aux particuliers qu'aux entreprises et administrations, Visio CO2 couvre une centaine de villes internationales principalement en France et en Europe et permet d'évaluer l'avantage carbone des nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) sur des trajets en avion, train, voiture ou bateau. Ce calculateur adapté aux modes de déplacement des Français est utilisable gratuitement en ligne. Ernst & Young France développe également pour ses clients des versions plus techniques de Visio CO2 adaptées à un usage intranet et permettant la consolidation annuelle des économies de carbone réalisées par un produit ou l'activité d'une entreprise. Pour en savoir plus sur Visio CO2

Retour

 05/02/2008 - Les Entreprises du Médicament (LEEM) publient leur 3ème rapport de Responsabilité Sociétale

Les entreprises du médicament rendent publiques leurs avancées en matière de RSE en 2007 et leurs priorités d’action pour 2008. 2007 a permis de formaliser la stratégie du secteur en matière de RSE, d’organiser sa gouvernance et son pilotage interne via une équipe dédiée au sein du Leem. Des chantiers ont été engagés dans les 6 champs de responsabilité des entreprises : gouvernance de la RSE par les Entreprises du Médicament ; éthique (appel à une stratégie nationale de Bon usage, autodiscipline de la profession via le CEMIP, Bonnes pratiques Entreprises/Presse médicale…) ; dialogue (transparence des partenariats avec les associations de patients, Volontaires des Entreprises du Médicament ; accès aux soins (lutte contre la contrefaçon, dons d’urgence dans les PED…) ; environnement (Grenelle de l’Environnement et projet d’accord sectoriel avec le Ministère de l’Ecologie, performance de Cyclamed, enquête Environnement des sites de fabrication…) et relations sociales (politique emploi « salariés handicapés », partenariat SOS Racisme sur l’anonymisation des CV…).
www.leem.org/htm/actus/actualite.asp?id_article=1092

Retour

 29/01/2008 - EDF lance un concours d’architecture pour

EDF lance, sous sa nouvelle marque Bleu Ciel, un concours d’architectes, "Habitat bas carbone - ENR". Ce concours vise à promouvoir une nouvelle génération de logements, individuels et collectifs, peu consommateurs d’énergie et intégrant les énergies renouvelables. Ils devront répondre à trois critères : être économes en énergie, respecter des plafonds d’émissions de carbone au m² et avoir un taux d’utilisation d’énergie renouvelable minimal. Un jury désignera mi-avril les lauréats pour les trois catégories de logements primés : un pavillon de 110 à 120 m² situé sur la façade bretonne ou atlantique dont le prix de construction ne doit pas dépasser 1 100 euros du mètre carré ; une maison de 150 m² situé en Ile de France ou dans le Nord pour un prix de construction compris entre 1 300 et 1 500 euros du mètre carré ; un bâtiment résidentiel collectif de 30 à 50 logements situé de préférence dans le sud de la France pour un coût de construction qui ne devra pas dépasser 1 500 euros par mètre carré. Le concours est ouvert à des équipes composées d’architectes et de bureaux d’étude, ainsi que d’un maître d’ouvrage dans le cas du logement collectif. La date limite des dossiers de candidature : 15 février. www.edf.fr

Retour

 25/01/2008 - Création d'une fondation pour les énergies chez EDF

EDF vient d'annoncer la création prochaine d’une fondation européenne pour les énergies futures. Cette nouvelle structure, dont l’action sera placée sous l’égide de l’Institut de France, sera dédiée au financement de l'enseignement et de la recherche dans le domaine des énergies non émettrices de gaz à effet de serre, comme le nucléaire, l'hydraulique et le solaire, afin de développer les expertises indispensables pour répondre aux enjeux énergétiques à venir... Dans ce cadre, EDF participera au financement d’un master international mis en place avec le soutien de grandes écoles françaises d’ingénieurs (Ecole Polytechnique, Ecole des Mines de Paris, Ecole Centrale de Paris, Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, etc.) qui accueillera des étudiants français et étrangers qui se destinent aux métiers de la production et de l’exploitation des énergies de demain.

Retour

 21/01/2008 - Elaboration d'une charte d'achats responsables de La poste

La direction des achats du groupe La Poste vient d'élaborer, en collaboration avec la direction du développement durable, une charte des achats responsables que La Poste va désormais faire signer à ses prestataires. Pour toute consultation supérieure à 40 000 euros HT, cette charte sera intégrée au contrat conclu entre La Poste et le prestataire retenu. En la signant, ce dernier s’engage à respecter les principes du Pacte mondial et les 8 conventions* fondamentales de l’Organisation Internationale du Travail (OIT). Ces fournisseurs devront non seulement être en conformité avec les réglementations sociales et environnementales, mais aussi mettre en place des actions visant à se rapprocher des meilleures pratiques de sa profession. Ils devront également s’assurer du respect de ces principes dans toute la chaîne d’approvisionnement y compris dans les pays non signataires des conventions de l’OIT où il pourrait travailler. La Poste préconise à cet effet que les signataires de la charte la diffusent auprès de leurs propres sous-traitants. www.laposte.fr/groupe_poste_page_accueil_groupe_actualites_38une_charte-_2000.html

Retour

 18/01/2008 - Enfin des éco-hôtels !

Le projet Eco-hôtel Spa porté par Yves Rocher s'inscrit dans une démarche d'éco-conception.
D'une surface de 2 300 m2, le complexe hôtelier, situé en Bretagne près de La Gacilly (où se trouve le siège historique de l'entreprise), offrira 29 chambres, un restaurant gastronomique, un salon bar, un centre de séminaire et un spa végétal de 300 m2.
L'hôtel utilisera les énergies renouvelables (chaudières à bois, panneaux solaires, éolienne) et optimisera ses consommations d'eau et d'électricité.
Les matériaux naturels seront en cohérence avec l'architecture traditionnelle de la région tout en intégrant les bâtiments au paysage avec des toitures végétalisées et des chambres semi-troglodytes.
L'éco-hôtel vise l'obtention de l'éco-label européen ainsi que la certification Bâtiment basse consommation 2005 à très haute performance énergétique.
Rendez-vous au premier trimestre 2009. www.yves-rocher.com

Vanina Bordier - vanina-j.bordier@yrnet.com


La construction du Centre européen du développement durable (CEDD), initié par Louis-Albert de Broglie, président de Deyrolle SA, doit démarrer fin 2008.
Situé à Larmorlaye, près de Chantilly, ce complexe hôtelier de tourisme d'affaires sera un "lieu laboratoire à vocation pédagogique", comprenant 200 chambres de luxe, un centre de conférences de 2 600m2, un restaurant biologique, un parc de 13 hectares.
Ce centre, intégré au paysage, répondra aux normes HQE et utilisera les dernières technologies de pointe optimisant l'usage des ressources : énergies renouvelables, récupération d'eau de pluie.
Des pavillons informatifs et pédagogiques sur le développement durable seront ouverts au public. Plusieurs acteurs collaborent déjà à l'élaboration de CEDD : un cabinet d'architecture international (Studios d'architecture) et un fond d'investissement (STAM Europe).
Le complexe sera géré par Hilton International. Ouverture prévue fin 2010.www.deyrolle.com

Retour

 17/01/2008 - Création de la Fondation européenne pour les énergies de demain par EDF

Les Trophées du Développement Durable d'EDF, qui ont mobilisé plus de 4 000 salariés en France et à l’étranger, ont été remis le 16 janvier. Ils ont pour vocation de valoriser les initiatives tant professionnelles que personnelles des salariés du Groupe. 21 initiatives, parmi 620 projets présentés, ont été récompensés. EDF a annoncé la création de la Fondation européenne pour les énergies de demain. Cette nouvelle structure, dont l’action sera placée sous l’égide de l’Institut de France, sera dédiée au financement de l'enseignement et de la recherche dans le domaine des énergies non émettrices de gaz à effet de serre, comme le nucléaire, l'hydraulique et le solaire. Un Master international, qui accueillera des étudiants français et étrangers, est en cours de mise en place avec de grandes écoles françaises d’ingénieurs telles que l’Ecole Polytechnique, l'Ecole des Mines de Paris, l'Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, regroupées au sein de Paris Tech, ou encore l’Ecole Centrale de Paris, Supélec et l’Institut National des Sciences et Techniques Nucléaires (INSTN). Cette formation, qui associera des scientifiques de haut niveau, sera largement financée par EDF dans le cadre de la fondation et à travers la création de chaires universitaires et de bourses d'études.http://developpement-durable.edf.com/150001i/Accueil-com/developpementdurable-accueil.html

Retour

 14/01/2008 - Poweo développe le projet de centrale solaire de Torreilles

En décembre, l’opérateur énergétique Poweo et la municipalité de Toreilles (Pyrénées-Orientales) ont signé une convention pour l’occupation de terrains municipaux. Ces terrains qui seront loués par Poweo pendant 25 ans, ont pour vocation d’accueillir sur huit hectares une centrale photovoltaïque au sol de 3 MW au départ. La deuxième phase, qui permettrait d’atteindre la puissance de 12 MW, serait initiée à la réception de la première phase prévue pour la fin de l’année 2008. La centrale aurait donc une capacité de production annuelle de 15 millions de kilowattheures, quantité qui couvrirait la consommation électrique de 5 800 foyers. Cette initiative fait partie du portefeuille de projets solaires développé par POWEO ayant pour but de mettre en service plus de 40 MW de centrales électriques fonctionnant à partir d’énergie solaire d’ici à 2012. Le plan industriel de POWEO vise à doter l’opérateur d’une capacité de 600 MW en énergies renouvelables à l’horizon 2012 en complément de ses projets de centrales thermiques de type CCGT (turbine à gaz à cycle combiné). www.poweo.fr

Retour

 27/12/2007 - Eco-conduite à Médiapost

Les 700 personnes qui utilisent régulièrement un véhicule du parc de Mediapost (Groupe La Poste) vont suivre prochainement une formation à la conduite écologique et économique. Un suivi mensuel de leur consommation moyenne sera ensuite mis en place. Un challenge récompensera les plus éco-responsables. Objectif de Mediapost : réduire de 5% au moins les consommations de carburant donc d’autant les émissions de CO2 et diviser par deux le taux actuel de sinistralité. Pour ce qui concerne les distributeurs qui travaillent avec leurs propres voitures, Mediapost réfléchit à leur proposer une formation courte, pour la sécurité au volant dans un premier temps.

Retour

 21/12/2007 - Le CETO adhère au Comité 21

Le conseil d'administration du Comité 21 du 17 décembre 2007 a agréé dix nouveaux adhérents. La Cercle d'études des tour-opérateurs (CETO) est l'un de ces nouveaux adhérents. Association de tour-opérateurs représentative de l’activité des voyagistes en France, le CETO regroupe environ 70 professionnels. Parmi eux, des TO comme ATR ou Voyageurs du Monde ont déjà intégré les aspects du développement durable dans l’opération de leur activité en France comme à l’étranger. C’est un acteur qui pourra apporter une contribution importante au programme tourisme du Comité 21.www.ceto.to

Retour

 21/12/2007 - La mobilité en ligne !

Keolis vient de sortir les résultats des enquêtes sur la mobilité d'aujourd'hui. Il s'agit de comprendre les principales mutations françaises de la société françaises de ces dernières années et leur impact sur la mobilité : rythme de vie des actifs, compréhension de l'information, mobilité des seniors, déplacements dans le périurbons et attractivité des agglomérations... www.keolis.com/enquete/enquete.htm

Retour

 20/12/2007 - Les entreprises du médicament adhèrent au Comité 21

Le conseil d'administration du Comité 21 du 17 décembre 2007 a agréé dix nouveaux adhérents. Les entreprises du médicament (Leem), syndicat professionnel des entreprises du médicament, est l'un d'eux.  Les entreprises représentées par cette organisation réalisent 98,7% de l’activité du médicament en France. Le rôle du Leem consiste à élaborer et à faire respecter l'éthique de la profession, à faciliter les échanges entre ses membres, à défendre leurs intérêts collectifs et à resserrer les liens avec les autres professions de santé.www.leem.org

Retour

 20/12/2007 - SFR, nouvel adhérent du Comité 21

Le conseil d'administration du Comité 21 du 17 décembre 2007 a agréé dix nouveaux adhérents. SFR est l'un d'eux. Deuxième opérateur de téléphonie mobile en France avec 17,9 millions de clients et 34,6% de part de marché en 2006, SFR est plus qu'un opérateur de téléphonie mobile : son ambition est d'être un opérateur créateur de mobilité au sens le plus large du terme. www.sfr.fr

Retour

 20/12/2007 - Ernst & Young adhère au Comité 21

Le conseil d'administration du Comité 21 du 17 décembre 2007 a agréé dix nouveaux adhérents. Ernst & Young est l'un d'eux. Cabinet d’audit et de conseil, notamment sur les questions de fiscalité et de finance, il publie, depuis 2002, une étude sur le reporting des performances de développement durable des entreprises. Cet Observatoire des pratiques de reporting des sociétés françaises émet des propositions afin d’améliorer le reporting des performances extra-financières. www.ey.com/fr

Retour

 19/12/2007 - La CASDEN, nouvel adhérent du Comité 21

Le conseil d'administration du Comité 21 du 17 décembre 2007 a agréé dix nouveaux adhérents. La CASDEN en fait partie. Née de la volonté des enseignants, créée et gérée par eux, la CASDEN Banque Populaire est la banque coopérative des personnels de l'Education Nationale, de la Recherche et de la Culture. Avec 207 délégués départementaux et 3 835 correspondants d’établissement scolaires, la CASDEN compte plus de 1,4 million de sociétaires. Elle souhaite être active dans l'éducation au développement durable. www.casden.fr

Retour

 07/12/2007 - Les bonnes pratiques des collectivités locales pour un développement économique durable

BMJ Ratings vient de publier une synthése sur les bonnes pratiques des collectivités locales pour un développement économique durable à partir de la base de données constituée depuis 2000. Des enquêtes annuelles ont été réalisées auprès des 200 plus grandes villes, des 100 départements depuis 2007 ( partenariat avec l'Assemblée des départements de France) et des 26 régions. Cette note de synthèse est illustrée d'exemples d'expériences de tout type de collectivité.
www.bmjcoratings.com

>> A télécharger

Retour

 04/12/2007 - Achats Concept-Eco, premier prix Buy & Care

Le premier prix Buy & Care, décerné par les visiteurs, est venu récompenser la société Achats Concept Eco qui accompagne les entreprises et les collectivités dans une démarche de consommation raisonnée et d’achats responsables. Pour faciliter le travail des acheteurs publics et privés, Achats Concept Eco a développé depuis 2 ans une base de données de plus de 4000 références de produits ou services écologiquement et socialement corrects, réparties dans 16 secteurs (Fournitures de bureau - Transports et déplacements - Sécurité et EPI -Réception et manifestation - Eclairage énergie - Communication – Organisation – Imprimerie - Hygiène et entretien - Mobilier de bureau - Gestion des ressources – Téléphonie – Bureautique - Objets publicitaires - Congés et voyages solidaires - Emballage et conditionnement – Informatique). Lors de la remise du prix, Sylvie Fourn, commissaire générale du salon Pollutec, s’est félicitée de « l’essai transformé » du premier salon Buy&Care parrainé par par le ministère de l'Ecologie, de l'Aménagement et du Développement durables en partenariat avec l'ADEME, les Eco-Maires, Afaq-Afnor, Fidarec et le Comité 21. Elle a annoncé que dès l’année prochaine, celui-ci allait prendre son indépendance par rapport au salon Pollutec. Il devrait être couplé aux 2èmes assises des réseaux territoriaux « Commande publique et développement durable », organisées par Les Eco Maires, en partenariat avec l'ADEME, l'ARENE Ile-de-France et Cités Unies France en septembre prochain.
www.achats-eco.com

Retour

 16/10/2007 - Trophées du tourisme

Voyages-sncf.com a décerné le 20 septembre les premiers Trophées du tourisme responsable récompensant les acteurs de la filière les plus innovants en matière de développement durable. Membre du jury et du comité de sélection, le Comité 21 a notamment contribué à l'élaboration de la grille de critères permettant la sélection des projets. 130 candidatures ont été reçues, 27 nominées et 12 retenues par le jury. Parmi les lauréats, Atalante (voyages à pieds, axés sur la découverte et l’aventure) et La Route des Sens (voyages solidaires et équitables, basés sur la rencontre) se sont partagés le trophée du Tourisme Equitable et Solidaire. Le Trophée Nature et Environnement, a été décerné à Cap France, réseau de tourisme associatif ayant développé un système de management environnemental pour toutes ses unités d’accueil. Le Trophée du tourisme d'Affaires Responsable a été remporté par l'Hôtel Les Orangeries, de Lussac-les-Chateaux dans la Vienne, le 1er hôtel en France à avoir reçu l'écolabel européen des hébergements touristiques durables. Une mention spéciale a été attribuée au tour-opérateur Nouvelles Frontières pour sa politique environnementale de gestion des hôtels Palladien et un coup de cœur, aux campings Huttopia conçus, en partenariat avec l'office national des forêts et la ligue de protection des oiseaux. www.voyages-sncf.com

Retour

 15/10/2007 - « Horizon climat » de la Caisse des Dépôts

Acteur de premier plan de la finance carbone, la Caisse des Dépôts a engagé dès 2005 une démarche d’évaluation, de réduction, puis de compensation de ses émissions de gaz à effet de serre (GES). Elle est le premier établissement public français à avoir réalisé sa neutralité carbone, dès 2006. La CDC a évalué les émissions de GES liées au fonctionnement de l’ensemble des sites de l’Etablissement public en France et de sa filiale de services informatiques I-CDC à 30 000 tonnes d’équivalent CO2 par an, soit 5,5 teqCO2 par collaborateur. Pour se conformer à la demande des pouvoirs publics de division par quatre des émissions du pays d’ici 2050, le comité de direction s’est fixé pour objectif en 2005 de réduire les émissions de 3 % par an en moyenne, à compter de 2006. Depuis 2006, des actions de réductions des GES sont donc engagées. Cette année, elles portent principalement sur l'énergie et les déplacements. La CDC compense volontairement les émissions non évitées. Sur la période 2006-2007 la compensation carbone a été réalisée par le recours à des actifs permettant de compenser 60 000 tonnes d'équivalent CO2 en finançant 3 projets en Inde, aux Philippines et au Brésil.

Retour

 10/10/2007 - Armor Lux adhère au réseau Euromed

Armor Lux a adhéré le 10 octobre dernier au réseau du management responsable lancé par Euromed Marseille. Armor-Lux fait partie des 12 entreprises et ONG sélectionnées pour constituer les membres fondateurs de ce réseau. Il s’agit de mettre en lien des professionnels engagés dans des problématiques de responsabilité sociétale, des professeurs et des étudiants désireux d’échanger, de partager et d’innover sur les pratiques managériales. Euromed Marseille et les membres du réseau s’engagent à réfléchir et à agir ensemble sur des problématiques telles que : Manager responsable, manager performant ? Quel est le poids d’un positionnement « responsable » sur l’attractivité des jeunes talents ? Manager homme / femme qui est le plus responsable ? Comment passer de la prise de conscience aux changements comportementaux ? Peut-on être un manager responsable sans remettre en cause le business model de l’entreprise ? Les autres partenaires de ce réseau sont : Adecco, EDF, Kinnarps, Onet, La Poste, Sodhexo, Max Havelaar, Banque Populaire, Utopies et Acidd.

Retour

 05/10/2007 - PSA Peugeot Citroën récompensé pour sa politique de diversité

PSA Peugeot Citroën a été distingué pour sa politique en faveur de l’insertion des personnes handicapées, lors des troisièmes rencontres internationales de la diversité qui ont eu lieu le 5 octobre 2007 à Corte (Corse). Ces rencontres étaient organisées par l’Institut International de l’Audit Social en partenariat notamment avec l’Association Nationale des Directeurs des Ressources Humaines (ANDRH). Lors de la table ronde qui précédait la remise de ces trophées de la diversité, Jean-Luc Vergne, DRH du groupe, a rappelé que la bonne intégration des personnes ayant un handicap est l’un des défis qu’une entreprise socialement responsable doit prendre en compte. Il a dédié ce trophée aux 6 000 personnes handicapées que le groupe emploie dans le monde ainsi qu’aux équipes travaillant à l’amélioration des conditions de travail.

Retour

 26/09/2007 - Lafarge et le Conservatoire botanique national de Brest signent un partenariat

Le 26 septembre 2007, Lafarge, à travers ces deux filiales Lafarge Granulats Ouest et Lafarge Ciment, présentes dans le Finistère, a conclu un partenariat avec le Conservatoire botanique national de Brest, spécialisé dans la conservation des plantes menacées de disparition du massif armoricain mais également de France métropolitaine, des DOM-TOM, d'Europe et de diverses autres régions du monde. D'une durée de deux ans, il vise à la préservation du patrimoine naturel floristique et porte sur 3 axes : les actions opérationnelles de conservation, la logistique du Conservatoire botanique et les investissements structurels de modernisation. En 2007, le soutien de Lafarge porte spécifiquement sur le transfert de compétences à Madagascar et la réalisation d'un espace consacré aux plantes carnivores dans les serres pédagogiques du Conservatoire.

Retour

 11/12/2006 - SUEZ, entreprise responsable

SUEZ figure au 5ème rang des sociétés les plus responsables en 2006 – « the most accountable companies » selon l’étude publiée par la revue économique Fortune le 6 novembre dernier, et se situe après Vodafone, BP, Royal Dutch Shell et EDF. Ce classement, établi à partir des pratiques de « corporate governance », consacre pour la deuxième année consécutive les plus grandes entreprises mondiales en terme de responsabilité sociale. L’étude a été réalisée par les cabinets AccountAbility et CSRnetwork à partir d’informations publiques. Pour cela, 6 critères ont été retenus : engagement à l’égard des parties prenantes, bonnes pratiques de gouvernance, prise en compte d’objectifs environnementaux et sociaux dans l’élaboration de la stratégie, niveau d’engagement de responsabilité des dirigeants, publication détaillée de rapports environnementaux et sociaux, recours à des auditeurs externes indépendants. www.suez.fr

Retour

 20/11/2006 - Réduction des déchets chez Plastic Omnium

A l’occasion de la semaine nationale de réduction des déchets, la division environnement de Plastic Omnium a présenté les résultats de ses premières expériences locales pour la réduction des déchets. L’exemple du sud du Territoire de Belfort est convaincant : depuis la mise en place en janvier d’une redevance incitative, la barre symbolique de 250 kg par habitant et par an, objectif national visé par le MEDD pour 2010, est déjà atteinte. Plastic Omnium a pour objectif d’élargir cette offre de service à l’ensemble des pays où elle est implantée : Angleterre, Belgique, Espagne et France.
www.plasticomnium.fr

Retour

 17/02/2006 - Transfert modal ou parc-relais à Saint-Etienne

A Saint-Étienne, Veolia Transport a aménagé un parc-relais qui permet aux habitants qui souhaitent se rendre en centre-ville de laisser leur voiture personnelle pour emprunter le tramway. Un an après sa mise en place, les résultats sont très positifs : le parc-relais a évité que 42 000 personnes se rendent en centre-ville avec leur voiture personnelle, ce qui correspond à une diminution de rejets polluants estimée à 120 tonnes de CO2 et à la libération de 60 000 places de parking.
www.veoliaenvironnement.com/fr/metiers/transport

Retour

 19/12/2005 - La SNCF s’engage à recruter davantage dans les cités

La SNCF s’est fixée comme objectif de réaliser « un effort accru » en faveur de la lutte contre les discriminations sociales avec au moins 10 % de ses recrutements dans des quartiers difficiles en 2006. La SNCF est l’une des 200 entreprises françaises signataires de la « Charte de la diversité », destinée à respecter la non discrimination à l’embauche, la formation et l’avancement professionnel de leurs salariés.

Retour

 05/12/2005 - Biocarburants et énergie renouvelable

Face à la situation énergétique mondiale, le groupe Total déploie deux axes d’investissement majeur : les hydrocarbures (pétrole et gaz) et les énergies nouvelles. Pour le premier axe, 2,8 milliards d’euros seront investis d’ici 2010 pour augmenter la production de gazole, améliorer l’impact environnemental des raffineries et transformer les fiouls lourds excédentaires en carburant. 500 millions d’euros seront investis d’ici 2010 dans des domaines tels que les biocarburants (construction d'unités nouvelles de biodiesel), la R&D de nouveaux procédés de production de carburants ou encore la lutte contre le changement climatique.

Retour

 05/12/2005 - Pour les forêts avec l’ONF

Pour la 3ème année consécutive, Ikea France lance, en partenariat avec l’ONF, l’opération « Agir à la racine – un geste pour nos forêts ». Les sapins rapportés après les fêtes garantiront le versement d’1 euro à l’ONF, en complément d’un don par Ikea de 100 000 euros. Les sommes réunies par chaque magasin viendront soutenir des projets locaux mis en place par l’ONF. En 2004, avec le retour de 88% des sapins vendus, l’opération a permis de réunir la somme de 200 000 euros au profit de 10 projets.

Retour

 20/11/2005 - Le détergent à base végétale

La société Purodor, fabricant de produits de produits d’hygiène et de propreté pour les professionnels, propose la gamme de produits certifiés non toxiques et non polluants « Atout Vert ». Cette gamme est commercialisée en partenariat avec Salveco, société récompensée en 2004 par les Prix Entreprises & Environnement pour Bleuveco, un détergent à base entièrement végétale, 100 % biodégradable, premier au monde à avoir obtenu l’écolabel européen. Dans le cadre de ces Prix nationaux, organisés par le Ministère de l’Ecologie et du Développement durable et l’ACFCI, le dossier Ecoproduit 2004 de Salveco sera transmis à la Commission Européenne pour participer à l’édition 2006 des European Business Awards for the Environment. (//europa.eu.int/comm/environment/awards/index_en.htm). Les Prix Entreprises & Environnement 2005 sont venus récompenser entre autres le groupe Monoprix (Citymarché d’Angers) et Renault SAS (écoconception de la planche de bord de la « Modus »).

Retour

 12/10/2005 - Entreprendre avec l’handicap

Ethik Investment a lancé à Paris le restaurant « Dans le noir ? », où les convives sont guidés dans l’obscurité totale par des serveurs non-voyants. Proposant un outil de sensibilisation positif au handicap, l’entreprise travaille en partenariat avec l’association Paul Guinot, spécialisée dans l’insertion des non-voyants. Ethic Investment a par ailleurs lancé Ethik Event, agence spécialisée dans la conception d’événements éthiques, dirigée par un entrepreneur non voyant (Didier Roche). En adhérant au Comité 21, Ethik Investment souhaite contribuer à la mise en oeuvre d’une économie efficace, mais aussi responsable et solidaire

Retour

 12/10/2005 - Pêche responsable chez Carrefour

Le logo « Pêche responsable » a été initié en 2004 par le groupe Carrefour pour lutter contre la surexploitation des ressources halieutiques et la dégradation des fonds marins (coraux, éponges…). Le groupe accompagne les pêcheurs dans des pratiques permettant le renouvellement des stocks. Après l’expérience réussie du cabillaud sauvage d’Atlantique (450 tonnes/an), s’ajoutent en 2005 le flétan du Groenland (150 tonnes/an), la limande (150 tonnes/an), la dorade sébaste (100 tonnes/an) et le loup de mer (80 tonnes/an) en provenance d’Islande. L’objectif de l’enseigne est d’étendre la démarche à 40% des filets de poissons blancs de sa marque, à un tarif inférieur à celui d’une marque traditionnelle.

Retour

 12/10/2005 - La Mission Climat de la CDC

La Caisse des Dépôts et Consignations a créé une Mission Climat qui assure l’animation et la coordination des actions de la Caisse des dépôts dans la lutte contre le changement climatique. En septembre, la Mission Climat a publié trois notes : la réduction des émissions dans le secteur du bâtiment ; les expériences de projets domestiques CO2 dans le monde et les liens entre agriculture et réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES).

Retour

 27/09/2005 - Une flotte de véhicules électriques

Le 27 septembre, Jean-Paul Bailly, président de La Poste, présente à Paris les véhicules électriques «nouvelle génération » qui vont être testées pendant trois ans par le groupe. Cette manifestation fait suite à la signature par le président de La Poste et Paul Rivaut, président du CEREVH (Centre d'Etudes et de Recherche Véhicules Electriques et Hybrides), d'un partenariat pour l'expérimentation de véhicules électriques munis de batteries à autonomie élevée. Dans un premier temps, deux véhicules vont être mis en circulation par la direction du Courrier de Paris Nord. Au total, huit prototypes réalisés par la société SVE, filiale commune des groupes industriels Dassault et Heuliez, seront conduits par des facteurs en situation réelle à Paris et à Bordeaux. Si l'expérimentation confirme sa fiabilité technique et sa pertinence économique, La Poste pourrait étudier le renouvellement d'une partie de sa flotte automobile avec pour principal objectif la réduction des émissions de CO2 dues à ses activités de transport.

Retour

 01/09/2005 - La Charte Ethique de PSA

En 2004, le groupe PSA Peugeot Citroën s’est fortement engagé pour le respect des droits sociaux des salariés. La Charte éthique, adoptée en 2003, a été complétée par des accords collectifs sur la diversité et la cohésion sociale, par un programme santé sur les pathologies professionnelles et par des actions en faveur de l’emploi féminin. 1 372 femmes, dont 242 cadres, ont été recrutées en CDI en 2004, soit 25,8% des effectifs contre 11,5 % en 1999. PSA est devenue en 2005 la 1ère entreprise labellisée en France pour l’égalité professionnelle.

Retour

 01/09/2005 - Les engagements de Natura

Natura est une entreprise brésilienne (produits de soins et de beauté à base de plantes) qui vient d’ouvrir un 1er magasin à Paris, conçu selon les critères de certification ISO 14001. Elle a initié le concept « Qlicar » (qualité, logistique, innovation, contrat, service et traçabilité) dans les domaines des transports et de la consommation de matières premières. La consommation d’eau par unité vendue a été réduite de 23% par rapport à 2003. La production s’inspire d’une coopération avec la communauté brésilienne d’Iratapuru, composée de 31 familles, qui développe entre autres une filière noix du Brésil avec les Amis de la Terre. Le programme « Creer Para Ver » (« croire pour voir ») appuie 38 000 écoles brésiliennes.

Retour

 01/09/2005 - Le « Citymarché Idéal » de Monoprix

Monoprix a inauguré à Angers son concept de « Citymarché Idéal », en partenariat avec l’Agenda 21 de la Ville, portant à la fois sur la qualité environnementale du magasin et sur l’offre responsable. Objectif : réduire de 15% et 10% les consommations d’énergie et d’eau. En matière de coton biologique, l’offre du groupe représente 1,75% de la production mondiale. La logistique privilégie la voie fluviale pour le transport international : plus de 50% des volumes marchandises ont été transportés par voie d’eau, avec une économie de 62 tonnes équivalent CO2 fin 2004. Le test sur 6 magasins de 2 véhicules porteurs roulant au GNV a permis une baisse des émissions de CO2 de 33% par rapport à la norme existante Diesel Euro 3.


Première note d’analyse et de recommandations du Comité 21 pour l’amélioration continue des rapports de développement durable des collectivités locales
Note sur les rapports développement durable 2014 des adhérents du Comité 21
Nouvel ouvrage du Comité 21 Agir ensemble pour des mobilités urbaines durables